Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La formation du clergé, départ de la nouvelle évangélisation
La préférence religieuse de Sarkozy

Et encore un cimetière profané

A Aussillon dans le Tarn :

"Ce dimanche, en plein après midi, un homme s'en est pris violement aux objets funéraires à un peu moins d'une trentaine de tombes du cimetière d'Aussillon avant d'être interpellé en flagrant délit par les policiers du commissariat de Mazamet. Il ne s'en est pris qu'aux ornements funéraires posés sur les sépultures. Il les a brisés en plusieurs morceaux qu'il a laissés sur le sol. Avec une propension particulière pour les crucifix. Apparemment, son geste ne comportait aucune revendication. Il n'a d'ailleurs donné aucune explication aux forces de l'ordre concernant ces actes".

Trois dépêches éparses (La Dépêche, Le Post, le Nouvel Obs),et toujours aucune réaction officielle... l'acharnement contre les croix est pourtant bien signalée...

Commentaires

Denis Merlin

Je sais, moi, pourquoi il fait cela, c'est "par désoeuvrement", il ne visait en rien les chrétiens. Ben voyons !

Les juges français n'auront plus qu'à prendre note et à le relaxer de discrimination religieuse, (en fait il ne sera pas poursuivi ; les juges n'auront pas à juger, le procureur ne le poursuivra pas pour cela).

Maintenant supposez qu'un salopard s'en prenne à des tombes musulmanes, s'il dit que c'est par "désoeuvrement", il aura à double dose de sanction 1) pour discrimination et 2) pour outrage à magistrat. Nous aurons droit à un long lamento dans les médias et des appels à la haine de la part de la "classe politique" et des éditorialistes.

La France n'est pas un Etat de droit, l'égalité de tous n'est pas respectée.

Denis Merlin

Je sais, moi, pourquoi il fait cela, c'est "par désoeuvrement", il ne visait en rien les chrétiens. Ben voyons !

Les juges français n'auront plus qu'à prendre note et à le relaxer de discrimination religieuse, (en fait il ne sera pas poursuivi ; les juges n'auront pas à juger, le procureur ne le poursuivra pas pour cela).

Maintenant supposez qu'un salopard s'en prenne à des tombes musulmanes, s'il dit que c'est par "désoeuvrement", il aura à double dose de sanction 1) pour discrimination et 2) pour outrage à magistrat. Nous aurons droit à un long lamento dans les médias et des appels à la haine de la part de la "classe politique" et des éditorialistes.

La France n'est pas un Etat de droit, l'égalité de tous n'est pas respectée.

marcantoine

je viens de regarder les infos de tf1: une page entière sur l'émotion, légitime, de la profanation d'une mosquée. Patient j'ai attendu la fin du journal mais rien sur le sujet que vous évoquez ....incroyable il faut que j'arrête le wisky :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.