Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ni de gauche ni de droite, nous sommes catholiques
Des tomates pour la Commission européenne

Commentaires

Xtophe

Ce n'est pas dans mon habitude de cirer les godasses du FN et de ses représentants, mais Briois n'a pas tort quand il dit qu'en réalité, c'est une victoire pour son parti. Car en effet, faire 48% tout seul est bien plus hardi que de faire 52% en cumulant les soutiens du NPA, du PCF, des Verts, du PRG, du PS, du MRC, du Modem, de l'UMP...

Comme le dit si bien Guaino - alias Monsieur de La Palice - la démocratie a triomphé. Eh oui, M'sieur Guano ! Même si le FN avait remporté l'élection municipale, la démocratie aurait tout de même triomphé, puisque c'est le peuple (demos) qui vote et non l'oligarchie (Guaino et son clan) !

Allez, les tenants du système ont failli faire sous eux... Vous avez eu peur de Briois et de Le Pen ; et vous leur avez préféré des magouilleurs ! Bravo, belle mentalité ! En tout cas, remerciez les électeurs, car il s'en est fallu de peu pour que vous vous preniez une sacrée déculotée !

52% ? Seulement ? C'est pas bien glorieux...

JPO

Une forfaiture

bébert

le FN sort grandi de cette élection bidon

olivier

Bah dans moins d'un an le nouveau maire se feras arreter .

lola

Faut-il quand même, que le programme du FN fasse peur , pour que le PCF et l'UMP osent s'allier contre lui, défiant les lois du ridicule ! Un remake de 2002, ils n'ont donc rien compris, et n'ont pas évolué.
Les partis sont comme nos églises : des monuments en péril.

Yann H

Tout à fait d'accord avec Xtophe. Faire près de 40% au 1er tour et près de 48% au second, tout seul, sont des résultats remarquables. Dommage qu'une nouvelle fois la ripouxblique soit passée par là ! Et c'est celui qui a fait 20% qui est élu. Comme représentativité on a vu mieux....

jean

"C'est la démocratie qui a triomphé", a estimé dimanche soir le conseiller spécial du président de la République Nicolas Sarkozy Henri Guaino sur BFM-TV.

Il s'agit d'un commentaire de "guerre civile".

jeanclaude

Je suis consterné par l'attitude du pdf qui tire conre son camp et qui, dans son aveuglement et sa rancoeur,a appelé à battre Briois...
et que dire de la réaction de Spieler à la tête de sa fantomatique ndp...
bien évidemment ils n'ont pas été suivi par grand monde mais la démarche n'honore par leurs auteurs!

Xtophe

A Jean-Claude,

Le Pen a fait exactement la même chose à l'égard de Mégret et de ses colistiers, y compris dans les localités où le MNR avait de sérieuses chances de l'emporter... Les amis de Carl Lang ont donc autant d'honneur que Jean-Marie Le Pen : apparemment aucun à vos yeux...

lulo

"C'est la démocratie qui a triomphé".

En effet, la démocratie libérale, que d'aucuns voudraient baptiser, a en effet parfaitement fonctionné.

Le FN n'est qu'une menace virtuelle pour le Système, "tigre de papier" crée d'ailleurs par lui. Dès que la démocratie est "en péril" (apparent, rassurez-vous!!!), comme par enchantement, tous ses esclaves, de l'extrême-gauche à la droite, se découvrent une fraternité et une union nouvelles, conquérantes et... victorieuses à tous les coups!

2002, 2009... combien en faudra-t-il d'autres pour comprendre que les défaites sont vraiment des défaites... et que la "droite nationale" est l'assurance-vie du Système?

louis

J'ai appris la défaite en sortant de la cérémonie à l'arc de triomphe en mémoire des massacres d'Oran en 1962.Digne et émouvante cérémonie avec les anciens trahis par la "démocratie" déjà en ce temps là : tous contre eux ! Comme ils étaient tous contre Briois, hier, au risque du pire qui arrive toujours quand on trahit ou qu'on se comprte en lâche.

david

une mensonge s'explique par la victoire !

Daniel Duquenne a affirmé dans divers médias et documents électoraux que la ville perdrait ses subventions de l'Etat, de la région et du département si le FN l'emportait. "Il a répété ça en boucle et il a fait peur aux gens", a accusé M. Briois.

