Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Patrick Lozes n'est pas le président du CRAN
Il serait interdit à un maire de demander de prier pour des victimes

Le conseil national de l'UMP avait une ambiance de Waterloo

U 700 chaises étaient alignées pour le conseil national. Mais les rangs sont restés clairsemés. À peine la moitié des têtes de liste régionales avaient fait le déplacement. La commission nationale des investitures, dirigée par Jean-Claude Gaudin étaient encore au travail à l'ouverture du meeting. L'UMP devait ménager des places à tous ses satellites : Parti démocrate chrétien, Nouveau Centre, Gauche moderne, Progressistes, Mouvement pour la France, Chasseurs… Aucun applaudissement n'est venu saluer les noms des candidats retenus qui s'affichent, département après département, sur l'écran géant.

Quelques minutes plus tôt, le conseil national avait adopté le budget 2010 par 93% des voix. Le travail de la commission d'investitures, lui, ne recueille que 60% des suffrages et l'annonce du résultat déclenche une bronca. Pour couvrir les appels à la démission, la musique est lancée. Et le travail n'est pas terminé : si le choix des candidats est à peu près arrêté, la place de chacun est toujours à l'étude dans plusieurs départements. Les listes officielles ne seront diffusées qu'en milieu de semaine. François Fillon termine la journée :

"Maintenant, tout le monde devra se plier aux décisions prises"

C'est un "non" qui a rententi dans la salle.

Commentaires

JLA

Les rats quittent le navire des immigrationnistes-F.M avorteurs-anti Français.
Du bonheur.

jejomau

Remarque.. C'est normal : quand on se dit de "Droite" et qu'on prône des valeurs de gauche... Les Loges sont peut-être heureuses mais le vote sanction finit par "tomber" !

HB

Si l'UMP a son Waterloo, il lui manquera toujours son Napoléon!
Si notre Altesse a en commun avec le Corse la petite taille, il lui manque le génie, et ça, quel handicap!

Daquin

Oh, ça a quand même l'échine très souple...

Papon

Ce n'est pas Waterloo c'est Sedan !

Lama12

Ces élections régionales sont illisibles : la majorité des français ne connaissent pas leur Président de Région !

Par contre, les français aiment bien "sanctionner" le gouvernement en place, c'est à dire profiter de l'occasion pour se faire entendre.On peut les comprendre, car les mauvaises nouvelles s'accumulent : hausse du chomage, des déficits publics (donc de l'endettement, et donc des futurs impôts), augmentation de l'insécurité dans les moindres recoins du pays (Pont Ste Maxence dans l'Oise)... etc

Ecoutez la vidéo de l'éditorial d'Eric Zemmour sur RTL : les vieux actuels sont les premiers français à n'avoir pas connu de guerre, à avoir reçu une instruction correcte, à avoir connu le plein emploi , et à avoir pu se loger à des prix corrects .
Lisez le Petit Larousse "De 1948 à 1973, la France a connu une période de forte croissance économique"

Etonnez vous, qu'après avoir soutenu le pouvoir actuel, eux et leurs enfants manifestent leur inquiétude devant la dégradation de la situation !

c.

Ne rêvons pas pour l'umps de mornes plaines malgré le sondage suivant (bidon à priori mais bien présenté)
http://www.region2010.fr/

que le journal Marianne a décortiqué...

Si le sondage était vrai, nous aurions déjà entendu les sirènes de l'umps hurler à la démocratie en danger, aux armes les républicains, former vos bataillons, des votes impurs sont en préparation!!!

Bref de plaisanterie. Il faut aller voter pour dire que UMP ou PS, c'est pareil et que ce n'est pas cela qu'on veut.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.