Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les Français sont en vacances...
Le travail dominical s'oppose-t-il à l'OIT ?

Les députés les plus libres

D On l'a observé avec le travail dominical : un député doit être courageux pour oser voter contre son groupe. On a vu ce qu'il en était des députés "chrétiens-démocrates" (2 soumissions, une absence) et des députés pourtant connus pour défendre le bien commun (absence de Gilles Bourdouleix et Jean-Marc Nesme), voire des députés un peu grande gueule (Jacques Myard a voté pour...).

Or il y a des députés courageux. Mediapart a épluché tous les votes effectués par les 310 élus de la majorité à l’Assemblée nationale depuis octobre 2008. Résultat : un classement qui montre que les plus vindicatifs dans le discours ne sont pas forcément les plus frondeurs au moment de voter.

Avec 4 votes contre des textes présentés par son propre camp, le plus courageux est bien connu des lecteurs du Salon Beige puisqu'il s'agit du député UMP-CNI du Nord Christian Vanneste. Il indique d'ailleurs :

"La majorité est là pour voter. Elle est d’ailleurs surveillée par toute une nuée d’apparatchiks qui envoient des mails, des SMS. Non, ça va bien quoi".

Il est suivi par Lucien Degauchy, l’élu de l’Oise, et par Hervé Mariton, député de la Drôme. Ils ont tous les 2 voté contre le travail dominical. Mariton se défend de faire de l’opposition systématique, mais se définit "comme un homme libre".

Sur les sujets sensibles comme Hadopi, l'audiovisuel public et le travail du dimanche, les voix de Jacques Le Guen, député du Finistère, Georges Tron, élu dans l’Essonne, ou du villepiniste Jean-Pierre Grand ont souvent porté. Pourtant, dans le classement, ces députés ne sont pas parmi ceux qui ont dit le plus souvent "non". Le chiraquien François Baroin ne figure, quant à lui, même pas dans la liste. Fort en gueule, mais quand il s'agit de voter, il n'y a plus d'opposition...

Commentaires

Sancenay

Vous pourriez ajouter dans les courageux et fidèles, le député de Saône et Loire ,Gérard Voisin généralement plutôt discret et qui hésitait entre l'abstention et le vote contre pour le sac du repos dominical et qui a finalement voté contre les consigne de son parti , l'UMP.

[Hélas : il a voté pour le Traité de Lisbonne :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0083.asp
MJ]

Guillaume

Jacques Myard? Ca n'est pas lui qu'on entend régulièrement sur Radio Courtoisie et dont le boulot semble se réduire à être une des cautions morales de l'UMP? J'espère que la direction de la radio lui a demandé des explications...

Sancenay

oui Michel Janva ; je ne faisais référence ici qu'au sujet du STO dominical.

Emmanuel P

Attention, Vanneste le courageux a voté POUR la réforme de la Constitution, comme son ami Bourdouleix d'ailleurs, l'année dernière.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.