Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Massat : le maire est un récidiviste
Un comité s'oppose à la construction d'une mosquée à Bayonne

Ralliement de Philippe de Villiers à la majorité présidentielles : réactions (suite)

Le président des Jeunes pour la France, Thibaud Vincendeau, n'est pas content d'avoir été dérangé durant ses vacances à cause d'une "clique de blogueurs" (nous et e-deo) qui a osé relayer la décision de Philippe de Villiers et la commenter. Et il nous le fait savoir :

"Alors que je profitais de mes vacances dans un coin reculé de France, j'ai du mettre fin à ce séjour parce que, paraît-il, il y aurait du rififi chez les JPF (...) si ce militant ne comprend pas que Philippe de Villiers mette tout en oeuvre pour faire barrage à la gauche aux élections locales et régionales, dans lesquelles les étiquettes nationales des différents bords politiques comptent différemment, qu'il démissionne (...) 

Je fais valoir mon droit de réponse quand je constate la récupération politicienne qui est faite de cette démission par une clique de "bloggeurs" qui ne cachent par leurs sympathies pour le marche pied de la gauche, le Front National, ou leur antipathie pour le MPF (...)

Ni Philippe de Villiers, ni le MPF, ni nos convictions ne passent à l'UMP. Il est hors de question de se "ranger dans le sillon". Proposer exige plus de pragmatisme que la contestation stérile, laquelle, à force, diabolise des idées parfois juste. Considérons également les enjeux de ces élections régionales. Pourquoi donc instrumentaliser politiquement une election qui se veut locale (...)"

On se demande pourquoi le président des JPF fait preuve de tant d'agressivité envers des blogs qui ont toujours relayé les prises de position du MPF et de Philippe de Villiers avec honnêteté et surtout quand elles étaient en accord avec la Doctrine Sociale de l'Eglise. Quant à reprocher au Salon Beige une "récupération politique" au profit du FN, l'argument tombe à l'eau d'autant plus facilement que nombre de nos posts critiques vis à vis du FN nous ont valu beaucoup de réactions désagréables pour ne pas dire plus.

Sur le fond, dire que le MPF, en ralliant la majorité présidentielle, quitte de facto l'opposition est une lapalissade. Rajouter que cela laisse ainsi au FN, et à d'autres, le champ libre est une évidence. Cela ne veut pas pour autant dire que l'électorat du MPF se reportera sur le FN mais cette décision clarifie le positionnement de chacun en terme d'opposition/majorité.

Enfin, considérer qu'une élection, sous pretexte qu'elle est locale, est moins politisée est une erreur. Il suffit, pour s'en convaincre, de voir les subventions votées au profit de la culture de mort par les conseils régionaux qu'ils soient de droite ou de gauche pour s'en convaincre.

Commentaires

Guillaume

C'est qui Thibaud Vincendeau?

pmc

D'accord avec le commentaire de Philippe Carhon.
Visiblement, la vérité a blessé !

Amédée

C'est amusant, le nombre d'illustres inconnus que l'on découvre au MPF.
Honnêtement qui, ici parmi les lecteurs connaissait même de nom avant aujourd'hui ce Thibaud Vincendeau?
Et même ce Eudes Grangé?

Qu'on ne me dise pas que c'est parce que les médias ne leurs donnent pas accès à leurs tribunes... Des pignoufs comme Peltier ont bien réussis à surgir quelque jours sous l'oeil des caméras, avant d'être... au-cul-té par Philippe de Villiers.

Xtophe

Il faudrait prescrire du Prosac à M. Thibaud Vincendeau... Histoire qu'il ne nous fasse pas une rupture d'anévrisme à son retour de vancances. Nan mais dis donc, c'est pas nous qui lui avons forcé à écourter ses congés !

Cher Thibaud Vincendeau, qu'est-ce que vuos fichez en vacances ??? Vous devez travailler plus pour gagner plus !!!

Une claque de "La Clique"

De la part de "la Clique", lorsque Monsieur Thibaud Vincendeau déclare "si ce militant ne comprend pas que Philippe de Villiers mette tout en œuvre pour faire barrage à la gauche..."

Lorsque ce Monsieur énervé m'expliquera la différence entre la gauche et l'UMP, je l'écouterais volontiers. Jusqu'à maintenant il est vraiment difficile (impossible?) d'affirmer que l'UMP et son nabot de chef font des politiques de droite.

Monsieur Vincendeau, vous devriez être député européen: ce parlement vous donnera des occasions illimitées de faire obstacle a la gauche!

PG

@ Philippe CARHON
Vous relevez justement qu'en effet, ce ''rapprochement'' ou cette ''coordination'' du MPF avec l'UMP (je pèse mes mots pour ne pas sembler être membre d'une ''clique'', selon l'expression de M.Vincendeau, dérangé durant ses vacances, ce qui le fatigue nécessairement) n'entrainera pas automatiquement le ralliement de l'électorat MPF au FN ou autres groupes de la droite radicale.
Car c'est un électorat qui a été effrayé souvent par certains comportements ou attitudes du FN, et qui de plus est capable de tout accepter comme compromis, pour ne pas être rangé dans les ''extrêmes'' (l'enfer c'est les autres)et qui vote le plus souvent allègrement UMP sans état d'âme.
Seul un changement profond du FN pourrait faire retrouver à cet électorat conservateur un vote hors système : c'est toute la question de la crédibilité sur les valeurs et les fondamentaux de ce qu'on appelle la droite nationale, FN et/ou autres.
Certes P de Villiers vient quand même de sembler lâcher ses ''valeurs'' pour un plat de lentille politicien : en terme de crédibilité, cela lui coutera cher dans l'avenir.
Mais la droite nationale a un difficile chemin à parcourir pour rassembler à la fois ces conservateurs, son électorat populaire, et les classes moyennes sécuritaires et anti étatiques qui l'ont lâchée en 2007.

