Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"La vocation du fidèle laïc est une véritable vocation qui découle du Baptême"
Le chiffre du jour

Défendons Notre-Dame de Paris !

Dimanche 14 février à 14h, des extrémistes homosexuels ont prévu de se rassembler juste devant Notre-Dame de Paris pour... s'embrasser sur la bouche durant 5 minutes. Un lieu choisi au hasard ? Non, comme l'admet Arthur Vauthier, l'organisateur :

"C'est une façon d'interpeller l'Église, de questionner la religion sur la question de l'amour et du mariage entre gays et entre lesbiennes".

L'Eglise n'approuve pas les relations homosexuelles (qu'elle juge "désordonnées" et contraires au plan de Dieu pour l'homme) mais respecte et accueille toutes les personnes quel que soit leur comportement. Autant dire que ce "kiss in" contre l'homophobie devant la cathédrale de Paris est particulièrement malvenu.

Etrangement, les extrémistes de la cause homosexuelle ne se rassemblent pas devant la Grande mosquée de Paris. Or, c'est en pays musulmans (où s'applique la Charia) que sont exécutés des homosexuels !

En réalité, les initiateurs de ce rassemblement savent qu'ils ne risquent rien en se moquant des catholiques. On lit d'ailleurs dans Têtu qu'Arthur Vauthier "ne craint pas les réactions hostiles".

10 mois et demi après les échauffourées provoquées par la distribution de préservatifs du PCF et des Verts suivie du die in d'Act-Up, ce rassemblement sonne comme une provocation. La provocation de trop.Il nous fallait déjà supporter le harcèlement continuel des lobbies homos pour singer le mariage, s'en prendre à nos enfants dans les écoles (cf l'affaire du Baiser de la lune) ou réduire notre liberté d'expression. 

Ne laissons pas certains groupuscules prendre la mauvaise habitude de venir nous insulter devant nos églises. Ils seraient tentés de le faire ensuite dedans, comme Act up.

Rendez-vous dimanche à Notre-Dame pour la messe de 12h45, de façon spontanée ou avec une association, pour répondre avec fermeté et courtoisie aux provocateurs !

Commentaires

Sylvain (Pologne)

Bravo !
J' viendrais volontiers...

jejomau

Pourquoi n'irions nous pas nombreux aux sièges de leurs associations réciter des rosaires ??

Sawyer

Il y a trouble à l'ordre public !
Ce rassemblement ne devrait pas être autorisé !

Eulalie

Et si nous traitions plutôt cette manifestation avec le plus grand mépris? Comme des gamins, ils ne cherchent que la provocation et qu'à se faire passer pour victimes de l'Eglise. Regardons, au-delà de leur inclination, ces fils et filles bien aimés du Père avec compassion. C'est parce que le Christ a regardé Zaché avec amour que celui-ci a converti sa conduite ! Notre regard aussi, à sa mesure, peut enfermer ou libérer ! C'est l'Amour qui peut tout, rien d'autre !

machin

Ce serait trop beau pour la cause relativiste d'avoir une photo d'un ignoble catho-par-définition-intégriste cassant de l'homosexuel victimaire avec ND de Paris en toile de fond !
De la basse provocation, bien vulgaire, bien à l'aune de cette idéologie.

Pour sourire, ils ne peuvent plus s'en prendre aux symboles du régime politique puisque celui-ci n'en a plus...

Jean-Claude(l'autre)

Lorsqu'il y a provocation , la meilleure façon de réagir est de la négliger totalement . Toute réaction donne de l'importance au provocateur , certainement dans les médias.. S'il y a une manifestation , toute contre-manifestation donne de l'importance à la manifestation.

HB

Cambronne,
S'is avaient ce que vous dites, ils ne seraient pas ce qu'ils sont!

To

Une solution, serait d'occuper tout simplement le parvis à l'heure dite: Qu'il y ait tellement de monde que l'accès en soit bloqué.
Simple, et non provocateur: On ne déloge pas les gens, on leur dit "Il n'y a plus de place"

Antoine

@ HB,
Si, justement !!! oh, pardon...

Mû de Jamir

Selon la police, ils ne seront sans doute qu'une demi-douzaine j'imagine...

Martin

Justement, il faut réagir! Il faut que ce soit dans les médias!
Face à une provocation de la sorte, on réagit, on ne se rend pas inéxistants sous prétexte de compassion.

