Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pas de prêtres en politique, pas de laïc à l'autel
Nouvelle contestation du Traité de Lisbonne

Angers : la police sous les projectiles

Une patrouille prend en chasse la nuit dernière un conducteur qui fuit un contrôle de police alors qu'il transportait son fils de 18 mois. Il termine sa course dans une voiture de police. La suite :

"Plusieurs dizaines d'individus (entre 200 et 300 personnes) ont rapidement envahi les lieux en s'en prenant directement aux forces de l'ordre en jetant divers projectiles : vélos, caddies, verres, barres de fer, pavés ...". La scène, qui a duré quelques minutes, a été confirmée par plusieurs habitants dans ce quartier situé au nord du centre-ville d'Angers, selon des témoignages.

L’épouse du fuyard a porté plainte auprès du commissariat de police et son bébé a été admis à l’hôpital pour observation. Aucun blessé n'est à déplorer mais des véhicules de police ont été endommagés, selon le syndicat. Alliance a dénoncé "la gravité de ces actions où des individus s'en prennent sans raisons apparentes directement aux forces de l'ordre".

Le communiqué souligne "une tension palpable" chez les policiers d'Angers, réclame notamment qu'un "recensement" des besoins matériels soit fait pour "affronter des situations de violences urbaines", ainsi que la construction d'un nouvel hôtel de police".

Commentaires

Yvon

Le "délit" de fuite est un délit. Commettre ce délit avec un enfant de 18 mois dans le véhicule est vraiment irresponsable. Et la mère qui porte plainte CONTRE LA POLICE (!!!) en remet une couche dans l'irresponsabilité. Seul l'enfant de 18 mois semble en faire preuve dans cette petite famille.

BELIN Y.

Arrêtons de construire des mosquées, nous n'aurons pas besoin d'un nouvel Hôtel de police à Angers. Cela paraît simpliste ? Et pourtant ...

Exupéry

Après Besançon, Angers etc...Les effets du communautarisme dans toute sa délétère efficacité.
Nos arrières grands parents n'auraient jamais voulu croire possible ce qu'est devenue ladite République, une et indivisible.
Vu l'accélération de l'histoire, pouvons- nous imaginer ce que sera la "France" de nos petits enfants?

Lama12

Elle est loin, la douceur angevine !

sopotec

Achhhh.... maintenant, ILS circulent avec des enfants de 18 mois pour se couvrir...

Bon, je plaisante...

jean

La police est mise à rude épreuve, certes, mais cela ne se traduit toujours pas au niveau des élections professionnelles. Le mécontentement refuse de s'exprimer. Par lâcheté ou conformisme ?

le chacal

La france s'enfonce, ils gagnent du terrain tous les jours, la sécurité n'est pas assurée, les mosquées se multiplient, les gaulois plient et sont prèt à endosser la burqua pour les filles et le sarouel pour les hommes.......... Nous perdons notre identité et notre honneur. Il faut se réveiller, car il est déjà trop tard .!!!!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.