Olivier M

C'est effectivement un superbe résultat pour le FN à Hénin-Beaumont, même s'il s'en est fallu de seulement 500 voix pour arracher la mairie aux socialos-UMP-communistes ligués dans la communion maçonnique contre le seul FN.
Qu'on en juge en 4 semaines d'intervalle seulement:
Le 07 juin, au scrutin peu mobilisateur des Européennes, le FN réalise 28% en moyenne sur Hénin (soit le score de la municipale de mars 2008). C'est donc déjà un net progrès en 1 an, compte tenu de la différence de nature des 2 scrutins comparés.
Le 29 juin, au 1er tour de la municipale partielle, le FN réalise 40% des voix, score canon pour un 1er tour et jamais atteint jusque là.
Le 05 juillet, seul contre tous, avec même contre lui le nouveau riche parvenu de Los Angeles Dany Boon (faux-ch'ti mais vrai kabyle), le FN obtient 1000 voix de plus et atteint 48% des voix, à 2 doigts du coup de tonnerre.
Succès incontestable et progrès phénoménal.
Une bonne claque à Sarkozy, qui clamait avoir "tué le FN", et à tous ceux qui espérait le FN mort et enterré: il n'en ont pas fini avec le Front ni avec LE PEN.
Et c'est particulièrement réjouissant.
Tout cela est d'excellente augure pour les régionale de mars prochain, notamment dans le Nord-Pas de Calais où Marine LE PEN y apparait définitivement comme le moteur de la reconquête nationale.
Bravo Steeve BRIOIS, bravo Marine LE PEN et félicitations aux courageux militants du FN d'Hénin et du pas de Calais.

ML

Carl Lang n'est nullement intervenu dans cette élection et n'a jamais appelé à faire battre ni Briois ni Marion Le Pen ! Arrêtons de toujours chercher chez les autres les raisons de ses propres échecs.
Ouvrons les yeux... Je pense que Briois, seul, avait des chances d'emporter cette élection. Il avait travaillé le terrain depuis longtemps, était connu des administrés de cette ville. Hélas la surmédiatisation, que la parisienne Marion Le Pen amenait dans ses bagages, avec quantité de journalistes, est venu troubler la tranquilité de cette paisible bourgade et affoler plus d'un électeur. Personne n'aime voir ainsi sa commune montrée du doigt.
J'ajouterai que pour sortir cette ville de son endettement et de sa mauvaise gestion, le Front National n'était sans doute pas le mieux placé, lui qui croule sous les dettes, la mauvaise gestion et qui aujourd'hui est incapable de rembourser ses créanciers. Comment les représentants de ce mouvement qui n'ont pas su, pas pu ou pas voulu gérer leurs propres dettes pourraient-il mieux réussir dans une collectivité au demeurant beaucoup plus délicate à gérer ?

pique-à-sots

à Henin-BEAUMONT la preuve est faite que l'union fait "LA FARCE" !

Olivier M

Contrairement à ce que dit ML, qui l'ignore ou fait mine d'avoir la mémoire courte, Marine LE PEN n'est pas une "parisienne": elle a été candidate dans le Pas de Calais de nombreuses fois, notamment depuis 1998, ça fait donc plus de 10 ans!
A cette époque déjà, elle se présentait à Lens (dont Hénin est une banlieue).
Elle a été mariée à Eric Iorio, secrétaire départemental du Pas de Calais avant Steeve Briois, et est propriétaire d'une maison dans un village tout proche d'Hénin-Beaumont (et que les tradis connaissent bien).
En conséquence, prétendre que Marine est une parisienne "parachutée" est une fumisterie.
En revanche, il est très clair que Marine a boosté la liste Briois plus qu'aucun autre ne l'aurait fait. Et cette liste a gagné 1000 voix entre les 2 tours et atteint un score jamais égalé par le FN sur la région.
Un succès inctestable que l'on doit à Steeve Briois mais tout autant à Marine LE PEN, déjà la meilleure candidate de toute la droite nationale aux dernières Européennes, comme l'on démontré les résultats obtenus.

pmc

J'ai entendu annoncée la victoire du front républicain contre le front national.
Serait-ce l'officialisation de l'UMPS ?

Et puis, après des valeurs et des principes, voici que la république se découvre des couleurs !!!

jean

@lulo
Le système n'a pas créé le FN.
Les premiers bons résultats du FN sont apparus au milieu des années 80 c'est-à-dire dès la fin de l'expérience socialiste aux résultats catastrophiques (une partie de l'électorat de gauche est passé directement au FN et c'est probablement cet électorat qui lui est resté fidèle ces dernières années; l'électorat de droite ayant succombé aux sirènes sarkosiennes -réductions d'impôts, allègements des droits de succession) .
Le système a vraiment tout tenté pour détruire le mouvement national.

