Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le Liban a préservé sa souveraineté grâce aux chrétiens
Européennes : vision positive

SOS Racisme dans le collimateur de la justice

Le président de SOS-Racisme, Dominique Sopo, ainsi que cinq des principaux dirigeants de l'association ont été placés en garde à vue, ce matin, dans les locaux de la Brigade financière à Paris. Ils sont interrogés dans le cadre de l'enquête préliminaire visant le député de l'Essonne Julien Dray. Les policiers cherchent notamment à savoir de quelle manière SOS Racisme aurait pu alimenter les comptes personnels du député. Ce dernier, qui conteste publiquement toute malversation, pourrait être interrogé à son tour «dans les toutes prochaines semaines».

Entendus par les enquêteurs ces dernières semaines, nombre de ses amis ont reconnu lui avoir octroyé plusieurs prêts et dons, soit directement, soit par le biais de SOS Racisme ou de l'organisation syndicale lycéenne FIDL. A l'issue de cette procédure, le procureur de Paris Jean-Claude Marin pourrait décider de classer le dossier ou d'ouvrir une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction indépendant.

Commentaires

bébert

l'absence de réaction des lecteurs sur ce post est éloquent sur ce qu'ils pensent ...
ou craignent

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.