Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Villiers doit soutenir les réformes de Sarkozy
Sur les obsèques de Ted Kennedy

Soutien d'élus à l'illégalité

L Jean-Yves Lalanne, Maire PS de Billère (64), Vice-Président de la Communauté d'Agglomération de Pau Pyrénées, ancien militant de la LCR (pendant 17 ans), CGTiste, fondateur de SOS Racisme en Béarn, a décidé de créer avec le soutien des militants de RESF, une fresque monumentale au coeur de la ville de Billère et de l'un des axes les plus passants de l'agglomération, intitulée, "Le Mur des expulsés", pour rappeler que des enfants et leurs familles, entrés illégalement sur le territoire, sont expulsés...

Jean-Yves Lalanne est un marxiste de renom : au cours de son service militaire, 1978-1979, il a organisé un syndicat de soldats soutenu par la CGT, la CFDT et FEN.

L'inauguration aura lieu samedi 5 septembre à 11h00 Place de la Mairie, devant la Salle de Lacaze, en présence du député, Martine Lignières-Cassou, et des membres du Réseau Education Sans Frontières.

Commentaires

YannH

Et cela alors même que l'OSCE vient de mettre sur un pied d'égalité le nazisme et le communisme.... Pourquoi n'y a-t-il pas une loi qui interdise à ces énergumènes de se présenter aux élections ? Pas grave ! c'est le bateau qui continue à couler tout doucement... Quelle belle manifestation qui va se dérouler à Billère !

christian

Pour information
Mme LIGNIERES-CASSOU est députée MAIRE de Pau
depuis 2008 : elle a devancée François BAYROU de 342 voix ( source Wikipédia )aux dernières élections municipales

Bruno Larebière

@ tous les lecteurs aquitains du SB et particulièrement à ceux de l'agglomération de Pau.


Cet événement vous indigne ? Moi aussi. Vous voulez exprimer votre opposition à cet acte illégal et grotesque ? Moi aussi.


Donc ?


Voici mon adresse électronique et on en parle :


[email protected]

Lama12

Il serait temps que certains élus locaux s'occupent sérieusement de leurs communes au lieu de faire n'importe quoi avec leur budget (c'est à dire l'argent des contribuables)

http://www.liberation.fr/societe/06011185-levallois-clichy-la-guerre-des-sens-interdits

olivier91

Pur info : ce maire a été élu avec une minorité de suffrages, à la faveur d'une triangulaire qui opposait le maire sortant UMP et son adjoint, qui avait pris une casquette MODEM pour l'occasion.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.