Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Civitas reçoit Le Salon Beige
Sidaction : l'avis de Dominique Morin, malade du Sida

Scandale : appel à réagir contre la propagande homo en CM1

Le baiser de la lune est un court-métrage d'animation poétique destiné à servir d'outil pédagogique pour aborder les relations amoureuses entre personnes du même sexe à l'intention des enfants de CM1/CM2.

"Le film d'animation le baiser de la lune dépeint, de façon poétique, différentes façons de s'aimer, dont celle de deux "poissons-garçons".

Ce film raconte l’évolution du regard archaïque d’une grand-mère, sur les relations amoureuses. Il s'agit de montrer que deux hommes ou deux femmes peuvent s'aimer, même si leurs amours paraissent différents ou impossibles. De nombreux partenaires (leur marquer également notre indignation) ont déjà rejoint le projet, dont le ministre de la jeunesse, le CNC, des conseils régionaux et des lobbys gays.

Pour réagir c'est ici.

Commentaires

ODE

Mon Dieu, où va-t-on? On a du mal à y croire... C'est pathétique, laid, ridicule, misérable, moche. Mais ce qui donne envie de leur donner des gifles, c'est que ces types (celui qui parle avec sa voix lénifiante) veulent littéralement formater nos enfants!!! De quoi se mêlent-ils? Y aura-t-il vraiment des professeurs pour perdre du temps à montrer ça à leurs classes au lieu de leur apprendre à lire pour former leur esprit critique? J'ai du mal à l'imaginer.

Malleus

ODE : c'est pathétique, laid, ridicule etc... tout ce que vous voulez, mais le pire, c'est que c'est fait avec l'argent du peuple contre le peuple.
C'est une trahison perpétuelle.

Jean L

C'est une attaque contre la famille qui est le lieu privilégié de l'éducation à l'amour.

Serge

Et après cela le sieur Bergé s'étonnera de la faiblesse des dons au Sidaction !!!!!!
Avant de critiquer le Téléthon il ferait mieux de s'interroger sur les raisons réels du désamour dont sa collecte fait montre !

bébert

c'est d'autant plus lamentable que jusqu'à un certain âge il peut y avoir ambivalence en sexualité
c'est justement le rejet de cette ambivalence, que ce soit chez les garçons ou chez les filles, qui marque le passage à l'âge adulte

Clem

J'avoue que ce sujet est celui qui m'inquiète le plus parce que quand on a pas la possibilité de retirer ses enfants de l'école, il faut résister à tout cela et ce n'est pas rien.
Bien sûr qu'il y aura des professeurs pour montrer ce film à leurs élèves et puis ensuite ils en débattront dans leur fameux cours de débat civique...
La seule chose qui me fait garder espoir, c'est que même le Français super gentil qui aime tout le monde et spécialsite du "moi j'ai rien contre les homos, chacun fait comme i'veut", ce Français là au fond de lui n'a pas très envie d'avoir un fils ou une fille homo. J'ai du mal à croire que des parents ne souhaient pas pour leurs enfants qu'ils soient un jour à leur tour des parents.
Je crois que la résistance à toute cette propagande viendra principalement des parents d'élèves.

Roland

Message posté sur leur site

Faire de la poésie ne consiste pas à juxtaposer des mots, des images ou des symboles les uns à côté des autres, ni à inverser leur sens et leur valeur.
La poésie n’est pas non plus une simple forme stylistique destinée à faire passer un message, fut-il même destiné à des adultes avertis.
Par essence, la poésie est même tout le contraire puisque la poésie est antinomique de toute idée de message. La poésie laisse à celui qui l’écoute la liberté de l’interpréter à son gré.
Ici, point de poésie puisque il n’y a pas de doute sur le message.

Moralité
Les chiens ne font pas des chats et les poisons sont faits pour vivre dans l’eau et non pas au grand air !
Que vous le vouliez ou non, telle est la dure réalité de la nature.
Il n’appartient pas à l’homme de la juger et encore moins de vouloir la changer.
Il y a toujours eu et il y aura toujours des exceptions dans la nature, ce n’est pas pour autant qu’elles ont été ou qu’elles seront jamais la norme.

Antan

Tout ceci donne envie de vomir. Et quoi encore, des travaux pratiques? Un diplôme de l'écolier homosexuel? Quant aux "partenaires" qui ont rejoint le projet, la quasi totalité de ces parasites vit de notre argent et n'ont aucune autre légitimité que celle de leur bêlements. Les bras m'en tombent: on y trouve même LE MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS! Surveillez bien vos enfants. Pauvre France, snif.

melou

Enseignante en CM2, je peux vous rassurer sur un point : ce film ne passera jamais les portes de ma classe !!

Recto-Verso

Ma lettre de réaction aux intéressés :

"Merci de prendre conseil auprès des pédopsychiatres avant de prendre la responsabilité de diffuser ce film !

Il semble que vous preniez l'enfance en otage de vos points de vu.
Ceci n'est pas normal dans le cadre de l'Education nationale qui s'engage à respecter les personnes.

EDUQUER OUI ! EMBRIGADER NON !

Relisez par ailleurs Jules FERRY.

Exupéry

Astucieux mais pervers ce titre de "baiser de la Lune". Consciemment ou non, il est patent que nombre d'enfants décoderont ce "programme" dans le sens argotico-populaire de ces vocables.
C'est donc, déguisé dans des histoires d'"amour" (ou plutôt d'attachements détachables) et de grand-mère, qu'ils suggérent à des enfants de 9-10 ans (en pleine phase de latence sexuelle): la sodomie et les rapports bucco-anaux (lesquels se banalisent effectivement), tout cela de "façon poétique". Curieux programme éducatif!
Signé : un Pr. honoraire de Psychologie de l'Université de Paris

Jean P.O.