De toutes manières, il y aura toujours les journalistes et autres bobos bien pensants qui fustigeront les intégristes intolérants alors que le Français moyen, lui, se découvrira beaucoup plus proche des extrémistes trouble-fêtes que de ceux qui se croient révolutionnaires à s'embrasser devant une cathédrale.

Une riposte sera la bienvenue, n'en déplaise à certains.

Clem

hop hop hop y a des commentaires qui dérapent il me semble...

Puisque cette provocation est prévue à l'avance n'y-a-t'il pas moyen de la faire annuler ?

Xénophon

je pensais que "Notre Dame de Paris" était le surnom donné à Bertrand Delanoë...il y a donc peut-être eu confusion sur le lieu de rendez vous!

Bertrand

Quelle honte ! Ils font pitié ces gens-là.

darblay

Qu'ils aillent faire ça devant la mosquée et il y aura une plainte de déposée au mrap ou chez tout autres genre de golios de services.
Ils faut tout simplement porté plainte pour provocation dans un lieu de culte car cela marche pour les fous d'allah alors pourquoi pas pour les cathos car si cela ne marche c'est de la discrimination.

Marie Laure

Je pense comme certains que le mieux serait de les ignorer en fermant la Cathédrale après la messe.Chacun repart chez soi .Par contre prier pour eux.Ils seront trés ennuyeux de voir qu'ils n'intérressent personne

Morgan

je suis servant de messe ainé cérémoniaire de ma paroisse je viendrais en aube pour contrecarrer cette manifestation ignoble ! ! !

Kévin

C'est que ces commentaires volent haut dites moi ... .

Loperec78

On peut prévoir des sceaux d'eau pour eux car "le bisou, ça mouille" ! ;-) Ou bien une solution moins "violente": Mesdames, venez nombreuses avec vos époux, et Messieurs avec vos épouses avec vos médailles de baptême bien visible pour le plus long bisou hétéro ! Ils veulent s'embrasser 5mn, faisons plus longtemps qu'eux ! pour montrer que chez eux "ça ne dure pas". Leur communication fera un gros flop car ce qui compte pour eux ce sont les photos ou les vidéos qui vont être prises sur le moment...

hermani

Ils ne rentreront pas dans la cathédrale de toute manière car sufisament "intelligents" pour rester en victime qu'ils seront si des gens se rassemblent en anti-manifestation dehors!
car si cela se fait alors débordements il y aura là ou ailleurs le même jour! (pas veant de gens sans méchanceté mais de gorupe s'y rattachant!
Et corrélation se fera eglise=anti-homo! Mais sans personne pour contester leur débauche ils seront seuls comme les abrutis qu'ils seront!

l'impact de la mifestation de ces gens ne reos eque sur la réaction des autres qui se sentent concernés...
personne=> pas de réaction=> action inutile!

Ann O'Neem

Ils veulent questionner l'Eglise ?...
Chiche !...
Mais qu'ils écoutent la réponse, alors !...
Et la réponse se trouve dans le catéchisme, en vente partout.

Eric

Préparons leurs quelques pancartes :

Une avec le taux de contamination des homosexuels par le sida.

Une leur montrant un dessin de l'appareil digestif, pour leur rappeler que celui-ci n'a rien à voir avec les fonctions reproductrices.

Etc...

Et n'oublions pas de les plaindre.

jeffmoveone

"acceuille et respecte toute les personnes quel que soit leur comportement".
Je suis perplexe car ca me parait ambigu.
L'Eglise acceuille et respecte certes mais pas à n'importe quel prix il me semble.Elle n'exclut pas le pecheur qui se repent ou qui cherche Dieu .Autrement on comprend plus rien du tout!

Stéphane

"L'Eglise n'approuve pas les relations homosexuelles (qu'elle juge "désordonnées" et contraires au plan de Dieu pour l'homme) mais respecte et accueille toutes les personnes quel que soit leur comportement."
Tout est dit.
Qu'est-il donc besoin de protester contre une telle Eglise?
De plus, il s'agit bien souvent d'histrions qui n'ont aucune approche de la foi, de provocateurs timorés qui se ridiculiseront (involontairement ?) aux yeux des personnes sensées et sensibles.
Les homosexuels confondent bien souvent Amour et sexualité débridée, refusent toute approche d'une tanscendance quelle qu'elle soit mais se sentent investis d'un devoir impérieux de transgression. Que peut-on transgresser aujourd'hui qui ne l'ait déjà été ?

help

Il ne me semble pas que l'absence soit la bonne réponse à ces provocations. Il me semble même que ce ne serait pas charitable de les laisser dans l'erreur de croire que leurs actes sont sans importance alors que nous savons bien qu'ils ne le sont pas.
Donc présence oui. Mais de façon différente de la leur.
Ils viennent pour provoquer. Ce n'est pas le message de l'Eglise. L'Eglise parle d'amour, alors pourquoi ne pas leur en parler ? Si je n'habitait pas à l'autre bout de la France je pense que je serais présent le 14 février, en silence, en arrière plan de leurs provocations devant les caméras, avec une simple banderole :
"Provoquer autrui
c'est le contraire de l'amour"
Comprenne qui pourra...

