Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le scandale Mitterrand brise l'unité des mouvements
La France version UMP

Enfants du Mékong réclame le départ de Mitterrand

Son président, Yves Meaudre explique :

E "Responsable d’une ONG qui défend depuis cinquante ans l’enfance souffrante en Asie, association ayant reçu le Prix des droits de l’homme de la République française pour l’action que nous menons auprès de 60.000 enfants, il nous est impossible de ne pas réagir face à la polémique qui met en cause un ministre de la République. [...] Notre expérience actuelle et ancienne en Thaïlande, au Cambodge et aux Philippines nous autorise à dénoncer haut et fort toute tentative de vulgarisation et de banalisation de la pratique de la pédophilie et de la prostitution des jeunes gens. C’est un crime insoutenable, dont les conséquences sont terribles.

Il est impossible pour nous d’accepter qu’un ministre de la France puisse reconnaître avoir eu des relations sexuelles avec des « gosses » sans qu’il ne soit obligé de quitter ses fonctions. [...] Quel que soit l'âge de ces «gosses», le recours à la prostitution fait toujours des victimes. Et quel que soit leur âge, les prostitué(e)s, esclaves exploités, sont toujours des enfants. Qu'on ne viennent pas nous dire qu'ils sont «consentants».

Y S’abriter derrière son statut d’homme politique ou d’écrivain pour revendiquer l’impunité a quelque chose de monstrueux quand on connaît la souffrance de ces victimes. Comment peut-on prendre M. Mitterrand au sérieux quand il condamne le tourisme sexuel en présentant sa «confession» comme la «sublimation» littéraire de ses actes ? Comment un Premier ministre peut-il accepter de couvrir un membre de son gouvernement quand il est lui-même père de famille ? Et si son enfant en avait été la victime ? Les jeunes gens d’Asie sont ils de moindre valeur ? [...]

Il y a dans la relativisation des faits avoués quelque chose d’insoutenable. Admettons que M. Mitterrand ne soit pas pédophile, et rien formellement ne le prouve en dépit de ses ambiguïtés. Mais l'étalage public, plus ou moins littéraire, plus ou moins complaisant, et même plus ou moins regretté, de ses activités nocturnes à Bangkok sont indéfendables. Le crédit de la France dans la lutte contre le tourisme sexuel en sort particulièrement affaibli. [...] L’État français perd la face, pris en flagrant délit d’incohérence, en gardant au sein de son gouvernement un homme qui reconnaît avoir eu des relations sexuelles tarifées «avec des gosses»."

Commentaires

PRIEUR

Enfants du Mékong !j'en parlais dernièrement à propos de l'utilisation qu'ils font des parrainages. Mon filleul à Ho chi Minh Ville (Saïgon) percevait il y a trois mois 12 euros 50 sur les 24 versés par le parrain. A part cela,qui pose quand même question, ils ont raison en ce qui concerne Mitterand.

Mike

Bravo !
Je soutiens Enfants du Mekong et suis très heureux de leur réaction.

Pierre-Henri

Tout est dit, et fort bien;

à comparer avec les réactions des ténias de la pensée, et accessoirement de la France, comme mélenchon, julien dray, BHL, et autres détraqués.

Ces ténias volent non pas au secours des enfants violés, mais bien au secours de pédophiles. Le réflexe communautaire doit s'arrêter devant l'injustice.

Lama12

Merci à Yves Meaudre de nous rappeler que nous sommes tous enfants de Dieu, et égaux devant Lui.

H LM

Bravo !
Allez signer la pétition pour le départ de F. Mitterrand sur le site de "Liberté politique"

Stanislas

Bien d'accord avec Yves Meaudre ce scandaleux ministre doit disparaitre à tout jamais de la sphère mediatique et de la vie politique, un ministre de la CULture qui ne l'est que de la première syllabe devrait être condamné à la castration physique [...]

