Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les modérateurs du site de "débat" sur l'identité sont-ils Marocains ?
Commémoration des fidèles défunts : de la perte du sens de la mort

Les christianophobes de la CEDH

T La présidente de la Cour européenne, la Belge Françoise Tulkens, qui a tranché contre les crucifix dans les écoles italiennes, est favorable à l'homoparentalité, comme elle l'indiquait en octobre 2005 :

"Ce que j’espère peut-être à terme, c’est précisément que ce terme même d’homoparentalité deviendra inutile et qu’il disparaîtra, et que les familles, toutes les familles, seront reconnues comme elles sont, comme les autres."

Il y a également une juge turque, Işıl Karakaş, qui a voté comme tous les juges (les voir ici). Une Turque qui affirme qu'un symbole religieux restreint le droit des parents d’éduquer leurs enfants selon leurs convictions ainsi que le droit des enfants scolarisés de croire ou de ne pas croire, on aura tout vu ! En Turquie, l'éducation religieuse musulmane à l'école est obligatoire même pour les non-musulmans.

Rappelons que la CEDH est un organe du Conseil de l'Europe, dont la Turquie fait partie depuis sa création en 1949. Pour adhérer au Conseil de l'Europe, un pays devait avoir des institutions démocratiques et respecter les droits de l'homme. L'Espagne et le Portugal ne pouvaient pas en faire partie. La Turquie, si...

Commentaires

françois

triste europe !

Sancenay

la CEHD apparaît ainsi comme rien de moins que le sanglant "Comité de salut public" sous la révolution, étendu à l'échelle européenne.
Il ressemble à s'y méprendre à un ramassis de sectaires laïcards bons à rien et prêts à tout qui se prélasseraient dans leurs fantasmes révolutionnaires aux frais des "peuples d'en bas" de l'Europe saignée à blanc par autant d'incurie.

extrait de la propagande de la Présidente en question:

"Et d’une certaine manière, on peut dire que c’est l’homoparentalité qui oblige à prendre conscience, qui oblige à voir plus loin. D’une certaine manière elle rejoint les droits fondamentaux, elle rejoint la problématique des droits de l’homme, qui sont eux aussi toujours à construire, qui ne sont jamais atteints parce que précisément ils ne sont pas une idéologie..."

lisez la suite sur le lien cela vaut la peine d'appréhender cette perversion absolue de la justice basée jadis sur la loi naturelle..."révolution", "droits à l'enfant au changement de mentalité en ce qui concerne la parentalité" ,etc, etc soit autant précisément d'hystérie idéologique.

Cela fait froid dans le dos et , je le répète, dépasse largement la gravité des confessions , fussent -elles allégoriques des, regrettables, et regettées, tribulaions de Monsieur Mitterrand.

Mais je ne doute pas que lorsque l'on est de doite et qui plus est catholique , on a le droit de se tromper de combat, puisque cela fait plus de deux siècles que cela dure, hélas .

gongoro

c'est cette meme société qui a à charge la modération de certains forums du figaro

Denys Talon

A noter également que si aujourd'hui l'Union Européenne n'est pas soumise directement à la juridiction de la CEDH, la CJCE voulant son statut de cour suprême au sein des communautés européennes, le traité de Lisbonne prévoit que l'Union européenne en tant que telle ratifie la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales, sur la base de laquelle a été prise cette décision.

RZL - Radio Zone Libre

+

Laudetur Iesus Christus ! Semper laudetur !


Enfin cette Europe montre son vrai visage.

Ce n´est qu´un début, attendez seulement la suite. Les nouveaux goulags made in EU c´est pour demain.

Viva Cristo Re ! Viva !


RZL - Radio Zone Libre

www.rzl.fr.fm

+

Denys Talon

...la CJCE voulant conserver son statut...
veuillez m'excuser

Thomas

Honte à cette dame que j'ai eue comme professeur à l'Université "Catholique" de Louvain !

Comment est-il possible qu'un groupuscule de personnes NON ELUES puissent de cette manière imposer leur idéologie personnelle contre la volonté des peuples européens, soit de plus de 500 millions de personnes ?

