Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les talibans de l’hygiénisme
L'islam en France tenait son congrès dimanche

Les douceurs des députés européens

Lu dans Minute :
"Philippe de Villiers nous en baille une bien bonne: « Vous savez ce que le bureau européen vient de voter pour 9 millions d’euros? Une piscine! Une piscine ludique avec des toboggans, des échelles pivotantes, de la mousse intégrée. Tout ça réservé aux seuls députés européens! Moi, je ne vais pas à la piscine quand je vais au Parlement européen, mais eux ils se rencontrent à la piscine, sur les échelles pivotantes! » C’est pour ça  qu’ils font croire qu’ils mouillent le maillot!"
Les contribuables sont ainsi au courant de l'utilisation de leurs deniers.

Lahire

Commentaires

HB

Merci de prévoir des plages horaires pour les femmes musulmannes!

PHGB

Cela leur évite de se mélanger au peuple.
Il pourrait y avoir un taux de noyades inhabituel !
On ne peut prendre de risque, ça coûterait encore plus cher.

jano

Ces chers petits auraient tort de se priver. Ils doivent bien rigoler
en pensant à leurs électeurs. Ils pourront leur dire qu'ils sont dans le bain ! Elle est belle la démocratie élective.

Oktavius

Sera t'elle à Strasbourg ? A Bruxelles ? Ou dans chacune des 2 villes pour que personne ne soit lésé ?

Regnum Christi Belgium

La piscine de l'ERM est déjà réservée aux eurocrates et leurs proches! en tant qu'habitant du quartier je ne peux plus y aller depuis peu...

brutus

Et pourtant il n est pas tres assidu des bancs du parlement...

Papon

Et les salons de massage ?

le chacal

Une chose est sure c'est qu'ils sont tous trés bon "nageur" ..........

Tuyau percé

.... P2V a cafouillé :

Renseignements pris auprès du responsable des infrastructures du Parlement, le Français Gérard Onesta, et plusieurs autres sources à Bruxelles, il existe bien un projet de « rénovation » des installations sportives du parlement, qui n'est pas destiné aux parlementaires mais à l'ensemble des personnels des trois institutions communautaires (conseil, parlement, commission). Ce projet a été effectivement été voté par le bureau du Parlement, l'organe exécutif de l'institution. Dans ces plans, figure par ailleurs le projet de construction d'un « aquagym », un bassin de « six mètres de diamètre et 85 centimètres de profondeur » : sans toboggans, donc, ni échelle pivotante. Le coût estimé est de 5,6 millions d'euros, et non pas 9,6 millions d'euros comme l'affirme Philippe de Villiers, et il serait pris en charge par l'exploitant privé. La moitié du montant des bénéfices que serait amené à faire ce dernier serait reversé aux institutions européennes, poursuit Gérard Onesta. Enfin, ce projet n'a pas été voté par le bureau. Pour que cette pataugeoire devienne un jour réalité, il faudrait un vote de la session plénière du parlement européen, qui n'est pas attendu avant la prochaine législature.

Cette histoire de « piscine » avait déjà été lancée il y a plusieurs semaines par Libertas. Elle avait notamment donné lieu à la publication d'un article dans le quotidien britannique eurosceptique, Daily Telegraph (lire article) et dont le correspondant à Bruxelles, Bruno Waitefield, a pour mission de traquer les excès bruxellois. Philippe de Villiers a essayé de saisir l'affaire au vol, sauf qu'en l'occurence, le tuyau est légèrement percé.

http://blog.lefigaro.fr/europe/author/pierre_avril_1/2009/04/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.