Nabulione

Totalement d'accord avec votre commentaire. Villiers s'est tiré une balle dans le pied. Or, comme il est "unijambiste", c'est dire qu'il ne marchera plus...

Et nous non plus. Bye bye, Monsieur le Vicomte. J'ai crû en vous, je me suis trompé...

Respect

Quel mépris dans ses propos; Thibaud Vincendeau me rappelle un certain président français traitant en public de C..s ceux qui avaient le bonheur de ne pas être d'accord avec lui. Ceci explique sans doute cela: c'est la même famille politique.

trahoir

1 - si la "clique" est si minable pourquoi prend il la peine de se déranger ? Est ce une occasion d'exister en rebondissant sur une actualité ?

2 - son discours n'est pas nouveau, il a toujours été le même au sujet du FN et autres "extrêmes"

Donc en gros, c'est un illustre inconnu qui ressasse une vieille propagande qui n'a jamais marché.....la preuve : les résultats du MPF !

Ce Vincendeau ferait mieux de nous détailler la burlesque "co habitation" Bachelot - Narquin / Villiers. J'imagine déjà le sketch des Guignols de l'Info, une fois n'est pas coutume, entre Roselyne "maquillée comme une voiture volée" et le Vicomte. Je ne regarde jamais mais je promets de faire un effort.

trahoir

Des liens sur l'indispensable Thibaud du MPF :

- Clip De Villiers est-il cool ? Interview de Thibaud Vincendeau
http://www.chartsinfrance.net/Cool-Your-Jets/De-Villiers-est-il-cool--Interview-de-Thibaud-Vincendeau-clip-x6u74c.html

- Rencontre avec Thibaud Vincendeau 11 mars 2009
http://www.dailymotion.com/video/x8n71u_rencontre-avec-thibaud-vincendeau-1_news

- Page Facebook
http://www.facebook.com/people/Thibaud-Vincendeau/1429364208

tite

Si j'ai bien compris le motif premier du "ralliement" P de Villiers à l'UMP est dicté par son désir de faire barrage à la gauche.Cela signifierait que l'Ump deviendrait le barrage anti-gauche? en instaurant le travail le dimanche et en nommant moult personnalités de gauche dans son gouvernement ? Si l'on veut supprimer la gauche et la droite, je suis d'accord mais allons juqu'au bout de la logique et rétablissons la Royauté, sinon tout ceci n'a aucun sens.

Alexandre SIMONNOT

Le FN "marche-pied" de la Gauche ?
Il ne manque pas d'humour celui-là!
Qui a évincé la gauche du second tour à la présidentielle de 2002 ? Le Pen.
En revanche, qui a prêté serment devant les francs-maçons du B'Naï Brith de ne jamais faire alliance avec le FN ? C'est l'UMP!
Qui a appelé à voter à Gauche à Hénin-Beaumont pour barrer la route au FN ? C'est l'UMP!
Qui a fait élire Mitterrand contre Giscard en 1981 ? C'est Chirac!
Oui, il ne manque pas d'humour ce comique et il devrait faire du cafè-théâtre!
En réalité, il ne supporte pas de voir P2V pris la main dans le sac et collaborer avec une UMP qui est plus gauchiste que la gauche elle-même!

ludo

Les commentaires d'été semblent parfois aussi légers que le sont les pages du Figaro, c'est dire.

Sans parler du manque de charité évident vis à vis des personnes sur un blog catholique.

Essayons plutôt de réfléchir au fond de la question: quelle stratégie pour défendre nos idéaux (application de la DSE, en particulier défense des points non négociables, permanence de la France) ?

1. Personne à droite ne peut prétendre avoir réussi durablement qqchose au niveau national depuis des décennies, donc jeter des anathèmes est hors de propos.
2. Existe-t-il un système qui permette d'éviter tout compromis (tout compromis n'étant bien sûr pas équivalent) ? Quel compromis serait acceptable, peut-être au vu des démarches d'autres droites européennes ?
3. En matière de morale, "ce qui marche", selon le principe de réalité, sans être le principe ultime, n'a-t-il vraiment aucune valeur ?
4. N'a-t-on pas besoin pour élaborer concrètement nos programmes des réussites de PdV en Vendée ? Or, s'il y a opposition systématique vis à vis de l'UMP, il y a fort à parier que cela ne durera guère. Faut-il demander au MPF de tout perdre "fors l'honneur" ?
5. A quoi sert un parti: simple think tank quitte à tomber dans un petit cercle restreint de bons penseurs? ou à faire élire à des responsabilités ?
6. Investir de l'intérieur l'UMP est-il utopique, possible, dangereux ?

