Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Liberté sexuelle : les femmes sont-elles vraiment plus heureuses ?
Sarkozy est à des années-lumières du bien commun

Le meurtre des enfants est une priorité de ce gouvernement

Déclaration du ministre de la santé, Mme Roselyne Bachelot, mardi 4 mai, lors des questions au gouvernement :

B "L’accès des femmes à l’interruption volontaire de grossesse est, dans le domaine de la santé publique, l’une de mes priorités. D’ailleurs, un rapport de l’inspection générale des affaires sociales, remis il y a quelques semaines, a montré que le délai moyen pour la prise en charge d’une IVG dans notre pays est d’une semaine : nous sommes loin des chiffres que vous avez cités ; il vous faut donc les actualiser !

Tout au long de mon mandat à la tête du ministère de la santé, je n’ai eu de cesse d’assurer un très bon accès des femmes à l’IVG, en donnant à un certain nombre de structures la possibilité de réaliser des IVG, en particulier médicamenteuses : centres de santé, centres de planification familiale et médecins autorisés, par convention, à réaliser ce type d’IVG. J’ai également augmenté la tarification des IVG comme jamais auparavant : 60 % depuis 2008, et, cette année, elle a encore plus que doublé. Voilà la réalité de l’IVG et de sa prise en charge dans notre pays !

S’agissant de l’IVG instrumentale, je veux d’abord vous dire, monsieur le député, que les femmes préfèrent, et de loin, les IVG par voie médicamenteuse : mon but est donc d’augmenter le nombre de leurs prises en charge. Mais l’IVG par voie instrumentale doit être de qualité ; j’ai sur ce point confié aux directeurs des ARS le soin de qualifier au mieux des centres d’IVG. [...] Ainsi, les femmes verront une fois de plus, grâce au Gouvernement de François Fillon, progresser leurs droits en ce domaine."

Gouvernement de la culture de mort.

Commentaires

LUC

Cette Mme Bachelot est encore plus néfaste que Mme Veil...

Tonio

In cauda venenum.

Et hop comment se débarrasser de la responsabilité sur Fillon et dire à tous ses administrés, potentiels électeurs, catho "c'est pas moi c'est lui".

Octavius

Suivant cette phrase de conclusion, il est notifié "(Applaudissements sur les bancs du groupe UMP et sur plusieurs bancs du groupe NC.)"

philippe

Heureusement pour Roseline et malheureusement pour l'humanité que ses parents n'ont pas mis la même application à vouloir se débarrasser du foetus malfaisant qu'elle pouvait être. Il me semble comprendre quelque chose dans cet acharnement féminin à une pseudo liberté aliénante, c'est que l'origine de cette névrose vient de la relation au père. Dans notre société ou le père a été remisé au rôle de papa couche culotte ou à celui de père banquier divorcé, il me semble évident que toutes ces chiennes de garde névrosées sont en réalité de petites filles immatures et frustrées. Il y a une logique certaine dans les lois qui régissaient nos ancêtres dans une société patriarcale et conforme à l'ordre naturel c'est que les filles en raison de leur nature propre sont imbibées d'un émotionnel névrotique qui les empêche de devenir mature dans l'hypothèse ou le père n'a pas joué son rôle premier d'élément sociabilisant. Cette vengeance féminine sur l'enfant à naitre n'est pas un facteur contemporain, il a toujours existé. Simplement par le bouleversement des lois éthiques, cette vengeance est devenue ouverte....et légale. Une fois ce constat fait, il me semble logique de devenir partisan d'un retour à l'ordre naturel, c'est à dire: Dieu est le maitre de l'homme et l'homme de la femme. Dans ce cadre, il convient par exemple de revenir à une société patriarcale de base ou la femme n'ait plus la possibilité de s'exprimer sur la place publique. D'ailleurs si son affectif émotionnel névrosé ne dépassait pas sa raison, elle comprendrait qu'en voulant ressembler aux hommes, elle perd son véritable pouvoir qui est celui de l'identité affective que lui donnait par exemple la société patriarcale. D'ailleurs comment ne pas comprendre que le comportement extrémiste du port de la burqua n'exprime pas cette volonté bafouée de nos jours, d'un retour à une féminité épanouie qui ne s'exprime que dans un cadre intérieur comme celui de la famille.

bébert

donner naissance à un enfant, elle sait ce que c'est?