Phil 41

Peut être est ce mieux ainsi, cette élection témoigne d'un bon score du FN qui peut continuer critiquer sans risque et en toute quiétude la gestion de Hénin Beaumont par la coalition UMPS.

Quand on voit comment ont évolué les relations entre les maires élus du FN et Le Pen, à supposer même que Steeve Briois ait été élu, on peut se demander combien de temps il serait resté au FN.

yiannis


Hénin-Beaumont ne fait que confirmer que les élections sont impuissantes à renverser une mafia au pouvoir.
Pourquoi ? Tout simplement parce que notre pauvre pays est désormais peuplé d’une majorité d’abrutis incapables de réfléchir et d’analyser les causes de leurs difficultés quotidiennes, complètement conditionnés par le pouvoir et les médias.
Ajoutons qu’avec la généralisation des machines à voter il n’y a plus aucun moyen de vérifier la véracité des résultats annoncés officiellement.
Dans ces conditions, le suffrage universel n’est plus qu’une farce étrangère à la démocratie.
Alors, que faire ? La réponse est tragiquement simple : RIEN.
Evitons de gaspiller nos forces dans un militantisme voué à l’échec. Employons nos énergies à la préparation de la « lutte finale » pour la « reconquista » qui s’imposera en temps voulu.
Mais ce jour béni ne pourra, éventuellement, arriver que lorsque ce que je me refuse à appeler les Français auront touché le fond.
Une majorité d’électeurs veulent la « merde » Très bien ! Aidons leurs élus à leur donner. Tant pis pour eux ! Après tout, ce n’est que justice qu’ils récoltent ce qu’ils ont semé.
Peut-être leurs yeux finiront-ils par s’ouvrir ?

lulo

A Jean,

"Le système n'a pas créé le FN."

Je crois bien que les faits nous disent le contraire... Le FN participe aux élections depuis presque 40 ans, il accepte de fait la règle du jeu démocratique: pour quel résultat?
A-t-il contribué par là à une restauration durable du bien commun?

NON.

"Les premiers bons résultats du FN sont apparus au milieu des années 80".

Résultats qui n'ont jamais permis de peser sur la politique... Un mouvement politique qui ne sert que de repoussoir pour tous les autres n'est pas franchement un modèle à suivre et à encourager...

"Le système a vraiment tout tenté pour détruire le mouvement national."

Non, le Système s'en sert, car il lui est très utile!
Ca permet à ses esclaves de dire que "la démocratie triomphe", parce qu'on a fait front commun, c'est même "un sursaut démocratique" parce que la participation a augmenté...
Il n'est pas abusif de dire que c'est grâce au FN que Hénin-Beaumont reste à gauche...

Quant à ceux qui sabrent le champagne parce qu'ils ont fait 42%... on croirait revoir le PCF des années 60, avec ses reculades qui sont en fait des avancées...
Il n'est pas question ici de la bonne foi des militants, mais objectivement, quand on sait ce qu'est vraiment le Système, on ne vote pas, car voter c'est l'entretenir.

http://www.viveleroy.fr/article71.html

Que ceux qui veulent agir efficacement et concrètement cessent de singer leurs ennemis en pensant qu'il suffit d'une majorité arithmétique pour faire ce qu'on veut...

S.

Voici l'analyse de Robert Spiler :

"Malgré des circonstances incroyablement favorables, le Front national n’a pas réussi à s’emparer de la mairie d’Hénin-Beaumont.

Et pourtant… Le Système s’était amusé à tout faire pour pousser Marine Le Pen, lui ouvrant très grandes les portes médiatiques. Que d’émissions de radio, de télévision, que de reportages complaisants ou laudateurs dans les quotidiens et magazines, y compris people, y compris de la gauche la plus bobo. Un déferlement destiné à la faire apparaître comme plus moderne, plus modérée, plus fréquentable que Jean-Marie Le Pen. Sa vacuité idéologique devenait, aux yeux du Système, une qualité majeure. Sa vanité faisait sourire le landerneau (cette scène qu’elle a fièrement racontée cinquante fois à ses proches, où le ministre de l’Intérieur Sarkozy la priait, poliment, de le précéder au sortir d’une réunion. Elle en avait déduit que Sarkozy était quelqu’un de très bien…). Sa personnalité arrogante et odieuse faisait fuir in fine les cadres et militants les plus fidèles.

