Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Jésus seul peut sauver les hommes de leurs détresses"
Identité nationale

Noël : bénédiction des femmes enceintes

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Pour sa Xe édition, l'initiative « Crèche dans la ville » à Lisbonne a connu son temps fort, dimanche, avec la bénédiction de femmes enceintes dans la basilique des Martyrs dans le centre commerçant historique. Elles étaient près de trente à recevoir la bénédiction de Mgr Anacleto Oliveira, évêque auxiliaire de la capitale portugaise, qui faisait remarquer :

« A cette cérémonie participent davantage de personnes qu'on n'en voit. Et ce sont celles qu'on ne voit pas qui sont au centre de l'attention. »

« Crèche dans la ville » vise à rendre la fête de Noël plus visible dans la cité à travers différents événements qui vont de la fabrication de crèches par les enfants à une procession à travers les rues du Baixo Chiado, « le chemin de la Joie » qui rappelle le voyage de la Sainte Famille jusqu'à Bethléhem en passant par quatre stations où sont lus des extraits de l'Ecriture sainte. C'est à l'issue de cette marche que se donne la bénédiction aux femmes enceintes, avec les mots « vous êtes bénies parmi les femmes ».

Pourquoi bénies ? Parce que la fécondité, l'arrivée d'un nouvel enfant sont des bénédictions, elle sont toujours perçues ainsi tout au long de l'histoire du Salut. Il n'y a pas une seule remarque négative à propos de la naissance d'un enfant dans toute la Bible..."

Commentaires

Marie

il n' a pas une phrase qui dit en gros "malheureux celui par lequel le Fils de l'homme a été livré, il aurait mieux valu pour lui ne pas naître" ?
Cela dit très belle initiative à laquelle j'aurais volontiers participé avec mon tout petit !

Toinette

Ce beau geste de la bénédiction des bébés dans le sein de leur mère a été évoqué dans un numéro de Famille Chrétienne (n° 1665) http://www.famillechretienne.fr/famille/relations-familiales/benissez-vos-enfants-des-le-sein-maternel_t5_s19_d54860.html
: il évoque notamment la préparation spirituelle à la naissance proposé dans les diocèses de Versailles cf. http://www.aucoeurdelaclinique.com/principale.php?page=4
et de Quimper
Un beau progamme de pastorale de l'enfant à naître !

M

Marie : Bien vu, et Job maudit (avec insistance) le jour de sa naissance. Mais cette malédiction se fait a posteriori, ce n'est pas du tout la même chose que de prévoir qu'une existence sera malheureuse ou funeste.
Dans le cas de Job, maudire le jour de sa naissance signifie prendre conscience de la déchirure que constitue la chute dans le péché originel - ce qu'est aussi la naissance, et rendre à Dieu sa liberté et son bonheur.
Il ne me semble pas (?) qu'il y ait dans les Ecritures d'autres occurrences d'une telle malédiction.

qiq

A la fin de la dernière messe dominicale j'ai assisté à la bénédiction d'une femme enceinte (aux côtés de son mari !) en espérant que cela se renouvelle souvent !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.