Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Un élu UMP, membre du CRIF, poursuivi pour pédophilie
La commission romaine sur Medjugorje

Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise

De Rémi Fontaine dans Présent :

"un livre important a été publié en 2006 par l’auteur américain Randy Engel : The rite of sodomy-Homosexuality and the Roman Catholic Church (Le rite de sodomie-L’homosexualité et l’Eglise catholique). Son objet, explique-t-elle, est de prouver qu’ «il existe aujourd’hui dans l’Eglise un réseau homosexuel international, actif et bien organisé, dont les débuts remontent à la fin du 19e siècle et qui constitue une très grave menace pour le sacerdoce et la vie religieuse aussi bien que pour la vie de l’Eglise universelle».Tout en appelant quelques réserves,  cette enquête de 1 282 pages nous suggère quelques réflexions :

[...] l’ouvrage du P. Rueda, The homosexual network (Le réseau homosexuel), rédigé en 1982, se trouve être l’une des très rares études méthodiques sur le sujet, antérieures à celle de Randy Engel. Cette dernière fait notamment ressortir le lien flagrant entre homosexualité et pédérastie. Cette relation sexuelle entre hommes et jeunes garçons fut, de tous temps, la forme la plus universelle et la plus envahissante de l’homosexualité.

Un chapitre important traite l’affaire contemporaine des espions de Cambridge, considérée par l’auteur comme très révélatrice. Il montre l’importance du réseau homosexuel international en Angleterre, en Europe et aux Etats-Unis, réseau qui fut exploité par l’URSS pendant la guerre froide. Il y a, semble-t-il, une collusion entre l’infiltration communiste dans l’Eglise et la croissance d’un clergé homosexuel.

L’infiltration de l’homosexualité dans la hiérarchie de l’Eglise aux  Etats-Unis fait l’objet des 3e et 4e parties, avec des révélations et des mises en cause consternantes. Elle est liée au mouvement de libération de l’homosexualité en Occident au cours du 20e siècle. L’on constate d’une part l’installation progressive du réseau dans la plupart des diocèses jusqu’à des postes d’évêques et de cardinaux cités (sinon homosexuels établis du moins homophiles avérés) ; d’autre part la couverture des abus sexuels commis par des séminaristes, des prêtres, des religieux. Autrefois, l’émergence de cette luxure correspondait aux périodes de troubles sociaux, politiques et économiques, mais quand les fauteurs étaient reconnus coupables, ils étaient condamnés et punis autant par l’Etat que par l’Eglise. Aujourd’hui, l’existence de groupes de pressions homosexuels a changé les règles dans la société et dans l’Eglise : le vice et ses adeptes se sont vus accorder, sinon des droits, du moins une tolérance protectrice.[...]"

Commentaires

HB

Qui peut me dire s'il existe une traduction française de ces deux livres?

Alain

Ce que Remi Fontaine avance et laisse entendre et que vous relayez est extremement grave.

Esperons que vous avez mis en place les precautions d'usage avant de vous etre fait l'echo de cela (precaution d'usage = un dossier beton comme on dit plus vulgairement).

Benoit

Je trouve que ca commence à aller loin. Apres avoir semer le trouble sur les pretres en soupconnant chacun d'eux de pedophile potentiel, le salon beige joue le meme jeu et peut semer le trouble sur les pretres.
S'il y a des homosensibles (donc des personnes qui ont un penchant homosexuel et qui respecte ce que dit l'Eglise en restant chaste et en ne pratiquant pas) je ne vois pas où est le probleme ? Au contraire elles ont toute mon estime.

[On parle ici d'infiltrations, comme l'ont pratiqué les communistes, à des fins de déstabilisation.
Il me semble que l'Homme Nouveau avait publié un article là-dessus il y a quelques années, à propos du mode de recrutement dans certains séminaires américains. MJ]

Laurent

Effectivement, ça commence à aller loin. L'heure est grave mais tout de même, sachons raison garder ! L'article de M. Fontaine est consternant.

Exupéry

L'origine communiste d'un tel phénomène le rendrait vraisemblable, ils ont - hélas intelligemment - su exploiter toutes les faiblesses humaines assorties d'un fort investissement affectif.

Laurent

Paranoïa quand tu nous tiens...
Voir les personnes homosexuelles comme une communauté cohérente capable d'organiser de tels réseaux d'infiltration est bien naïf et reflète une méconnaissance totale de l'homosexualité telle qu'elle existe réellement. Il n'y a pas de communauté et aucune cohérence entre les homosexuels qui viennent par définition de tous milieux.
Les petits groupes politisés qui s'affirment en représentants auto-proclamés des homosexuels sont loin d'avoir une telle force de frappe.
L'éternel amalgame homosexualité/pédophilie relève lui de l'affirmation gratuite. On a vu et on voit effectivement des hommes avec de jeunes garçons de la même manière que l'on a souvent vu (et c'était longtemps admis dans la société bien-pensante)des vieux os mariés à des filles à peine pubères. Est ce à dire que l'hétérosexualité entraine la pédophilie ? C'est un type de raisonnement qui ne tient pas. Quant aux pédophiles d'aujourd'hui, on sait qu'ils sont dans leur écrasante majorité des hommes mariés.