Laure

Après une telle démonstration, je ne comprends décidément pas qu'il puisse encore exister des personnes se disant catholique et votant UMP.

démocrate fatigué

Est-ce que les électeurs du salon beige qui ont voté pour élire Zarkozy (pour faire barrage à la gauche bien sûr...)applaudissent aussi?

Jacques

C'est visible que Bachelot est aux ordres. Rien qu'à la façon de s'exprimer : elle présente le bilan de son action à ses supérieurs, elle en rajoute parce que s'ils ne sont pas satisfaits, si elle ne remplit pas ses objectifs : hop ! t'es virée.
On a typiquement l'exemple du parfait subalterne zélote qui s'accroche à son job en sacrifiant sa propre morale (si tant est qu'elle n'en ait jamais eu...).
J'ai pitié d'elle.

TFP

grave quand même....
Quand on pense qu'il y a des lecteurs du Salon Beige qui ont voté Sarkozy en 2007 et même UMP aux dernières régionales...

hildebrand

Il n'empêche; François Fillon préside ce gouvernement... N'est-ce pas un familier de Solesmes?

Fontey

Le voilà, le vrai visage de la droite UMP...
Espérons que les catholiques dignes de ce nom tireront les conclusions qui s'imposent en 2012.

pmc

"...verront progresser leurs droits..."

Seigneur, ouvrez leurs yeux !
( surtout les yeux du coeur )

mère de 6 enfants

Madame Bachelot,il serait tellement plus beau de proposer des alternatives: adoption facilitée, maisons d'accueil pour futures mères en difficulté, salaire maternel, politique démographique dynamique! Et en plus le problème des retraites serait allégé( 200 000 cotisants en plus chaque année...) Réfléchissez madame Bachelot

REI

"83% des françaises estiment que l'IVG laisse des traces psychologiques difficiles à vivre pour les femmes" sondage IFOP fev 2010
"60% des femmes estiment que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l'IVG" sondage IFOP fev 2010

Gégé

IVG instrumentale.....


Quelle poésie!

Je préfère avortement par aspiration et broyage

bernard

grave quand même....
Quand on pense qu'il y a des lecteurs du Salon Beige qui ont voté Sarkozy en 2007 et même UMP aux dernières régionales...

tout à fait d'accord ! Quand je pense et j'assume le qualificatif à ces c... qui défendaient en Pays de Loire la liste UMP pour faire passer un jeune CNI et en Ile de France idem pour un jeune MPF... Un ramassis de traitres, de coquins et de menteurs... S'ils étaient véritablement catho connaissant les position pro mort de sarko et de sa clique, ils n'auraient pas soutenu ces gens là. Il est vrai qu'ils défendaient l'élection de ces assassins aux motifs qu'ils défendaient seulement leurs objectifs de politique régionale. Pour le reste, politique de l'autruche... Aussi pourris que les anciens nos jeunes politiques !

mm

Encore une candidate "ministre-académie" ?

Quand va t on comprendre que ce gouvernement n'a de cesse de faire passer des lois anti-naturelles, anti-religieuses, qu'il dépense sans compter et qu'il trompe son électorat en se faisant passer pour un gouvenement de droite.

