Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Frédéric Mitterrand persiste et signe sa mauvaise vie
La quasi-totalité du cabinet d'Albanel a été "médaillée"

Commentaires

Berg

En soi, la "chute DU mur", c'est un non-événement.

Il ne s'est rien passé. Seulement une toute petite chose : la RDA a décidé de laisser les Allemands de l'Est libres d'émigrer. Donc, le mur de Berlin devenait inutile. Donc, il a été abattu. Point barre. C'est un non-événement. Mais on en a fait le symbole d'une Europe sans frontière.

C'est un peu comme la Bastille. Il ne s'est rien passé. Elle n'a jamais été prise. C'était un bâtiment obsolète (comme LE mur), il y avait 9 prisonniers. Des ivrognes sont arrivés, sans armes. Le gouverneur a ouvert les portes. Les médias de l'époque ont inventé une "prise" qui n'a pas eu lieu, pour en faire le symbole de la disparition de l'arbitraire.

Dans les deux cas, on est dans un mythe fondateur. Pas dans l'histoire.

Emule

Et vous oubliez Wall street, la rue du mur, qui sépare dramatiquement les ultra riches du reste de la planete....

Daquin

Ouvrez Ceuta, pour voir...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.