Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Gérard Larcher désapprouve l'accord UMP-PC Chinois
il est tombé. Il en reste 12

Frédéric Mitterrand persiste et signe sa mauvaise vie

M Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a déclaré aujourd'hui lors d'un entretien en public organisé à la Foire du Livre de Brive ne rien renier de son livre "La mauvaise vie" :

"Je ne renie rien. Je ne peux pas renier un livre qui me tient à coeur. J'ai écrit ce livre à une époque où je n'avais pas de responsabilités, donc où je n'avais pas commencé à trahir l'esprit de la démarche (d'introspection), où la part du rêve et du réel se mêlaient. Ensuite, ce qui s'est passé ne relève pas de moi, j'y suis étranger. Je suis innocent de ce qui arrive. Je ne me sens coupable de rien".

Encore une fois : responsable mais pas coupable. C'est pourtant lui qui a étalé en public dans cet ouvrages ces attitudes ignobles qu'il a eues, c'est lui qui a étalé le tourisme sexuel avec des "gosses" !

Commentaires

Oktavius

Surtout, qu'il continue comme ça jusqu'en 2012, ça nous débarassera de toute l'équipe d'un seul coup !!!

En attendant, qu'en pense le secrétaire d'Etat à la famille ?

DAUGAN Bernard

Ce type est l'image de la France et de tous ceux qui la gouvernent.Pour moi la foire de Brive n'est pas fréquentable après le passage d'un personnage aussi ignoble.Il n'y a même pas eu une mère de famille pour lui crier son indignation...Quand on se couche on récolte ce qu'on mérite.Nos merdias pourront continuer à s'indigner dans nos lucarnes...

louis

A noter que dans son livre, l'auteur s'était bien gardé de préciser les âges des "gosses" dont il parle : ni 14 ni 41 ans ! Il s'était entouré de précautions littéraires, tout en étant suffisamment clair dans le récit de ses aventures et appréciations, ceci pour satisfaire le voyeurisme des lecteurs et s'assurer un succès de librairie.Car il est un fait qu'avant lui plusieurs amateurs de chair fraîche exotique ont popularisé ces pratiques jusqu'à ce qu'éclatent abus et scandales à l'échelon international."Fred" persiste et signe donc, c'est pour lui la jouissance d'une nouvelle et perverse célébrité des ses écrits qui font vivre par procuration ces pratiques prostitutionnelles aux nombreux amateurs ! C'est odieux de sa part, non seulement parceque ce simples "amateurs" ne pourraient pas se permettre d'en faire autant ni d'en publier le récit sans impunité, mais parce qu'il abuse de sa situation de notable et rabaisse ses fonctions et se moque bien entendu du Front National, plus ou moins à l'origine des attaques et en même temps de toute morale et du bon sens du peuple authentique.

bébert

de même que nous avons le Ministère de l'Identité nationale et de l'Immigration, nous pourrions avoir le Ministère de la Culture et de l'Homosexualité!
en plus, ça irait bien avec la refonte des programmes scolaires

Maria

Dehors cet homme abject et toute sa bande!

Robert Marchenoir

"J'ai écrit ce livre à une époque où je n'avais pas de responsabilités, donc où je n'avais pas commencé à trahir l'esprit de la démarche (d'introspection), où la part du rêve et du réel se mêlaient. Ensuite, ce qui s'est passé ne relève pas de moi, j'y suis étranger. Je suis innocent de ce qui arrive. Je ne me sens coupable de rien".

Attention : le contexte de cette phrase semble indiquer que ce qu'il veut dire, c'est qu'il n'est pas responsable de la polémique entraînée par son livre, une fois qu'il est devenu ministre.

Pas qu'il n'est pas responsable des actes décrits dans le livre.

Même si on admettra que c'est un peu confus. Et que son affirmation selon laquelle le livre mêle réalité et imagination est peu crédible.

Bernard

il est honteux pour chacun de nous que cet homme par ses fonctions continue de representer l'Etat. Il n'est pas permis de faire ainsi scandale surtout à partir de turpitudes sur les plus petits à travers des pratiques contre nature.

Anya

Le déni est symptomatique pour le pervers narcissique. Faites la recherche sur un moteur de recherche, vous verrez...

Frédéric Mitterrand en Isère

Pour lui faire bon accueil!!

Le ministre de la culture et de la communication sera présent jeudi ( 12 novembre ) pour une visite à Grenoble.
Il viendra, entre autre, visiter le musée de la capitale iséroise, il va passer aussi par la bibliothèque municipale. Enfin, Frédéric Mitterrand assistera à la représentation de «L’homme à la tête de chou» par la Compagnie de Jean-Claude Galotta à la MC2.

Rédigé par S. R. dans Politique le 11/11/2009 à 07h56

http://www.mgrenoble.fr/3089-frederic-mitterrand-en-isere.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.