Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Afghanistan : comment convaincre les Français d'accroître l'effort de guerre
Le Général Bigeard à l'agonie

Commentaires

Lou

Je partage pas trop son point de vue sur le gothisme. Les personnes qui sont gothiques et le restent plus d'un an sombrent littéralement pour la plupart... Trop de subtiles nuances dans son discours à mon avis. Par ailleurs il parle beaucoup de pshychologie, de communication... comme si le satanisme n'avait pas grand chose à voir avec satan. Mais je me trompe peut etre car je n'ai pas vu la fin de son interview.

Phil C

Le père Domergue parle très bien des dangers du satanisme chez les jeunes, et de leur cause, notamment le manque de dialogue en famille. Pour faire bonne mesure je vous invite à lire aussi la note du père Robert CULAT à propos du satanisme (en dessous de l'article sur l'idole de l'argent) sur son blog, http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.ListAll&friendId=138762510&page=2
Où l'on que le blasphème n'est pas forcément là où l'on croit: chacun est invité à balayer devant sa porte. En ce temps de Pâques souvenons-nous que l'Ennemi est plus malin que les apparences.

panouf

Dommage que je ne puisse pas lire la vidéo vu que je ne suis pas incrit sur ce site...

oliv85

de qui se moque Phil C ?!!!

le prètre de PadreBob du blog qu'il cite en exemple encourage à aller au hellfest sur la page :

http://www.myspace.com/peredavid
(Lisez le commentaire numéro 1 ) !

Vraiment invraisemblable.

effectivement, " le blasphème n'est pas forcement là où on le croit" !

Oliv85

Ce prêtre est bien trop nuancé et libéral sur la question. Je l'ai déjà entendu en conférence. Il dit des choses très vraies mais manque de rigueur. Le démon doit bien ricaner. Il faut être catégorique sur le sujet. Ce dernier touche au domaine du non négociable absolu. D'autant plus que le public touché par le sujet évoqué est le plus souvent constitué de personnes et état de mal être.

Ces sujets brulent les doigts, on ne peux pas jouer avec en faisant dans la dentelle et la nuance pseudo tolérante.

Parlez en a des prêtes exorcistes et sérieux, la légèreté de ce témoignage leur glacera le dos. On nous dit ici qu'il est le plus souvent question " d'agneaux qui se déguisent en loups".
Mais le loup est la plupart du temps déjà déguisé en agneaux !

Son discours n'est pas responsable puisque des jeunes cathos, peu formés et mis en garde, peuvent ainsi se croire autorisés à se passionner pour l'univers gothique sous prétexte que cela soit (soit disant) à petite dose.

Vous connaissez beaucoup de cathos sérieux et fiables, fréquentant régulièrement les sacrements, qui mènent une vraie et profonde vie intérieure et qui seraient à la fois fanas de gothique et de métal ? Soyons sérieux 2 minutes. il y en a surement 5 ou 6 mais ils ne doivent certainement pas se sentir très cohérents. Vous connaissez des juifs qui écoutent du rock de skinhead ?!!!

Admettre qu'il y a une gentille tendance gothique est déjà ouvrir la porte au satanisme et faire bien trop d'honneur à qui il ne faut pas. Si il existe une branche "ado romantique" au sein de cet univers, il est de toute façon imbibé par le gender, d'ambiguïté malsaine, de morbide , de noir, de malêtre, de tristesse et pessimisme etc... C'est systématique. Sans oublier la pathétique imagerie "émo" ...

Le chemin n'est pas si loin jusqu'au hellfest. on est "gothique" ou "emo " a 14 ou 16 ans et on passe au hellfest à 20 ans !

Jetez un coup d'oeil à l'imagerie et aux symboles arborés par les "agneaux" en questions ! Faites un tour sur le site du hellfest et regardez les photos des groupes invités.

N'oublions pas qu'il est bien connu que pour séduire et se faire des adeptes ( conscients comme inconscients), le démon a de multiples visages, plus ou moins radicaux. Il sera toujours plus rusé que nous et doit bien rire de ces discours à nuances comme celui de ce prêtre...
Il fait aussi croire qu'il n'existe pas ou que tout n'est finalement que folklore. Il est ainsi très facile de faire passer les détracteurs pour des enfants de chœur effarouchés ou des excités obscurantistes.