[Détrompez-vous, il y a des supérieurs de séminaire, à tendance homosexuels, qui ont découragés d'authentique vocations sacerdotales et, au contraire, promu des jeunes instables.

Quant à l'amalgame, il est celui des faits : dans la plupart des cas, les prêtres criminels ne s'en prennent ni à des filles ni à des jeunes prépubères, mais à des garçons pubères. A mon avis, ils sont plus homosexuels que pédophiles.
MJ]

senex

Dommage que vous n'ayez pas lu ces torchons...répugnants. [...]

[A Senex : visiblement, il y a une lecture différente selon qu'il s'agisse de Rémi Fontaine ou du site que vous avez mentionné, envers lequel je n'accorde aucune confiance, et qui semble plutôt extrapoler gravement. MJ].

mélina

le site sédévacantiste [...] fait de la pub pour ce livre depuis longtemps!!!en en fait ses choux gras.qu'en penser vraiment?

[Ce site, que je censure, a tendance à raconter n'importe quoi et à tout exagérer. A mon avis, son analyse ne vaut rien. MJ]

Benoit

Pourquoi nier que l'Eglise, institution Sainte constituée de pecheurs contient des homosexuels. Les relachements de la discipline et et les bouleversements de la société sont certainement plus responsables qu'une action concertée d'infiltration. Ceci dit les connaisseurs de la curie parlent de "lobyy homosexuel" au sein de l'Eglise. Si c'est vrai ne nous le cachons pas et nettoyons!

HB

Mélina,

Le site dont vous parlez et qui est heureusement censuré ici, est très dangereux, car sous des apparences de parfaite orthodoxie, est de fait, haineux, mensonger, méprisant, supérieur, vaniteux!
De catholique, il n'a que le nom, même si certains de ses commentaires sont parfaitement recevables!
De fait, c'est quelques perles dans un tas de fumier
On peut peut-être penser qu'un certain L-H R en est à la base, car le style est le même que sur son site personnel dont je ne donnerais pas les coordonnées pour les raisons que vous comprendrez!
La haine de ce Monsieur pour l'Eglise en général et pour la FSSPX en particulier est effrayante à constater!
En dehors de lui, pas de salut!
L'orgueil, toujours l'orgueil
Mais il est vrai que personne, je dis bien personne n'en est à l'abri!

dip

L'infiltration des milieux ecclésiastiques par des débauchés (hétéro ou homosexuels) qui commettent des crimes sexuels est pour moi une évidence. Je parle d'expériences.

Pourquoi croyez-vous que le pape fasse l'objet d'une telle campagne de haine ? Parce qu'il appuie où cela fait mal, ou en d'autres termes parce qu'il veut éradiquer la débauche des milieux ecclésiastiques. Et ces personnes ecclésiastiques et débauchées (qui restent une minorité influente) ne le lui pardonnent pas et ils utilisent leurs réseaux dans les médias en l'accusant de... complicité de pédophilie, bien sûr !

Sopotec

Honnêtement, le lien entre pédérastie et pédophilie parait hasardeux. Une des lignes de défense des catholiques de conviction ces derniers jours étaient de mettre le doigt sur la proportion infime d'actes pédophiles chez les prêtres comparés au nombre d'acte recensé dans des couples mariés.
Sauf à déduire que les "homosexuels-pédophiles" seraient une tendance qui se réfugierait principalement dans la prêtrise, je vois mal comment concilier le grand nombre de gens mariés pédophiles avec l'affirmation que l'homosexualité serait la cause de la pédophilie.
J'aurai plutôt tendance à penser que ce sont deux déviations ou deux immaturités sexuelles qui peuvent se combiner. Ou pas. L'une étant bien plus grave que l'autre bien sur.

SD - Vintage

qu'il y ait eut une politique complaisante vis-à-vis des homosexuels, notamment dans les séminaires américains, et peut-être français, de la part de responsables eux-mêmes homosexuels, je veux bien. D'ailleurs, le Saint-Père avait rédigé une lettre apostolique pour empêcher qu'ils soient recrutés dans les séminaires, c'est donc bien que le phénomène existe.

Mais de là à parler de réseaux comme l'international communiste alors que les homosexuels sont d'abord des jouisseurs sans grande cohésion, à l'exclusion de quelques militants actifs, j'ai quelques doutes.