AncillaDomini

La meilleure réponse à une provocation stupide : l'ignorer.
Qu'est-ce qui est blessé dans l'affaire ? L'Eglise ? Elle en a vu d'autre et s'en soucie peu.
Admettons-le : ce qui est irrité ici, c'est notre orgueil ! Notre orgueil de catholiques, qui voudrions que chacun aiment l'Eglise que nous aimons, la chérisse comme nous la chérissons, la vénère comme nous la vénérons.
Le Seigneur ne sera pas baffoué par une douzaine de paires d'hommes ou de femmes se roulant des pelles devant une église. Ce n'est pas un sacrilège : ce sont des baisers !
La provocation est de mauvais goût, mais ce n'est qu'une provocation. Ce n'est pas le Christ qu'ils provoquent, ce sont Ses serviteurs. Alors les serviteurs, ils se taisent et ils offrent. Et ils attendront que l'on s'en prenne au Seigneur, et non pas à Ses indignes serviteurs, pour s'animer d'une sainte colère.
N'est-ce pas ?

Vincent

Qu'ils aillent donc devant une mosquée un vendredi...
Mais non, pas de problème avec l'Islam puisque le Coran prévoit et accepte la pédophilie: un musulman au paradis peut choisir entre des vierges ("ourias"?) ou de jeunes garçons.

AncillaDomini

De plus, comme le font judicieusement remarquer plusieurs commentateurs, une provocation qui reste sans réponse est un coup d'épée dans l'eau.
Eux qui veulent jouer les héros à peu de frais, si le grand méchant loup catho-nazi les ignore, ils s'en retourneront tout déçus de leur flop... cela suffira à les dissuader de réitérer l'expérience.

Act Up s'est beaucoup vanté de sa distribution de préservatifs devant la cathédrale au printemps, et en particulier de la réaction "des groupuscules intégristes venus en renfort" (ie. les fidèles qui venaient assister à la messe). L'arrestation de 11 catholiques les a confortés dans leur chimère de grand soir.
En revanche, quand ils ont eux-mêmes été arrêtés pour avoir agressé le recteur de la cathédrale il y a quelques années, ils l'ont beaucoup moins chanté sur les toits.
Ce qu'ils veulent, c'est le beau rôle du résistant à l'oppression nazie-catholique. Quand ils se retrouvent dans la position de l'oppresseur ou du gamin ridicule et sans intérêt, ça les intéresse beaucoup moins, et ils s'empressent d'enterrer leur bide.

RL

Il vaut mieux venir à jeun. Voir deux hommes s'embrasser, cela me donne la nausée.

Gavroche

pas qu'à notre dame apparemment...

"Le prochain Kiss-in contre l'homophobie aura lieu le dimanche 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin. Comme pour les précédentes éditions, cet événement se déroulera dans de nombreuses villes de France (Bordeaux, Gap, Lille, Marseille, Montpellier, Nice, Paris, Poitiers, Rennes, Toulon, Toulouse), mais aussi en Australie (Sydney), en Belgique (Bruxelles, Liège), au Mexique (Mérida), au Pérou (Lima) et en Suisse (Genève).

Pour cette nouvelle édition, les horaires varient selon les villes. Ci-dessous, les lieux et les heures concernant chaque Kiss-in.

EN FRANCE
Bordeaux [16h, devant le Miroir d'eau]
Gap [14h, place Alsace-Lorraine]
Lille [16h, devant l'Opéra]
Marseille [14h, place Estrangin-préfecture]
Nice [11h30, cours Saleya (entre la Civette et les Trois Diables)]
Paris [14h, devant Notre-Dame]
Poitiers [16h, place d'Arme]
Rennes [14h, esplanade Charles de Gaulle - Cours des Alliés]
Toulon [14h, place de la Liberté]
Toulouse [16h, allées du Président Franklin Roosevelt (en face de la FNAC)]

EN AUSTRALIE
Sydney [13h, Taylor Square]

EN BELGIQUE
Bruxelles [14h, sur la Grand Place]
Liège [14h, Place Saint Lambert]

AU PÉROU
Lima [16h, Plaza San Miguel]

IMPORTANT : Le Kiss-in de Genève aura lieu le 12 février 2010 à 18h, gare Cornavin, grand Hall. Celui de Montpellier se déroulera le 13 février à 18 h, place de la Comédie. Concernant Mérida au Mexique, il faudra attendre le 28 février 2010 à 16h, Plaza Grande. Source : kiss-in.blogspot.com."