Cette tendance à la nuance est tout simplement de la com médiatique dans le but de ne pas paraitre trop sectaire.

Députés et ministres s'empressent de brandir la bannière du pluralisme culturel et de l'ouverture pour défendre la promotion de groupes anti-chrétien.

En ferait ils autant si les textes des groupes du hellfest visaient juifs et musulmans ?

ces même chantres de la tolérance qui s'acharnent depuis quelques jours sur Eric Zemour ....

Phil C

Cher Oliv85,
je ne me moque pas sur un sujet aussi sérieux, mais je vais vous répondre avec un peu d'humour: vous dites "Cette tendance à la nuance est tout simplement de la com médiatique dans le but de de ne pas paraître trop sectaire"; si je vous comprends bien il faut s'abstenir de la nuance et faire preuve de sectarisme? Ce n'est pas ma façon de penser. Attention à ne pas vous laisser aveugler par l'émotion ou la peur sur ce sujet, ce que font avec nuance les deux prêtres, car tout et n'importe quoi peut être dénoncé sous le terme de satanisme. Ce qu'écrit le père Robert CULAT est tout à fait juste concernant le blasphème, vous êtes libre de ne pas l'apprécier; mais faites par de vos réflexions avec des arguments moins tranchés, ils seront mieux compris. Et pour cela lisez-donc cette excellente mise au point que j'ai citée ci-dessus.

oliv85

cher monsieur,

je l'ai lu , elle me parait dangereuse et j'ai constaté que le père culat appelait a aller au hellfest sur une page myspace d'un de ses collègues prêtres passionné de musique métal ( sic ! ) .

arrêtons donc de se moquer du monde à jouer les faux sages aux discours modéré.

oui face au démon il faut être particulièrement sectaire.

Il est plus fort que nous et c'est la seul façon de le déranger avec la prière et la pénitence.

Appelez cela comme vous voulez, du discours d'enfant de chœur effarouché ou autre, vous en prendrez alors la responsabilité

Denys Talon

En tant que chrétiens, nous nous devons de devenir comme le Christ, d'être le Christ pour vivre de sa Vie. Or que faisait le Christ ? il chassait les démons ! Il chassait les démons, il ne condamnait pas ceux qu'il croisait et qui s'étaient égarés. Il accueillait, écoutait, aimait et remettait sur le droit chemin.
Ne nous faut-il pas à notre tour chasser les démons ? Je vous laisse répondre...
Mais faut-il pour autant attaquer tous les fans de metal, essayer de faire interdire le festival ? Est-ce une attitude d'amour ? Est-ce montrer le visage du Christ que de condamner en bloc tout un genre de musique, et tous ses fans avec ?
Ne vaut-il pas mieux, effectivement, essayer de faire interdire quelques groupes satanistes, sans condamner ni le festival en son entier, ni les fans ?

J'ajouterais qu'il faut se méfier du diable (celui qui divise, empêche le dialogue), mais ne pas avoir peur. Nous avons déjà la Victoire : le Prince de ce monde a été vaincu par la Croix. Seuls quelques rares groupes sont clairement et consciemment satanistes, pour les autres ça relève plus d'une révolte contre le monde que d'une révolte contre Dieu. De plus il y a souvent un gouffre entre ce que pensent les fans et l'idéologie que véhicule un groupe de manière souvent plus provocatrice (voire commerciale) que sincère.

L'article du Père Culat est intéressant : le satanisme n'est pas forcément où l'on croit (pas seulement...). L'interview du Père Domergue également : il parle de dérives, mais ne condamne pas pour autant le festival dans son entier.

Pour terminer, je suis catholique pratiquant, je fréquente les sacrements, et j'écoute du black et du death metal. N'en déplaise à certains, je me sens parfaitement cohérent. La musique metal est une forme d'art (on peut ne pas aimer, certes). Le but de l'art est de rechercher la Beauté, où qu'elle soit et quelle qu'elle soit et Dieu n'est-il pas Beauté ? L'art est toujours une louange à Dieu. Il n'y a aucune contradiction entre être chrétien et apprécier, ou pratiquer de la musique, même du metal.

cordialement
DT

Stat Crux dum volvitur orbis !

oliv85

votre remarque n'est absolument pas réaliste.