Inutile de nous faire le coup de rechercher l'union avec l'UMP pour 2012 !

maleblanchose

Le raisonnement de Philippe (com 4) est pertinent. Sans se rendre complice de la décomposition intellectuelle et affective de la bien-pensance qui monopolise l'opinion et qui excuse tout crime par la seule considération de la personnalité du criminel, il faut convenir que l'obsession de l'IVG chez la femme traduit incontestablement un trouble profond de la personnalité : la revendication pathologique du meurtre de l'enfant à naître y est sous-tendue par la vengeance inavouée vis-à-vis de ses parents de l'avoir elle-même mise au monde. L'on sait que la justice n'est pas de ce monde, puisque des millions de petites victimes innocentes doivent leur massacre à des monstres dont on se prendrait presque à regretter qu'elles n'aient pas elles-mêmes ''bénéficié'' de la mise en oeuvre de leurs prescriptions.

LG

Plus néfaste que Veil ? impossible ! Elle obéïts simplement à ces ordures de Maitres !

Consensus

Le Père Abbé de Solesmes, ami personnel de François Fillon, appréciera...

Christian

@Philippe

"Dieu est le maitre de l'homme et l'homme de la femme."

Pas sûr que ce soit les termes de l'Evangile, et pas sûr que Saint Joseph et la Sainte Vierge, qui sont les modèles des époux catholiques, se comportaient ainsi.

Faire taire les femmes sur la place publique, pas sûr que ce soit ordonné à la charité.

En revanche, encourager que hommes et femmes connaissent leurs rôles respectifs et s'y tiennent, c'est peut-être mieux, non?

Amicalement,

Floria

Qui est Monsieur Fillon dans tout ça ? Un ami de Solesmes, comme certains disent ? Un catholique pratiquant ? ou bien, un faux frère, co-responsable des positions immorales de ses ministres (entre autres, Bachelot et Mitterrant). Pour moi, ce n'est pas un personnage très clair et, a priori, il ne mériterait pas le vote catho s'il se présentait aux élections. S'il était sincèrement chrétien, en son âme et conscience, cela ferait longtemps qu'il aurait dû démissionner de son poste, au moins pour ne pas cautionner de son aura la bassesse de ses collègues.

marie

Bon, merci à Philippe pour la bonne tranche de rire à la lecture de ses commentaires ! Par ces temps difficiles et froid cela est précieux. Je bénis le ciel d'avoir un mari qui pense différemment de Ph, 2 filles qui "travaillent" après avoir fait des études supérieures et 2 garçons qui souhaitent que leur femme soit leur égale, et non être le "maître".
C'est dommage de ridiculiser les pro-vie par des discours pareils, alors que oui, l'avortement est un crime à combattre, et ce ministre malfaisant aura des comptes à rendre à son Créateur (et non son Maître).

Coupiac

Tout l'UMP n'est pas à jeter avec Mme Bachelot. Certains de l'UMP n'ont clairement pas les mêmes valeurs.

http://www.carnetjpr.com/2010/04/12/pelerinage-des-elus-publics-a-lourdes/

http://partichretiendemocrate.fr/index.php/le-projet/le-projet/la-priorite-du-parti-chretien-democrate

Je suis idéaliste et naîf de les croire, me direz-vous. Peut-être.

De la même façon, certains diront que la position du FN sur l'immigration est à l'opposée de celle du Vatican.
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2010/04/28/migrants-benoit-xvi-et-mgr-veglio-plaident-pour-la-reconnais.html

Eloise

J'imagine (je ne fais qu'imaginer) que la plupart des femmes qui tombent enceinte et qui ne souhaitent pas garder l'enfant, ne souhaitent évidemment pas subir la grossesse et tous ses désagréments.

[Elles sont "tombées" par hasard, comme on tombe sur son voisin dans la rue...
MJ]

Eloise

Pardon, mais les accidents arrivent, non ? Que l'on soit jeune ou moins jeune.
Ne faîtes pas semblant de ne pas comprendre ce que je veux dire.

Si les femmes ne peuvent pas choisir qu'elle est le meilleur moment dans leur vie pour avoir un enfant...
Mais nous ne nous mettrons jamais d'accord sur ce sujet.

