Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nouvelle réforme du divorce, contraire au bien commun
Les 4 leçons du sondage sur l'avortement

Mac Do retire son livret de jeux blasphématoire

Suite à mon post, les réactions ont été nombreuses chez Mac Do. Voici la réponse type que nombreux ont reçu :

"McDonald’s a étudié avec beaucoup d’attention les remarques que vous avez exprimées dans votre message daté du 1er mars 2010. Soyez assurés que McDonald's ne souhaite en aucun cas heurter la sensibilité de ses consommateurs. Nous nous efforcons pour l'ensemble de nos opérations Happy Meal de développer des primes à la fois ludiques et qualitatives. C'est dans ce sens que nous avons conçu cette offre "Mini BD" en choisissant les personnages de bandes dessinées les plus populaires auprès des enfants. Nous sommes désolés d’apprendre que certains contenus du livre "Kid Paddle" aient pu vous choquer. Sachez par ailleurs que les livrets Kid paddle ne sont plus distribués dans les restaurants de l'enseigne Mcdonald's."

Commentaires

XA

La réponse est équivoque. La BD n'est-elle plus diffusée parce qu'elle a été retirée ou parce qu'elle est épuisée et que Mc Do est passé à la "prime" suivante ?

XA

[Ambiguïté certainement voulue par le service com' de McDo pour ne pas donner l'impression de céder à la pression tout en donnant l'impression de satisfaire les cathos. MJ]

Veronique

Quelle indemnité McDO envisage de verser en réparation ?

Eric

De toute façon c'est une infamie ces fast-food.

BELIN Y.

Les livrets ne sont sans doute pas épuisés, témoin cette anecdote qui m'est arrivée personnellement : avec deux de mes petits-enfants, je me suis trouvée obligée de les restaurer dans un mac do proche de l'hôpital où était leur petite sœur. Deux jouets immondes leur ont été remis. Je les ai refusés en expliquant que j'apprenais à mes petits le sens de la beauté et qu'il n'était pas question que des jouets affreux salissent leur âme , etc. - ma petite-fille en avait rajouté en disant du haut de ses quatre ans : "maman mettrait ça à la poubelle" !
Nous déjeunions tous trois quand le directeur en personne est venu nous trouver avec deux ravissants jouets "datant de deux ou trois ans", s'excusant et APPROUVANT MON REFUS... mais, avait-il dit, "il ne faisait pas ce qu'il voulait" !...

Sylvain (Pologne, encore un peu)

Il faut éviter l'erreur (que je fais trop souvent moi-même, mea culpa) qui consiste à penser que les gens font le mal systématiquement sciemment, et que par conséquent ça ne sert à rien de réagir.
Je ne veux pas défendre les vendeurs de bouffe grasse, mais Mac Do n'est pas une agence de pub, par conséquent il a sûrement délégué à quelqu'un cette promotion (qui l'a peut-être aussi déléguée...) et a donc certainement les idées (néfastes) moins claires que le petit gauchiste minable qui a pondu cette horreur. Conclusion: il faut moins d'énergie pour agir sur Mac Do que sur son prestataire pub, et Mac Do a à son tour plus de poids que nous pour faire plier ce petit cr#@&!
Retenons ce principe pour les réactions futures.

VD

Bravo et félicitations à vous !

poildesouris

Nous avons eu ce soir la même réponse et je pense effectivement qu'ils sont passés comme toutes les semaines au jouet suivant.
Après, peut-être qu'une note interne leur a demandé de détruire les BD restantes pour ne pas les distribuer en cas de rupture de stock du jouet "du moment".

Dominique

C'est trop tard, le blasphème contre le Christ a été fait, il faut boycotter Mc Do ad vitam aeternam. Que plus un centime de chrétien (nous sommes deux milliards, soit le double des musulmans) n'entre dans ses caisses et ils feront faillite pour avoir été cathophobes et avoir enseigné aux enfants à devenir des antéchrists.

Xtophe

Il est quand même incroyable qu'il faille à chaque fois demander à nous faire respecter pour qu'on cesse de nous insulter. Ma parole, on croirait que pour eux, il est naturel d'insulter les Catholiques. RAS-LE-BOL !!!

chouan 12

Savez-vous que tout ce qui vendu chez macdo en matière de malbouffe est irradié, alors si vous voulez que vos chers petits terminent avec un bon cancer continuez à les amener dans ce genre de gargote. Pour en savoir plus cliquez sur daylimotion codex et vous serez édifiés!!!!

Xénophon

en tout cas merci d'être notre" guetteur":cela permet de réagir et de faire savoir que nous sommes nombreux encore à ne pas tout subir!

PK

@ Chouan,

Votre commentaire est... délirant.