Il est totalement impossible de faire le tri entre les groupes satanistes et ceux qui ne le sont pas en matière d'interdiction. C'est totalement ingérable.
Ce problème ne touche d'ailleurs pas les organisateurs et le public qui s'en moquent éperdument.

il est totalement scandaleux de voir ce genre de truc financé à cout de dizaines de milliers d'euros avec l'argent du contribuable.


Notez que ceux qui ne sont pas sataniques ( du moins ouvertement) ne semblent pas dérangés par l'idée de fréquenter des gens qui le sont et il se produisent à leur coté sans le moindre problème.
il y a donc complaisance malsaine. Dans ces concerts, tout le monde arbore le signe des doigts écartés pour symboliser les cornes du démon. Tout le monde se pli a cette culture , cette ambiance démoniaque. Même si pour certains c'est de l'humour, celui ci est déplacé et fait , rien que là, déjà c'est faire trop d'honneur au démon.

OUI il faut être sectaire face au démon car il est toujours plus fort et rusé que nous pour nous faire croire qu'il n'est en fait pas si méchant que ca.


c'est pourquoi vos tentaives de nuances me font sourire.

les messages et visuels sont ultra claire, il faut être bien aveugle ou fourbes pour nous faire croire que le démon n'y est pas.

Il est évident qu'il faut prier pour les satanistes et rejeter le démon mais avouez que ce n'est pas réaliste de vouloir chasser un démon en laissant se réunir des milliers d'adeptes ( passifs comme actifs)

l'exmple du chriost que vous cité est décalé car il s'adressait a quelques personnes possédes, prises sur le vif. il s'agit d'un festival programmé, prémédité qui réunira des milliers de personnes. cela n'a absolument rien à voir et l'énormité et le contexte impose des contraintes de réaction toutes différentes.

D'autre part, oui je trouve incohérent qu'un catholique pratiquant se passionne pour cette musique dont l'univers graphique n'est fait que d'images sombres, de noir, de maquillages et symboles sordides et sanguinolents. Ne parlons même pas des paroles et du look de déchets que se donnent les fans ( tignasses et déguisements noirs lugubres, maquillages blafards, regards abrutis, imagerie violente ou dépressive, ect ...). la musique est violentes et les voix graves et lugubres.

cette apologie de la morte et du mal être , vous appelez cela de l'art et le "beau" ?!!!!

il n'est pas question là de goûts mais de bon sens.

bref, vu le contexte, il est impossible de faire la part des choses et la seul solution est d'interdire ce festival infâme. On y fait de toute façon l'apologie d'une culture antichrétienne que cela vous dérange ou non, c'est une évidence.

Pour ce qui est des prêtres que vous citez, ceux ci écoutent et aime le métal, je les ai vu en conférence et ne les trouvent pas très nets.

Un exemple, avez vous déjà vu le pere domergue sourire ? Ce dernier est souvent accompagné de son frère . celui ci n'est pas non plus un marrant et devient vite agressif lorsque l'on tente de discuter avec lui.

ils passent leur temps dans les concerts de métal. A leur contact on a presque plus l'impression que leur but est d'avantage de de faire connaitre ces musiques que d'en exposer les dangers. Ce qu'il font aussi, certes, mais il ya un truc qui cloche, c'est assez dérangeant lorsqu'on les rencontre à l'issu de leurs conférences.

je trouve par exemple scandaleux qu'il diffusent des images sordides lors de leur conférences, parfois dans des églises. Ces images vous restent dans la tête durant plusieurs jours. si vous avez le moindre malheur de leur dire, vous vous faites illico traité de sainte nitouche, d'enfant de choeur effarouché, c'est trop facile et bien douteux cette attitude...


vous ne m'avez pas bien lu. avant de vouloir subtiliser les discours et dire que le démon n'est pas la ou on le croit, commençons déja par le rejeter fermement la ou il est très clairement, choses qui semble vous déranger.

la meilleur façon de chasser les démons est d'abord de faire en sorte que des occasions de le célébrer d'une manière ou d'une autre comme le hellfest ne puissent se mettre en place. Simple question de logique.

Dire que chez les méchants il y en a toujours des plus gentils que d'autres est une attitude un peu naîve et bien déconnectée de la réalité, cela ne change rien au problème.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.