Tomas

@Loperec78

Hélas, ils ont déjà prévu le coup.
D'après leur communiqués :
Nous vous invitons à venir nombreux pour vous embrasser au coup de sifflet à 14h devant Notre-Dame, que vous soyez homo, bi, ou hétéro

Nicolas

Je ne comprends pas très bien. Ils s'embrassent dans la rue. C'est un comportement extrémiste ça ? Tant qu'ils ne pénètrent pas dans ND et ne la mettent pas à sac, il n'y aucune raison de sentir attaqué... Par contre, si quelqu'un essaye de les empêcher, vous aurez tout le monde sur le dos et ils auront raison.

Ingomer

C'est sûr que les marchands du temple chassés à coup de fouet du parvis du Temple de Jérusalem par Notre-Seigneur Jésus-Christ ne doit pas être un exemple pour "Ses serviteurs".., ces "intégristes" qui font du tort à l'image de l'Eglise gallicane de France... Bouh nous n'avons rien en commun avec ces gens... N'est-ce pas AncillaDomini ?

« La force des méchants se nourrit de la faiblesse des bons . » (Saint Jean Bosco)

Michèle

C'est vrai, comme quelqu'un l'a fait observer,ils confondent les "canalisations"
et leurs usages, mais quoi? c'est la nature qui est fasciste sans doute....Bien du plaisir si vous voulez discuter avec eux!
Les homosexuels ouverts à la discussion
ne sont ni à la Gay Pride ( Pathetic Shame!)
ni dans ce genre de pitreries indécentes.
Il me semble qu'ils seraient très vexés que leurs exhibitions obscènes tombent dans un lac d'indifférence....A moins d'inviter quelques pieux musulmans à venir leur dire ce qu'ils pensent de leur spectacle; ça pourrait être drôle..

laurent

Nicolas

Vous êtes naïf ou vous ne voyez pas la provocation en face de l'Eglise pour sa saine doctrine ? N'est ce pas l'Eglise du Dieu qui a condamné Sodome et Gomorrhe qui est ici visée ?

Les participants à cette action peuvent manquer de courage. Qu'ils prouvent celui-ci en allant faire cela devant une mosquée où dans certaines rues de Paris le vendredi...
.
Allez y, vraiment on verra le résultat...

Monsieur Attali pourra alors constater ce que vous appelez de "l'intolérance" dans d'autres religions...

Dominique

Que les homosexuels christianophobes sachent que ce commmuniqué a été relayé sur de nombreux blogues et forums, tout comme sur de multiples pages et groupes Facebook et que nous serons extrêmement nombreux à venir défendre notre Notre-Dame de Paris contre leurs forces anti-catholiques.

Il me semble que les homosexuels ne connaissent pas la constitution, notammment l'article 1er de la constitution :"Elle [la république française] respecte toutes les croyances."

L'attitude des homosexuels est donc hors du droit.

Dominique

Ceux qui disent qu'il faut traiter cette provocation homosexuelle par le mépris sont des lâches. Croyez-vous que la presse aura cette attitude ? Le mépris ? Non, et si nous ne sommes pas extrêmement nombreux à défendre Dieu ce jour-là contre ceux qui l'offensent, nous seront traînés dans la boue par la presse qui nous ridiculisera, par tous les non-catholiques et par les athées. Une Eglise qui ne se défend pas n'en est pas une ! Cette info a été relayée immensément sur les blogues et les forums, et aussi sur les pages et groupes Facebook. Nous serons extrêmement nombreux. Que les lâches restent chez eux, nous n'avons pas besoin d'eux, et Dieu non plus : il n'aime pas les tièdes, c'est dans l'Evangile !

Jean-Claude(l'autre)

A Dominique ,

Je pense que vous avez tort : en face d'une provocation imbécile , la seule réponse est l'indifférence et éventuellement une prière pour leur conversion .Cela n'a rien à voir avec de la lâcheté ou du courage , c'est une question d'intelligence . Et rappelez-vous aussi Jésus arrêtant le geste de son disciple qui avait sorti l'épée contre un de ceux qui venaient L'arrêter.