Comment a-t-on pu en arriver là ? Et oser nous dire que l'Union européenne et le Conseil de l'Europe seraient les garants de notre liberté !

Denis Merlin

La CEDH ne s'en prend pas directement à la foi. Elle nie arbitrairement la loi naturelle et "l'organisation divine de la société" (Ubi arcano de Pie XI). Dans ce sens elle viole la laïcité de l'Etat en voulant imposer le laïcisme, et elle veut l'imposer alors qu'elle n'y a aucun titre juridique.

Elle n'est pas "christianophobe", elle est plutôt naturophobe c'est-à-dire d'idéologie relativiste. Pour les relativistes la volonté peut et doit se libérer des conclusions de l'esprit universel de l'homme.

Et la source des graves erreurs de la CEDH c'est avant tout dans la raison mal éclairée qu'il faut les chercher et pas dans une passion anti-religieuse.

Paradoxe : la CEDH instituée pour défendre les droits de l'homme, en arrive à les violer et à agir en instrument du totalitarisme.

Michel

Ce qui est encore le plus affligeant, c'est de lire que Madame Tulkens est professeur émérite à l'Université catholique de Louvain.
Encore une preuve qu'il y aurait bien du ménage à faire dans cette vénérable institution...

Ethos

Le Seigneur vomit les tièdes.

Alors, sur ce "juge", un jugement d'en-haut plus cruel encore s'abattra sans doute.

Prions pour elle.

Sancenay

à Denis Merlin,

dans l'orde de la "logique" ce que cette dame propose, oui, mais par voie de conséquence elle est nécessairement "christianophobe" puisque comme l'a d'ailleurs rappelé récemment le Saint-Père, la loi naturelle découle de la volonté du Créateur" et constitue un "terreau" naturel pour la doctrine sociale de l'Eglise.

Cet affrontement entre la foi et la "morale évolutionniste" est inévitable de toute manière puisqu'il est inscrit dans l'avènement du péché originel.

Denis Merlin

@ Sancenay, je suis d'accord avec vous. Mais cette dame se sent (probablement) tout à fait catholique et ne voudrait sous aucun prétexte que l'on mette sa foi en doute.

Il est vrai que, selon moi, elle a fait naufrage dans la foi car on ne peut être relativiste et catholique, mais cela n'est pas de notre ressort, à nous laïcs agissant sur le terrain du bien commun, de juger de la foi de quelqu'un, en revanche nous pouvons et devons juger ses opinions et ses actes sur le respect de l'ordre naturel voulu par Dieu et inscrit dans le coeur de tout homme.

Distinguons (pour les besoins de la vie politique et sociale) l'ordre de la grâce et de la foi de l'ordre de la raison et de la nature. Il faut résister à la tentation de se dire : "elle est catholique, donc elle est bien. Il n'est pas catholique, donc il ne vaut rien." (Ce qui est islamiste)

Nous pourrions lui souhaiter la paix à la messe, et ne pas être d'accord avec elle dans l'ordre de la justice et du bien commun.

Nos critères sont différents suivant les situation. Nous devons sans cesse changer de point de vue sur l'objet et adapter, et affiner nos critères de jugements.

titou82

Article 16
1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

________________________________


Logiquement , le mariage homosexuel et l'homoparentalité doivent être prohibé par la cours européenne des droits de l'homme , au nom de l'article 16 .


Article 29
1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.
2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.
3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.
______________________________________


La gay pride est une manifestion qui devrait être prohibé au nom de l'artile 29.2 des droits de l'homme .

Altaica

Quelle est la légitimité de la CEDH?
Élus par les peuples? Reconnus responsable législatifs ou exécutifs par une loi votée par les peuples?
Ou c'est un truc qui sort de nul part et qui se croit tout puissant?

Sancenay

à Denis Merlin,

je suis d'accord avec vous en précisant toutefois que constater n'est pas juger, dire la vérité, n'est pas condamner, cela relève du devoir de charité qui concerne non seulement la personne évoquée mais la communauté à laquele on s'adresse , et l'humanité en général, par le "miracle", fût-il provisoire peut-être, du net.

Vin

Elle est belle !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.