BELIN Y.

vis à vis du FN nous ont vallu
valu
Amitié. YB

Bertrand

La version longue(??) de la réponse sur E-deo...
http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2009/08/droit-de-reponse-des-jeunes-pour-la-france.html

Sylvain (Pologne)

On marche complètement sur la tête, à un point que s'en est presque impossible à analyser concrètement; pas la moindre logique dans ces comportements...
Des gens qui rejoignent l'UMP pour combattre la gauche...laquelle a rejoint depuis quelques mois la droite de la manière la plus évidente (officiellement, car officieusement...)
Il faut combien de temps à quelqu'un d'un tant soit peu normal pour comprendre que Villiers est un allier de l'UMPS ? Contre l'UMP au 1er tour, avec au second.
Tous ces gens ne sont pas intéressés par la logique et la vérité, mais se placent et sont coincés dans une "logique" ou plutôt un reflex de défense d'un groupe d'idées fausses et... illogiques très souvent. Ils entendent une idée et la comparent aux leurs et non pas à la vérité.
La REFERENCE, c'est LA Vérité, autrement dit tout ce qui découle des règles (lois) de Dieu, et pas les désidérata (constructivisme, relativisme, etc.) de tel individu. L'Homme DOIT se conformer à cette vérité, laquelle se moque bien de son avis. Tous nos malheurs découlent de ce refus de La Vérité, TOUS.

cadoudal

vu la poisse que porte PDV en politique ,que les UMP se mefient et adhérent vite aux mouvements de droite nationale !

Lama12

J'ai lu que la France était une synarchie.

Finalement c'est vrai : le Monarque (républicain) attire le Vicomte à lui pour gouverner les Pays de Loire.

Poine

Un peu de discordance si vous le voulez bien : je pense que c'est plutôt parce qu'il n'avait pas rallié N. Sarkozy en 2007 que Villiers a perdu son intérêt pour beaucoup d'électeurs de droite.
En effet, la droite de gouvernement a été véritablement revitalisée par la campagne de N Sarkozy après la désastreuse présidence Chirac. On peut cependant regretter que N Sarkozy n'ait pas eu dans l'aile droite de sa majorité un courant qui lui aurait rappelé qu'il était inutile de "viser au centre", surtout après les élections.
En 1981, P de Villiers, courageusement, s'est mis en disponibilité de son poste de sous-préfet pour ne pas obéir à une administration socialo-communiste.
En 1995, il a eu la sagesse de ne pas se rallier au président le plus à gauche de la 5ème République, excepté F. Mitterrand.
En 2007 cependant, on ne voit pas pourquoi il n'a pas rallié N. Sarkozy pour essayer d'orienter l'UMP dans un sens plus souverainiste et respectueux des valeurs chrétiennes, sinon par opposition de principe et volonté de faire cavalier seul, comme l'inénarrable (et isolé) F Bayrou.
Il semble que les idées que Villiers avance soient bien plus utiles au sein de l'UMP plutôt qu'en dehors. L'UMP n'est pas un parti comme les autres : c'est une machine électorale sans réelle ligne idéologique. Autant qu'il y ait des forces de convictions à l'intérieur, puisque tout ce qui n'est pas plus ou moins associé à l'UMP n'a aucune chance de participer à des décisions politiques nationales avant plusieurs années. Peut-être la présence de P de Villiers dans la majorité présidentielle aurait-elle limité les tentations d' "ouverture" calamiteuses de notre président.

malba

COMMENTAIRE VOLONTAIREMENT MORALISTE TENU PAR UNE JEUNE FEMME QUI EN A RAS LE BOL MAIS QUI RECONNAIT AUSSI N'ÊTRE PAS PARFAITE !!!

Que dire devant tout ça...!!!!

Actions des uns commentaires des autres....

Le résultat est un refus total d'écouter des uns et des autres,

un mépris caractéristique,

un refus de vouloir évoluer et de reconnaître ses erreurs....,

refus de reconnaître que des personnes peuvent évoluer en bien (en mal on le sait très vite),

rester accrocher à une personne ou un parti plutôt qu'a des valeurs primordiales,

dénigrer pour le principe de dire qu'on avait raison (petit péché d'orgueil ????)

etc
etc etc......

BREF
Plus grand chose de Catholique au bout du compte !!

j'ai conseillé ce blog à plusieurs personnes catholiques de tout bords et de partis différents (bien que tous à droite ou extrême droite ;-)).

Résultat : tous trouve que ce blog, dans certains posts et surtout dans de nombreux commentaires, est loin d'être objectif et pire encore loin d'être catholique.

Dommage car son principe est excellent et mériterait d'être encore plus connu.
Je continuerai à venir pour me tenir informer car on y trouve beaucoup d'éléments intéressants, mais dorénavant je vais cesser de le conseiller à d'autres pour m'éviter certains retours acides (mais totalement fondés).

Catholique avant tout est ma devise, après la politique est souvent bien plus compliqué et la critique est aisée, souvent vous (ce vous implique surtout les commentateurs) traitez les médias de menteurs par omission d'infos (ce qui est bien vrai) mais je trouve que cela vous arrive aussi, par omission ou par des propos ambigus.

En souhaitant, voir toutes ces querelles de partis cesser, pour pouvoir un jour proposer aux français un vrai programme, on dit que l'espoir fait vivre....

je souhaite à tous ceux qui pense comme moi (et aux autres aussi, soyons charitables..)
une bonne journée..

Soleil Xavier

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de commenter aussi longuement un aussi piètre non-événement, sauf à se rallier, comme le propose TITE, à la monarchie.