Leo

Nous devons nous réjouir : la réponse bravache à cette provocation idiote donnera aux catholiques une nouvelle occasion d'imiter le Christ en acceptant une nouvelle fois la calomnie et l'accusation d'intolérance.

S'il faut relire un passage de l'Evangile, c'est celui ou Jésus demande à Pierre de garder son épée au fourreau.

Jean Theis

L'indifférence, la non-réaction, c'est de la lâcheté pure et simple et on voit jusqu'où elle nous a menés.

Prier, c'est bien. Mais se contenter de prier, sauf quand on est dans un monastère, c'est, comment dire dans ce contexte, ne pas en avoir ?

N'est-ce pas Jeanne d'Arc qui disait : les hommes combattent et Dieu donne la victoire ?

lephenix

Pourquoi ne pas organiser une procession avec quelques chants et prières : départ N.D. jusqu'à la place de la "cage aux folles".
Une petite prière sur place - prenez exemple sur les islamistes radicaux (n'oubliez pas les biscottes ... et la pince à linge ... si, si, pour les odeurs !

laurent

A Jean Claude

La France crève depuis longtemps de ce que vous écrivez.

A toujours être indifférent on disparait. Votre raisonnement conduit aussi à dire qu'il ne faut pas faire de rosaire pour la vie devant les avortoirs ou de marche pour la vie tout court. Ainsi on oublie qu'il y a des opposants à l'ivg...

Dans votre petit cocon vous ferez votre prière sans vous mettre en avant. Vous cédez du terrain et d'autres l'occupent...

Peut être que Jésus a arrêté la main de son disciple pour une protestation encore plus forte à Satan,par sa Passion ? Peut être que son disciple ne devait pas le libérer à cet instant. Ce disciple ne s'est il pas distingué aux yeux du Sauveur en voulant l'aider ? Il existe diverses interprétations possibles de ce passage.

De la lâcheté, voila l'attitude que vous prônez, je suis d'accord avec Dominique.

brennou

Il faudra être très nombreux et non (ou peu)violents pour montrer la force tranquille du peuple catholique. Sinon le pur et simple mépris accompagné du chapelet à l'intérieur ou à l'extérieur " accumulera les charbons ardents sur la tête ds méchants".

Xénophon

Feu Doisneau n'aurait sûrement pas fait un très beau cliché...

free

Le jour n'est pas choisie au hasard. En effet ce dimanche soir, contrairement à la récente "Marche pour la vie", ils auront les honneurs du journal TV de Tf1, avec la mine hyper réjouie de Claire Chazal.

AncillaDomini

Tss... tss...
Elles sont faciles, les accusations de lâcheté et de tiédeur. Dois-je rappeler aux va-t-en guerre que l'épée du soldat du Christ est... Sa Parole ?
Les marchants du Temple le profanaient en faisant de ce lieu saint un lieu de profit. Mais les baisers des homos A L'EXTERIEUR de la cathédrale, que profanent-t-ils ?
S'ils vont s'embrasser à l'intérieur, vous aurez raison de les mettre dehors... mais pas autrement. Il faut savoir distinguer entre la défense du Seigneur et la défense de votre amour-propre.

Vous prétendez donner un témoignage de la vigueur de l'Eglise ? Fort bien. Je rirai jaune dimanche soir quand les journaux TV zoomeront avantageusement sur les mêchasses et les foulards blancs*, avec une attention soutenue aux slogans douteux braillés à pleine voix par des disciples du Christ tout remplis d'amour.
Des baisers d'amoureux (ou d'amants, soyons honnêtes) face à un rempart de chapelets : c'est clair que question com', on voit super bien l'image de "l'Eglise qui accueille le pécheur" et de "la Miséricorde toute aimante du Seigneur".
Il y a un moment où il faut lever la tête du guidon, se dire "quel est donc le but de la provocation et quel effet veulent-ils atteindre ?"... et faire l'effort de volonté consistant à ne pas se jeter vigoureusement dans le panneau.

* (que je porte également, assorti d'un béret, merci de ne pas me tartiner le couplet "gaucho-conciliaire")

pignon170

Soutien total à ceux qui prone l'action.

Marre de rester les bras croisés à subir !

Nous n'avons aucune vocation au martyre , à plus fortes raisons de la part de ces dégénérés qui ne représentent qu'eux-mêmes.

