Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Rome/FSSPX : une réunion tous les deux mois
Banqueroute de la Sécu en 2011 ?

L'Uruguay copie la France

Et franchement, il y a de quoi avoir honte.

U L'ancien guérillero José Mujica a remporté dimanche le premier tour de l'élection présidentielle en Uruguay avec 47,5% des voix. Un second tour se tiendra dans un mois. Le successeur du président Vazquez dirigera alors une petite république de 3,5 millions d'habitants qui a légalisé, la semaine dernière, le changement de prénom et de sexe pour les transsexuels et, le mois dernierl'adoption d'enfants par des couples homosexuels. L'Uruguay a autorisé l'union civile entre couples homosexuels, sous la même forme que le Pacs français.

Adolfo Garcé, professeur de sciences sociales à l'Université de la République de Montevideo, explique ces horreurs, uniques sur le continent sud-américain :

"L'immigration européenne a doté notre pays d'une culture politique progressiste et laïque".

Le politologue Juan Carlos Doyenart précise

"l'Église a très tôt été marginalisée du pouvoir, comme dans l'éducation avec la loi de 1879 sur le modèle laïque français. Puis, il y a eu une loi de séparation entre l'Église et l'État comme en France, c'est-à-dire en instaurant une laïcité pure et dure qui a ouvert le terrain aux libéraux et aux mouvements de gauche".

L'Uruguay a été le premier pays latino à légaliser le divorce en 1907. Il a failli autoriser l'avortement, après Cuba et la Guyane. Mais le président Vazquez, médecin de formation, a opposé son veto l'année dernière. Ce n'est que partie remise. En cas de victoire confirmée de José Mujica, le meurtre de l'enfant à naître a de grands risques d'être légalisé.

Commentaires

ema

Nos étudiants soixante huitards devenus gauchistes furent des "enfants de coeur" sur les barricades parisiennes à côté des "tupamaros" dont on parla énormément dans les journaux y compris en France, il y a une quarantaine d'années. José Mujica était parmi eux.
Prions Notre Dame des 33 (du nom d'un épisode de la période de lutte pour indépendance du Pays au XIXème siècle), déclarée Ste Patrone de l'Uruguay par Jean XXIII en 1962 et dont le sanctuaire fut visité par Jean Paul II en 1988.

Mickaelus

Il me semble que c'est surtout la république qui est copiée, vu que la France était une monarchie dont la religion d'État était le catholicisme. C'est quand même étonnant cette manie de confondre France et république !

[On peut dire aussi que vous confondez république et Révolution. La république étant la chose publique, elle est présente sous l'Ancien Régime.
MJ]

Maria

A propos de l'Amérique du Sud, le Chili connait ce même engrenage, avec la pilule du lendemain et le mariage des Zomos qui font partie du programme des candidats aux prochaines élections présidentielles du mois de décembre.

Vous pouvez consulter le site pro-vie, en tapant 'Muevete Chile' dans Google.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.