Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Traité de Lisbonne : retour en mai pour les Tchèques
Mobilisation pro-vie : du jamais vu aux Etats-Unis

Jean Leonetti s'exprime sur le statut du "faux-parent"

Le député UMP Jean Leonetti a été chargé officiellement jeudi d'une mission sur le statut du beau-parent : il doit remanier l'avant-projet de loi de Nadine Morano. Voici ce qu'il en dit :

L "Il n'est pas pertinent d'aborder la question de l'homoparentalité de manière détournée. Ce thème mérite un débat à lui seul. Il faudra donc éliminer ce sujet inutilement polémique qui brouille le véritable objectif du texte législatif : la défense de l'intérêt de l'enfant dans les familles recomposées. [...] Le tiers est celui avec qui l'enfant a tissé des liens. Il ne doit pas être défini en fonction de son orientation sexuelle. [...] Je ne pense pas qu'il faille créer des droits spécifiques pour un type de population. [...] 

Nous allons auditionner des pédopsychiatres et des juges aux affaires familiales. Les premiers nous aideront à comprendre les problèmes susceptibles de perturber l'évolution d'un enfant dans différents types de compositions familiales. Les juges nous expliqueront leurs difficultés au quotidien. Il n'est pas question d'affaiblir le droit des parents ou de renforcer celui de l'un par rapport à l'autre. En ce sens, le texte actuel va dans le bon sens en proposant une signature obligatoire des deux parents pour la délivrance d'un passeport à un enfant. [...] Ce texte doit servir à améliorer la protection des enfants. Notamment en cas de décès d'un des parents. Pourquoi ne pas réfléchir aussi aux liens qu'il peut entretenir avec ses grands-parents ou à ses intérêts financiers ? En imaginant un arrangement fiscal pour une dotation d'un beau-parent par exemple. Mais gardons-nous d'édifier un cadre trop rigide qui voudrait définir le bonheur de l'enfant."

Michel Janva

Commentaires

Sancenay

Nous nous souvenons particulièrement aujourd'hui que le Christ est mort en croix pour racheter toutes les fautes des hommes, y compris de tels projets qui dans leur principe, volens, nolens, portent atteinte à l'humanité elle-même telle qu'Il l'a crée pour son bien.

Nous prierons donc spécialement ce soir à la messe du Vendredi Saint à l'intention de l'échec de ce projet nocif, tant pour l'enfant que pour l'humanité toute entière.

VdR

(Le Vendredi Saint, il n'y a pas de messe.)

Tintin

N'oubliez pas de signer la pétition : http://agenda-patriote.over-blog.fr/article-29461376.html

Bonne journée.

Paterculus

Et quand nous demanderons que quelque chose soit fait pour reconnaître juridiquement les fonctions de parrain et de marraine, on nous enverra paître, comme d'habitude.

Sancenay

merci à Vdr de m'avoir fraternellement corrigé en lui assurant que cela n'a rien changé ni au fond ni dans la forme à l'office.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.