Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Vidéo de l'agression violente du bus : questions
Philippe Maxence écrit au directeur de Marianne

Décryptage de l'origine de la légende noire sur Pie XII

De nombreux ouvrages ont rétabli la vérité sur l'action bénéfique de Pie XII pendant la guerre. Il restait à dénoncer er récapituler les manoeuvres qui ont abouti à la légende noire. C'est chose faite avec la parution de deux ouvrages en Italie. Le premier est un livre publié par un éditeur italien non catholique et écrit par des auteurs de différentes origines culturelles et religieuses dont deux sont juifs. Le second est l’essai qui ouvre le dernier numéro de La Civiltà Cattolica. Son auteur, le jésuite Giovanni Sale, est historien et spécialiste de l’Eglise du XXe siècle. Le titre va droit au cœur de la question: "La naissance de la légende noire de Pie XII". Extrait de cet article :

P "Le communisme international, dirigé par Moscou, prit dans les derniers mois de la guerre une attitude très agressive envers le Vatican. [...]. C’est surtout l’allocution de Pie XII aux cardinaux à l’occasion de sa fête, la saint Eugène, le 2 juin 1945, qui déclencha une campagne concertée d’attaques contre la personne du pape. Dans cet important message, le pape rappelait le combat mené par le Saint-Siège, à partir de Pie XI, contre le nazisme et ses doctrines antichrétiennes. [...] Ce message invitant les peuples chrétiens à la pacification et à la construction d’un nouvel ordre international fondé sur la justice et sur la démocratie fut habilement instrumentalisé par la presse communiste internationale pour créer la légende d’un pape ami de Hitler et des nazis allemands. [...] De fait, juste après l’allocution du 2 juin, Radio Moscou commenta le message du pape en termes très forts, comme jamais auparavant. Pie XII fut accusé d’être le pape de Hitler, de ne pas avoir condamné le national-socialisme, d’être resté silencieux face aux atrocités des nazis [...] Ce texte est extrêmement intéressant pour deux sortes de raisons. D’abord il avait pour but de lancer la presse communiste internationale dans la propagande anti-Pacelli et anti-vaticane. De plus, on trouve déjà indiqués dans ce texte, de manière précise et ponctuelle, tous les thèmes de la "légende noire" de Pie XII; il y est question pour la première fois du silence du pape sur le massacre des juifs. [...] Ces thèmes furent repris par la presse communiste et russophile européenne, mais aussi par celle qui était proche de la gauche plus modérée. Il y eut même des catholiques-sociaux pour se laisser influencer par cette propagande."

Michel Janva

Commentaires

pompignan

Pourquoi ne précise t-on jamais que le Grand Rabbin de Rome s'est converti au catholicisme à la fin de la guerre après avoir vu oeuvré Pie XII. A ce point édifié, il prit le prénom de baptême "Eugénio"...

Sancenay

Cela devrait pouvoir aider chez nous quelque sot valet du système à se repentir et faire d'une opposition exemplaire et non feinte aux deux projets révolutionnaires de la majorité : le dimanche-aux-catacombes , et le lavabo-parent de Nadine-réinvente-la famille-, son travail d'intérêt collectif réparateur.

mike

Hélas, les "grands" métiers ne parleront certainement pas de ce livre ...
Par contre la moindre rumeur idiote CONTRE le Pape est aussitôt reprise en long en large et en travers et déformé et amplifiée

Kevin

La propagande ne sert pas la vérité mais la réalité: les mensonges ne sont pas vraies, mais la croyance en eux est réel.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.