SD - Vintage

Beaucoup d'homosexuels ont besoin d'être vus, d'être remarqués, d'avoir une reconnaissance sociale, d'être appréciés et aimés, et ce de façon beaucoup plus forte que la moyenne.

Qui plus est, Quoi de plus normal que de se tourner vers la prêtrise pour des gens qui n'ont pas l'intention le désir et la volonté de se marier avec une femme.
.
Il y a aussi les thérapies, parfois longues et difficiles, il faudrait aussi y penser

SDV

Combien de séminaristes sont partis en cours de formation à cause de ça,il n'avait pas la vocation?En ce qui me concerne,on ne m'a pas raté pour avoir ouvert la bouche il y 13 ans,certains ne pense qu'a ça,des vrai cochons.Après on pourra toujours me faire croire qu'il manque des vocations,surtout en europe.

Ghalloun

Premièrement, un prêtre m'a dit qu'on avait observé une collération forte entre l'acceptation dans les séminaires de jeunes homosexuels dans les années 70 et une vagues de scandales pédophiles dans les années 90.
Secondement, le lien entre extrême gauche et homosexualité est évident. Les gouvernements en Europe qui ont voté le mariage homosexuel, l'adoption par des homosexuels (horreur!) sont quasiment tous de gauche. Regardez en France. L'idéologie du genre et de l'homosexualité est le nouveau cheval de bataille de l'extrême gauche depuis que la communisme a prouvé sa nocivité. Intéressez-vous aux liens entre parti communiste et LGBT, par exemple.
Troisièmement, je ne m'étonnerais pas qu'un réseau d'homosexuels ait infiltré l'Eglise. Les francs-maçons l'ont aussi fait. Pourquoi pas les PD. Dites-vous bien qu'en ce moment, l'Eglise vit sa Passion. Elle est attaquée de toutes parts, y compris de l'intérieur, et comme jamais auparavant. Benoît XVI a dit une fois que l'Eglise un était un bâteau qui prenait l'eau de toutes parts. L'Eglise vit sa Passion, et elle ressuscitera bientôt, quand le Christ reviendra dans la gloire, ce qui ne saurait tarder, quand on regarde les signes des temps.

trahoir

Des infiltrations programmées dans l'Eglise dans le cadre des anciens antagonismes Est-Ouest lors de la "guerre froide" et des guerres de décolonisation sont certaines et par de très nombreux pays. La France y compris.

Elles se sont certainement accompagnées de méthodes de type "renseignement - services spéciaux" pour tenter de contrôler le Vatican et ses extensions (cardinaux, évêques, nonce,...) dont chacun sait qu'il était (est) génant pour de nombreux pays.

Il est donc évident que pour analyser cette situation, nous sommes une fois de plus dans une stratégie de poupées gigognes dans lesquelles pouvoir, sexe, influence, manipulations sont présent.

Après la chute du Mur de Berlin, les gens manipulés et ayant gravi les échelons ne sont pas évanouis dans la nature, ils sont restés bien en place et les services secrets les ont toujours utilisés.

Après, que certains, poussés en haut de la hiérarchie par des moyens inavouables, aient continués seuls leur petite cuisine dont ils semblent si friands, c'est complètement évident.

A l'inverse, certains, corrompus ou manipulés ont pu tourner casaque dans le bon sens une fois l'étreinte relachée (âge, poste sans intérêt,...).

On voit une fois de plus la naiveté de beaucoup, incapables de sérier les problèmes, quand se mêle "le monde" (et le plus mauvais) et la vie de l'Eglise.

Il est bien évident que l'analyse bloque car pour beaucoup, imaginer que "notre" police et "notre" armée aient pu se mêler à cela est impensable.

Chacun sait que police et armée défendent Dieu et la Nation, blablabla.

Tout cela sachant que le recrutement des profils nécessaires pouvait se faire avec des profils de types homo / homophiles rentrés en masse dans l'Eglise pour échapper à des mariages que le statut de leur famille imposait ou parce qu'ils ne trouvaient pas ou ne voulaient pas trouver de place dans la société. Et tous ne sont pas devenus des militants laics associatifs socialistes !

trahoir

Suite :

Une des preuves qu'il y a quelque chose de "réel" derrière les réseaux homos, dans l'Eglise ou dans la société, est l'impossibilité d'en parler. A titre personnel, institutionnel, militaire (hé oui), etc...
On a au mieux des rires graveleux, au pire des propositions homosexuelles. De même quand on s'inquiète dans le monde sur travail des coucheries hétéros des uns et des autres et des conséquences sur la viabilité de l'entreprise ou de l'unité.

En fait : le sexe, omniprésent, est tabou ! Car c'est un réel lieu de pouvoir et de manipulation.

