Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



UE : pas de différence UMP-PS
Nadine Morano contre la nature

Le préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique vs Obama

B Alors qu'il y a désormais 75 évêques américains (dont 5 cardinaux) qui s'opposent à l'invitation faite à Obama par l'université catholique Notre-Dame, Mgr Raymond Burke, préfet du Tribunal suprême de la Signature apostoliquea estimé que l’invitation faite à Obama liée à la remise d’un diplôme

"est à l’origine du plus grand des scandales".

Invité à Washington de la sixième édition du National Catholic Prayer Breakfast, l’archevêque-préfet traitait du thème des «Catholiques dans la vie publique» et a dénoncé la nature mortifère des actes politiques d’Obama depuis des années, la responsabilité des électeurs catholiques qui l’ont porté à la Maison Blanche et les menaces qu’il voit s’accumuler contre la religion dans la société américaine. Mgr Burke a également dénoncé les personnalités officielles défendant des lois qui sont «toujours et partout mauvaises».

"Les écoles et les institutions catholiques sont nécessairement contre culturelles".

Michel Janva

Commentaires

CV

Nous aimerions parfois entendre la même fermeté dans la bouche de nos évêques; malheur à ceux par qui le scandale arrive, mais malheur aussi à ceux qui devraient le dénoncer et ne le font pas. Quand je vois VGE communier devant les caméras à toutes les occasions, " I have a dream..." que les prélats américains soient un exemple!

Sancenay

Monseigneur Burke en sa qualité de Préfet de la plus haute juridiction de l'Eglise prend ainsi sa lourde part de la Croix.Prions pour lui.

Mathieu

Ah! Si seulement nos évêques pouvaient parlés ainsi. Prions pour Monseigneur Burke et tout les Catholiques qui se révoltent contre obama.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.