Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Grippe A : la république des frangins?
Gilles Bourdouleix se moque de nous

"Modérés"

C Lu dans Le Monde, à propos de l'affaire de la burqa :

"Beaucoup n'en reviennent pas eux-mêmes. Alors qu'il y a quelques semaines ils étaient les premiers à juger "inadapté" le voile intégral arboré par certaines de leurs "soeurs", des musulmans adeptes d'un "islam du juste milieu" se surprennent aujourd'hui à prendre leur défense ou tout au moins à exprimer leur "solidarité" avec ces femmes pourtant assez peu représentatives de l'islam de France."

Ces musulmans modérés ressentent en effet cette affaire :

"comme une attaque contre l'islam en général".

Ainsi, on doit en conclure que critiquer un aspect, disons "fanatique", de l'islam revient à attaquer l'islam en général et à se mettre à dos les musulmans modérés. Que doit-on en conclure d'autre sinon que ces aspects "fanatiques" sont tout simplement constitutifs de l'islam et qu'il n'y a pas d'islam modéré. Il existe tout au plus des musulmans modérés, comme Mahmoud Doua, imam à Talence, qui, après une intervention télévisée dans laquelle il condamnait pourtant le principe d'une loi, s'est fait molester par des salafistes.

Commentaires

Guillaume

Dans un système totalitaire, il y a toujours des "idiots utiles". Mahmoud Doua semble appartenir à cette catégorie.

Exupéry

Bien vu.
Plus le conflit devient aigu, plus les modérés ont tendance à se radicaliser et très vite on aboutit à une sorte de manichéisme dangereux.
L'affectivité humaine (surtout colorée de passions méditerranéennes) est ainsi faite que les "troisième voies" aboutissent, hélas, souvent à des impasses.
L'irénisme ferait, en cette affaire, partie des troisième voies...

Mike

Il n'y a pas d'Islam modéré. L'Islam est en guerre ouverte et déclarée contre notre société et tout particulièrement les Chrétiens, et nous nous continuons de chanter "Tout va très bien Madame la Marquise ..."

beniouioui

Le vrai de travail de réflexion à pousser au cœur même de l'Islam n'est pas tant la burqa que l'apostasie.
Que des femmes mettent d'elles-mêmes une burqa ou qu'on le leur interdise ne règlera pas le problème de fond, celui de la liberté et du dialogue.
Comment dialoguer avec quelqu'un qui interdit la conversion (voire la traite brutalement) et ferme donc le dialogue à l'avance? C'est ça la vraie question.
Dans le christianisme, nous considérons que Dieu nous offre le "choix" de venir vers lui. C'est majeur. L'athéisme ou la conversion vers d'autres cieux ne sont donc pas des interdictions mais des tristesses.
L'Islam, lui, les réprime. Les réprime dans les pays où il est majoritaire mais les réprime fondamentalement, donc y compris en France. Ceci est un obscurantisme qu'il faut combattre. L'intérêt du monde est que l'Islam s'ouvre au dialogue et accepte donc l'apostasie.

Bisounous

Je pense que tout est plié ! ce n'est qu'une question de temps et de très peu de temps ! La loi du nombre est en marche pour mettre à genoux La france en particulier et l'europe en géneral. Les idiots utiles de La gauche civile et/ou catholique à une énorme responsabilité dans le départ en vrille de la société. D'abord complices ensuite victimes tel sera leur crédo.

RL

J'avais lu que la burqa était une tradition pré-mahométane de l'Arabie et du Maghreb. Or le Maghreb pré-mahométan était... chrétien !

Chris du Fier

La loi du nombre n' est qu' un phantasme pour les pleutres.

Si elle existait, il y a longtemps que les chinois (les Hans) seraient les maîtres du monde.

Les idiots utiles qui expriment leurs craintes sur tous les forums s' affichant souverainistes, patriotes, nationalistes, voir même catholiques, etc.. ne sont plus que des laissés-pour-compte d' une république qui les ont formaté ou forgé depuis bien longtemps.

La burqa semble être votre gros problème ?

Et pourquoi ?... Moi, elle ne me gêne pas..

Je ne m' inscrit pas dans les 'normes' de la république laïque.

De plus, elle me permet, tel la djellaba, de savoir à qui j' ai à faire...

Chris du Fier

Désolé pour les fautes d' orthographes....

J' ai vu qu' il y avait une rubrique ' sobriété'.. Je vais y aller faire un tour.

A Ciao..

AncillaDomini

Ce n'est même pas une question d'islam ou de musulmans.
Une religion, par définition, ne peut pas être modérée. La Foi est un absolu. On ne fonde pas sa vie sur une soupe tiède... ou alors nos martyrs et nos grands saints sont des fanatiques illuminés.
Si cela vaut pour le christianisme, pourquoi cela vous étonne-t-il au sujet des musulmans ? ou des bouddhistes ? ou de tout adepte d'une secte quelconque ?

Que l'on fronce les sourcils à la vue de l'implantation d'une religion en contradiction avec notre culture, notre histoire, notre société, notre Foi... mais qu'on ne les accuse pas d'être "radicaux", "intégristes" ou je ne sais quel terme à la mode. Ce serait nier ce qu'est la Foi !
A part ça, les "cathos modérés" qui s'en souviennent 3 fois par an et revendiquent la liberté d'avorter et de se faire euthanasier, vous en pensez quoi habituellement ?

L'islam ne s'accorde pas avec les fondements des sociétés occidentales. C'est une autre culture, d'autres valeurs, d'autres principes. Certes.
Mais soyons honnêtes et disons-le franchement. Nous sommes assez souvent qualifiés d' "intégristes" pour savoir ce que signifie ce mot.
L'islam "intégriste" est aussi cohérent dans les sociétés moyen-orientales ou d'Afrique du Nord que le christianisme "intégriste" dans les sociétés occidentales. C'est quand l'un s'implante chez l'autre que nous nous apercevons qu'il y a un problème.

Thomas

Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Pourquoi les catholiques, défenseurs de la pudeur et combattants contre le liberalisme refusent le port du voile? C'est mieux que le string non? (dans le cas où la porteuse l'accepte volontairement bien sur). Si quelqu'un pouvait m'éclairer ce serait sympa. Merci d'avance!

Robert Marchenoir

C'est une logique mafieuse. Soit vous ne faites rien devant l'avancée de la mafia, et elle progresse. Soit vous vous y opposez, et elle vous casse la gueule.

La conclusion est simple : il faut aller au conflit. On a rien à perdre et tout à gagner.

bibonne

la classe politique toute entière, ou presque, porte l'immense responsabilité de cette intrusion étrangère sur notre sol. De plus en plus arrogante, elle bénéficie de la même complicité politique qui l'a introduit dans notre pays.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.