[Mais si : une femme peut choisir, bien entendu. Mais en général, quand on choisit, on fait en sorte que cela n'arrive pas. Cela a un nom : l'abstinence.
Et ne me dites pas que c'est trop compliqué, ce serait prendre les femmes pour des animaux.
MJ]

Eloise

"Mais si : une femme peut choisir, bien entendu. Mais en général, quand on choisit, on fait en sorte que cela n'arrive pas. Cela a un nom : l'abstinence."

Ha oui, c'est vrai. Re-pardon.
Sauf que tout le monde n'a pas la volonté de rester abstinent.

J'imagine les femmes de 40 ans, qui ont déjà eu 3 enfants, dire à leur mari "bon, désolé mon chéri, mais je ne veux plus d'enfants, alors tu ne me touches plus !"

Je vous l'ai dit : on ne sera jamais d'accord :)
Nous n'avons pas le même point de vue. C'est tout.

[C'est étonnant que vous connaissiez si peu le corps de la femme. N'avez-vous jamais entendu parler du cycle féminin ?
MJ]

Christian

@Eloise

Tout-à-fait d'accord avec vous, les accidents ça arrive. L'abstinence est un combat. Et si on tombe, alors on en accepte les conséquences.

RL

Eloise : à chaque acte, une conséquence. C'est inévitable. Être responsable, cela signifie assumer les conséquences de ses actes. La science a fait suffisamment de progrès pour que nous puissions dire avec certitude que la grossesse est une conséquence possible de l'union sexuelle.
Les seuls cas de réel accident sont celui du viol et celui de la femme trop stupide pour réaliser les "risques" de l'acte. Mais même dans ces cas-là, le seul et unique argument moral qui vaille demeure : la vie engendrée reste une existence à part entière et nul n'a le droit d'en entraver le développement.

Clem

Quand les catholiques parlent d'abstinence, ils signifient abstinence périodique pas abstinence totale. Dieu a merveilleusement fait les choses y compris une période féconde et une période inféconde dans le cycle féminin. Quand on parle de chasteté dans le mariage, c'est pareil, on parle de cette période féconde (quelques jours) pendant laquelle le couple s'abstient. Il n'a jamais été question d'abstinence totale dans le mariage chrétien, c'est même déconseillé !

Martin

Philippe, seriez-vous fou ? Vous avez écrit: "Heureusement pour Roseline et malheureusement pour l'humanité que ses parents n'ont pas mis la même application à vouloir se débarrasser du foetus malfaisant qu'elle pouvait être."

Ce genre de plaisanteries sur un "blog catho" est malvenu. Et si ce n'est pas une plaisanterie, on se demande ce que vous défendez : La vie de tout être humain (y compris "Roseline"-bravo pour l'orthographe) ou seulement certains ?

Et je rejoins Marie qui vous a aussi commenté : votre galimatias est une caricature, cela n'est pas chrétien.

PG

@ Coupiac

Le lien sur les migrations que vous affichez mêle deux opinions contradictoires : les propos tirés d'une lettre du Pape sur les migrations, qui demande qu'ils soient traités dans la dignité, alors que le commentaire de l'évêque italien sur cette lettre ''tire'' celle-ci vers un droit à la migration qui contredit ce que le Saint Père a exprimé.
Peut-être est-ce du aux incidents violents du Sud de l'Italie commis sur des clandestins africains. Mais cet évêque parle inconsidérément : car pour traiter dignement des migrants, il faut qu'ils aient été invités et ne se soient pas imposés clandestinement et que leur nombre ne soit pas l'obstacle précis qui empêche de leur fournir quantitativement ce que leur situation matérielle exige.
Donc ceux qui opposeraient l'enseignement de l'Eglise aux demandes de limitation de l'immigration des droites nationales en Europe, dont le FN que vous citiez, mentiraient de toute évidence, et doublement :
1/ en déformant les propos du Pape,
2/ en contredisant la reconnaissance par l'Eglise de la responsabilité des communautés naturelles, telles les familles et les peuples à maîtriser leur destin.
Voilà pourquoi, votre balancement artificiellement équilibré entre une UMP avorteuse, mais respectable au travers de qq uns de ses élus, minoritaires et non pris en compte, et un FN anti immigration, qui seraient tous les deux en opposition avec la morale naturelle ou l'Evangile est un sophisme qu'il fallait démonter. Mais sans doute ne le partagez vous pas, et souhaitiez vous simplement en faire état pour en souligner l'absurdité.

