Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le vaccin contre le virus H1N1 : un nouveau scandale "Distilbène" ?
Chasse aux vieux aux Pays-Bas

Propagande homophile à l'école

Lu sur Sed Contra :

G

"Du Principe Libéral Avancé de Giscard (aligner la loi sur les mœurs supposées de la population) au triomphe homophile du troisième gouvernement Fillon (chasser le droit naturel des manuels scolaires) il n’y avait qu’un pas, à l’aune des processus de décadence des civilisations. Le voici donc franchi, avec l’accréditation nationale des propagandes scolaires de “SOS Homophobie”… Que M. Nicolas Sarkozy ait la décence au moins de ne plus évoquer les “méfaits de Mai-68” sur la conscience morale et civique des Français, quand le gouvernement dont il guide jour et nuit tous les pas s’emploie à les inscrire de force dans l’éducation des enfants !"

Cette nouvelle est extrêmement grave, comme le souligne Emmanuel Barbier :

"Entre homosexualité, pédérastie et viol sur mineurs la frontière cependant est fragile – comme le savent tous les criminologues et tous les policiers du monde – mais la loi et la Halde qui protègent la première n’ont pas encore admis les secondes au rang des droits imprescriptibles de la personne humaine… Si vous traitez un homosexuel de “pédéraste”, ce dernier est en droit aujourd’hui de vous faire condamner pour “injure homophobe” devant les tribunaux !"

Commentaires

P G

Au risque de répétition.
M. François de Lacoste Lareymondie nous expliquait récemment sur le site de la Fondation de Service Politique que fuir l'UMP pour aller ''ailleurs'', ce serait se perdre dans l'inutile, car au sein de la majorité, le MPF aurait une influence. Celle parait aussi mince que celle qu'a eue C. Boutin, utilisée en 2007 et jetée depuis.
Quel est l'aléas moral à suivre N. SARKOZY et l'UMP dans leur homopholie grandissante ? C'était là la bonne question, qu'on ne peut s'empêcher de se poser.

Vince

et si on traite une voiture d'automobile, que fait la Halde?

Guy

C'est tellement incroyable que j'en reste coi! Comment se fait-il qu'on nous prévienne du fait accompli, qu'il n'y ait (semble-t-il) eu aucune association qui ait mené une contre-campagne? Cf. les AFC, ADV, etc?
Ils ont dû se réjouir à Bruxelles, la France est bonne élève, contrairement à la Lituanie, ce pays arriéré qui ose se prémunir contre l'agit-prop homo...
A toute chose malheur est bon: cela va peut-être confirmer chez un plus large public le nouvel essor des écoles hors contrat (à moins qu'elles non plus n'aient pas le choix).

VD

Cette image est déjà indécente et honteuse. Effectivement que font les AFC ? Vu de loin, ces associations semblent très "diocésaines" dans leur action : "Ne pas faire de vagues" !

trahoir

L'homopholie est elle socialiste ?


http://www.salon.com/politics/war_room/2009/09/23/king/index.html?source=refresh


King: Same-sex marriage just a step toward socialism

Normally Rep. Steve King, R-Iowa, opposes same-sex marriage simply because of his social conservative stance on things. That alone is enough for the congressman to take a particularly strong stance on the issue -- after his state's Supreme Court legalized same-sex marriage, he worried that Iowa would become "the gay marriage Mecca."

But King's got a creative new reason for his position. Via The Hill's Blog Briefing Room, some comments King made on conservative radio Wednesday:

If there's a push for a socialist society where the foundations of individual rights and liberties are undermined and everybody is thrown together living collectively off one pot of resources earned by everyone, this is one of the goals they have to go to, same sex marriage, because it has to plow through marriage in order to get to their goal. They want public affirmation, they want access to public funds and resources.

ema

Les parents en Espagne se battent

http://www.objetores.org/index.htm

les tribunaux commencent à reconnaître l'objection de conscience devant certains programmes ... Voir deux sentences récentes en Castille Léon où un tribunal a reconnu le caractère d'endoctrinement de la matière "Education pour la citoyenneté".

Il y a peut-être quelque chose à faire dans ce sens....

pique-à-sots

prière de ne pas faire d'erreur ....ce n'est pas un homme "inverti " qui en vaut deux mais un homme "averti"!

YannH

C'est Danette qui doit être heureux ! .....

louis

Il est précisé ici que la pédérastie (attirance pour les adolescents et la pédophilie, pour les enfants) n'est pas encore admise.C'est pourtant une "pulsion" comme d'autres perversions humaines quand on s'éloigne des relations maritales normales ! Mais alors, pourquoi fait-on la promotion des uns et la diabolisation des autres ? Parcequ'il suffit de promouvoir l'homosexualité entre majeurs, l'avortement, le travestisme, le transexualisme et autres "genres", tout en banalisant le fétichisme, la zoophilie ou autres comportements déviants.On banalise la pornographie, industrie suffisamment puissante pour se passer de la pédérastie impliquant les mineurs, elle s'adresse d'ailleurs largement aux hommes infidèles ou à ceux qui sont incapables de fonder un foyer.Ainsi, cette gigantesque oeuvre de perversion des sociétés est appliquée hélas efficacement pour détruire notamment l'esprit chrétien.Et, en même temps, il faut des "boucs émissaires", les pédomanes qu'on pourchasse par tous les moyens, haro sur les pédophiles, vrais ou faux et destruction de la famille puisqu'on voit bien des épouses accuser à tort leur mari de relations incestueuses ou pédophiles imaginaires.Et cette répression à grande échelle, qui engendre des drames comme dans l'affaire d'Outreau, justifie également la surveillance des citoyens sur internet ou ailleurs et la poursuite des autres "déviants", ceux-ci bien plus inquiétants en réalité pour le système au pouvoir, ceux qui contestent politiquement ou ceux qui veulent rétablir le catholicisme.
J'aimerais qu'on s'en rende bien compte et prions pour tous nos péchés, notamment de la chair et pour tous ceux qui ne fondent pas de famille.

Guy

@ema & VD

Après réflexion, maintenant que les dés sont jetés, je pense que le mieux à faire dans les écoles est d'organiser des collectifs de parents pour inciter la direction à ne pas se laisser intimider par ces lobbies. Mais de quelle marge de manoeuvre disposent les écoles? Est-ce que cette directive est uniquement permissive ou bien à caractère inconditionnel? Est-ce que l'on risque de finir au tribunal pour homophobie si l'on s'oppose à SOS Homophobie? C'est la définition je crois de l'absolutisme.
Je ne cerne pas exactement le terme "accréditation nationale"...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.