Car enfin la France, aujourd'hui submergée par une déferlante digne de la "Grande Révolution", n'est-il pas évident que, dans cent ans, voire cinquante, elle pourrait ne plus exister, la France n'étant "éternelle" qu'à la condition de persévérer dans son être. Jean-Paul II l'a dit. Semaine après semaine, avec plus ou moins de bonheur, mais avec une ténacité admirable, Jacques Trémolet de Villers le redit aux lecteurs, hélas ! trop peu nombreux de PRESENT.

JPO

@ludo

Investir l'arc républicain est une chimère.

Souviens-toi du vase d'Hénin-Beaumont.

cosaque


"ils ne recrutent pas les mêmes soldats mais ils marchent sous le même drapeau"

Henri V

Je ne pense pas que P2V "marche sous le même drapeau" (celui de l'UMP) puisque au moins le MPF s'est opposé au travail dominical. Mais cette citation à tt de même de quoi nous faire réfléchir sur le "drapeau républicain"

Quels moyens ?
Quelle finalité ?

Et Henri V de poursuivre " Conserver l'illusion d'une république honnête et modérée après les sanglantes journées de juin 1848 et les actes sauvages de la Terreur [on pourrait ajouter sans difficulté l'avortement](...) n'est-ce pas traiter les LECONS DE L'EXPERIENCE avec trop de dédain ?"

(le Ralliement à la République, encouragé puis désapprouvé par Léon XIII et St Pie X)


Je ne trancherai pas sur la tactique de P2V plus efficace et cohérente que celle de C Boutin mais je vous laisse à ces qqs réflexions.

help

@ Poine :
Christine Boutin a appliqué la politique que vous préconisez : entrer dans lUMP pour essayer de l'orienter vers les bonnes idées. Raté, avec comme corrolaire de susciter la confusion sur la nature réelle de l'UMP qui en dehors d'individualités réduites à l'impuissance combat fermement par les actes les principes que nous défendons.

Cet échec était tout à fait prévisible : une association ne peut se faire que sur un accord, au moins sur les principes les plus fondamentaux.

Chris du Fier

Chère Malba,

Catholique avez-vous dit ?..

Au FN, qui semble tenir le haut du pavé sur ce forum ou ce blog ?..

Mais tout le monde sait très bien que les membres de ce parti se sont repartis entre catholiques sincères et nationalistes totalement athées mais parfois catholiques d' occasion. Suivant le sens du vent.

La communion ne se fait vraiment que les 1er Mai au pied de la statue de Jeanne d' Arc.. Une communion d' opportunistes.

A tel point, que la scission qui s' est produite -due à des ralliements curieux types Mballa-Mballa, Soral et consorts - il y a peu, à enlever à ce parti toute crédibilité en la matière.

Mais ils s' arrogent quand même, encore, le droit de distribuer des certificats de patriotisme ou de catholicisme en catégories de très bons, de bons, de médiocres, de mauvais et de très mauvais, restant entendu que ceux qui manipulent ce qui reste de ce parti sont bien évidemment de très bons patriotes et de très bons catholiques.

Les autres ne peuvent être que des traitres à la France et de piètres catholiques..

Ils ne trompent qu' eux.

Malgré que certains éléments méritaient le plus grand respect - même comme adversaires au sujet de l' Algérie - Je n' y ai jamais cru à ce parti, et ce n' est pas demain la veille que moi et mes amis leur apporterons notre soutien.

Il ont rendu le mot même de nationaliste imbuvable à tout Français digne de ce nom.

Boris

Tous ces commentaires sont affligeants... On ira loin avec ces querelles à deux francs six sous... Il serait peut être temps, en tant que catholique, de réflechir intelligemment plutôt que de jeter l'anathème sur l'un ou l'autre... Je suis vraiment affligé par le manque de réflexion (à quelques exceptions près : Ludo notamment) des commentateurs. Bel image des catho traditionnels ! Nos détracteurs doivent être aux anges, nous sommes pires que la carricature qu'ils font de nous !

Xtophe

A Boris,

Les commentaires affligeants sont à l'image de la déclaration de Thibaud Vincendeau tout aussi affligeante, si ce n'est davantage...

Oh, le pauv' chou ! Il a dû abréger ses vacances à cause du Salon Beige ! Ouh, comme c'est vilain ! Ouin !

cosaque


@ Malba


Vous avez raison.
Pas facile de débattre surtout en ces temps de grandes confusions.

De plus, c'est le principe du commentaire, chacun émet sa petite opinion plus ou moins pertinente et/ou charitable pour chacun.C'est par ailleurs tt le pb de la démocratie...qui vire rapidement à l'anarchie qd ce n'est pas à la tyranie.


Mais oui, Vérité et Charité impliquent Humilité.

Humilité de celui qui écrit.
Et humilité de celui qui lit.

lulo

A Malba,

Même si "catholique" est devenu pour beaucoup synonyme de "béni-oui-oui", ce n'est pas le cas ici.

La charité chrétienne, en politique, consiste précisément à rappeler la doctrine de l'Eglise, à mettre en garde son prochain, et pas à applaudir toutes les initiatives pour mieux taire ensuite renoncements et trahisons objectives.