L'inculture des gens, spécifiquement en science, est terrifiante aujourd'hui et le bon sens en prend un coup.

L'irradiation des aliments à des fins d'hygiène est excellente. On utilise à cette fin des radioéléments à très faible temps de demi-vie qui disparaissent totalement rapidement...

Il y a infiniment PLUS DE DANGER à vivre dans un massif granitique (Auvergne, Bretagne) que de manger des produits qui ont été irradiés de cette façon.

Le délire anti-nucléaire, pierre angulaire des écolo-neu², est le cheval de Troie qui permet de finir de mettre la France à genoux.

Cathelineau

McDonald n'a pas reculé sous la pression, ils ont simplement changé la surprise des menus Happy Meal, comme ils le font régulièrement tout au long de l'année.
Pour information, ce changement a eu lieu avant le post de Michel, même si certains restaurants ont continué d'écouler les stocks du jouet précédent.

A mon avis, on se trompe de cible en s'en prenant à McDonald. Les jouets en question étaient 4 livrets de jeux tirés de bandes dessinées éditées par Dupuis : le Petit Spirou, Boule & Bill, Kid Paddle et Cédric.
Ces "Mini BD" contiennent chacune plusieurs planches de ces séries. Et c'est dans le livret Kid Paddle que se trouve la planche à l'origine du scandale, extraite d'un des albums de Kid Paddle.

Kid Paddle n'est pas en soi une mauvaise série, elle est beaucoup moins vulgaire et subversive que le Petit Spirou. Elle fait référence au monde des jeux vidéo et des jeux de rôles, et c'est dans ce contexte d'une parodie de cet univers que se situe cette planche blasphématoire. La série n'est pas toujours du meilleur goût, mais je pense que cette planche au caractère antichrétien y est une exception.

La question est : qui est le vrai responsable de ce scandale ? Mc Donald qui diffuse des livrets vraisemblablement réalisés par la maison Dupuis elle-même, ou l'éditeur Dupuis qui a publié cette planche en album, reprise dans ce livret ?
Sachant que Dupuis appartient à Média Participations !

Je renvoie donc au post d'avant-hier sur les incohérences éditoriales de ce groupe appartenant à des catholiques. Et je vous invite à envoyer vos protestations chez Dupuis plutôt que chez McDonald : ce sera plus juste, et sans doute plus efficace. De plus, on ne trouve plus les livrets chez McDo, mais la planche en question apparaît toujours dans un album de Kid Paddle (je n'ai pas identifié lequel, je n'en ai qu'un dans ma collection).

Sancenay

à Sylvain,

pas d'accord avec vous : une direction commerciale peut sous-traiter sa com, elle n'en est pas moins responsable de son contenu .Nul n'est obligé de tomber dans la démagogie et la discrimination misérables.

Pour ma part je continuerai à faire comme avant: lorsque je n'ai que Mac Do pour me dépanner, je jeûne allègrement.

JACQUES-FRANCOIS

A PK
Je réponds:
Monsieur le scientifique, on se demande vraiment comment faisaient nos ancêtres pour manger ?
Revenons aux fondamentaux. Commençons par cultiver notre propre jardin de façon biologique et nous viderons nos hôpitaux qui regorgent de patients. Allez donc faire un tour dans les services d'urgence, vous serez édifié !
Que DIEU vous bénisse !
Maranatha !
Merci !
JFL

Michel Garroté

Beau travail ! Félicitations !

PK

@ Jacques-François,

L'un n'empêche pas l'autre...

L'irradiation sert essentiellement à tuer les bactéries de produits mis sous vide. Ça n'empêche pas d'avoir une agriculture saine en amont.

Mais des aliments SAINS comportent toujours des bactéries, qui vont se développer d'autant plus rapidement que le produit n'est ni réfrigéré, ni consommé rapidement.

C'est donc du bon sens élémentaire que d'utiliser le savoir-faire de l'homme, ici sur le nucléaire, pour se nourrir plus sainement.

De plus, je vous défie de trouver UN SEUL PATIENT aux urgences qui soit malade du fait de l'irradiation d'un de ces produits...

Cathelineau

En découvrant l'article écrit par un autre blog sur ce sujet (http://www.citeetculture.com/article-parodie-insultante-de-mac-do-editions-dupuis-46075499.html) et en relisant le post de départ de Michel, je réalise que le dessin blasphématoire n'est pas une planche extraite d'un album de Kid Paddle (ce dont sont constituées la moitié des pages de ces mini BD), comme je l'avais initialement compris, mais un jeu avec langage codé dessiné spécialement pour McDonald. C'est évidemment très différent.

