Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Et encore un cimetière profané
Toul : le ministre de l'Intérieur réagit face au scandale

La préférence religieuse de Sarkozy

Ignorant depuis des mois les dizaines de profanations de cimetières, d'églises et de calvaires catholiques (voir ici ou ), le Chef de l'Etat a encore eu la larme à l'oeil aujourd'hui pour des tags sur une mosquée :

"Le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy m'a informé de l'indignation du président de la Republique et de sa détermination à trouver et à faire punir les coupables".

S'il a raison de réagir contre ce genre de forfait, preuve est faite qu'il en est capable et nul ne nous fera croire qu'il n'est pas au courant des violations en tout genre d'édifices catholiques (Votre blog est lu dans plusieurs ministères). Son silence est coupable. Que celui qui en doute, adresse à Nicolas Sarkozy les profanations perpétrées contre l'Eglise catholique et attende sa réaction.

Commentaires

PRIEUR

C'est normal. Comme chacun sait nous avons vocation au martyr.Merci Sarko!

tite

Sa préférence religieuse ? aucune ou plus exactement celle qui lui rapportera le plus de voix.Pourquoi ferait-il quelquechose pour les catholiques ?non seulement ceux-ci servent d'exutoire à tous ls dégénrés ou déséquilibrés en manque de "casser du catho" (même dans les plus hautes sphères), mais en plus ils votent en majorité pour lui.Il ne reste plus qu'à faire les yeux doux à l'Islam, sachant que la communauté juive lui est déjà favorable et c'est le jacques-pot pour lui.Seul petit doute: que les catholiques prennent conscience du subterfuge et se ravisent, dans ce cas-là on sort un tour de prestidigitateur et on se rallie de villiers qui est la garantie de se les rammener au bercail.Allons nous continuer à voter "crétin" ?

charlemagne

Apparemment, le fait que "votre blog soit lu dans plusieurs ministères " n'a absolument aucune incidence...

Soleil Xavier

L'Eglise n'est pas une démocratie, mais une société hiérarchisée.

[Oui, mais cela n'empêche pas un laïc de défendre ses biens et ceux de son Eglise. C'est même son devoir... comme ce le fut en 1793 où aucun évêque ou cardinal n'a levé le petit doigt alors que les laïcs; femmes, enfants et vieillards se faisaient transpercer parce qu'il défendaient leur Foi et seuls. Lahire]

Que le citoyen (catholique) lambda - voire le responsable d'un blog catholique aussi important que le Salon beige - saisisse le Président de la République des forfaits anti-catholiques de tous genres qui de multiplient n'aura pour ainsi dire aucun effet.
Les attaques, pour rares qu'elles soient, commises, soit contre des lieus de culte musulmans ou juifs, soit contre des croyants de ces deux religions, sont immédiatement relevées par les plus hautes autoritéés de ces deux religions.
Monsieur Sarkozy demererait-il aussi sourd et aveugle, s'il était saisi officiellement et publiquement par tel Cardinal représentant l'Eglise de France
? Il me semble que cela reste à démontrer<;


Soleil Xavier

mon commentaire est parti trop tôt. Je voulais ajouter ces quelques mots au dernier paragraphe, après "saisi" : "chaque fois qu'il le faut".
Merci de corriger.

Okapi T.

Sarko n'est pas le seul à avoir cette préférence :

"11h25 Politique > Tags racistes sur une mosquée à Toul - Le PS pour une "fermeté exemplaire"

Le PS a condamné jeudi les tags à caractère raciste sur une mosquée à Toul (Meurthe-et-Moselle), plaidant pour "une fermeté exemplaire" contre ces "actes méprisables".

UMP/PS, différences...? Au sein du PC Chinois il y a également plusieurs courants mais aucune alternative réelle.

trahoir

Peut on interpréter l'attitude de Sarkozy, une fois écartée les questions électorales, par une attitude paternaliste colonialiste sur le mode :

"les pauvres musulmans, ce sont de grands enfants, ils ne sont pas très matures, si on ne leur fait pas des effets de manche ils vont s'énerver"

?

bébert

les hommes politiques ne font pas leur choix en fonction d'idéaux culturels ou politiques, mais en termes de commerce
compte tenu de la montée exponentielle de l'islam en France,ils ont fait leur marché, pardon, leur choix

charles de lorraine

il ne reste plus qu'aux catholiques, qui votent traditionnellement à droite, à revoir leur façon de voter... l'UMP et le président qui en est issu n'ont vraiment plus rien à voir avec le gaullisme et les valeurs morales défendues par le Général de Gaulle.

Soleil Xavier

Pour M. Lahire

Vous avez entièrement raison en ce qui concerne 1793. Mais les temps ont changé et les catholiques aussi. Relisez donc la page 344 de Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne de Léon Bloy.
Ce que j’ai voulu souligner – et vous l’avez certainement compris – ce sont les deux points suivants :
1. Les moindres atteintes à des lieux de culte et/ou à des personnes de religion juive ou musulmane sont immédiatement relevées par les plus hautes autorités de ces deux religions qui, soit ont un accès direct auprès de politiques de haut niveau, soit sont relayées par des lobbies si puissants que le résultat est le même : les barons de l’UMPS montent aussitôt au créneau (sans même parfois savoir de quoi il s’agit).
2. Il en est tout différemment pour les profanations d’édifices et de cimetières catholiques qui, depuis quelques années, se comptent par centaines.
Alors ? Est-ce crainte d’une absence de couverture médiatique ? Vous citez fréquemment les prises de position vigoureuses et courageuses de la hiérarchique catholique américaine ou espagnole. Ne se rend-on pas compte qu’à continuer dans cette voie étrange, on risque de voir bientôt comparer l’Eglise de France à quelque chose comme l’Eglise officielle chinoise ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.