Ce que les catholiques ont a apporter n'est pas un "programme" facultatif, une option parmi d'autres, mais la Vérité. Ils ont d'ailleurs un grave devoir de la chercher dans TOUS les domaines, à commencer par la politique.
En ce domaine, les choses sont très simples: l'étude doit être double, portant à la fois sur la DSE ET la science politique. C'est certes beaucoup plus dur que d'aller voter, mais c'est la seule manière d'avancer aujourd'hui.


A Xavier Soleil,

"la France n'étant "éternelle" qu'à la condition de persévérer dans son être."

La France n'est pas une personne... gare à la rhétorique nationaliste, qui laisse insidieusement à penser que la France "éternelle" est une entité parfaitement autonome, qui se gouverne de n'importe quelle manière "chrétienne"... On voit bien comment ces conceptions du XIX°s. ont jeté et jettent encore nombre de catholiques dans les bras du Système, "pour sauver ce qui reste"...

Ce qui fait la cohésion des peuples de France, c'est le Roi: c'est d'ailleurs ainsi que se définissait l'ancienne France elle-même. Sans le souverain légitime, il n'y a plus que la "nation" souveraine de 1789, irrémédiablement révolutionnaire, fût-elle d'apparence catholique.

Cessons de rêver et de croire aux miroirs aux alouettes des deux siècles passés, et à une action politique raisonnée:

http://www.uclf.org/

http://www.viveleroy.fr/

Chris du Fier

Vous avez raison Boris.
Je me suis un peu emporté et trop schématisé une situation qui n' est pas totalement le reflet des adhérents de ce parti.

Mais, je pense quand même avoir des circonstances atténuantes....

Les termes grossiers et autres anathèmes à l' encontre d'un homme politique qui vient de choisir une voie différente pour faire avancer nos idées souverainistes que celle préconisées par un autre parti m' ont mis un peu hors de moi.

Nous allons en rester là. Et merci pour votre compréhension.

Guess

Je vote MPF...
JAMAIS je ne voterai FN, jamais.
Je hais Sarko...
Philippe à raison de "rejoindre" l'UMP. Il devrait même démissionner du parlement européen.
Il devrait même tout faire pour avoir un poste et progressivement mieux se faire connaître.
Le FN a diabolisé toute idée de régulation de l'immigration, et depuis tout politique qui en parle est comparé à h..... Et les vannes ne font que s'ouvrir de plus en plus grand chaque année...
Alors Oui, le FN est le principal marchepied de la gauche...

Poine

@help
Je ne pense que Christine Boutin ait fait la même chose que P. de Villiers.
Christine Boutin est arrivée comme une forte individualité, mais sans l'armature idéologique qui est celle du MPF, bien plus ancien que le FRS (qui vient d'ailleurs de changer de nom pour essayer d'être un "vrai" parti).
Le MPF et ce qui l'a précédé a fait des scores électoraux intéressants lors d'autres élections, et je pense que P. de Villiers serait beaucoup moins facile à manœuvrer que C Boutin, vu son poids politique.
Quand à moi je suivrai avec intérêt l'évolution de la formation de P. de Villiers suite à ce changement.

Je regrette la violence de certains commentaires sur la "trahison" que représenterait ce changement : la politique est un art, et même un saint comme Thomas More n'a pas refusé de servir un prince aussi violent qu'Henri VIII (70 000 exécutions sous son règne), même si ça lui a finalement coûté la vie...

pierre

Il est fort quand même ce Nicolas !

Bernard

Pour ceux qui croient à la distinction absurde droite-gauche (les gentils contre les méchants) avec les extrêmes qui sont encore plus méchants, devraient se poser sérieusement la question de savoir si ces croyances ne viendraient pas du conditionnement des médias. Ce conditionnement est extrêmement fort car rabâché continuellement tous les jours dans tous les médias. Ainsi lorsqu’un homme politique se présente sur un média, le journaliste cherche à savoir s’il est de droite, du centre ou de gauche, et il insiste tant qu'il n'a pas reçu de réponse. Les auditeurs sont conditionnés ensuite à écouter ou non selon leur appartenance politique.

En réalité cette distinction est obsolète. D'ailleurs l'oligarchie franc-maçonne qui tire les ficelles de la politique ne se range pas à droite ou à gauche. Elle est à fois capitaliste, libérale et anarchiste quand il s'agit d'accaparer tous les biens privés et publics au profit de l'oligarchie mondiale et à la fois communiste et antichrétienne - et la chine constitue un bon modèle pour eux - quand il s'agit d'imposer une doctrine pour le peuple.

Le seul problème n'est pas que le MPF s'allie avec la "droite" contre la "gauche", mais que le MPF s'allie avec un gouvernement et un parti qui est pour la DISPARITION de la France, pour une UE totalitaire et non démocratique qui décide de tout et pour un gouvernement mondial totalitaire qui décidera de tout, soit le contraire de ses idées théoriques. Lorsque le traité de Lisbonne sera définitivement appliqué comme le veut l'UMP, toutes les lois seront imposées par la commission européenne et des gens non élus, et l'assemblée nationale ne sera qu'une chambre d'enregistrement qui vous maintiendra dans l'illusion de la démocratie comme actuellement. Et alors peu importe le parti au pouvoir en France: il ne fera plus que de la figuration.

Sarkozy le 16 janvier 2009 au palais de l'Elysée : "On ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer"

Personnellement je me fiche que le MPF s'allie avec la "gauche" si cette gauche s'oppose au mondialisme. Par contre je suis étonné que le MPF s'allie avec la "droite" mondialiste qui est elle-même alliée avec la "gauche" mondialiste, elle-même alliée avec les trotskistes.

