Un cimetière d'Albi profané et taggé de croix gammées
Elle donne sa vie pour son bébé

De l'apéro géant saucisson-pinard du 18 juin

L'avis clair et plein de bon sens d'Yves Daoudal :

"L'initiative est venue d'une habitante du quartier. Elle a été rapidement relayée, d'un côté par Riposte laïque, de l'autre par toute une nébuleuse « identitaire ». Certains se félicitent de cette convergence, voire de cette union, entre des laïcards forcenés de gauche et d'extrême gauche et des défenseurs de l'identité française catalogués d'extrême droite. Je crains de ne me reconnaître ni dans les uns ni dans les autres. Riposte laïque est tout aussi anticatholique qu'anti-islam, si ce n'est davantage. Sur la page d'accueil de son site, on ne voit pas une caricature de l'islam, on voit un photomontage montrant Benoît XVI élevant une chope de bière à la place du calice. Quant aux « identitaires » (au sens large), ils font peu de cas de l'identité chrétienne de la France. Et cela se voit quand ils font campagne pour qu'on aille manger du saucisson un vendredi.

Enfin, ou plutôt d'abord, c'est le seul intitulé d'apéro géant qui m'est apparu comme irrecevable. J'ai longuement évoqué dans Daoudal Hebdo ce concept d'apéro géant, qui est la nouvelle forme prétendument « festive » de la décadence chez les jeunes. L'apéro géant consiste non pas à se réunir de façon conviviale autour d'un verre, mais simplement à être le plus nombreux possible en un lieu et en un moment donné pour boire le plus possible d'alcool. C'est le contraire même de la tradition française, y compris de la tradition de l'apéro.

Ce n'est pas avec un ersatz de fête empoisonné par le mépris, voire la haine, du christianisme, et la dernière façon à la mode de « s'éclater », qu'on s'opposera à l'islam".

La réaction de ce prêtre (voir commentaire ici) mérite d'être citée ici :

"Je suis scandalisé d'apprendre qu'une association intitulée 'Chrétienté Solidarité' donne son appui à un apéro où il est question de manger du saucisson un vendredi, qui était le jour mémorial de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, avant qu'il ne fût 'jour de grande prière musulmane'! Quelles 'traditions françaises' sont-ils en train de défendre ? Des traditions laïques ? A ce titre, je remercie la République française pas vraiment laïque d'avoir interdit cette manifestation même si la défense de la Tradition catholique ne fut pas visée par celle-ci" [NDL : Chrétienté Solidarité n'appuie pas cet apéro, mais s'en prend aux motivations de l'Etat pour l'interdire. Ceci dit ce commentaire est le seul d'un ecclésiastique sur le SB levant la question du jeun du vendredi, qui gêne des catholiques, qui seraient par ailleurs favorables à ce type de manifestation].

Commentaires

Yann Baly

Chrétienté-Solidarité étant mis en cause, merci de publier également dans ces "posts" mon commentaire et ma réponse de ce matin concernant la réaction du prêtre citée ci-dessus.

[Je transmets à Michel Janva (absent ce matin), auteur du post auquel vous faites allusion et qui pourra mettre en ligne ce commentaire. Lahire]

Ethos

Le drame est que la division règne entre nous catholiques sur cet évennement, maintenant qu'un pouvoir aux ordres des ligues de vertu vociférantes a commis la faute politique d'interdire.

Les barbus doivent bien se tordre de rire...

J'ai écrit à ce prêtre pour lui dire avec force et respect mon désaccord avec son point de vue.

Nous n'avons plus le droit de nous tromper.

pardon ?

"Quant aux « identitaires » (au sens large), ils font peu de cas de l'identité chrétienne de la France."

Ha bon ? Avez vous lu la Foire aux Questions sur leur site ? Pourquoi se réfèrent ils explicitement à la DSE par exemple ?

Quant à la polémique pseudo chrétienne sur la saucisson un vendredi....
Que disait NSJC a propos du Sabbat ?
Qui plus est, ce n'est PLUS une obligation pour le chrétien depuis 1966, non ?
Et enfin, ce sectarisme pseudo chrétien alors que notre pays est en flamme est vraiment ridicule et mesquin.

Un peu d'ouverture, on a besoin de toutes les bonnes volontés que diable !

lm

M Daoudal ne représente que lui
La lutte contre l'islamisation se fera avec les laicards car nous ne sommes pas assez forts pour le faire tout seuls.
Si les kto veulent mourir tout seuls dans leur coin c leur problème.
Je préfère vivre ma foi avec des laîcs que de ne pas pouvoir la vivre en terre d'islam.
C'est cela le débat.

lm

cosaque


Mouais...

Soulignons qd même l'initiative de cet apéro qui a le mérite de soulever une problématique de taille qui ne fait que commencer.