Le chat Raminagrobis se marrait, jouant avec la souris éblouie par les paillettes, lui faisant miroiter un avenir radieux et, pourquoi pas, les ors de l’Elysée. Hénin-Beaumont n’était que la première étape. Bien que ce ne fût pas Paris, la perspective d’emporter la ville valait bien quelques reniements et quelques lâchetés. Pour grappiller les 10% de suffrages permettant la victoire au second tour, Steeve Briois, le factotum de Marine Le Pen, nous fit la totale : il n’était ni d’extrême-droite, ni raciste, ni fasciste, ni homophobe, et surtout, surtout, il abhorrait l’antisémitisme. Trémolos, œil mouillé, émotion intense et sincère… Si avec ça, ça ne passait pas…

Et bien, même avec ça, ça n’a pas passé.

Le chat Raminagrobis, jugeant que l’essentiel du travail était fait, à savoir l’affaiblissement définitif du Front national, a sifflé la fin de la partie. En plus de leurs illusions, on n’allait tout de même pas leur offrir en cadeau une mairie…

Un petit coup de Front républicain, et hop, les marionnettes dans le tiroir...

Robert Spieler – Délégué général de la NDP."

Feravec

On a beaucoup parlé des % de voix. La comparaison en nombre de suffrages exprimés entre les deux tours est pourtant intéressante :
- Exprimés ( excluant les blancs et nuls ) : passent de 11 402 à 11 558 (+156)
- Liste Briois/Le Pen : de 4 485 à 5 450 (+965)
- Liste(s) Tout sauf Briois/ Le Pen : de 6917 à 6108 (-809)
Mme Aubry a salué "l'engagement" des habitants qui "malgré les grandes difficultés financières et sociales de leur ville, ont fait le choix de Daniel Duquenne pour porter l'espoir et l'avenir d'Hénin-Beaumont".
Les chiffres bruts, certes peu médiatisés :-) ,ne confirment pas cet engagement entre les deux tours.

JEAN DU TERROIR

Complètement d'accord avec Xtophe comme quoi le front national est "l'assurance-vie du Système".

Il faut enfin comprendre que c'est le "positionnement protestataire" qui est en crise aujourd'hui car nombre d'électeurs préfèrent que leurs idées soient partiellement mais certainement appliquées qu'intégralement mises en échec.

Les quelques mesures prises "dans le bon sens" par l'UMP valent toujours mieux que les grands discours remplis de "dérapages" qui ne trouveront pas une parcelle d'application "sur le terrain".

Même pas à Hénin-Beaumont, commune ayant échappé au déclin à cause de l'absence d'électorat "droitier" dans cette ancienne ville minière.

ML

@ Olivier M

Désolé de vous contredire, mais Marion le Pen habite bien me semble-t-il à Saint-Cloud, parc de Montretout, à moins que désormais elle ait émigré dans cette petite commune proche d'Hénin Beaumont dont vous parlez.

Mais, alors, ses enfants qui sont scolarisés en région parisienne les aurait-elle abandonnés ?

Et si comme vous l'affirmez, elle n'est pas parachutée dans le Pas de Calais et a donc quitté la région parisienne pourquoi garde-t-elle son mandat de conseillère régionale d'Ile de France ? (pas pour les indemnités quand même, pas elle qui accuse si facilement d'autres d'aller à la gamelle ?)

Quant à son ancien mari, Eric Iorio, même s'il était responsable du Pas de Calais, il habitait Paris, travaillait à Paris...

Compliqué tout cela, je vous l'accorde !

NB Quant au recours en annulation de l'élection, cette décision ne trompe personne, mais permet à Marion Le Pen de conserver son mandat de conseillère régionale jusqu'à l'issue de son recours (et surtout les indemnités perçues)...
Cherchez l'erreur !


olivier

Il se pourrais que le scrutin sois annulés car le nouveau maire a faire pression sur les électeurs en leurs faisant croire qu'Hénin beaumont perdrais les subventions si le F.N. étais à la mairie .Mr Steeve Briois va faire appelle à la justice ...

jean

@pmc

Traduction du terme de Novlangue "Front Républicain" : Front Anti-National.

