Fatima : le Pape consacre tous les prêtres du monde au Coeur Immaculé de Marie
Il voulait tuer Benoît XVI pour obtenir le paradis d'Allah

Depuis que Mohammed s'appelle Joseph, il risque la mort

Lue dans Valeurs actuelles la présentation du livre de Joseph Fadelle, ancien musulman converti :

Lpap "Quand elle apprend sa conversion, c’est sa famille qui le rejette. Plus pour une question de réputation que par vraie conviction théologique. Son père ne peut supporter la honte que représente le fait d’avoir un fils chrétien. D’autant que Mohammed, qui a neuf frères et dix soeurs, est l’héritier, « le préféré », désigné pour succéder à son père. Sa mère, elle, ne lâche que deux mots : « Tuez-le. » La plus haute autorité chiite d’Irak, l’ayatollah Mohammed Sadr, prononce la fatwa qui scelle son sort : « S’il se confirme qu’il est chrétien, alors il faudra le tuer, et Allah récompensera celui qui accomplira cette fatwa. »

En guise d’avertissement, il est enfermé dans la prison Hakimieh où sont détenus des prisonniers politiques. Il devient le numéro 318. Pendant trois mois, il y est battu et torturé : on veut qu’il donne les noms de ceux qui l’ont conduit à embrasser la foi chrétienne. Mohammed se tait. Il passera seize mois en prison. Il pesait 120 kilos en arrivant, il n’en pèse plus que 50 à sa sortie. Pendant les mois de solitude et de privations, une seule pensée le fait tenir : vivre jusqu’au baptême et à la communion.

Mais il risque sa vie en restant en Irak. Un prêtre lui conseille de quitter le territoire, avec ses deux enfants et sa femme, qui s’est elle aussi convertie. Mohammed choisit de fuir en Jordanie où il est hébergé par une famille de chrétiens. Dans la clandestinité, il est baptisé avec sa famille et change de nom. Le danger reste omniprésent ; ses frères le recherchent, le retrouvent, veulent le ramener en Irak. Devant son refus, son cousin lui tire dessus à bout portant. Mystérieusement, la balle ne l’atteint pas, tandis qu’une « voix féminine, intérieure, [lui souffle] de fuir à toute vitesse ». Il n’est touché qu’au mollet, s’effondre et se réveille dans un hôpital, sans savoir ce qu’il fait là ni comment il est encore en vie.

De nouveau condamné à l’exil pour mettre sa famille à l’abri, il obtient avec difficulté un visa pour la France. Quitter l’Orient est un déchirement, mais il n’a plus le choix : « L’islam et la société qui émane de cette religion m’auront privé de la plus élémentaire liberté. Elle seule m’aurait permis de vivre en paix sur cette terre d’Orient qui est aussi celle des chrétiens. […] Je me sens arraché à ma terre, telle une feuille d’arbre tombée par terre et balayée par les vents, piétinée. »

La famille Fadelle débarque à Paris le 15 août 2001. Joseph, son épouse et ses deux enfants participent aussitôt, sur le sol français, à une procession dédiée à la Sainte Vierge. Impensable en terre musulmane. Aujourd’hui, Joseph Fadelle a obtenu la nationalité française. Il a écrit le Prix à payer pour témoigner : « Ce livre correspond à ma mission : dire le danger de l’islam », une religion désireuse d’imposer, à tous, ses dogmes et ses coutumes. Une religion pour laquelle la laïcité ne signifie rien".

(via le FC)

Commentaires

Robert

Est-il traduit en anglais?

isabelle

la lecture de ce témoignage est très poignante et à conseiller à tous ceux qui se préparent à la confirmation, et à ceux qui ont oublié que 200 millions de chrétiens sont martyrs

tol

J'ai lu ce livre, ce témoignage est extraordinaire, bouleversant et édifiant. Les chrétiens issus de l'islam sont un exemple pour les chrétiens de naissance.

Dominique

Quand je pense qu'il y a encore des couards qui disent que l'islam est "religion" de paix et de tolérance !

MG

Ce livre a été présenté dans l'hebdomadaire "Famille Chrétienne", il y a quelques semaines (je ne me souviens plus de la date exacte). On lira avec avantage l'article associé, ainsi que l'éditorial.

Simon

L'islam est une secte dangereuse dont on ne sort que mort.

Benoît-J

Ce livre est extraordinaire.

Journé Nicolas

la vie de cet homme, et de sa femme sont tout bonnement pathétiques et héroïques. Leur foi est inouïe, et nous donne de relativiser notre façon de vivre la vie au Xst. Ce livre ne dit rien de nouveau par contre sur les risques pris par les convertis de l'Islam, c'est une question archiconnue. Le témoignage n'en n'est pas moins bouleversant!

VdR

On ne peut qu'en conseiller la lecture. Ce livre est édifiant, en plus d'être bien écrit.

oliroy

Que notre Sainte mère protège Joseph.

VD

C'est un livre très vivifiant.Il pousse chacun à s'interroger sur la profondeur de son engagement. Il est à conseiller aux adolescents.

Bertrand

Bienvenue mon frère , que Dieu te protège toi et ta famille et montre aux autres qui est Jésus !
Seul Dieu tire le bien du mal

Marc


Malheureusement, je ne suis pas surpris : j'ai un ami d'origine algérienne, qui a été poignardé par son propre frère pour être devenu évangéliste. Il a survécu, et est finalement devenu catholique car, m'a-t-il dit, "Ainsi, j'ai de nouveau une mère", en parlant de la Ste Vierge.

Il est d'ailleurs allé à Fatima récemment, avec sa femme, convertie elle aussi.

Mais il est normal que l'on en parle peu : les ex-musulmans risquent infiniment plus que les Européens convertis à l'Islam...

nicole

Voir l'article de Valeurs-Actuelles, sur ce livre :
http://www.valeursactuelles.com/actualités/société/prix-d039une-conversion20100513.html

[C'est celui qui est en lien dans le post! Lahire]

Jean Theis

Il y a eu déjà deux émissions avec l'auteur sur Radio Courtoisie - dont une avec Daniel Hamiche.

Il parle mal français et avait une interprète.

A retenir: conseiller aux musulmans intéressés de lire attentivement le Coran pour en déceler la cohérence.

Et justement ...

Bertrand

je viens de finir ce livre

Son histoire est un exemple de foi pour nous occidentaux qui hélas délaissons Dieu et l'appel du Seigneur à été très forte pour vivre cela "le pain de vie " .

les similitudes parfois avec joseph en Egypte lui le préféré de son père et jalousé de ses frêres jeté en prison quel foi quand on connaît l'hostilité des chrétiens dans ces pays.

Des messages reçus et ce miracle de la balle tirée à bout portant et guidée par une main qui disparait cela me rappelle un peu celle de Jean Paul II.

Surement que le Seigneur a une mission pour lui par son exemple lui descendant de mahomet

D'une famille puissante et riche il descent au plus bas.

Un peu aussi parfois comme Moïse qui a la fin libère son peuple

qui sait !
remercions le Seigneur de l'avoir choisi rien n'est impossible à Dieu.

Même la date de son arrivée en France le 15 août n'est pas un hasard il a ressenti ce besoin de faire le jour même de son arrivée la procession à la Vierge Marie.
j'espère un film se fera sur cette extra ordinaire conversion mérite d'être connue
parlons en autour de nous

Merci Seigneur

tieno

Le temps nous situera

aline

je ne comprends pas que les coordonnées personnelles apparaissent

[Où et lesquelles? J'enlève ce que vous voulez, mais dites-moi quoi. Lahire]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.