Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Emeute à Woippy
Ils s'en prennent au cardinal Barbarin pour son soutien à la Marche pour la Vie

27% de mariages mixtes en France

En 2009, le ministère de l'Immigration a compté quelque 84.000 mariages mixtes. Plus de 35.500 se sont déroulés sur le territoire national. Tandis que 48.500 ont été contractés à l'étranger.

Selon les chiffres du ministère des Affaires étrangères, quelque 60% de ces unions ont été enregistrées par les consulats du Maghreb, des pays d'Afrique francophone et en Turquie.

Commentaires

mm

Et en cas de divorce, on pleure parce que les enfants de ces couples sont enlevés par l'un ou l'autre des époux !
Et pourquoi pas le PACS ? Ne donne t-il pas la nationalité française ?

YannH

C'est quoi un mariage mixte ? Le mariage entre un Alsacien et une Allemande tous les deux blonds aux yeux bleus est-il un mariage mixte ? De même, une union entre une Française de souche et un maghrébin français est-elle considérée comme mixte ? Les statistiques ethniques sont interdites. Comment peut-on faire des études fiables ?

[Il me semble que lorsqu'on se marie, on déclare sa nationalité à la mairie. Avec cela, on fait des statistiques fiables. MJ]

Christophe

La remarque de YannH est pertinente.
En tout cas, si on regarde les chiffres d'un autre point de vue, cela signifie que les étrangers (non européens) installés en France préfèrent majoritairement se marier "entre eux"... ce qui est le signe d'une belle ouverture et d'un grand désir d'intégration !

nb

@mm : le PACS, pas plus que le mariage ne donne la nationalité française

@Christophe : Vous retenez de l'article ce qui vous conforte dans votre opinion. Mais pour ma part je relève que «l'endogamie ne signe pas forcément un manque d'intégration», «près de 35% des beurs s'unissent à des Français de longue date». D'autre part enfin, si beaucoup de français d'origine étrangère épouse des personnes venant de leur pays d'origine c'est tout simplement ... qu'ils y passent une partis de leurs vacances, ce qui est plus favorable aux rencontres "internationales" que quand on reste en France.

Pour finir l'endogamie religieuse ne doit pas scandaliser les catholiques étant donnée que l'Eglise Catholique, même si elle ne l'interdit pas explicitement, est réservée sur les mariages inter-religieux !

Grégoire

Exactement. Les "mariages mixtes" dont on parle ici, n'ont en réalité rien de mixte (on pourrait imaginer qu'il s'agit d'un mariage entre un gaulois et un saharien). La réalité c'est qu'il s'agit bien souvent de mariages entre maghrébins, parfois même de cousins.

Se réjouir d'un nombre important de mariages mixtes comme étant le signe d'une intégration réussie est totalement mensongère. Il cache en réalité une volonté de ne pas mêler son sang (ce qui, entre nous, est plutôt une bonne chose, les blancs devraient s'en inspirer).

Une remarque technique : si les mariages "mixtes" sont conclus à l'étranger (Algérie, Maroc) c'est à fin de contourner les règles du mariage français, jugées plus restrictives. Afin de procéder en France, par la suite, à ce qui s'appelle une "régularisation" d'état civil.

nb

@mm : Quand au divorce, il faut éviter de généralisé à partir d'un certains nombres (certes toujours trop important) de cas médiatisés. Et aussi se rappeler que même après un divorce franco-français un pourcentage importants de pères perdent tous contact avec leurs enfants. Donc, s'il vous plait, inutile de stigmatiser toutes les unions franco-étrangères parce que certaines échouent.

jehan

Extrait d'un article fort intéressant que vous pourrez lire dans son intégralité à cette adresse :

http://www.bloc-identitaire.com/actualite/802/immigration-peuplement-polemia-fait-point


"...En clair, le phénomène majeur de l’immigration nuptiale est le suivant : ce sont des hommes de binationalité franco-étrangère qui vont chercher leur femme dans le pays d’origine de leurs parents et qui reviennent avec elle en France.

L’immigration nuptiale : une colonisation de peuplement ?

Ces données sont déterminantes. Elles signifient que, par cette seule voie d’immigration, près de 40.000 jeunes femmes, en âge d’être mères, arrivent chaque année en France en provenance principalement de pays musulmans et/ou africains. Et ce dans le contexte d’une stratégie matrimoniale qui conduit généralement les hommes qui les ont choisies à les maintenir à la maison ; alors même que pour ces femmes l’arrivée en France signifie une amélioration de leur niveau de vie absolu et relatif. Deux facteurs qui expliquent que leur taux de fécondité (près de trois enfants par femme) soit nettement plus élevé que celui des Françaises mais aussi de celui de leurs compatriotes restées dans leur pays d’origine.

L’immigration nuptiale est donc un élément majeur d’expansion des populations étrangères sur le territoire français : elle peut s’interpréter comme une forme de colonisation de peuplement.

..."

jehan

Autrefois, il y avait les français par le sang versé : la Légion Etrangère.
Aujourd'hui, il y a les français par l'argent versé : les légions d'étrangers.

SD

Très bon Jehan !

YannH

@ MJ. D'accord avec vous. La nationalité est déclarée. Mais est-ce le seul critère à prendre en compte. Si moi, français "gaulois", j'épouse une belle antillaise noire française, suis-je classé dans les mixtes ou pas ?

[Non. MJ]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.