La réponse de Juliette Levivier, journaliste à Famille Chrétienne, aux auteurs du blog cité ci-dessus confirme que ce livret a bien été réalisé par Dupuis qui "n’a pas joué son rôle en vérifiant le contenu de ce qu’elle avait commandé à Midam pour Mc Do".
Elle explique que Vincent Montagne a été "effaré, comme nous, de découvrir ce livret qui, je crois, a été retiré de la vente hier" et affirme que le dessinateur de Kid Paddle "ne sera désormais plus publié par notre groupe et les processus de vérification vont certainement être remis à plat".

Si c'est vraiment le cas, c'est une saine réaction, et j'en féliciterais l'éditeur, mais je voudrais faire quelques remarques :

- J'attends de voir pour le croire. Vu les ventes de Kid Paddle (énorme succès de librairie), j'ai des doutes. A suivre de près, donc.

- Quitte à faire un vrai ménage dans ses publications, que Média Participations commence par Le Petit Spirou et les mangas pornos qu'ils éditent. Mme Levivier (excellente journaliste au passage, mais pas spécialiste de la BD à ma connaissance) a beau défendre Mr Montagne en écrivant qu'il "n’est évidement pas au courant de tout ce qui se publie dans le groupe", il ne faut pas nous prendre pour des andouilles : il ne connaît bien sûr pas tous les dessins publiés dans les produits dérivés des séries, mais il sait parfaitement bien ce que contient par exemple Le Petit Spirou, où l'on compte par dizaines des dessins au moins aussi scandaleux que celui à l'origine de cette affaire.

- La réponse de mme Levivier montre également qu'elle n'a pas lu l’article du Canard, comme l’indique la dernière phrase de sa réponse : il n’est en effet pas fait mention dans cet article du dessin de Kid Paddle, mais des mangas et BD érotiques. Du coup, elle répond par l’habituelle pirouette «l’erreur est humaine», mais est à côté de la plaque. Il ne s'agit pas d'une erreur ponctuelle, mais d'un problème de fond.

Jean Theis

En ce qui concerne l'irradiation, tout ce qui n'est pas fraîchement cueilli est irradié.

Par exemple nos belles pommes sur les étalages. Elles ne poussent plus depuis octobre (sauf importation de l'hémisphère sud). Elles sont irradiées pour conserver leurs belles couleurs jusqu'à maintenant.

Sylvain (Pologne, encore un peu)

Pour aimablement mettre d'accord Chouan et PK, voici ce qui est de la stérilisation des éléments (bien que biologiste, je m'y perds moi-même, alors les néophytes ont des excuses) lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Irradiation_des_aliments
On peut se demander si les produits ainsi stérilisés sont sans risque, en effet. Mais on ne les traite pas en y injectant des éléments radioactifs -))


> une direction commerciale peut sous-traiter sa com, elle n'en est pas moins responsable de son contenu.
Responsable oui, mais pas directement active : ce n'est pas forcément elle qui a pondu l'idée. Il y a en bout de chaîne (plus ou moins longue: moi je fais mes propres pub, certains font appel à des agences) un petit cr#### (autocensure) qui haït manifestement l'Eglise.

> Nul n'est obligé de tomber dans la démagogie et la discrimination misérables.
Ah, elles sont où la démagogie et la discrimination ? Maintenant faut pas faire une fixation sur les prestataires pub, il y en a sûrement des corrects, en faîtes-vous partie ou bien avez-vous un gros faible pour les gauchistes ou les minables ? Pardon, j'avais oublié que le crétinisme est une maladie, je vois l'objet de ma discrimination -)) sans rancune, UdP

Sylvain (Pologne, encore un peu)

Petit oubli...
Pour ma part je ne peux plus continuer à faire comme avant avec Mac Do pour me dépanner, il faut maintenant avoir un ticket de caisse avec le code pour accéder aux toilettes -)))

Sancenay

à Sylvain,

pas de discrimination religieuse ? Mac Do concurrent du célèbre Quick aurait-il osé insulter d'autres clients que les chrétiens ?

Par ailleurs blasphémer pour faire "in the wind " relève bel et bien, en sus , de la plus basse démagogie.

mercier

Chers amis ,
je lis avec attention vos indignations et je les partages . Permettez moi d'aller encore plus loin dans l'indignation lorsque l'on decouvre avec stupeur que l'editeur de ces scandaleuses BD n'est autre que la grande maison DUPUIS ! et a qui donc appartient cette maison d'edition de BD porno ? Au groupe media participation de vincent Montagne editeur par ailleurs de Famille Chretienne et du mensuel de priere Magnificat ! Je cesse de m'abonner sur le champs a ces revues . Non Monsieur Montagne, on ne peut pas soutenir un groupe comme le votre qui trompe son monde !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.