Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Darwin, le créateur des "races inférieures"
L'Europe totalitaire, la France non souveraine et les hommes... (3)

Le Ramadan n'est pas un jeûne

Alors que le concert médiatique en faveur du Ramadan a débuté, voici quelques rappels d'Alain Sanders :

"On veut bien admettre que le fait de ne pas boire, pendant toute une journée, soit contraignant quand on fait le ramadan du côté de Tombouctou avec des températures flirtant avec les 45° à l’ombre. Mais en France [...] où est l’exploit ?

D’autant que, le soleil couché, on met – au sens propre du terme – les bouchées doubles. Et que l’on s’empiffre – histoire de rompre le « jeûne » – comme on ne le fait à aucun autre moment de l’année. Tout commence avec une soupe, la harira. Une soupe qui tient au corps : viande de mouton, pois chiches, lentilles, ails et oignons. On continue avec un méchoui ou/et différents tajines d’agneau. Pour suivre, un couscous vert aux légumes. Et des pâtisseries. Orientales. A savoir des cornes de gazelle, une chamia (ou kalb el louz), des mlaoui, des balkanas, des beghrirs, des makrouds aux dattes, etc. La plupart de ces pâtisseries sont à bases de semoule, de pâte d’amande, de miel. Vingt secondes sur le palais, une nuit sur l’estomac, vingt ans sur les hanches…

On peut ainsi manger (et je n‘évoque là que la nourriture) toute la nuit avec la famille et des amis dans une ambiance festive et bruyante. D’où l’expression « faire du ramdam »."

Le ramadan a ceci de particulier qu'il est une période de jeûne durant laquelle les musulmans mangent le plus...

Commentaires

Crouan Denis

Le jeûne du ramadan a ceci de paradoxal, c'est qu'il est le moment où les musulmans mangent le plus, comme le disent les marchands de produits hallal eux-mêmes qui font un excellent chiffre d'affaire. Décidément, l'islam est la religion que les contradictions n'effraient pas.

La Gueuse

Ça m'évoque par certains égards le film "La Grande Bouffe". Ça fait même un peu "goret" (!) de bouffer comme cela.

Bientôt "La Grande Bouffe 2", avec empiffrages et flatulences a gogo?

yiannis

Tout à fait exact.
Le ramadan n’est qu’une « grande bouffe » nocturne d’un mois. En aucun cas comparable à notre bon vieux carême.
Pour autant, cela ne me dérange pas que les musulmans fassent nuitamment une super fête.
Notons toutefois que ces pratiques religieuses boulimiques ne semblent guère réussir aux « pratiquantes » dont les hanches ont une fâcheuse tendance à prendre des proportions éléphantesques de ramadan en ramadan. Une raison de plus pour ne pas interdire le port de la burka qui nous épargne ce spectacle affligeant. Et, à la limite, blasphématoire. Si Dieu nous a adjoint des compagnes dont le charme embellit la création ce n’est pas pour que nous les transformations en « grosses baleines ».
Dans le même ordre d’idée, avez-vous remarqué à quel point le foulard, en plaquant les cheveux, réduit le plus joli visage à un « ovoïde » particulièrement disgracieux.
Décidemment, l’islam n’aime pas les femmes.


charles

des principes d'hypocrites...

RL

Je fais le contraire des musulmans : je jeûne la nuit.

pierre-Henri

Il est urgent de convertir les musulmans hébergés en France et de les tirer de leur puit de superstitions et d'aveuglement.

Il me semblerait juste qu'à l'occasion de leur demande de séjour en france, il soit procédé à une sensibilisation obligatoire au Christianisme, qui fait partie intégrante de la réalité française et européenne.

Je suis convaincu que beaucoup rejetterait alors l'islam; ce dont ils sont empêchés pour des raisons strictement sociologique à ce jour.

Mathieu

Moi, je ne jeûne pas que la nuit, mais aussi entre les repas.

Trêve de plaisanteries : avez-vous remarqué combien on parle du ramadan lorsqu'il approche (pratique d'ouverture à l'autre pendant des repas conviviaux), et si peu du Carême (pratique intégriste datant sans-doute du Moyen-Age et de son obscurantisme) ? Encore un oubli de la Halde, assurément !
Mais je me rassure en lisant ceci : "Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra." (Mt 6,6), et aussi : "Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra." (Mt 6, 17)

Xtophe

Personnellement, je rompt je jeûne deux fois par jour : le midi et le soir.

Lama12

Ci dessous les propos d'Antoine Kambouaré, entraineur du PSG :le bon sens, au propre comme au figuré.

(Idem pour la joueuse de basket de Zurich qui voulait garder son voile pour jouer).

Chaque opinion est respectable, mais quelle est la priorité du moment ?

http://www.totalvod.com/21-08-09/gratuit/ramadan-kombouare-fixe-les-regles-au-psg-1497291.html

D

Sans compter que vivre la nuit, et se cacher pour manger... ce n'est pas très net tout ça...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.