Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Réforme des retraites : l'équation impossible
Frédéric Mitterrand soutient le Hellfest

L'UMP doit mettre fin au "front républicain" au nom de l'entente à droite

Alain Dumait dans Les 4 Vérités :

"Au sein de l’UMP de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer le principe même du parti unique de la droite. Et, depuis plusieurs mois, des anciens centristes ralliés à l’UMP, mais issus de l’UDF, comme Jean Arthuis ou Pierre Méhaignerie, s’efforcent de reconstituer une force politique alternative à l’UMP, au sein de la majorité présidentielle. [...]

Pourtant, ce scénario de renaissance de l’UDF en 2010 n’a à peu près aucune chance de se produire. Car il oublie une seule petite chose : aujourd’hui comme en 2002, le deuxième parti de la droite s’appelle le Front National ! Si l’UMP voulait vraiment ratisser plus large, il lui suffirait, simplement, de rompre avec cette funeste stratégie dite du « front républicain », qui l’amène à préférer un candidat PS ou communiste à un candidat FN au deuxième tour de quelque élection que ce soit. Ce serait le minimum de l’entente à droite. [...]

Au moment où Jean-Marie Le Pen, après sa très bonne campagne en Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’apprête à passer la main à une autre génération, il est temps de mettre fin à un ostracisme sans fondement. Dont on comprend bien l’intérêt pour la gauche, mais dont on ne voit pas la justification, ni par rapport à l’intérêt de la droite, ni par rapport au bon fonctionnement de notre démocratie, et donc du pays. Qu’il le veuille ou non lui-même, le FN est un parti de droite. Ne pas l’admettre, pour la droite dite parlementaire, est une faute majeure. qui n’a que trop duré : depuis 27 ans."

Commentaires

Ethos

C'est mathématique.

Mais là où il y a de l'homme, l'hommerie n'est pas loin.

ducegabbana

Impossible, à cause d'un certain lobby...

Le Goff

"front républicain" : front maçonnique SIONISTE, voir accord 1986 B'nai Brith !

majacquet

Non.
Le FN ne doit pas s'allier, se rapprocher, s'entendre, se compromettre, s'unir, se réconcilier ? (stupide et ridicule, même pour un catholique qui n'a plus d'autre choix que de combattre dans la circonstance actuelle)...et j'en passe, avec la prétendue droite de l'UMPS !

Il n'y a plus rien à attendre de ce petit monde qui, pour la plupart, tôt ou tard re-trahira pour une place meilleure ( il a fait largement ses preuves, non ? ).
Soyons simplement charitables envers eux....plus tard si la victoire est là.

C'est avec le peuple de France qu'il doit s'unir !
( Nos pseudo-élites sont descendues à la cour des miracles ! )

" Il n'y a plus de Vendée, Messieurs, elle est morte sous les sabots de mes chevaux "
Nicolas Sarkozy (2002)

majacquet

Pardon ! 2007.
Mais son prédécesseur l'aurait dit, peut-être.... avec un peu peu plus de classe.

majacquet

Il faut donc le supprimer, rendre à chacun toutes « ses » cotisations sociales retraite, calculer ses acquis. Puis, l’obliger à cotiser pour une assurance-retraite minimum, auprès de l’assureur de son choix…"...........................!!!!!!!!

Et pour ceux qui sont à une dizaine d'année de la retraite, que leur restera-t-il dans cette circonstance ?

Benoît

Je crains fort que tant que les frères 3 points auront tant d'influence dans la vie politique qu'une telle alliance entre la droite parlementaire et le FN soit impossible.

Il faudrait aussi, mais cela est lié, que l'UMP mène une autre politique que celle qui est menée depuis 3 ans. A ce jour, on a plutôt l'impression d'une politique de gauche avec un cran en dessous pour permettre de dire : "voyez avec l'UMP, c'est quand même moins pire qu'avec le PS". Machiavélisme total de l'UMP qui berne ainsi trop de catholiques.

SD - Vintage

Eric Zemmour : "Une leçon italienne pour la Droite française" (vidéo)
http://www.rtl.fr/fiche/5937509649/eric-zemmour-une-lecon-italienne-pour-la-droite-francaise-video.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.