Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Chrétiens au Pakistan
ObamaCare : la réforme de la santé va-t-elle avorter ?

Avortement : le PS au secours de l'UMP

Suite à la prise de position courageuse de Mgr Aillet à propos de la revalorisation du forfait IVG, c'est Martine Lignières-Cassou, députée-maire de Pau, qui vient au secours de Roselyne Bachelot :

"Qu'un évêque français prenne une telle position, publiquement, est extrêmement inquiétant. Cette déclaration s'inscrit dans un mouvement général de régression des droits des femmes. Et pas seulement sur l'IVG, même si l'on sent, depuis quelques années, une forte pression des mouvements anti-avortement.

On connaît les difficultés d'accès à l'IVG. C'est pourquoi cette mesure d'augmenter de 50 % le forfait des actes d'IVG réalisés en milieu hospitalier est une bonne mesure (...)"

Le PS soutenant le gouvernement UMP sur l'avortement, faut-il s'en étonner ?

Commentaires

Adso

Position de l'evêque inquiétante !
Le PS découvre qu'il existe des évêques catholiques en France !

Jacques

Quoi d'inquiétant à ce qu'un évèque s'inquiète du non respect de la doctrine de l'Eglise... En fait nos dirigeants savent que si beaucoup d'évèques se mettent à faire ce genre de déclarations, le mouvement pro vie deviendra totalement incontrôlable....

Et puis 200 000 avortement par ans, je ne vois pas où se situe le problème d'accès.

Il est effrayant de voir l'évolution de notre société où la liberté de penser devient un délit, et où un évèque qui représente une autorité qu'on le veuille ou non ne peu plus s'exprimer sans être renvoyé dans ses dentelles et son encens....

Sancenay

le Système a le printemps généreux: on dirait qu'il est entrain d'installer des distributeurs (trices) automatiques de cartes de pêche !

Quousque Tandem?

"Qu'un évêque français prenne une telle position, publiquement, est extrêmement inquiétant." Je dirais plutôt: "Qu'un SEUL évêque français prenne une telle position, publiquement, est extrêmement inquiétant." Mais, comme on disait en 68: "Ce n'est qu'un début, continuons le combat!"

senex

"Le forfait des actes d'IVG..pour une fois ils avouent...!!!Bravo aux manifestants

PK

Cette réaction devrait être un appel d'air à la conférence épiscopale française...

Si *UN* évêque qui parle inquiète tant que cela l'UMPS, qu'est-ce que cela serait de l'ensemble de l'épiscopat français ?

Nos évêques ont un pouvoir de faire du bien que manifestement ils ignorent... ou ils feignent d'ignorer.

« N'ayez pas peur ! »

Marie

la bête a peur ; on a le droit de témoigner à condition de marcher droit et dans le rang.

trahoir

Le PS préfère quand les évêques parlent comme ça je suppose :

http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAC96017089/tout-images-eveque-et-immigration.fr.html

Dans une lettre adressée aux députés et aux sénateurs de la région parisienne,datée du lundi 22 avril, les onze évêques d'Ile-de-France demandent que soient trouvées "des solutions conformes à la dignité humaine" à la situation des travailleurs immigrés.Cette mise en garde de l'épiscopat fait suite aux propositions de la commission parlementaire sur l'immigration clandestine. Les évêques se disent prêts à collaborer avec les parlementaires,qui ont également reçu dans leur correspondance deux textes de 1995,l'un signé par Jean-Paul II et l'autre par la commisison épiscopale française des migrants. - BANC-TITRE courrier des prélats. - ITW MGR FRETELIERE.Il évoque le climat d'insécurité passionnel régnant en France.

Jean

Et bien si le diable s'inquiète, c'est que c'est ainsi qu'il faut agir.

loupiot

quelle difficulté d'accès à l'avortement? au fond de n'importe quelle campagne française il y a une brochure expliquant comment y avoir accès...

Simon

Défendre la vie est inquiétant pour les pro-mort! S'ils savaient que l'enfer existe, ils auraient de quoi être inquiets!

Repentez-vous pendant qu'il est encore temps!

Olivier

Qu'un ministre critique voir insulte le pape, ce n'est pas inquiétant. Mais qu'un évêque parle, là la laïcité est en danger...

Christine

A Jacques.
Si je puis me permettre, "Quoi d'inquiétant à ce qu'un évèque s'inquiète du non respect de la doctrine de l'Eglise..." est une assertion qui n'a rien de catholique.
Je sais que je risque de choquer par de telles paroles, mais je n'en finis pas de m'étonner d'un raisonnement si répandu mais qui était il n'y a encore pas si longtemps éventuellement le propre de protestants à l'américaine mais certes pas de catholiques. "Tu ne tueras pas", avant même d'être un article du décalogue, est une part de la loi naturelle, inscrite au plus intime de la conscience de tout être humain qui n'est pas totalement déformé.
Que ce précepte ait encore plus d'importance pour un chrétien, la chose est claire, mais il est philosophiquement et donc théologiquement sans valeur de dire que le meurtre est inacceptable "parce que l'on est chrétien". Un chrétien est d'abord un être humain.
Et de tels raisonnements sèment la confusion.
J'ai régulièrement des amis ou collègues qui me demandent si je désapprouve l'avortement ou la légèreté des fréquentations (pour ne pas dire la cohabitation) avant le mariage parce que je suis chrétienne. Je réponds toujours que c'est une erreur d'interprétation : mes convictions chrétiennes renforcent certainement ma perception de mes obligations morales, mais la plupart d'entre elles ne découlent pas directement de ma foi. J'ajoute même souvent que c'est d'ailleurs pour moi une autre preuve flagrante de la véracité de l'enseignement de l'Eglise que de plus en plus, il semble qu'il n'y ait quasiment que les vrais chrétiens qui respectent la loi naturelle.
Malheureusement, des raisonnements comme "Je condamne l'avortement parce que je suis chrétien" non seulement sont philosophiquement faux, mais encore contribuent à rendre plus difficile aux non-chrétiens la perception de cette loi naturelle qui se retrouve ainsi, involontairement mais très réellement, implicitement niée.

Jean Theis

Le droit des femmes, le droit des femmes.

Un peu hors sujet: toutes les professions où les femmes sont devenues majoritaires sont des catastrophes.

Témoin : la magistrature.

Source: Le site de Claude Reichman.

etienne

Oui Christine, vous avez tellement raison que l'on peut se demander pourquoi règne un tel silence de la part des non catholiques, pourquoi si peu de voix s'élèvent dans l'hémicycle, les journaux ou les forums.
la simple loi naturel fait obstacle à l'avortement, et il est heureux qu'un évêque mais qu'un seul s'indigne.
Tout le monde devrait s'indigner, s'élever contre cette abomination revendiquée comme un droit...droit de tuer, comment cela peut-il être un droit?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.