Pas la peine d'admirer Saint-Louis et Jeanne d'Arc quand on n'est pas fichu d'aller manifester une fois.

RC

Soyez sûrs qu'Act Up et consorts scrutent nos blogs et sont en train de se dire, en voyant vos commentaires : "Génial, notre provoc' fonctionne, ils vont donner en plein dans le panneau !"
Comme le dit très justement Ancilla Domini, c'est une affaire de com' et pas un problème de défense de la foi.
L'effet médiatique d'une contre manif est facilement prévisible et pourra se réduire au slogan : chrétien = homophobe.
C'est exactement ce que veulent ces militants du "kiss in".

[Ces gens là savent au contraire que les cathos ont pour habitude de ne pas réagir et de se laisser marcher dessus. Ils pensent avoir les télévisions pour eux seuls et condamner ainsi l'Eglise.
Quoi que nous fassions, cette opération sera médiatique. La rue appartient à celui qui y descend. Les chrétiens doivent donc se montrer. Et oui, cela nous scandalise.
MJ]

Hebe

Excellent pour l'image de la France.
Vivement qu'il n'y ait plus de touristes.

Camille

Au risque de répéter de nombreux commentaires déjà postés, ce kiss in n'est clairement qu'une provocation, les groupes qui en sont à l'initiative n'en attendent qu'une chose : qu'on réagisse. Ils seraient trop contents que l'on vienne contre manifester !
C'est du niveau cour de récré : je te provoque pour que tu répondes, mais si tu ne réponds pas, ma provocation ne sert plus à rien.
N'entrons pas dans leur jeu, ils seraient trop contents !

[Il ne s'agit pas d'un jeu. Ils veulent faire parler d'eux pour faire avancer les droits des homosexuels : mariage, adoption... En manifestant devant une église, ils savent qu'ils ne risquent rien. Ils recherchent la médiatisation pour faire avancer leurs revendications. Et même sans notre présence, ils seront médiatisés. Il faut donc apporter la contradiction sur place. MJ]

Ingomer

@ AncillaDomini, "Les marchants du Temple le profanaient en faisant de ce lieu saint un lieu de profit. Mais les baisers des homos A L'EXTERIEUR de la cathédrale, que profanent-t-ils ?"

Le lien entre lobby homo (lobby anti-familial, anti-valeurs catholiques) et le monde libéral-marchand n'est plus à établir depuis longtemps. Et les marchands (de ce que vous voulez... d'ailleurs) ont été chassés à coups de fouets par Notre-Seigneur Jésus-Christ, à 'L'EXTERIEUR' du Temple, comme vous dites. Même si nous n'envisageons pas d'aller au-delà.., nous avons encore le droit de nous prévaloir de ce glorieux exemple de Notre-Seigneur. Ce parvis appartient à Notre-Dame. Point final. Si par contre, nous apprenons qu'ils vont faire leur provocation au-delà, c'est-à-dire en-dehors de l'enceinte de Notre-Dame, au-delà du parvis, qu'on les laisse, et qu'on ne les empêche pas, cela ne nous concerne pas. Il en va de l'honneur d'un lieu de culte catholique et de son parvis, surtout il en va du respect de... la liberté religieuse... Restez donc chez vous, y'a pas de problème, mais ne venez pas empêcher, ni insulter (en reprenant le vocabulaire de l'ennemi "groupuscules intégristes", "va-t-en guerre", etc.), ceux qui veulent défendre Notre-Dame ! Y'en a marre à la fin.

MJ a raison : "Quoi que nous fassions, cette opération sera médiatique".... He oui... Que vous vous laissiez cracher dessus ou que vous entendiez défendre la liberté religieuse à Notre-Dame et à son parvis, vous passerez toujours pour "groupuscules intégristes". Donc à être ainsi étiquettés par le monde (ce n'est pas nouveau), autant défendre notre sainte Religion et défendre la liberté religieuse ! C'est quand même inouï qu'on ne puisse même plus être respectés sur le parvis de nos cathédrales ! Inouï. Encore une fois qu'ils aillent faire la même chose devant une mosquée..., devant une synagogue... ou même à la rue Myrrha qu'on rigole ! Et on verra pour qui est valable la liberté religieuse dans ce pays !...

Enfin, on se demande bien comment sainte Jeanne d'Arc aurait pu faire pour libérer Poitiers si elle avait eu avec elle une armée de catholiques, tièdes, inquiets avant tout de se prémunir de l'étiquette infamante donnée par les media de l'époque... N'est-ce pas.

Cela a un nom : "respect du monde".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.