Le MPF a donc choisi son camp.

lulo

A Poine,

La politique est l'art du possible, c'est-à-dire l'art de réaliser le bien commun, non pas à n'importe quel prix et dans n'importe quelle situation, mais dans le respect du réel, voulu par Dieu.

Si, comme moi, vous tapez Thomas More dans votre moteur de recherche préféré, vous verrez que les faits ne correspondent pas tout à fait à votre description...
St Thomas More nous donne l'exemple d'un homme politique AU SEIN D'INSTITUTIONS CHRÉTIENNES qui refuse de participer à leur dégradation, voulue par un souverain qui abusa de son autorité contre les droits de l'Eglise. Notons d'ailleurs que St Thomas More resta fidèle jusqu'à sa mort le monarque légitime d'Angleterre qu'était Henri VIII: "bon serviteur du Roi, et de Dieu en premier."

Voilà donc beaucoup de leçons utiles pour notre temps, mais pas forcément dans le sens que vous entendiez...

cosaque


Bien vu Bernard


On se fiche complètement que le MPF conduise à "battre la gauche".

Je préfère de loin des gauchos qui votent contre le travail dominical que des droitiers moutons et pusillanimes qui se foutent des valeurs traditionnelles.( ce qui n'est pas le cas du MPF) Les hypocrites on en veut plus.

!! Fini les clivages gauche / droite !!


Il faut raisonner :

culture de vie / culture de mort
patriotisme / mondialisme
Dieu / Mammon ...

le tout au cas par cas en sachant que la finalité ultime et indispensable est de faire régner le Christ Roi le plus vite possible.

Olivier

Le sieur de Villiers n'a jamais été qu'un pantin du système destiné à capter des voix souverainistes pour un parti totalement inféodé au RPR et à l'UMP, la meilleure preuve en étant que jamais ces partis n'ont présenté de candidats contre de Villiers aux législatives. Créer de pseudo-partis est une des plus vieilles combines du système.
De Villiers a jeté le masque -sans doute pour essayer de donner un caution souverainiste à l'UMP- et a montré ce qu'étaient ses véritables intentions.
Pour changer de politique il faut en France une véritable alternance, qui n'a jamais eu lieu en fait.

trahoir

A la lecture de certains commentaires je suis, une fois de plus, étonné !

Il y aurait des commentaires "acides" sur le Salon Beige ?

1 - Ils sont modérés

2 - Politique, culture et religion soulèvent des débats car ces thèmes touchent le coeur de notre "nation".

Par ailleurs, pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire en générale et chrétienne en particulier : combien de conquêtes, conversions, évangélisations, changements de régimes se sont passés dans la joie et le "bon esprit" ? J'avais cru comprendre que la plupart des premiers chrétiens avaient été persécutés, assassinés et au minimum harcelés. Jésus (le crucifié) n'a t il pas dit : "je viens apporter le feu sur la terre (...) le fils sera opposé au père et le père à son fils" ?

Quelle "acidité" ce Nouveau Testament !

Quant aux villiéristes qui viennent içi comptabiliser l'assistance aux messes des sympathisans du FN, j'en reste bouche bée....et je préfère ne rien dire pour ne pas être trop "acide".

Gérard

Il faut être idiot pour ne pas comprendre ce que signifie rejoindre un "comité de liaison".

Il s'agit simplement de participer à des réunions dans le cadre des futures élections locales (régionales et cantonales).

Je connais P2V alors je peux vous rassurer : Il ne trahit personne et ne change pas son programme. Ses convictions chrétiennes et souverainistes sont inchangées.

Le MPF reste donc un mouvement indépendant.

Les objectifs me semblent évidents :

1/ Toutes les régions sont tenues par la gauche, il s'agit de les reprendre. Et nous n'y arriverons pas tout seul.

2/ S'il y a accord électoral dans le cadre d'élections locales, c'est pour tenter d'obtenir des élus MPF (reconnaissez que nous avons besoin d'élus anti-pensée unique).

3/ Tenter de faire passer nos idées, sur les questions sociétales à un parti qui n'a aucune idée et aucune valeur sur ce plan.

Je ne dis pas que c'est facile.
J'affirme qu'il faut essayer.

Je pense que si les militants et sympathisants du FN se déchainent dans leurs commentaires, c'est par jalousie. Avec leur positionnement, leur mouvement a fait le choix de l'immobilisme lorsque d'autres sont dans l'action.

J'ajoute qu'il ne faut pas confondre élections locales et élections nationales.
Nous pouvons travailler avec l'UMP au niveau local, nous serons toujours en conflit avec eux sur les questions nationales et européennes. A nous de les convaincre dans le cadre de nos rencontres locales.

Bien entendu, cela ne doit pas nous empêcher de prier pour qu'un jour, les chefs de la droite nationale s'entendent et réussissent l'union de tous les patriotes.

Lama12

Aux Européennes, les listes du Vicomte ont fait 14 % dans les Pays de Loire et près de 12 % en Poitou Charentes (source Valeurs Actuelles n° 3793).