Il faut aussi admettre que notre démocratie se sabordera elle même avec les propres armes qu'elle a fabriquée. Donc les divisions ne feront que s'accroitre jusqu'à plus soif.

So Wait and See, mais évitons de nous diviser à nouveau entre cathos partisans ou contre.

Même si ce n'est pas un dogme :oui au poisson le vendredi
Mais ds l'antichristianisme, il me semble que l'on trouve bien pire que de manger du sos et boire du rouge.

JPO

Daoudal dérape, il n'y a ni mépris ni haine dans cet apéro, simplement la volonté de réoccuper l'espace public confisqué par des mosquées à ciel ouvert dans tout le XVIIIe arr, une grossière provocation, parfaitement illégale.

Sans le faire exprès, Robert Ménard a parlé de quartier "occupé". La date du 18 juin est tout à fait appropriée. Réveillez-vous!!!!

touchag


Je trouve que la réaction de certains milieux catholiques à cet apéro est inadmissible.

Qu'un prêtre se réjouisse de l'interdiction de cette apéro par la préfecture de police de Paris en se réjouissant de voir la république laïcarde se mettre du côté de l'islam est scandaleux.

Les avocats qui se préparent à contester l'arrêté d'interdiction et à aller plaider sont des catholiques qui bénévolement sont parfois les avocats de la droite nationale et catholique, de la Fondation pour l'Ecole, de l'AGRIF etc...( je les connais personnellement)

Notamment l'un d'eux qui vient d'intenter le référé liberté pour l'apéro géant et qui, organisateur d'un manifestation d'hommage aux insurgés de Budapest de 1956 avait, l'année dernière, vu sa propre manif interdite...

Je sais que ces avocats l'ont très mauvaise depuis quelques jours.

Il est peut être choquant pour certains catholiques qu'un apéro soit organisé par des laicards et des Identitaires soutenus par les cathos de Chrétienté solidarité mais il est encore plus choquant que les appels à la répression et à l'interdiction regroupent des prêtres catholiques, des musulmans, SOS Racisme, Bertrand Delanoë, le Parti Communiste, Denis Sureau, certains lecteurs du Salon Beige, Christian Bouchet, militant Nationale révolutionnaire du FN et partisan de l'ésotérisme et de l'occultisme...

Pas glorieux tout cela...


P.R.

Il ne faut pas se laisser enfermer dans une vision binaire des choses. On peut ne pas appeler à une manifestation, ne pas la soutenir mais être scandalisé par son interdiction. Le FN par exemple n'a pas appelé à participer à cette manifestation ; mais certains de ses membres parmi les plus éminents ont clairement critiqué sur le site de ce parti cette interidction pour ce qu'elle révèle sur la puissance d'une religion et d'un communautarisme dont les dogmes deviennent de fait des lois de l'Etat. L'islamisme est plus dangereux que le laïcsime, car il est souvent plus facile de faire revenir quelqu'un de l'athéisme que de l'Islam (l'apostasie y est punie de mort ce qui n'est pas le cas chez les athées). En tout état de cause, les Catholiques lucides doivent être consternés par cette interidction à l'heure où les kiss haine ne semblent pas constituer des troubles à l'ordre public. Défendre cette manifestation, ce n'est pas défendre le laïcisme, c'est lutter contre le laïcisme à sens unique.

rrian

Cet article est bien sage en effet. Mais le problème dans tout ça, c'est qu'on ne pourra jamais avancer si nous n'arrivons pas à trouver des terrains d'entente avec des gens qui ne pensent pas comme nous mais qui peuvent aller dans notre sens ponctuellement.
De plus, ce n'est pas en évitant les autres et en restant dans sa chapelle, seul contre tous, qu'on pourra obtenir des résultats. Sans se compromettre, on peut se retrouver sur certains points.

Cyrano

"ils font peu de cas de l'identité chrétienne de la France. Et cela se voit quand ils font campagne pour qu'on aille manger du saucisson un vendredi."

1 - Les non catholiques français peuvent manger de la viande le vendredi, quand bien même la France a une identité chrétienne...
2 - Les catholiques peuvent très bien s'abstenir de se servir en viande le vendredi.
3 - S'abstenir de viande le vendredi n'est pas une obligation pour les catholiques (même s'il est vrai que c'est conseillé).
4 - la laicité consiste à confiner la religion à la sphère privée (ce qui ne veut pas dire laisser tomber le patrimoine religieux dont on a hérité: jours fériés, édifices religieux, etc.), or l'apéro est public!
5 - qu'est ce qui est le plus choquant: manger de la viande le vendredi en France alors que l'identité de la France est chrétienne, ou ne pas pouvoir manger de la viande le vendredi en France pour des raisons d'incompatibilité culturelle avec l'islam présent en France?

