Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'année sacerdotale à la Conférence épiscopale
De la visibilité de l'Eglise en France

Un ministre italien défend le crucifix contre la CEDH

Le ministre italien de l'Education s'est insurgée contre la décision "idéologique" de la Cour européenne des droits de l'Homme condamnant la présence de crucifix dans les salles de classe italiennes.

"La présence du crucifix dans les classes ne signifie pas une adhésion au catholicisme, mais c'est un symbole de notre tradition. L'histoire d'Italie passe aussi à travers des symboles: en les supprimant on supprime une partie de nous-mêmes. Dans notre pays, personne ne veut imposer la religion catholique".

"Personne, et encore moins une cour européenne idéologique, ne réussira à supprimer notre identité. Notre Constitution reconnaît en outre, justement, une valeur particulière à la religion catholique".

La cour de Strasbourg a conclu à l'unanimité à la violation de l'article 2 du protocole 1 (droit à l'instruction) conjointement avec l'article 9 de la convention des Droits de l'Homme (liberté de pensée, de conscience et de religion).

Commentaires

AML

Bravo à ce ministre !
Puisse-t-il ne pas baisser les bras et d'autres lui emboiter le pas !
A bas la CEDH, organisme totalitaire dont le seul but est de détruire l'identité nationale de chaque pays.

xav007

Nous scions la branche sur la quelle nous sommes assis depuis des siècles. Que nos libre-penseurs et nos "élites" renient la foi de leurs pères les regarde. Mais l'Islam n'aura pas ces scrupules et prendra moins de pincettes quand il ralliera en Europe la majorité des coeurs et suffrages.

Lama12

J'ai entendu une information à la radio, aux termes de laquelle :

1) la Cour européenne des droits de l'homme a fait suite à la plainte d'une finlandaise naturalisée italienne ! Elle eut été mieux avisée de s'abstenir de demander la nationalité italienne, si son pays d'acceuil ne lui convenait pas.

2) cette décision serait susceptible d'appel. Il y a donc fort à parier que nous allons en entendre reparler.

Conclusion : une fois de plus l'Europe nous démontre son inutilité, et son coût, sous cette forme là.

Serge

L'Europe totalitaire de Bruxelles et sa pseudo cour de justice dans leur travail de destruction de l'identité Européenne .........

Bourbonnaise

Bravo à ce député italien ! Il existe donc au moins un élu européen pour qui les racines chrétiennes de l'Europe sont une réalité.
"Si tu trouves un seul Juste, Sodome sera sauvée"

Philippe Régniez

Encore une fois, les Italiens semblent être les seuls à se tenir debout, pourtant ils sont juste de l'autre côté de la frontière, qu'est-ce qui fait donc la différene ?

Thomas

L'arrogance des institutions européennes est sans mesure.

Mais rassurez-vous: Dieu anéantira ce projet européen blasphématoire comme il a détruit la tour de Babel. Les signes avant-coureurs sont déjà là (crise sous toutes ses facettes).

L'orgueil précède la chute.

CB

S'il faut enlever sur injonction européenne les crucifix des écoles italiennes, ne sera-t-on pas aussi sommé de
-remplacer les enseignes cruciformes des pharmacies par une signalisation d'une autre forme?
-faire disparaître les croix qui ornent les églises et autres édifices religieux
-supprimer (déplacer pour les installer dans des propriétés privées) les calvaires qui marquent tant de carrefours dans nos campagnes?

malba

c'est qui notre ministre de l'éducation, nous ?

agnès

Ce ministre est plein de bon sens et nous fait réaliser que les institutions européennes sont totalitaires
Que la CEDH nous démontre que le christiannisme n'est pas un élément déterminant dans la constitution de nos identités nationales et particulièrement italienne ? Elle en serait bien incapable

Lucien de Simonphore

N'oublions jamais que le malin n'agit avec virulence que lorsqu'il se sent réellement menacé... d'une certaine manière, toutes ces attaques témoignent que ce loup démoniaque n'a pas la main comme il le voudrait.
La guerre avec le Vatican et Benoît XVI est ouverte !
et comme l'écrit Massimo Franco : "Le verdict de la Cour de Strasbourg a fait un petit miracle: celui de créer une quasi-unité nationale en défense du symbole du christianisme" !

rene

Le crucifix represente le plus grand humaniste de tous les temps, croyants ou pas son enseignement est universel,pourquoi derange t-il ? Pourqoi les libertes et droits de l'homme sont apparues en occident et pas autre part que la honte soit sur la CEDh elle renie notre passe.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.