Don Worrie

Le sectarisme c'est l'assèchement du cerveau et des idées.
Un chef de parti , digne de cette fonction, n'est pas un autocrate. Il prend conseil auprés de ceux qui le soutiennent afin d'agir en concordance avec son idéal.
Quand on se réclame de la tradition ou de la religion catholique bien des choses ne sont pas permises : le cynisme et la lâcheté ou encore de mesquines ambitions personnelles entre autres .
Faute de quoi tout sombre dans le marécage dont les électeurs se détournent.

alex

Villiers a un fief électoral : la Vendée. S’il veut la défendre efficacement, il faut bien qu’il ne s’entretienne pas dans un splendide isolement. Le splendide isolement à Montretout puis à Rueil, c’est possible quand la seule chose qu’on ait à faire tourner c’est une grosse PME familiale qui enchaîne les plans de restructuration et qui vend son siège.

Villiers, avec toutes les critiques qu’on peut faire à son propos, il a un département à faire tourner. Et il le fait plutôt bien tourner. Sans doute il n’a pas la Scala, alors il n’a que le Puy-du-fou. Mais après tout il faut aussi des spectacles pour le peuple, surtout quand le peuple est en vacances.

Villiers donc a des routes, des collèges, des maisons de retraite à faire tourner. C’est autre chose que l’actuelle vingtaine de permanents du FN. Et tout cela est de plus imbriqué dans une région, dans un État encore provisoirement nation, dans des structures désormais européennes. Je ne sais pas si Villiers s’en plaint sincèrement ou pas, mais il faut bien qu’il fasse avec. Et il fait plutôt bien avec. Mieux qu’ailleurs. Et j’ai bien du mérite à le reconnaître tant je m’emmerde la plupart du temps quand je vais en Vendée.

Il défend ses électeurs, il fait ce qu’il faut pour pouvoir construire ici un collège, ici une crèche, là un échangeur. Dans leur ordre politique, ces préoccupations ont une certaine importance. Plus, disons, que d’ânonner dans quelques journaux que Sarko c’est le mal absolu et que le FN, aux prochaines élections, va casser la gueule à l’UMP.

D’ailleurs même si Villiers avait été hors de l’UMP plus clairement, même s’il était resté hors de l’UMP, il n’aurait pas convaincu. J’écoutais ce soir, par curiosité de vacances, le Libre journal de Marin (plouf) sur Radio courtoisie. Sanders et Rondeau ont bondi à la seule mention de Dupont-Aignan. Qui pourtant a quitté l’UMP.

. Eux qui n’ont jamais été capables de garder une ville un peu importante — encore entend-je leur famille politique parce que personnellement, hein… — en viennent donc à se scandaliser qu’on évoque une bien improbable alliance entre eux et Dupont-Aignan, abominable séide du général de… pardon De Gaulle, général de brigade à titre temporaire et gnagnagna… désespérant.

Lequel Dupont-Aignan gère depuis dix ans, et plutôt de manière excellente et intelligente, une ville d’importance, et qui est régulièrement réélu député au premier tour et maire au premier tour aussi avec 73 % des voix. Des gens du FN ! lequel entre dans des transes dès qu’il dépasse par extraordinaire les 15-20 %. Se rendent-ils compte de leur ridicule complet ces deux petits vieux du Muppet-Show de la Casbah ?

La politique pour ces gens à c’est ça : écrire « De Gaulle » et pas « de Gaulle ». J’ai beau le savoir, chaque fois je reste sur le cul devant tant de bêtise satisfaite.

D’ailleurs Villiers partage avec Dupont-Aignan cette caractéristique d’être réélu très largement dans sa circonscription : quand des gens du FN auront une telle implantation locale qu’ils ne craindront à peu près rien dans leur fief, on acceptera peut-être les leçons de leurs partisans. Même moitié-gagas ressassant leur merveilleuse jeunesse là-bas… Gestion politique locale, les mains dans le cambouis et les réunions de quartier, qui en plus aurait le don de les faire s’intéresser à de vrais problèmes qui concernent leurs électeurs au lieu de pontifier doctement sur l’ignominie qu’a été l’invasion de l’Irak ou sur le caractère métaphysique du mal qui a nom Sarkozy.

Mais c’est précisément ce que le FN n’a jamais su ou voulu faire : avoir une implantation locale solide et crédible, qui aurait obligé les autres partis de droite à le considérer et lui concéder certaines politiques nationales.

Journé Nicolas

C'est extraordinaire, un inconnu rouspète parce que ses vacances sont interrompues! (franchement qui s'en préoccupe!) et ça fait 41 commentaires acides sur le catholicisme, le Front national et que sais-je!
S'il avait interrompu ses vacances, ce petit chéri, sans qu'on en parle, la charité s'en serait mieux porté!
Vous qui écourtez vos vacances, pour quelque raison que ce soit, gardez ça pour vous!

Luc

Concernant Hénin Beaumont, je désire connaitre si Steeve Briois est pour ou contre le PACS ou le mariage Homo......

bébert

je viens de voir qu'il y avait 45 commentaires
On est dont 46 à etre encore de droite?
et en bons gaulois à se foutre sur la gueule?