PM

Je suis catholique, j'aime le pape et déplore tout ce qui est dit faussement sur lui. Mais ce que je lis sur ce site est un scandale, c'est du mélange de n'inporte quoi, cela est proche de la paranoia..Mais d'où sortez vous ces bêtises, certainement pas de l'Eglise...c'est scandaleux

MP

[Pourquoi croyez-vous que Rome a publié une instruction, il y a quelques temps, indiquant qu'il fallait refuser le recrutement des homosexuels au séminaire ?
MJ]

MP

ça suffit, vous mélangez tout et n'importe quoi cela devient insuportable.
La seule source véritable est celle de la Parole de Dieu...!!! de plus, vous répondez toujours à côté du sujet. Je tiens à vous rappeler, qu'une personne ne se réduit pas n'y à son handicap, ni à sa TENDANCE homosexuelle ; dans un cas comme dans l'autre elle n'a pas choisit...De plus vous avez oublié une chose importante " la loi de la gradualité" c'est à dire la pensée que l'on peut mener une personne à La Vérité du Christ et de l'Eglise dans la prière et la patiente. CELA EST L'ENSEIGNEMENT DU MAGISTERE. Ce n'est sûrement pas votre pensée qui semble plaquer des vérités toutes faites sur les personnes, créatures de Dieu.

[Je ne comprends pas très bien votre propos. Je parle de faits avérés et vous criez au délire. Je vous réponds que l'Eglise interdit le recrutement d'homosexuels dans les séminaires et vous répondez "Parole de Dieu"...

En novembre 2005, Benoît XVI a approuvé l'Instruction
de la Congrégation pour l'Education catholique
sur les critères de discernement vocationnel
au sujet des personnes présentant des tendances homosexuelles
en vue de l'admission au séminaire et aux Ordres sacrés

Dans ce texte, il est écrit :
"Dans la lumière de cet enseignement, ce Dicastère, en accord avec la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements estime nécessaire d'affirmer clairement que l'Eglise, tout en respectant profondément les personnes concernées, ne peut pas admettre au Séminaire et aux Ordres sacrés ceux qui pratiquent l'homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent ce qu'on appelle la culture gay."

Vous remarquerez que non seulement les personnes pratiquant l'homosexualité ne sont pas admis au séminaire, mais aussi ceux ayant des tendances.

Quant aux "tendances homosexuelles qui seraient seulement l'expression d'un problème transitoire, comme, par exemple, celui d'une adolescence pas encore achevée, elles doivent de toute façon être clairement dépassées au moins trois ans avant l'Ordination diaconale".

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/ccatheduc/documents/rc_con_ccatheduc_doc_20051104_istruzione_fr.html

Cette instruction avant fait scandale dans le milieu politiquement correct, car elle jetait le discrédit sur les homosexuels. Mais le Vatican a publié cette instruction car il y avait bien un problème avéré. Ce que les études mentionnées ci-dessus semblent confirmer.

Oui cela est grave et insupportable. Mais il me semble qu'il y a certaines choses qui doivent être connues dans le contexte actuel.

MJ]

Exupéry

@ Trahoir
Dommage que beaucoup de bons catholiques, n'aient pas la lucidité de Trahoir pour essayer d'analyser et de comprendre, au lieu de réagir en vertueux effarouchés, se masquant les (tristes) réalités humaines...
Ignorant aussi, par ailleurs, des notions psycho-sociologiques banales ; par exemple le fait que nombre d'homosexuels, ayant souffert d'un défaut de relation paternelle, vont ensuite rechercher inconsciemment une autorité contraignante "de type paternel" dans des groupes structurés par l'autorité de "supérieurs", que ce soit dans l'Armée (ou même les S.A. de triste mémoire), ou dans l'Église... . Il ne reste ensuite, à d'éventuelles officines malveillantes, qu'à les fédérer en instrumentalisant leur particularisme et leur mal-être corrélatif.

Tonio

Sur l'infiltration communiste dans l'Eglise, vous pouvez lire :
ES1025, mémoires d'un anti-apôtre

C'est une forme romancée reposant sur des témoignages historiques.

roro

Ce qui ressort des commentaires postés ici, c'est que très peu de gens ont conscience que l'Eglise est en guerre, et pas une petite guéguerre pour rigoler, une guerre intense, violente et pour tuer, et ce depuis qu'elle existe. Elle (et donc l'humanité) n'existe encore que parce qu'elle est constamment irriguée du sang des martyrs, et pas seulement du sang visible. Et, bien sûr infiniment plus, irriguée par le sang du Christ.

Nul besoin de complot organisé pour détruire l'Eglise, elle gêne tous ceux qui n'y sont pas. Ce but réunit sans effort les plus improbables à réunir: "D'ennemis qu'ils étaient, Hérode et Pilate devinrent amis en ce jour même" (jour de la Passion).

Les infiltrations diverses de l'Eglise n'ont donc rien d'extraordinaire, et font partie des milliers de techniques de guerre utilisés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.