Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Gilles Bourdouleix et le travail dominical
"Nous imposerons un gouvernement mondial"

Histoire belge...

...malheureusement vraie

Le sénateur belge socialiste Philippe Mahoux a déposé, devant la Commission des affaires institutionnelles du Sénat, une proposition de loi sur "une stricte application de la séparation entre les églises et l’Etat" visant à bannir tout signe religieux des lieux publics. Cette mesure empêcherait les ministres d’assister à quelque cérémonie religieuse que ce soit dans l'exercice de ses fonctions ou ne permettrait plus que les bourgmestres suivent une procession. Selon l’esprit de la proposition de loi, les croix chrétiennes ne devraient plus être visibles dans les cimetières, ou affichées dans certains hôpitaux, maisons de repos pour les personnes âgées, écoles mêmes dites catholiques... Pire, il ne serait plus question pour le roi des Belges de prononcer ses voeux de Noël, ou de décréter jour fériés les fêtes religieuses. Du coup, les Belges perdraient 6 jours fériés par an représentant Noël, Pâques, la Pentecôte, l’Assomption, l’Ascension et la Toussaint.

Cette proposition de loi date en fait de 2007 mais le débat avait été mis en veilleuse en raison de la situation de crise que traversait à l’époque la Belgique pour la formation du nouveau gouvernement et de la nécessité d'une réforme institutionnelle qui déchire encore Flamands et Wallons. Sentant la tempête politique et sociétale que pourrait provoquer un tel débat, l’auteur de la remise à jour de ce projet de loi, le socialiste Philippe Mahoux, a finalement demandé lui-même le report du débat.

Le porte-parole des évêques de Belgique, le père Eric De Beukelaer a déclaré à propos de ce projet de loi :

"Les religions sont-elles un produit toxique que l’on essaie de mettre de côté ? Nous pensons que ce n’est pas le cas. Les religions, quand elles sont respectueuses de la démocratie, et nous le sommes, sont des pierres qui permettent de cimenter la société "

Commentaires

Hermine

La mollesse de la réaction des Evêques Belges augure mal de l’avenir !
Le porte-parole ne parle pas de "La" seule vraie Religion qui est manifestement visée par ce projet, mais des religions ... Ensuite il s’excuse déjà, affirmant être un parfait citoyen belge respectueux de la démocratie ... Mais la démocratie tant qu’elle ne respecte pas les droits de Dieu on s’en fout mon Père, on s’en fout !

Tonio

"des pierres qui cimentes la société", les religions légitimes que si elles sont "respectueuses de la démocratie".

C'est un peu court. Avec des portes-paroles de ce calibre il ne faut pas s'étonner que de tels projets de loi mûrissent.

PK

Une religion n'a pas à être respectueuse de la démocratie...

Pauvre Belgique...

jeffmoveone

Staline est de retour!Certes il n'est plus communiste mais ultra laique eclairé ...

Mike

Et pendant ce temps la distribution de repas hallal et la construction des mosquées progresse !
Quand donc les Chrétiens cesseront-ils de se laisser mener tout doucement vers la mort ?

Je commence a comprendre comment les Juifs ont pu être emmenés vers les camps de la Mort sans réagir. Les Chrétiens réagissent aujourd'hui de la même façon. Nous pouvons espérer que nous ne serons pas mis a mort, mais par contre promis a une dhimmitude abominable.

Vince

3/4 des commentaires ci-dessus critiquent l'évêque au lieu de critiquer ce député...

Déjà que pour eux, c'est pas facile d'exister - ils ont la trouille comme tout le monde et ne sont pas gouverneurs d'états, mais serviteurs de Dieu - alors si en plus on leurs tape dessus!....

Papon

La Belgique est un pays artificiellement créé au 19° siecle par les anglais dans le but de nuire à la France et de preserver l'hegemonie anglo-saxonne conformement à la doctrine du "diviser pour regner", on voit où celà a mené l'Europe.

free

Provocation ? C'est fort probable.
Mais ne serait ce pas un test pour savoir jusqu'où les chrétiens, dignes de ce nom, sont prêts à réagir sans se laisser manger la laine sur le dos ?
En France, si la chaîne KTO existe encore c'est grâce à la "menace" de ne plus payer la redevance TV, si KTO venait à disparaître.
Ainsi le sénateur belge socialiste Philippe Mahoux, doit s'attendre à un véritable boycott des impôts ; meilleure façon de se faire respecter et d'éviter ce genre de discrimination totale.

Hermine

@ Vince

Le député joue son rôle à la perfection,et avec pugnacité en bon laicard militant et sans doute Franc mac !
On est en droit d'attendre du porte parole des Evêques belges qu'il en fasse autant, ce qui n'est pas le cas .... Hélas !

Olivier Arcachon

De toute façon, un projet de loi qui projette de supprimer 5 à 6 jours de congés n'a aucune chance d'aboutir un jour. En pas qu'en Belgique !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.