Il fallait donc entendre :

"La victoire du Front Anti-National contre le Front National"

jano

Oui c'est un bon score et un bon résultat.
Je note deux faits.

1) 2OO2 - 2009 même combat. Le système veut effrayer les électeurs, et cela marche toujours.
Cette fois les maternelles n'ont pas défilé à cause des vacances! en toute démocratie...

2) Ce résultat sera plus favorable au FN que sa réussite éventuelle. Car gérer une ville en faillite sous contrôle du préfet, c'est gouverner sans liberté.Que les nouveaux élus se débrouillent. En plus le nombre d'élus FN au conseil sera plus important. Si tel est le cas, ils pourront chahuter la nouvelle majorité.

lulo

A Jean,

"Le système n'a pas créé le FN."

Je crois bien que les faits nous disent le contraire... Le FN participe aux élections depuis presque 40 ans, il accepte de fait la règle du jeu démocratique: pour quel résultat?
A-t-il contribué par là à une restauration durable du bien commun?

NON.

"Les premiers bons résultats du FN sont apparus au milieu des années 80".

Résultats qui n'ont jamais permis de peser sur la politique... Un mouvement politique qui ne sert que de repoussoir pour tous les autres n'est pas franchement un modèle à suivre et à encourager...

"Le système a vraiment tout tenté pour détruire le mouvement national."

Non, le Système s'en sert, car il lui est très utile!
Ca permet à ses esclaves de dire que "la démocratie triomphe", parce qu'on a fait front commun, c'est même "un sursaut démocratique" parce que la participation a augmenté...
Il n'est pas abusif de dire que c'est grâce au FN que Hénin-Beaumont reste à gauche...

Quant à ceux qui sabrent le champagne parce qu'ils ont fait 42%... on croirait revoir le PCF des années 60, avec ses reculades qui sont en fait des avancées...
Il n'est pas question ici de la bonne foi des militants, mais objectivement, quand on sait ce qu'est vraiment le Système, on ne vote pas, car voter c'est l'entretenir.

http://www.viveleroy.fr/article71.html

Que ceux qui veulent agir efficacement et concrètement cessent de singer leurs ennemis en pensant qu'il suffit d'une majorité arithmétique pour faire ce qu'on veut...

JourJ41

A propos d'implantation... le coucou aussi a une politique d'implantation locale !

L. Chéron

A Lulo :
1. Vous avancez que le vote protestataire est bien incapable d'inquiéter le système. "On ne vote pas", défendez-vous. Pensez-vous que le "système" soit plus menacé par l'abstention de quelques esprits non conformistes ?
2. Vous ne croyez pas à l'efficacité d'une "majorité arithmétique". Mais existe-t-il des majorités qui ne soient pas arithmétiques ?

jean
lulo

A L. Chéron,

1. "Pensez-vous que le "système" soit plus menacé par l'abstention de quelques esprits non conformistes?"

Depuis deux cents ans, les catholiques votent: qu'en résulte-t-il pour la pérennité du bien commun?
Alors, cessons de voter. A ceux qui pensent qu'avec même un seul électeur, le Système continuera, qui croirait sérieusement qu'avec une abstention écrasante, le pays serait calme, tranquille, impassible?

2. Vous ne croyez pas à l'efficacité d'une "majorité arithmétique". Mais existe-t-il des majorités qui ne soient pas arithmétiques ?

Dans tous les cas, c'est la Vérité qui fait la majorité, et pas l'inverse. Elle ne se met pas en compétition avec l'erreur, comme une option parmi d'autres.
On ne refait la France chrétienne que de la manière dont Dieu l'a voulue, et pas en pactisant avec le diable en espérant une quelconque reconnaissance politique.
Croire qu'avec une majorité purement numérique, on peut réaliser le bien commun, ce n'est pas seulement mépriser les leçons de l'Histoire, c'est vivre dans l'idéologie, c'est avoir si bien gobé les règles ennemies qu'on ne peut même plus penser en dehors d'elles.
Seule la Vérité politique peut faire l'unité des français, et elle seule est le garant de l'efficacité politique. Encore faut-il en accepter TOUS les enseignements, et vouloir faire un peu plus que de poser un bulletin dans une urne...


A Jean,

"Un parti politique, ce n'est pas seulement pour "faire beau dans le décor"."

Les illusions de ses partisans ne changent rien au fait que la "droite nationale" est le repoussoir du Système, ce qui le renforce dès qu'il faiblit, et qu'elle est donc incapable de le modifier.