Cathelineau

@Eloise
C'est toujours la même erreur de vocabulaire avec les partisans de l'avortement. Ils se disent pro choice en pensant qu'une femme est libre de choisir ou non d'avoir un enfant. Ils confondent tout.
Une femme doit être libre de choisir de faire ou de ne pas faire un enfant. Une fois l'enfant conçu, elle n'a plus à choisir d'avoir ou non son enfant, puisqu'il est déjà là ! La mère qui avorte n'est pas une femme qui choisit de ne pas avoir d'enfant, c'est une mère qui choisit de tuer son enfant, en le découpant en morceaux la plupart du temps. Vous voyez la différence ?
Partons d'abord de la réalité, pas du mensonge, si l'on veut discuter de ce sujet.

bernard

"Voilà pourquoi, votre balancement artificiellement équilibré entre une UMP avorteuse, mais respectable au travers de qq uns de ses élus, minoritaires et non pris en compte, et un FN anti immigration, qui seraient tous les deux en opposition avec la morale naturelle ou l'Evangile est un sophisme qu'il fallait démonter".

Exactement, les gens de l'ump sont très bons dans l'art de faire prendre des vessies pour des lanternes, dans le relativisme et le sophisme. Il faut de très bon sophistes pour défendre une cause pourri.
Le FN n'a pas voté la loi sur l'IVG et n'a pas décidé de millions d'avortement. Limiter l'immigration est vital, on ne peut nourrir toute la planète, même les gauchos le disent, ce n'est pas du racisme.
Ce n'est pas à neuilly et dans les quartiers bourgeois de l'ump que les immigrés vont loger, il est facile pour les gens du parti de coupiac de prôner leur accueil. Les immigrés vont plutôt loger dans les quartiers où vivent des types du front avec qui ils ont sans doute plus de relations qu'avec les bobos..
l'UMP est un colosse aux pieds pourris que les cathos doivent démolir à coup de masses...
Soutenir fillion est un piège à c.... Soutenir Sarko n'est pas catho !

clovis

"Ce sont nos oreilles qui écoutent, mais c'est notre coeur qui entend" (Alexandre Vialatte)

bernard

Philippe, seriez-vous fou ? Vous avez écrit: "Heureusement pour Roseline et malheureusement pour l'humanité que ses parents n'ont pas mis la même application à vouloir se débarrasser du foetus malfaisant qu'elle pouvait être."

Philippe pour martin tout le monde est précieux et important pour l'humanité, sauf peut être vous avec vos propos malvenus...
Pour Martin vous ne pouviez pas dire que Marat, Robespierre, Carrier, Staline, Hitler n'auraient pas du naitre...Il est bon en orthographe mais c'est tout, il ne comprend pas la finalité d'un discours qui certes aurait pu être mieux exprimé. Tout de suite Martin vous juge.
On dit que tous les ânes s'appellent...

bernard

Qui est Monsieur Fillon dans tout ça ? Un ami de Solesmes, comme certains disent ? Un catholique pratiquant ? ou bien, un faux frère, co-responsable des positions immorales de ses ministres (entre autres, Bachelot et Mitterrant).

Fillon est un piège à c...

bernard

"Pardon, mais les accidents arrivent, non ? Que l'on soit jeune ou moins jeune.
Ne faîtes pas semblant de ne pas comprendre ce que je veux dire".

