Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Double langage des éditions Dupuis
Propagande UMP dans Famille chrétienne à 3 jours des régionales

Le mépris de la Turquie à l'égard de l'Arménie

De Serge Sarkissian, président d'Arménie :

"Notre histoire est douloureuse. Depuis 95 ans, la Turquie nie la réalité du génocide commis en 1915 par l'empire ottoman. Lorsque j'ai invité le président turc à Erevan pour assister au match de football entre nos deux équipes nationales, mon objectif était d'établir des relations entre nos deux pays sans condition préalable. Lors de la signature des protocoles d'accord, en octobre 2009, il était convenu qu'ils seraient ratifiés dans des délais raisonnables et sans conditions préalables. Nous avons dit que l'Arménie ratifierait l'accord aussitôt que le Parlement turc le ferait. Or, la Turquie n'arrête pas de poser des conditions préalables à cette ratification, dont le principal concerne le Haut-Karabagh. [...]

Le problème doit être réglé par les Turcs. Il est inadmissible au XXIe siècle qu'une frontière soit fermée et que l'on parle de conditions préalables. Établissons d'abord des relations et ensuite parlons de tous les sujets. Nos deux pays aspirent à approfondir nos relations avec l'Europe et à partager une communauté de valeurs avec l'Europe. Cela exclut tout acte d'hostilité. La communauté internationale doit se prononcer sur ce sujet. [...] Mon désir d'établir des relations normales est grand mais les déclarations récentes de la Turquie me font croire qu'ils ne ratifieront pas les protocoles dans un avenir prévisible. Nous avons prévenu que si nous constations que les Turcs utilisent le processus de normalisation à d'autres fins, nous adopterions des mesures adéquates. Dans ce cas, nous retirerons notre signature des protocoles."

Commentaires

Malleus

Attention : en 1915, le sultan était prisonnier dans son palais, et tout l'empire était gouverné par les "3 pachas" issus de la révolution de 1908 : ce sont bien les Jeunes Turcs, via le Comité d'Union et de Progrès, qui étaient aux commandes de l'empire lors du génocide.

Exupéry

Curieux! Il a des génocides dont la négation est non seulement justement vilipendée, mais délictueuse, et d'autres dont la négation est considérée comme bénigne, et n'empêcherait pas de faire partie de l'Europe... !

Marc

Les Jeunes Turcs, francs maçons et génocidiaires. Comme sous la Terreur.

Et moi qui croyait que les francs maçons n'avaient pas de sang sur les mains... ;)

svan

Ce président sait très bien que les Arméniens sont contre ces accords qui sont voulus par les Américains, dans le but d'encercler la Russie, mais il persiste à vouloir les faire entériner ! C'est encore providentiel pour les Arméniens que les Turcs fassent tant d'histoire et mettent la barre si haut que ce président élu en fraudant les urnes serait discrédité à tout jamais en allant plus loin dans les concessions ! Pauvre Arménie qui sera probablement trahie par ses propres dirigeants ! Comme la France ! Et d'ailleurs, il s'agit de dirigeants du même genre, accrédités par les Bilderberg et Cie.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.