Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Une amende pour avoir joué au football dans son jardin
Les députés pourront lire Le Salon Beige dans l'hémicycle

La religion doit être enseignée à l'école

La Congrégation pour l'éducation catholique a envoyé le 5 mai une lettre aux conférences épiscopales sur l'enseignement de la religion à l'école. Extraits :

B "La nature et le rôle de l’enseignement religieux à l’école sont aujourd'hui l’objet de débats et, en certains cas, de nouvelles réglementations civiles, qui ont tendance à le remplacer par une étude du fait religieux en général, ou de morale et de culture religieuse, allant jusqu'à s'opposer aux choix et à l'orientation que les parents et l’Eglise désirent donner à la formation des générations futures. En conséquence, par cette Lettre Circulaire aux Présidents des Conférences épiscopales, la Congrégation pour l’Education Catholique estime nécessaire de rappeler quelques principes [...].

  • L’œuvre éducatrice bien qu’accomplie par plusieurs acteurs, repose sur les parents comme premiers responsables de l’éducation.
  • Cette responsabilité implique le droit de choisir une école qui garantisse une éducation conforme aux propres principes religieux et moraux. [...]
  • De par son activité scolaire, l’école catholique est une véritable réalité d'Eglise, dans laquelle se fondent harmonieusement la foi, la culture et la vie.
  • Elle est ouverte à tous ceux qui désirent en partager le projet éducatif inspiré par des principes chrétiens.
  • L’école catholique est une expression de la communauté ecclésiale et sa catholicité est garantie par les autorités compétentes (Ordinaire du lieu).
  • Elle garantit la liberté de choix aux parents catholiques et constitue un aspect du pluralisme scolaire.
  • Le principe de subsidiarité régit la collaboration entre la famille et les diverses instances chargées de l’éducation. [...]
  • La liberté religieuse est le fondement et la garantie de la présence de l’enseignement de la religion dans les écoles publiques.
  • Une conception anthropologique ouverte à la dimension transcendantale en est la condition culturelle.
  • Dans les écoles catholiques, l’enseignement de la religion est une caractéristique essentielle du projet éducatif et on ne peut y renoncer.
  • L’enseignement de la religion est différent et complémentaire de la catéchèse, car il s’agit d’un enseignement scolaire, qui ne réclame pas une adhésion de foi, mais transmet des connaissances sur ce qu'est le christianisme et la vie chrétienne."

Via Veille Education.

Commentaires

VE

Vous êtes chic :-)

bébert

il y a des cours de religion (catholique) dans toutes les écoles italiennes, y compris les écoles laïques
outre l'aspect formateur (Morale), j'y vois un intérêt culturel évident : la religion catholique étant l'une des grandes sources d'inspiration des oeuvres d'art en occident depuis 20 siècles

Amédée

Je crois que la photo du Cardinal Préfet serait plutôt: http://www.catholicpressphoto.com/new%20cardinal/GROCHOLEWSKI%20Card.%20Zenon%20.jpg

A moins qu'il y ait 2 Grocholewski.

[C'est la photos de son secrétaire, un français, Mgr Bruguès. MJ]

mm

Il y a longtemps que l'on voudrait voir nos écoles catholiques françaises retrouver le souci premier d'enseigner la religion avec des cathéchismes en accord avec la bonne doctrine et préparer les grandes fêtes liturgiques.
Sinon à quoi bon choisir, pour ses enfants, des écoles catholiques ?
On peut constater le manque, même de la simple culture de base, des plus jeunes dans les questions de jeux de la T.V.; exemple : confondre l'Assomption et l'Ascension, ne pas pouvoir donner le nom du premier pape, ne pas savoir qui est Joseph le charpentier ni quel romain est cité dans le Credo etc, etc...c'est pitoyable et très triste.

VD

Il serait bon que les écoles, en France surtout, qui se disent catholiques appliquent ces principes.

Il est navrant de voir que bien des écoles privées catholiques qui étaient autrefois tenues par des religieux et de fort bon niveau, se sont largement alignées sur l'enseignement officiel dont la pauvreté éducative, l'esprit partisan et la faiblesse d'exigence font des ravages.

Les diocèse devraient travailler à avoir des directeurs et des équipes enseignantes authentiquement catholiques.

bébert

@mm
tout à fait d'accord avec vous
la religion catholique n'est même pas enseignée dans les écoles catholiques
par contre, les agents de la fonction publique, même ceux qui ne sont pas baptisés, connaissent la différence entre l'ascension, la Pentecôte, l'Assomption (qu'ils appellent le 15 août),car en principe ils peuvent faire le pont et sont trés attachés à cet aspect
nous sommes dans un curieux pays

joe

Oui, il s'agit bien de Mgr Bruguès qui était jusqu'à l'an dernier évêque d'Angers. C'est maintenant Mgr Delmas qui l'est, et Mgr Bruguès est Secrétaire de la Congrégation pour l'éducation catholique, où nous espèrons l'entendre et le voir agir!

Pol

[@ Pol, d'abord votre propos est hors-sujet et ensuite vous racontez n'importe quoi en me faisant un procès d'intention. Merci de me contacter par courriel. MJ]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.