Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nouvelle messe selon la forme extraordinaire dans le diocèse de Poitiers
L'Agrif à la pointe de la lutte contre le racisme anti-français et anti-chrétien

Les barbares

Un jeune homme de 23 ans a été "lynché gratuitement" vendredi soir dans le centre-ville de Grenoble par un groupe d'une quinzaine de voyous en fuite et transporté dans un état critique à l'hôpital de Grenoble. La victime a été très violemment frappée à coups de pieds au visage, avant de recevoir deux coups de couteau au bras et dans le dos.

4 personnes ont été interpellées mardi au lendemain de l'agression au hachoir d'un lycéen devant son établissement à Drancy (Seine-Saint-Denis). Le lycéen âgé d'une vingtaine d'années a été blessé à la jambe et au bras. Il s'agit d'un règlement de compte entre deux cités de la ville.

Commentaires

cad

tout le monde attend avec impatience le visionnage des videos de surveillance ...quel drame pour la famille de ce jeune homme !

Denis Crouan

Au fond, c'est normal que ce jeune homme ait été passé à tabac : il n'avait pas suivi la formation vivement conseillée par M. Luc Chatel et qui permet de gérer les situations conflictuelles par un dialogue constructif visant à accueillir l' "Autre" dans sa "diversitude".

Robert Marchenoir

"Lynché gratuitement" : nous en sommes au point que lyncher pour voler ferait figure de circonstance atténuante.

En réalité, l'agression n'était pas gratuite du tout, c'est à dire sans motif.

Le voyageur a été lynché parce que blanc et Français de souche. Voilà le véritable motif, que tout le monde connaît, même si les médias ne mentionnent pas l'appartenance ethnique des agresseurs.

Celle-ci ne fait cependant aucun doute, vu le quartier où l'agression a été commise, l'infraction qui l'a précédée (refus de payer dans le tramway, suivi d'une expulsion de ce dernier), et le mode de l'attaque (demande de cigarette, assaut en groupe contre une personne isolée de ses amis, coups de pied à la tête, ultra-violence).

S'il y avait une justice dans ce pays, le motif d'inculpation serait : tentative de meurtre motivée par la haine raciale, participation à une tentative de génocide.

chouan 12

Quand on a 7 millions d'enfants avortés sur les bras voilà où en arrive la société mais allez faire comprendre ça à nos barbares en col blanc!!!!!

Simon

Quelle génération sans éducation, sans respect de l'autre, sans valeurs !

Loulou42

Quand je pense que j'étais dans le quartier à cette heure là !

un passant

Total accord avec R.Marchenoir. Ce n'est pas un acte "gratuit", c'est une ratonnade d'un jeune Français par un groupe d'arabes...heu, je veux dire de jeunes, enfin de nationalité jeune, si vous préférez...
A ce titre c'est un acte de pure haine raciale !

BOGOMIR

Il ne fait pas bon avoir l'air « trop français » dans certains quartiers de nos jours.

La violence frappe même à Nouméa :

« Un jeune meurt poignardé à Nouméa »

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/04/12/97001-20100412FILWWW00342-un-jeune-meurt-poignarde-a-noumea.php

Théodore

L'expulsion de France, de ces "jeunes", après une peine de prison, serai trop "dure", car en France la double peine est tabou.

Ethos

Gare à la jeune fille blonde, yeux bleu et blanche qui sort de "tel" lycée public à Saint Denis pour faire une course ... non loin du sanctuaire national... Phénomène récurrent.

"Ils" laissent faire ces monstres.

Le dilemme : se laisser assiégé et se faire battre tôt ou tard, se battre quand il faut pour dissuader selon le bel adage "si vis pacem, par bellum". Encore faut-il au minimum la mentalité...

Exupéry

Ayant visionné, sur le Net, un certain nombre de vidéos (prises "à chaud")... j'en retire une nette impression statistique : à savoir que les coups de pieds dans la tête donnés à une victime tombée à terre sembleraient être, hélas, un particularisme culturel de la diversité française.
Toute l'humilité que nous refusons d'avoir devant Dieu, et devant les autorités dignes et légitimes nous la déposons maintenant, humblement aux pieds des barbares. Ces derniers ne font que consommer ce que nous leurs offrons avec insistance par un dévoiement débile de notre culpabilité.
A la racine de tout cela une déconstruction métaphysico-religieuse inaugurée par les dites "Lumières".

Arwen

Ce comportement est répugnant et dégradant!
Parfois, il m'arrive de prier pour avoir la force de tenir tête à de telles personnes si elles venaient à m'agresser ou si j'étais témoin de ce genre d'agression.
Que ces gens sans honneur ni pitié voient autre chose que des moutons bêlants et suppliants. Qu'ils voient que l'homme, avec la grâce de Dieu, est capable de nobles choses.
L'esprit chevaleresque doit être l'esprit même du catholique!

sophie

vu le prénom de la victime, ne vous inquiétez pas , il n'y aura pas d'émeutes...
et les assassins, ils doivent s'appeler Edouard, Quentin ou Paul...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.