Et maintenant, le réchauffement climatique comme prétexte à la culture de mort
Découvrez le nouveau Nonce apostolique en France

Commentaires

Moreno

Chaque dimanche mon cousin Hans-Dietrich va remplir un caddy à la va-vite. Il prend les marchandises un peu au hasard. Et puis au bout de 10 minutes, se rappelant qu'on est dimanche, Hans-Dietrich plante là son caddy qui est plein et rentre chez lui. C'est très mal parce que ça ennuie beaucoup les gens du supermarché qui mettent un temps fou à tout ranger. Vraiment, quelle tête en l'air ce Hans-Dietrich!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.