Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Rapport de révision des lois bioéthiques : Jean-Frédéric Poisson marque son désaccord
Bernard-Henri Lévy prend la défense des papes Benoît XVI et Pie XII

Rapport de révision des lois bioéthiques : Véronique Besse se dit prudente

Véronique Besse, député MPF, a déclaré rester prudente à propos du rapport de révision des lois bioéthiques :

Veronique besse 2 "Véronique BESSE se félicite du maintien des interdictions concernant la gestation pour autrui (mères porteuses) et le clonage des embryons humains. Ces interdictions sont la meilleure façon d'empêcher la marchandisation du corps humain.

En revanche, elle se montre particulièrement vigilante sur certains aspects de ce rapport, notamment le diagnostic préimplantatoire (DPI). Les prochaines lois de bioéthique devront l'encadrer strictement afin de ne pas ouvrir la porte à un eugénisme destructeur.

Dans le cadre de la révision des lois de bioéthique, Véronique BESSE s'engage à défendre la vie et le respect de la personne humaine.

L'intérêt supérieur de l'enfant à naître doit primer sur un supposé « droit à l'enfant »."

Commentaires

Vincent

Nous serons attentifs et n'accepterons pas que Madame Besse nous dise j'ai voté oui malgré ceci ou cela, si ceci ou cela sont des atteintes à la dignité de l'enfant à naître et au respect de la vie en général.

c.

à partir du moment où l'on maintient le test obligatoire pour dépistage de la trisomie 21, il y a déjà eugénisme. Le fait d'être vigilant pour le diagnostic DPI ne suffit pas. Ce n'est pas parce que la politique "du moindre mal" a été mise en place qu'il faut continuer.
La marche de dimanche avec la grande banderole non à l'eugénisme, c'était aussi le dépistage des trisomiques "exterminés" à 97% actuellement.
Donc je crois que pour Mme Besse, il ne suffit pas d'être vigilante!
Mais c'est vrai que par rapport aux autres députés, elle se démarque et je lui reconnaît ce courage.

MT

Le test de depistage de la trisomie 21 n'est pas obligatoire, en tout cas il ne l'etait pas en 2007. Ayant eu des enfants a 39 et 41 ans, mon medecin a juste note dans mon dossier medical, au cas ou moi ou un de mes enfants le poursuivraient en justice, que j'avais decline ces tests.

CV

@ Vincent

"Nous serons attentifs et n'accepterons pas que Madame Besse nous dise j'ai voté oui malgré ceci ou cela, si ceci ou cela sont des atteintes à la dignité de l'enfant à naître et au respect de la vie en général."

Parce que vous croyez que c'est son genre?

Sancenay

tu parles "Charles" !
Cela ressemble, comme on pouvait ne pas moins en attendre hélas de ce niveau de prestation politique totalement bridé à une démission en rase campagne.

P G

Mme BESSE est courageuse, mais il est évident que par petites touches, à chaque révision des lois bioéthiques, il se produit un glissement vers la culture de mort ; car la droite classique et pas seulement, est en position défensive sur ces sujets et elle cède ''un peu'' parce qu'elle refuse une position ferme et définitive de défense de la Vie, fondée sur des principes intangibles.
Peu assurée de ses valeurs, au mieux, elle fait des compromis : celui sur le dépistage de la trisomie 21 en est un, énorme, car il institue définitivement l'eugénisme de masse.
Etant dans l'actuelle majorité, peut-on reprocher à Mme BESSE de faire ce qu'elle peut, dans la mesure où elle ne peut pas grand-chose ? Jusqu'où ''collaborer'' avec le mal, en tentant de le freiner ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.