Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les liens entre islam et négationnisme
Bébés en danger ? Quel danger ?

La République des copains : le chauffeur de Bertrand n'a pas de PV

La voiture de Xavier Bertrand a été contrôlée à 144 km/h au lieu de 90 km/h. Prié de s'arrêter par les gendarmes, le chauffeur de Xavier Bertrand a toutefois pu repartir sans PV, après s'être rapidement présenté.

Le patron de l'UMP n'avait pourtant pas de raison d'être pressé. Sa voiture a été contrôlée à 1h, alors que son train partait de Nantes vers 5h30. «On pouvait arriver dix minutes plus tard à notre hôtel, ça ne posait pas de problème», confiait-il ainsi hier, précisant que c'était « un militant bénévole » qui conduisait.

Commentaires

HB

Liberté, Égalité, Fraternité!
Cette devise n'est valable que si vous êtes franc-maçon!
Crève la France d'en bas!
Hein Xavier?

VD

Certains sont plus égaux que d'autres... et zut ! ce n'est pas moi !

TFP

Je me retiens vraiment de dire ce que je pense de ce monsieur Bertrand...

RL

Il s'agit d'une petite infraction. Ce n'est pas comme s'il s'était fait flasher à 52 km/h sur les quais de Seine.

Olivier Saumur

Petite anecdote sur les chauffeurs bénévoles de l'UMP.

Dans ma jeunesse nantaise, adhérent RPR, j'ai eu le plaisir de servir de chauffeur à 2 occasions pour des autorités RPR (2 ex ministres ou futurs ministres, je ne sais plus).

La limitation de vitesse effectivement, on avait l'autorisation officieuse de nous asseoir dessus (sur le même parcours que X. Bertrand : Nantes - La Baule).

Et à la fin de ce petit service bénévole, il y avait une enveloppe pour le gentil bénévole dans la boîte à gants. 200 F à l'époque. C'était vers 19990 - 92, donc environ 100 - 150 € aujourd'hui. Le RPR était bonne fille en ce temps là, je ne sais pas si c'est encore le cas.

Et pour ce prix là, on avait eu le droit de conduire une belle berline et de se sentir important pendant quelques heures.

Et pour en revenir aux PV à la tête du client, un uniforme de l'Armée de Terre vs des gendarmes, ça marche aussi, soit dit en passant. Là aussi, j'ai testé, sur un contrôle alcootest : même si je n'avais rien à me reprocher, je n'ai pas eu à souffler.

Lama12

Cette anecdote n'est absolument pas drôle, car les conséquences d'un accident à 144 km/h, sont sans commune mesure avec celles d'un accident à 90 km/h.

Olivier Saumur

Je n'ai pas dit qu'elle était drôle.

Sancenay

cela peut-être aussi une forme de raccolage guère plus cynique somme toute que les projets léonins ,ou "léonettins" ,de ce parti.

"Viendez à l' ueumpeué, et vous serez considéreés commeux des citoyeuens plus égueuaux que d'euautres !"
Comme dirait un ueumpéesque cateuhodique plus géant-que-l'Aude sur la caeunnebière!

free

Il parait qu'un automobiliste aurait pris un pv pour s'être gratter l'oreille. Son doigt ayant été confondu avec un téléphone portable.

PUMA

C'est surtout le gendarme qui est à blâmer car il n'a pas eu assez de courage pour "aligner" le chauffeur en infraction. A moins qu'il ne soit indulgent avec tout le monde...

PK

@ Lama12,

Les conséquences sont rigoureusement identiques : la mort.

Croire que « taper » à 90 puisse épargner la vie des occupants d'une voiture est utopique... la limite est autour de 60 km/h.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.