Maria

Félicitations!

williamson

Bien entendu, il n'y a JAMAIS eu un seul "touriste sexuel" qui soit parti en Asie pour des prostitué majeurs…

Encore moins des prostitués de "40 ans", comme MITTERRAND a osé le pretendre sur TF1…

Quand MITTERRAND nous dit le contraire, c'est comme si il nous disait qu'il est allé en Thaïlande chercher une baguette et un paquet de nouilles…

Des prostitués majeurs ??? Ca se trouve en 10 minutes dans Paris!!!…

Et, pour une vedette médiatique comme MITTERRAND, il suffisait d'aller dans n'importe quel lieu de rendez-vous homosexuel de Paris, pour trouver tout de suite 6 ou 7 jeunes gens prêts à se battre pour obtenir ses "faveurs"…

Il ment comme un arracheur de dents.

Les "touristes sexuels" ne partent là-bas que pour une seule et unique raison : LES MINEURS... Rien d'autre. Jamais, personne…

L'éttouffement brutal de cette affaire par la caste politico-médiatique est un cas de forfaiture collective qui restera dans l'Histoire de France comme une souillure indélébile.

Toute cette affaire est 10 fois pire pour l'avenir de notre civilisation que la prétendue "Crise Financière"…

Continuons comme ça, et dans 20 ans ce sera vos propres petits-enfants, encore mineurs, que l'on prostituera, dans des bordels parfaitement légaux, en plein Paris…

C'est cela la volonté cachée qu'on peut deviner derrière toutes les paroles, et les actes, de MITTERRAND, et de tous ses complices…

Ce qu'ils veulent c'est la LEGALISATION de la prostitution.

Et ensuite abaisser l'age "légal" le plus bas possible, de plus en plus bas…

angelo pardi

http://www.libertepolitique.com/
signez la pétition !!!

Antoine FILLOUX

Cher « Prieur »,

Vous écrivez probablement sous un pseudonyme car nous n’avons pas dans notre base de données de parrain répondant à votre nom ayant un parrainage à Saïgon.

Nous nous permettons quelques éléments de réponse à votre commentaire concernant le parrainage :

- Le montant du parrainage est de 24 € (39 E pour le parrainage étudiant).
- 18 € (33 € pour le parr étudiant) sont envoyés au responsable de programme de parrainage, personne locale bénévole, très souvent un prêtre ou une petite religieuse.
- Ce bénévole tient les comptes du programme, visite les familles des filleuls, fait écrire ces derniers à leur parrain, … Cette charge de travail nous impose de limiter le nombre d’enfants parrainés à environ 50.
- Dans un certain nombre de villages ou de quartiers où le nombre d’enfants pauvres est largement supérieur, afin de ne pas créer de trop fortes disparités par un choix arbitraire d’enfants à aider, il arrive qu’une partie du parrainage soit reversée à un ou deux enfants non parrainés.
- Le responsable de programme tient scrupuleusement à jour la liste des enfants non parrainés, et le parrain est informé, grâce aux Lettres Aux Parrains (LAP) rédigées par nos volontaires bambous qui contrôlent nos programmes, lorsqu’une telle répartition se fait dans celui où il parraine.
- Nous agissons dans 7 pays, et les problématiques sont extrêmement différentes d’un pays, voire d’une région à l’autre. Dans certains cas, le parrainage est remis en totalité en argent au filleul et à sa famille, il est parfois remis exclusivement en nature (fournitures scolaires, cours de soutien, riz, produits d’hygiène), il sert parfois au fonctionnement du foyer où le filleul est accueilli pour poursuivre ses études (le foyer prend alors tout en charge pour le filleul), …
- Notre volonté est toujours de répondre au plus près aux besoins des enfants, par l’intermédiaire de nos responsables locaux. Et les meilleurs « contrôleurs » de notre action sont nos 36 volontaires bambous, de tous horizons, qui donnent un an de leur vie au service de sa fécondité et de son efficacité, et les parrains, de plus en plus nombreux, qui vont à la rencontre de leur filleul.

Merci de prendre contact avec nous pour regarder la situation de votre parrainage et voir si il est attribué, en plus de votre filleul, à un ou deux enfants non parrainés sans que vous en ayez été informé.

Bien cordialement.

Antoine FILLOUX
Directeur général adjoint

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.