"La situation des finances catastrophiques d'Hénin-Beaumont n'est semble-t-il pas un fait isolé.
Durant les trente dernières années, le système actuel s'est maintenu en ayant recours à un endettement massif.
Il semble que cette période arrive à son terme. C'est pourquoi il est nécessaire d'avoir un parti en état de marche (en cas de "coup de tabac").
Jusqu'à présent, le système naviguait par "beau temps calme". (...) Les analyses politiques concernant la période écoulée peuvent très bien devenir caduques."

Mais sur quoi raisonnons-nous? Je ne vous parle pas des quarante dernières années, et d'un contexte économique purement contingent (en la matière, le Système en a connu d'autres, depuis le XVIII°s., et il s'en est toujours relevé, ne vous inquiétez pas!), je vous parle de principes politiques, fondés sur des lois naturelles et éclairés par deux cent ans d'expérience libérale bien concrète.

Quand on raisonne en ne tenant pas compte de ce qui a été avant soi, on se condamne à ne pas voir beaucoup plus loin que le bout de son nez...
Si je vous suis: "c'est pas grave, on garde le FN pour plus tard... un jour, ça marchera!"
La politique est l'art du possible, mais le possible ne s'appuie que sur le réel, et pas sur les illusions.

Olivier M

Je constate avec amusement la persévérance dans la mauvaise foi de certains, qui persistent, malgré les chiffres, le résultat exceptionnel de l'équipe BRIOIS/LE PEN, à critiquer et cracher leur médisance.
Le plus répugnant dans ce style étant le régionaliste néo-païen Robert Spieler, dont l'indignité des propos ne servira finalement que sa propre perte, déjà bien engagée.
D'aucuns persiflent encore sur le "parachutage" de Marine LE PEN; c'est véritablement de l'obsession maladive!
J'ai déjà dit que Marine a déjà été candidate dans le Pas de Calais depuis 1998 et, qu'au contraire d'un Carl Lang par exemple, elle n'a pas refusé de se présenter aux élections locales dans cette région en mars 2008, bien au contraire.
Pour son passage en région Ile de France en 2004, je renvoie les persifleurs à son ouvrage, très riche, simple et aisé de lecture ("A contre flots"), où elle explique très précisemment sa situation de l'époque: divorce d'avec son mari, garde des enfants sur Paris, nouveles responsabilités nationales au sein du Front, etc. Episode familial douloureux où elle n'avait plus le loisir de rester dans le Nord.
Episode clos, et elle a été de nouveau présente dans le Pas de Calais dès 2007, soit 3 ans plus tard.
Trop long sans doute pour les sectaires...

Quant à dire qu'elle tente de repousser par le recours en annulation son élection de conseillère municipale d'Hénin afin de préserver son siège de conseillère régionale, là j'avoue que c'est très drôle: c'est de la pure ignorance teintée de mauvaise foi puisque Marine est DEJA conseillère municipale d'Hénin depuis mars 2008. Comme quoi, emporté par la médisance les persifleurs en deviennent proprement ridicules!
En attendant, c'est bien Marine LE PEN que les électeurs nationaux ont très clairement choisie comm leader dans le Nord Pas de Calais, comme le montrent incontestablement toutes les élections auxquelles elle a participé depuis 2007.

GT

@ Olivier M

Votre acharnement à vouloir démontrer l'indémontrable est touchant ! A moins qu'il s'agisse d'ignorance.

Je ne reviendrai que sur la dernière partie de votre dernier message concernant le cumul des mandats de la châtelaine de Montretout. En effet, Marine Le Pen est bien touchée par le cumul des mandats (si, si, vérifiez la législation). Elle doit donc, depuis son élection de mars 2008 choisir quel mandat elle quittera : la région ou l'Europe. La loi obligeant à conserver le dernier mandat acquis (conseillère municipale). Cependant, cette décision n'est prise que lorsque l'élection est définitive. Or, dans le cas d'Hénin-Beaumont, des recours en annulation ont été engagés à l'issue de l'élection municipale de mars 2008. Cette élection n'étant pas définitive, la châtelaine de Montretout pouvait conserver tous ses mandats dans l'attente de la décision de la juridiction compétente. Entre temps, le maire a été mis en prison etc. Nouvelle élection, nouveaux recours... Elle peut donc bénéficier des indemnités de conseillère régionale encore quelques mois !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.