Briscard

Pour alex : Si Dupont-Aignan et Villiers sont réélu dans leur circonscription c’est vraisemblablement au prix d’accords et de compromissions honteux avec l’UMP qui ne leur oppose pas de candidat, tout devient facile ; ce n’est pas tout à fait la même chose avec le FN, nous venons de voir à Hénin que non seulement ils sont seuls contre tous mais que l’UMP et autres partis sois disant de droite appellent à voter pour le candidat de gauche contre le candidat souverainiste du FN.

cadoudal

comment peut on s'ennuyer en VENDEE !la gentillesse des hoteliers,l'ile d'YEU,NOIRMOUTIER,etc..
c'est trés beau de fustiger le manque d'élus du FN quand l'on sait que la moindre présence sur une liste FN aux élections entraine souvent l'excommunication de la société civile

Olivier M

Le commentaire de Philippe Carhon est très juste.
Les choses sont évidentes: Villiers a choisi le camp UMPiste, c'est-à-dire celui de l'anti-France.
Les malheureux qui prétextent de faire de l'entrisme, tout en cautionant Fédela Amara, Rama Yade J-M Bockel, Philippe Besson, le travail le dimanche, la suppression de la double peine, la discrimination positive, la statut de beau-parent, j'en passe et des bien pires, tous ces malheureux cachent mal leur haine recuite de tout ce qui ressemnle au FN.
Trop populaire sans doute pour l'esprit petit-bourgeaois de ces nouveaux alliés de l'UMP...
Villiers a joué. Il a perdu.
Tout bénéf pour le FN et c'est tant mieux: nos femmes et nos enfants ont besoin de combattants pour les défendre, pas de lâches et d'opportunistes.

François

Pour information,
les conseillers régionaux d’Auvergne FN puis MNR n’ont jamais voté contre le budget de l’exécutif en 1992 et 2004 (le président était Valéry Giscard d’Estaing), malgré une majorité relative durant la deuxième mandature (98 à 2004).

Chris du Fier

Un petit clin d' oeil pour arriver au 50 posts sur ce sujet.... et sans désir de polémiquer.. Le dernier message en provenance de l' AP Merci.

--
Le MPF va intégrer le comité de liaison de la majorité présidentielle "parce que Nicolas Sarkozy me l'a proposé", affirme M. de Villiers. "Il sera plus facile de faire entendre la voix du MPF à l'intérieur de la majorité qu'à l'extérieur", explique-t-il, "La preuve a été apportée aux élections européennes que la voix du MPF n'était pas entendue comme elle devait l'être".

"La deuxième raison, c'est que je souhaite apporter ma contribution au combat des régionales contre la gauche. Le MPF n'a pas l'intention de faire réélire des gens comme Ségolène Royal", lance-t-il. "Un désordre à droite contribuerait à faire réélire la gauche, c'est la raison pour laquelle je choisis l'union".

"Nicolas Sarkozy accepte qu'il y ait des débats à l'intérieur du comité de liaison", précise-t-il. "Le MPF n'entre pas dans ce comité pour aseptiser son discours, mais au contraire pour le faire entendre", poursuit-il, assurant que ce ralliement ne préfigure pas son entrée au gouvernement. AP

Oxident

M. Philippe Cahron ne cache pas son antipathie pour Villiers et le MPF et sa sympathie pour le Pen et le FN, belle neutralité...Michel Janva revenez !

[Peut-être que mon analyse ne va pas dans le sens de votre engagement partisan mais il ne me semble pas non plus que je montre un enthousiasme éffréné pour le FN. Vous pouvez vous amuser à relire mes autres articles. Je pourrais également vous faire lire nombre de mails ou de commentaires d'injures (non publiés) venant de NPI... Il ne s'agit pas de soutenir tel ou tel parti mais d'informer et de livrer des commentaires. Ensuite à chacun de juger et de livrer ses commentaires...
Philippe Carhon]

tite

Arrêtons de nous invectiver.Si PdV a fait ce choix c'est en conscience, je veux croire que, malgré les apparences qui me laissent dubitatif, il y a sans doutes des données que j'ignore et qui sont déterminantes.Après tout le problème essentiel pour la France ne date pas d'avant hier et ce ralliement est un non-évènement qui ne changera pas la donne en profondeur, les dés sont jetés depuis longtemps et ce n'est pas PdV qui est à l'origine de tous les maux du pays.Il n'y a qu'une solution et elle n'est pas politique, nous devrions le savoir, nous qui nous prétendons Chrétiens.

Augustin daranger

Vous parlez d'un rififi ! La stratégie de Villiers est plus que lamentable ! Ce n'est pas un rififi, c'est une très grave erreur stratégique qu'il faut condamner et c'est heureux d'apprendre qu'au moins, le secrétaire général des jeunes du MPF démissionne. Espérons que des membres de la direction décident d'en faire autant, le MPF n'a plus rien d'un parti d'opposition, il ne peut plus prétendre travailler avec indépendance.
Le MPF est mort quand ce Comité de liaison est né !

lulo

A Tite,

"Il n'y a qu'une solution et elle n'est pas politique, nous devrions le savoir, nous qui nous prétendons Chrétiens."

Ce providentialisme est une double faute:
-d'abord contre la foi: un catholique doit-il attendre sans rien faire que Dieu lui donne la grâce? Ce genre de quiétisme a été condamné par l'Eglise.
-contre Dieu, dans la mesure où l'on méprise les devoirs qu'on doit au retour de l'autorité qu'Il a voulue établir en France:


Ce genre d'attitude, compréhensible en nos temps de crise profonde, est soit un prétexte à l'inaction, soit un paravent pour un soutien à n'importe quelle compromission avec le Système.

Dieu attend autre chose de nous: il est grand temps de considérer la politique sous le double aspect naturel ET théologique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.