Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Echec du FN à Hénin-Beaumont
Scouts d'Europe : le soutien des anciens

Des tomates pour la Commission européenne

Concombres tordus, carottes difformes et autres poireaux disgracieux font leur retour à compter du 1er juillet sur les étals européens. La Commission européenne en a décidé ainsi en éliminant de la législation communautaire une série de normes liées à la taille et à la forme des fruits et légumes commercialisés sur le territoire de l'UE.

Jusqu'à maintenant, les normes européennes définissaient tailles et formes pour 36 fruits et légumes; 26 d'entre eux retrouvent donc leur liberté. Il s'agit notamment des abricots, des aubergines, des cerises, de l'ail, des petits pois, des épinards, des pastèques et des poireaux.

Dix restent en revanche réglementés : pommes, kiwis, oranges et autres fruits de la famille des citriques, pêches, poires, raisin de table et tomates, soit environ 75% du commerce transfrontalier de fruits et légumes en Europe.

Commentaires

Meigret

"autres fruits de la famille des citriques"

Ça ressemble à une traduction de l'anglais "citrus fruits".

On dit "autres agrumes" en français.

PK

Quand on pense que ces gugusses sont payés des dizaines de milliers d'euros pour bavasser sur la taille et le calibre des fruits et légumes...

Il faut vraiment être particulièrement niais pour penser un seul instant que ces gens-là représentent autre chose que leurs augustes personnes et les maîtres qui les emploient...

jano

@ PK

Je partage votre commentaire.
Pour croire aux bienfaits de l'Europe qui calibre les carottes et qui par sa dictature détruit notre vie, il faut être cornichon!
Tout cela bien sûr, à prix d'or grâce à nos impôts.

Jean Theis

Quand allons-nous retrouver des tomates qui sont de vraies tomates ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.