Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Banqueroute de la Sécu en 2011 ?
Eric Fottorino n'est pas "un lumière"

Portrait de Benoît XVI

Du journaliste italien Antonio Soci. C'est bien vu :

"[L]a caractéristique la plus frappante de Ratzinger est au contraire la simplicité, l'humilité et l'affabilité amicale. Il était déjà ainsi comme cardinal et je peux en témoigner personnellement. Sa douceur, m'a toujours donné l'impression de l'enfance évangélique et il est extrêmement rare de la trouver chez les grands intellectuels, comme il l'est réellement. [...]

B Dans sa conduite ou dans ses discours publics, dans ses années de formation universitaire, dans ses livres, ses conférences, il n'y a jamais la moindre trace d'arrogance intellectuelle (typique des milieux universitaires) ou de fierté et d'intolérance. Au lieu de cela, Joseph Ratzinger est un homme très accueillant, bon : il tend toujours la main la plus fraternelle et paternelle, même à ses détracteurs [...]. La défense de la vérité à travers sa charité est sa marque [...]. En aucune circonstance, Ratzinger n'a exprimé des paroles dures envers les gens. Pourtant, il ne recule jamais - avec douceur - pour défendre la foi catholique, professer la vérité et en donner les raisons. Parce qu'il a toujours eu une foi inébranlable dans le «logos», la raison de tous les êtres humains, quelles que soient leurs convictions, donc, dans la possibilité de compréhension et de dialogue, lorsqu'elle n'est pas entravée par des préjugés ou l'idéologie. C'est pourquoi il aime écouter et étudier les arguments des autres ou leurs objections, avec un profond respect et un grand amour pour la poursuite de la vérité. Franchement, c'est une rareté dans le paysage intellectuel. Peut-être parce qu'il est profondément chrétien et se sent solidaire avec tous les hommes, jamais - dans ses livres - il n'exprime de dédain envers quiconque. Encore moins porte-t'il des jugements tranchants, comment nous aimons à le faire dans les journaux, au kilo!"

Commentaires

pmc

Je trouve que ce caractère empreint d'humilité transparaît sur le visage du Pape, comme dans sa gestuelle.

Deo gratias !

A.

Voilà un très bon texte. Bien vu et sincère.

Deo gratias !

Si seulement, je pouvais avoir autant confiance dans le logos... C'est en effet une bonne raison pour écouter l'autre avec attention.

Longue vie à notre bon Pape.

VD

Il faudrait faire lire cet article à Hans Kung que vous citez plus haut... cela lui donnerait peut-être des idées...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.