Oui je comprends ce que vous voulez dire mais la conception catholique, qui s'exprime sur un salon catholique est la suivante.
L'enfant dès la conception à une âme. A sa conception il est physiquement un ensemble de cellule avec une âme. A votre age adulte, ce nombre de cellules a augmenté mais vous êtes toujours un ensemble de cellule avec une âme. Quand vous êtes enceinte, il n'y a aucune différence de valeur entre le corps du bébé et votre corps à vous, pourquoi plus tuer l'un que l'autre ? Votre bébé est un être libre et indépendant de vous, vous n'avez pas droit de mort et de vie dessus.

Si vous parlez ainsi car vous avez déjà avorté sachez qu'il n'est pas trop tard pour réfléchir sur ce que vous avez fait et peut être demander pardon... A chercher à absolument justifier quelque chose qu'intérieurement vous ne pouvez justifier, vous vous détruisez et ne vous reconstruisez pas. La miséricorde de Dieu est infinie sachez le. Le pardon des âmes pures des enfants que l'avortement a trop rapidement fait remonter près de lui l'est également.

C.B.

"la grossesse est une conséquence possible de l'union sexuelle".
"le cancer est une conséquence possible de l'exposition prolongée au soleil".
"Le cancer est une conséquence possible de l'inhalation de fumées de tabac".
Depuis quelques années se développent des campagnes d'information qui déconseillent vigoureusement l'exposition inconsidérée au soleil et le tabagisme. On peut rêver que cela arrive prochainement sur le premier thème, actuellement totalement tabou.

Marjorie

@ Philippe
Les propos de Roselyne Bachelot sont odieux. Quant aux vôtres… est-ce une blague ? A la limite je préfèrerais. Voici quelques réflexions pour les passages où je ne suis absolument pas d’accord sur le raisonnement.
« Heureusement pour Roseline et malheureusement pour l'humanité que ses parents n'ont pas mis la même application à vouloir se débarrasser du foetus malfaisant qu'elle pouvait être. » De quel droit peut-on préjuger de la vie de quelqu’un ? C’est raisonner exactement comme ceux qui prétendent rendre heureux père et mère en supprimant un enfant trisomique, ou qui prétendent épargner à un enfant une vie malheureuse dont ils ne savent rien. C’est le même raisonnement que celui de Mme Bachelot.
Je suis d’accord que le rapport au père influence sans doute beaucoup sur le comportement des féministes. Mais l’avortement ne se limite pas à la seule responsabilité de la femme. De plus, la théorie de « l’émotionnel névrotique » n’est à mon avis pas du tout le reflet de la réalité. Lisez « jeunes filles » dans l’étoile au grand large de Guy de Larigaudie (mais un conseil, lisez le texte entier, il vaut le coup): « Nous sommes trop cérébraux. Les jeunes filles comprennent d’un seul coup avec leur cœur ce que nous disséquons péniblement avec notre raison… » Peut-être est-ce là ce que vous appelez « émotionnel névrotique » qui fait partie selon vous de la nature de la femme.
« Une fois ce constat fait, il me semble logique de devenir partisan d'un retour à l'ordre naturel, c'est à dire: Dieu est le maitre de l'homme et l'homme de la femme. » Dieu n’est pas tant le Maître de tout homme (et de toute femme !) que son Créateur et son Père. Encore que le qualificatif de Maître pour Dieu n’est pas forcément inadéquat. En revanche, il l’est en ce qui concerne l’homme par rapport à la femme : l’homme n’est pas l’équivalent de Dieu à « l’échelle » de la femme, il n’y a pas de hiérarchie entre homme et femme. Ils sont différents, et d’une manière générale, ont des caractéristiques différentes qui forment leur personnalité (goûts, caractère, aptitudes, etc.) L’homme n’est pas plus intelligent que la femme, celle-ci n’est pas moins capable de raison, ou de réflexion. Il a plus de biceps, là aussi d’une manière générale, mais en quoi cela doit-il le faire maître de la femme ?
Ce sont des gens comme vous qui font les féministes : des gens qui refusent à la femme le droit de vote, qui la cantonne à sa cuisine et aux enfants uniquement. Qui ne voient pas tout ce dont elle peut être capable dans d’autres domaines. Et voilà ce que cette attitude donne : des femmes qui adoptent une attitude de licence qu’elles croient être de la liberté, qui ne se respectent pas elles-mêmes, qui ne respectent pas leur propre enfant. Et des hommes qui se sentent coincés dans un monde où ils n’ont plus leur place, parce que la femme croit devoir agir comme eux. Un exemple : si je décide, en me mariant, d’être mère au foyer : cela doit être un choix. Par ce que j’estime que c’est la meilleure solution pour élever et voir grandir mes enfants. Sinon, quelle serait la valeur de cette situation non choisie, mais imposée par quelqu’un qui prétendrait être mon maître ? La révolte suivrait.
« Dans ce cadre, il convient par exemple de revenir à une société patriarcale de base ou la femme n'ait plus la possibilité de s'exprimer sur la place publique. D'ailleurs si son affectif émotionnel névrosé ne dépassait pas sa raison, elle comprendrait qu'en voulant ressembler aux hommes, elle perd son véritable pouvoir qui est celui de l'identité affective que lui donnait par exemple la société patriarcale. » Parlons-en, de la femme sur la place publique. A vous lire, je n’aurais même pas dû laisser de commentaire. Je suppose que Jeanne d’Arc aurait mieux fait de rester chez elle ? D’accord c’est un cas exceptionnel, mais avec un raisonnement comme le vôtre, elle aurait gentiment demandé à St Michel de trouver quelqu’un d’autre.
Enfin, il y a un juste milieu entre minijupe-nombril à l’air et burqua.
Voilà. Ce n’est qu’un aperçu de ce que je pourrais ajouter.

