Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Chronique de l'injustice
La pandémie, accélérateur de l'ordre mondial

Commentaires

Ethos

Alors bonne chance et longue route.

piero

Voila de quoi occuper sa pré retraite.
Le pot de terre contre le pot de fer.
Ce monsieur va découvrir la brutalité des services qu'il a souvent dirigé.
Bonne route à lui tout de même.

de Vaugelas

Mais quel courage pour ce combat frontal !

Philippe

Retour de baton pour cet exécutant de l'Etat qui faisait partie de la véritable persécution que mes fils et moi-même subirent - au motif que j'étais catholique tradi et nationaliste - lorsqu'il était préfet en Savoie.

Sylvain (Pologne)

Bravo quand même, un peu tard peut être, dur de juger... en tout cas petite remarque au sujet du "lemonde" (quand on connaît la qualité de ce canard, qu'on le lit avec des yeux éclairés, ce nom paraît un tantiné prétentieux) : "Les réactions sont réservées aux abonnés du Monde.fr.", c'est la meilleure façon de "créer" un consensus -)

filou

Vas y Paul on est tous derrière toi!!!
ça fait plaisir de rencontrer des prefets qui ont du cran.
UDP!

Majeur


Si des lecteurs du Salon Beige ont des compétences, ou du temps, pour aider ce monsieur contre le KGB mrapiste...

Chris du Fier

Il est quand même curieux que ce préfet ait attendu l' âge de la retraite pour s' apercevoir ce que les Français en transit à Roissy ont observé depuis fort longtemps.

Il me semble qui il y a un ancien sous-préfet qui avait démissionné tout jeune pour ne pas servir la gauche de Mitterand et qui a écrit un livre au sujet de Roissy et de ses mosquées....

Enfin. Ceci pour dire que ce préfet a certainement raison de dénoncer cette honte mais aurait été plus méritant si il avait démissionné sans attendre d' être viré.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.