Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Ils tentent d'enterrer le scandale Mitterrand
Emeute à Marseille

Vaclav Klaus a jeté un nouveau pavé dans la mare

D'Yves Daoudal:

K"La demande de Vaclav Klaus d'une exemption de la Charte des droits fondamentaux pour la République tchèque met les eurocrates et leurs affidés verts de rage, et plonge le gouvernement tchèque (qui n'était pas au courant) dans le plus grand embarras. [...]

Certains suggèrent que cette exemption soit incluse dans le traité d'adhésion de la Croatie, comme cela doit théoriquement être le cas pour les prétendues « garanties » accordées à l'Irlande. L'une et l'autre procédure étant juridiquement monstrueuse, puisque le traité d'adhésion d'un pays ne peut concerner que ce seul pays. Quoi qu'il en soit, Vaclav Klaus a jeté un nouveau pavé dans la mare. Comme tout bon stratège, il garde deux fers au feu. Il y avait le recours devant la Cour constitutionnelle, il y a maintenant la demande d'exemption."

Vaclav Klaus craint que la charte puisse permettre de contester les décrets Benes. Ces décrets de l'ancien président tchécoslovaque Edvard Benes prévoient la confiscation des biens des collaborateurs et des traîtres, ainsi que ceux des personnes d'ethnie allemande ou hongroise à l'exception de celles qui avaient souffert sous les nazis. Ces décrets privaient ces personnes de leur citoyenneté tchèque, ce qui avait également permis leur « transfert » hors de Tchécoslovaquie. Vaclav Klaus veut empêcher la réouverture éventuelle de revendications des Allemands qui avaient été ainsi déportés.

Addendum 20h20 : Le gouvernement tchèque s'est rallié à la proposition de Vaclav Klaus, lequel ne se satisfera pas de garanties à l'irlandaise.

Commentaires

Otto

Comme ça, la souffrance des allemands massacrés, violés, expropriés et déportés de leur terre va peut-être finalement servir a quelque chose.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.