Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les Polonais et l'UE
USA : Jane Roe, arrêtée

Le rappeur Orelsan a le soutien de Mitterrand

Après l'annulation du rappeur Orelsan aux Francofolies, en raison de ses "chansons" ultra-violentes, Frédéric Mitterrand a déclaré :

"Je trouve toute cette polémique tout à fait ridicule. Orelsan exprime le dépit amoureux ["sale pute"...], avec des termes qui ne sont pas les miens, moi je ne parle pas exactement la même langue, mais il a tout à fait le droit de l'exprimer".

"Je ne trouve rien de choquant ni de répréhensible à la manière dont il le chante ["J'veux que tu tombes enceinte et que tu perdes l' enfant"] ".

"il a le droit tout à fait légitime de composer sa chanson et de la chanter où il veut". ["On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée [...] quand j'te déboiterais la mâchoire / T'es juste une truie tu mérites ta place à l'abattoir [...] J'veux te voir rendre l'âme"]

Rien de choquant. Juste de la poésie...

Commentaires

elbarto

La liberté d'expression consiste à pouvoir dire ce que l'on veut et en être responsable.

Si ce monsieur dépasse la limite c'est à le justice de le dire et non à Madame Royal.

Je trouve regrettable que les festivals soient subventionnés et que l'argent des impôts servent à ce genre de manifestation et que par conséquent seuls les artistes ayant l'aval du pouvoir puissent s'y produire.

Je tiens à préciser que je suis tout sauf un fan de Orelsan.

Bernard

Finalement on voit la grandeur d'une civilisation non pas seulement à la hauteur des sentiments qu'elle fait naitre mais à la subtilité de leur expression. Le depit amoureux a droit à toutes ses formes mais celui de Monsieur Orelsan me fait penser à l'age de pierre. Ceci nous ramène donc au temps des arts premiers, si chers à Monsieur Chirac.

Okapi T

Un concert, c'est une foule. Au sein d'une foule, les gens pensent et se comportent différemment, d'où l'usage des meetings politiques.

Gustave Lebon nous apprend par exemple que les phénomènes psychologiques au sein d'une foule poussent ses membres "à mettre en acte les idées ainsi suggérées."

charles bories

HALLUCINANT !
Sommes-nous gouvernés par des malades mentaux ou des criminels qui sont parfaitement conscients de la gravité de leurs actes et de leurs paroles ?

Mais réflexion faite ! Mitterand n'a-t-il pas raison de demander l'annulation de l'annulation de la participation de ce quidam aux "Francofolies" ?

La France n'est-elle pas devenue folle et ce quidam ne serait-il pas alors effectivement à sa "juste place " en participant à ce "festival" qui en évoque un autre ?

Xtophe

Ah ah ah ! Sacré Frédo ! Je comprends pourquoi il n'a toujours pas trouvé l'âme soeur !!!

tol

"Ce crétin ignoble mérite l'émasculation".
C'est juste la première rime de mon prochain rap, de la pohésie quoâ.

lefrançois

Oui c'est vrai, nous sommes des idiots si nous ne savons pas apprécié la poésie moderne !
Enfin un ministre qui promeut la culture du beau, quel changement !

Bertrand

Rendez-nous Jack Lang !!!!!!!!!

GG

En avril dernier, le représentant du Parti de la France en région Centre le conseiller régional Jean Verdon adressait, à propos d'un concert de ce rappeur au Printemps de Bourges une lettre ouverte au Président du Conseil régional du Centre dont voici un extrait :
"Monsieur le Président,
Le Printemps de Bourges se tiendra cette année du 21 au 26 avril prochain. Le Conseil
régional du Centre, comme chaque année, soutient sous la forme d’importantes subventions ce festival qui accueille des vedettes françaises et internationales de la musique et qui a révélé de nombreux talents.
Cependant cette année, la programmation prévoit, le samedi 25 avril, un concert du "rappeur" Orelsan. Avez-vous eu l’occasion de l’écouter ou de lire ses textes ? Ils constituent de véritables appels à la violence, voire au meurtre, contre les femmes. Inspiré probablement par l'exemple de Bertrand Cantat, monsieur Orelsan, dans une de ses chansons, menace de « marietrintigniser » une femme. Voici quelques extraits d'une autre de ses chansons intitulée Sale P... :
"On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée
On verra comment tu s.... quand j'te déboiterai la mâchoire
T'es juste une truie tu mérites ta place à l'abattoir"
"Si j'te casse un bras considère qu'on s'est quittés en bons termes
(...)J'vais te mettre en cloque (sale p...) et t'avorter à l'opinel" ...
Pensez-vous, Monsieur le Président, que le Conseil régional doive promouvoir, avec l'argent des contribuables, de tels messages de haine ? Chaque année en France, une femme meurt, tous les deux
jours, sous les coups de son compagnon ; dans de plus en plus de quartiers, les femmes n'osent plus sortir dans la rue, sinon voilées, de crainte d'être insultées, voire physiquement agressées.
Il est encore temps d'obtenir la déprogrammation de monsieur Orelsan. Monsieur le Président,
faites savoir aux organisateurs du Printemps de Bourges que s'ils maintiennent son concert, le Conseil régional du Centre arrêtera toute collaboration et demandera à l'Etat et aux autres collectivités
territoriales concernées, (notamment la ville de Bourges et le département du Cher), d'en faire de même.
Vous remerciant de la suite que vous ne manquerez pas de donner à cette lettre..."
Le lendemain de l'envoi de ce courrier, le Président du Conseil régional du Centre annonçait que la région ne verserait pas la subvention correspondant à ce concert. La région Poitou-Charentes a été plus courageuse : elle a déprogrammé le concert. Ces provocations au meurtre et à la haine ne peuvent se justifier par la liberté d'expression.

Fred

Aurait-t-on le droit de parler de manière outrancière et ordurière dans une chanson du gouvernement et de Nicolas Sarkozy ? Je n'en suis pas certains, surtout si cette chanson s'en prenait à Nadine Morano !:)

zitouna

Et oui, j'aurais bien aimé entendre son discours si orelsan était homosexuel et exprimait son "dépit amoureux" pour son compagnon qui l'aurait quitté.

Sancenay

le prénom ne fait pas le nom: le Président aurait dit de ce texte lamentable "des horreurs".

loupiot

qu'il s'exprime s'il le veut. Mais pas à nos frais. C'est subventionné par une région, c'est normal qu'ils airent un droit de regard. non mais!! que F Miterrand le subventionne s'il le veut!

free

Orelsan a surtout la "chance" de ne pas être du coté du Front National.

Exupéry

Avilissement général orchestré par des avilis.
Boucle amplificatrice que rien n'arrêtera, sauf miracle.

Frégate

Vote contre le travail du dimanche, censure d'un chanteur irrespectueux des femmes, je sens que je vais finir par voter socialiste moi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.