Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



ObamaCare : le pape met en garde l'ambassadeur des Etats-Unis
Renforcement de la culture de mort aux Etats-Unis

Banlieue : la population prend les choses en main

Depuis mi-septembre, une dizaine de riverains de Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne) excédés par les voitures incendiées ou les nuisances sonores ont organisé une patrouille nocturne dans le quartier des Grands-Champs, a expliqué l'un des dix hommes de la patrouille :

"On se prend donc en charge car les policiers ne sont pas assez nombreux pour assurer la sécurité dans notre quartier [mais] nous ne sommes pas là pour jouer aux cow-boys".

Il raconte qu'ils ont "commencé à en parler entre voisins" et

"ont décidé de patrouiller sans être armé, souvent par 4, plusieurs soirs dans la semaine à partir de 23H00 et jusqu'à 01H30 tout en ciblant davantage le vendredi et le samedi soir".

"Si on constate quelque chose d'anormal, on s'appelle pour se rejoindre et encercler les personnes".

A plusieurs reprises, "on a appelé la police pour qu'ils se déplacent" mais "ils nous répondent qu'ils n'ont qu'une seule voiture". "Il n'y a pas assez de policiers la nuit dans ce quartier" et "les policiers eux-mêmes nous disent que nous avons raison".

Commentaires

Vince

Et qui se fera lyncher par nos démocrates quand un malfrat se fera rosser?

louis

Il faut vraiment que les choses soient très graves pour qu'on en soit arrivé là car l'indifférence et la lâcheté des victimes ou riverains est telle que pour organiser des patrouilles, il faut une volonté et un courage que j'admire.Certes, c'est illégal mais légitime, c'est de l'auto-défense et un signal d'alerte.J'aimeris avoir plus de précisions, comment est-il possible qu'enfin d'honnêtes gens réalisent cet exploit, dans quelles conditions etc.

VD

Retour au Moyen-Age. Cela semble devenir de plus en plus fréquent : rappelons-nous l'action des commerçants excédés cet été à Royan.

On se demande à quoi servent nos impôts. La question de la sécurité des biens et des personnes devrait être la première préoccupation des responsables gouvernementaux.

bébert

Bravo!
Y a longtgemps que j'attendais çà
Ca se fait déjà en Italie
Maintenant je vais vous dire (au risque de déclencher de nouveau une polémique au sein du Salon Beige) :
j'aimerais que ces "milices " (mais le terme est impropre) parlons plutôt de groupes d'auto-défense, comptent en leur sein des personnes (comme ondit (issues de l'immigration
alors là, ce serait la victoire totale

cosaque


Quand l'Etat craque de toutes parts, il est logique que les milices et les féodalités rejaillissent.

Vive la vraie sécurité.

Augustin Debacker

Félicitations pour cette initiative !

Mais c'est quand même dommage que les personnes travaillant la journée soient obligés de sacrifier leurs nuits par manque d'effectifs policiers !

Mr Sarkozy n'avait il pas promis plus de moyens quand il était au ministère de l'intérieur ?

AncillaDomini

Eh bien, au lieu de crier "Cocorico !", je crierais plutôt "Catastrophe !"

Il faut vraiment que la situation soit devenue invivable pour que les habitants, qu'il s'agisse de Roissy-en-Brie ou de Royan, prennent le temps - et le courage ! - de constituer de telles patrouilles.

Mais ce qui est inquiétant, surtout, c'est l'évolution future de ce phénomène.
Nul doute que ces milices citoyennes vont faire des émules, puisque les problèmes de Royan et de Roissy-en-Brie sont les mêmes dans quantités de villes.
Nous risquons alors de nous retrouver avec un système à deux vitesses : une police qui n'a pas le droit de faire de répression d'un côté, des habitants excédés qui font la police eux-mêmes de l'autre.

Il est naturel et légitime que les habitants se protègent eux-mêmes quand les forces de l'ordre n'ont plus le droit de le faire (puisque c'est bien le Ministère de l'Intérieur qui restreint au maximum l'usage de la force).
Mais ce déplacement de l'usage légitime de la force n'est ni plus ni moins que la fin de l'état de droit.

Le gouvernement va-t-il enfin se réveiller, au lieu de se cacher derrière les excuses bidons de la-diversitude-mal-mélangée-par-les-vilains-Français-racistes ?
Ca pouvait faire rire avant, mais maintenant, l'aveuglement volontaire devient véritablement criminel. Parce que, si la police ne reprend pas rapidement le monopole de l'usage de la force, qui lui revient de droit, ça va faire "boum !" un jour ou l'autre.

cosaque


Notre pinocchio avait aussi promis un Karcher...

ducegabbana

@ bébert
j'aimerais que ces "milices " (mais le terme est impropre) parlons plutôt de groupes d'auto-défense, comptent en leur sein des personnes (comme ondit (issues de l'immigration
alors là, ce serait la victoire totale.

C'est déjà le cas mais l'UMPS n'en parle pas.

cosaque


Bébert,

Qui sait, c'est peut être déjà le cas.
Beaucoup d'immigrés aussi en ont ras le bol.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.