philippe

Marjorie. Merci d'abord pour votre réponse, elle prouve que vous acceptez le débat même face à des propos qui vous choque. La comparaison que j'ai faite en introduction de mon message signifie simplement que si les parents de Roseline Bachelot avait agi comme elle, elle ne serait tout simplement pas de ce monde pour nuire aux enfants à naître qu'elle fût elle aussi. Votre compréhension en la matière, fût purement émotionnelle et non cartésienne, c'est la raison pour laquelle mes propos vous ont choqués et que vous êtes tombés dans le piège de la provocation qu'exprimait ces derniers. D'autre part, concernant la position de la femme dans la société, encore une fois cette déclaration dégageait une nuance qui vous a échappé: celle de considérer que l'homme de part sa nature propre, est réellement inspirateur et créateur, là ou la femme gère et protège. Il y a donc réellement positionnement naturel des deux sexes dans la société et ce rôle n'est pas le fruit du hasard. En la matière, je considère que la féminisation de la société constitue une dérive qui fausse le rapport au réel, à la vérité et engendre le relativisme de la pensée et les pires horreurs qu'a commis le genre humain dans notre époque contemporaine. La religion chrétienne est la seule qui ait choisi une représentation pour l'image de Dieu et cette représentation est celle du Père et ce n'est pas un hasard. On vient du Père et on retourne au Père. Cette définition est à l'origine de nos racines et de notre société basée sur la famille. Le libre choix dont vous parlez pour la femme qui choisit d'être mère au foyer est une utopie pour la simple raison que ce choix est conditionné par un facteur économique imposé et non un facteur naturel propre à la féminité et à la maternité. Le libre choix et la complémentarité des deux sexes ne s'établit que dans le respect de cet ordre naturel.

Marjorie

En admettant que ma réaction ait été plus "émotionnelle" que "cartésienne" (ce dont je doute), je ne trouve pas très judicieux ce genre de comparaison "choc" qui fausse le débat... Je ne suis toujours pas d'accord avec votre raisonnement, mais cela dit, ça m'aura permis de réfléchir à la question.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.