Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ecole musulmane à Chelles : la contestation porte ses fruits
"Ceux qui critiquent les paroles du Pape, en réalité n'aiment pas l'Afrique"

Affaire Cassez : mensonge médiatique par omission

C En mars Sedcontra avait mené une contre-enquête sur l’affaire Florence Cassez, qui est selon toute la presse française la victime parfaitement innocente d’une Justice mexicaine aveugle et corrompue. Sedcontra a donné la parole aux témoins et aux dernières victimes du gang des “Zodiacos”, qui affirment que Florence Cassez s’occupait activement de surveiller, droguer et nourrir les otages de son compagnon.

Voici qu’un nouveau témoignage est versé au dossier par les aveux tout frais d’une autre kidnappeur mexicain, David Orozco Hernández :

“Florence Cassez nous a rejoint en 2004, et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer la discorde au sein de l’organisation… Ses fonctions dans la bande consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons… Israel et la Francesa tenaient beaucoup à garder le secret, vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages… Ils estimaient que ces informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées.”

L'AFP a publié hier un communiqué qui se garde bien d’entrer dans le détail des révélations, mais donne très largement la parole aux avocats français et mexicains de Florence Cassez. Tous les journaux ont emboité le pas pour éviter d'avoir à s'interroger…

"Le mensonge par omission, sélection et orientation des faits, tel que le pratiquent chaque jour les plus grands médias, est bien le plus sournois de tous, parce qu’il nous prive sans le dire des éléments indispensables à l'objectivité et à la liberté de notre propre jugement. [...] La désinformation systématique est devenue notre pain quotidien."

Commentaires

GL

Technique bien connue et utilisée depuis des siècles mais en particulier à l'époque de la Révolution française. "Mentez, mentez , il en restera toujours quelque chose". Encore un "conseilleur" qui savait ce dont il parlait et pour cause...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.