Voici mon message posté:
Je ne suis pas une vieille grand-mère archaïque mais outre que je trouve déjà scandaleux d'aller violer les esprits des enfants en leur infligeant des cours sur la sexualité dès le primaire, je suis outré qu'en plus on y exhibe et fasse l'éloge de la perversion.
laissez au moins le temps aux enfants de le rester un temps.
EN vous comportant ainsi vous me rappelez que pédéraste et pédophile ont la même racine.

olivier

Depuis des décennies la sphère privée est devenus public , et la sphère public est devenus privé . Essayez donc un peu de parler de religions aux enfants et c'est tous juste si on vous jettes pas en prison car on risque de les traumatiser . Par contre parler de sexe cru alors ça ç'est pas traumatissant . D'ailleurs est que parler d'homosexuelité a des enfant qui ont a peine dix ans n'est pas une forme de pédophile ???

S. A.

Sachez le, la prostitution et la dialectique grivoise sont également au programme de CM1 !
Dans le cadre d'un concours de lecture, ma fille de CM1 rapporte à la maison le livre "histoire de la poule et de l'oeuf" de José Luandino Vieira (édité par l'école des loisirs...vous vous souvenez, "Jean a 2 mamans"...).
C'est l'histoire d'une querelle pour savoir à qui appartient un oeuf pondu dans le jardin de la voisine, dans un bidonville en Angola. Tout le quartier s'en mêle, du curé à la prostituée...
je vous livre quelques passages choisis:

"Rosàlia était sur le pas de sa porte, avec son corps déja vieux mais encore bon et ses seins qui pointaient sous sa combinaison, elle hurlait et injuriait son homme.[...] Le vieux Lemos ne disait jamais un mot contre sa femme quand elle le chassait de la maison à l'heure où elle se préparait pour recevoir ses amis. Tout le Musseque était au courant, il était le seul à faire semblant de ne pas savoir d'où venait l'argent de la nourriture.[...]Elle le trompait avec tout le monde, parfois elle appelait même les gamins pour faire des blagues que les plus agés n'appréciaient pas, mais si on lui insultait son mari, elle devenait pire qu'un chat enragé.[...] - Il a tout dans la tête! Vos maris, pour ce qui est du lit, ils s'y connaissent, mais dans la tête, que du vent! Pour le lit, on s'arrange toujours. Et en plus, ils payent!"

Je vous épargne la réaction outrée de l'institueur devant mon refus de laisser ma fille lire cette horreur, sachez seulement qu'il y était question de "censure d'un autre âge" genre "les heures les plus sombres de notre histoire.." ce serait presque drôle si ce n'était si inquiétant pour l'avenir de nos enfants.

Exupéry

La remarque d'Olivier est très judicieuse, car effectivement la prétendue "éducation sexuelle" (qui est largement une initiation à la perversion) excite les pédophiles et les incite à passer à l'acte. Beaucoup de ces pervers pensent que tous les enfants peuvent désormais avoir, au moins implicitement, une certaine connivence avec leurs propres désirs de salissure.
De fait, beaucoup de pédophiles se justifient en disant que les gosses ne sont plus des petits saints et que maintenant ils savent très bien de quoi il retourne.
Cela est évidemment plus que malsain, mais diabolique.
Où sont les protestations des évêques et intellectuels chrétiens, et autres spécialistes de ladite "théologie du corps"?

aaa

Concernant les conseils généraux, ce n'est pas de leur compétence de s'occuper de cela (ce problème ne concerne pas tel ou tel département) . Des recours pour annulation sont possibles devant le tribunal administratif si les futurs élus fn sont vigilant lors du vote de subventions par les collectivités territoriales dans lesquelles ils seront présents en nombre. Le vote de ces subventions doit être conforté par des documents suffisamment analytique,afin de savoir de quoi il s'agit précissemment, le recours devant les tribunaux est de deux mois.

de chateauvieux

l'education nattional devrait utiliser les fonds de l'etat, dans des projets, pour aider nos enfants... certains enfants ont déjà des lacunes ou des difficultés. Ils ont suprimè le RASED, enlevé des postes. Qu'ils arrettent leurs conneries et aident vraiment nos enfants....

Axel

Bonjour à tous,

Je suis un jeune hétérosexuel et je fais actuellement des recherches sur le film dont vous parlez et sur la polémique qu'il a déclenché. Je suis donc tombé sur ce site un peu par hasard, et je voudrais comprendre les réactions violentes que vous avez. CE n'est pas une critique, je cherche juste à comprendre ce qui vous fait peur. Avez-vous peur que nos enfants devienne homosexuel en regardant le film ?
Merci d'éclaircir mon esprit.

[D'abord il n'y a pas de réaction "violente" mais une opposition à une diffusion de ce film en primaire.

En effet, ce n'est pas le rôle de l'école de faire de l'éducation sexuelle et encore moins à cet âge là.

Par ailleurs, ce film considère les relations homosexuelles comme normales, alors qu'elles sont contre-nature.

Enfin, il est scandaleux que des organismes publics (Conseils généraux, régionaux) financent ce type de propagande avec l'argent de nos impôts, alors même que nous sommes en crise économique. Et la drogue et la pornographie sont de véritables fléaux contre lesquels il serait plus important de lutter.
MJ]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.