Ceci étant dit, on peut très bien s'amuser de 'interdiction de la préfecture, comme le prètre que vous citez, en communiquant sur le fait que le motif serait que manger du saucisson, de la viande donc, est incompatible avec l'identité chrétienne de la France.
Par exemple dans le communiqué officiel des organisateurs de l'apéro?

BI Aquitaine

Quand y a le feu à l'immeuble, j'éteins d'abord, je me demande après qui me passe les seaux !

Yann Baly

Voici ma réaction postée ce matin : A "un prêtre catholique et étranger"

"C'est sans doute parce que vous êtes étranger, Monsieur l'abbé, que vous n'avez pas compris le sens de notre communiqué.
Il s'agit d'un commentaire des motivations de la Préfecture de Police pour interdire ce rassemblement et ces motivations ne sont à l'évidence pas fondées sur les règles de l'Eglise, ni sur le Catéchisme catholique et ce ne sont pas des centaines de catholiques qui occupent ce quartier tous les vendredis.
Un prêtre catholique, fût-il de "Tradition" a mieux à faire que d'allumer des polémiques inutiles. Il faudrait mieux tenter d'évangéliser les quartiers comme celui de la Goutte d'or mais ce n'est pas la République qui vous y aidera, peut-être alors aurez-vous besoin des pauvres pécheurs qui ont imprudemment appelé à manger du saucisson un vendredi après Vêpres..."

Yann Baly
Secr. Gal de Chrétienté-Solidarité"

cosaque


Il y a par contre de très saines "dépêches" recensées sur Françoisdesouche.

Alice

Ceux qui en France financent et promeuvent l'islam, s'achètent les bonnes faveurs électorales des musulmans n'espèrent de surcroit qu'une chose : pousser les musulmans et les chrétiens à s'étriper. Attiser la haine anti chrétienne des musulmans. Ne tombez pas dans le panneau. Il n'y a qu'une chose à faire en tant que chrétiens vis à vis des musulmans : garder le contact quoi qu'il en soit, et les évangéliser car l'islam est aussi et surtout un joug pour les intelligences et les coeurs.

Denis Sureau

Yann Baly inverse les rôles : c'est lui qui allume la polémique avec sa réaction inutile. Le prêtre catholique qui est intervenu représente probablement la position de la majorité des catholiques. Il est scandaleux qu'une association comme Chrétienté Solidarité prenne la défense d'une provocation organisée par des officines aussi manifestement antichrétiennes. L'islamophobie - qui certes peut se comprendre - fait perdre tout bon sens à certains.

cosaque


Denis Sureau,

J'apprécie grandement vos positions et principalement sur les aspects économiques.
Mais je dois avouer que là, je ne vous suis pas vraiment :
Entre manger du sos un vendredi ds l'année ( et encore on peut s'abstenir) et laisser l'islamisme gangréner nos villes avec appui de l'Etat, mon choix est vite fait !

Bien cordialement.

Paco

n'y a t'il pas d'autre choses a faire que de s'en prendre aux identitaires?

un visiteur

Beaucoup ont été surpris du fait que tous les vendredi, les rues de ce quartier étaient barrées pour la prière. Voir à ce sujet la chronique de Zemmour sur RTL. Cependant, toute proportion gardée, il me semble que l'on ne s'émeut pas autant lorsque des processions catholiques défilent dans les rues. Le pélerinage de Chartres est bien encadré par les autorités.
Il faut faire attention de ne pas faire le jeu des laïcards...

Jacques

Le constat est le suivant: l'Islam progresse en France. L'Islam est sans doute dangereux pour notre identité, et nous avons donc le DEVOIR d'agir, de réagir. C'est notre devoir de baptisé français. Nous n'avons pas le droit de le prendre à la légère, et j'allais dire cela devient peut-être aussi important que la défense de la vie, ou de la famille. Bref, il s'agit là d'une obligation qui se pose à chaque baptisé catholique.

Ce postulat posé, il convient alors de trouver des solutions, d'être efficace, pragmatique.

Pour cela, il faut trouver les causes de cette poussée de l'Islam, et ce tout particulièrement dans notre beau pays, fille ainée de l'Eglise.

Et la réponse à cette question on la trouve dans l'histoire: à chaque fois que la chrétienté recule, l'Islam avance. C'est une religion de conquête, et le conquérant ne s'installe que sur une place au préalable vidée soit par lui ... soit par d'autres.

Force est de constater qu'en France les catholiques sont en reculs. Nous avons lâchement abandonné nos positions, faisant de notre foi une affaire privée, faisant de la Révélation un sujet qui n'intéresse pas le politique, faisant de Dieu un étranger des questions de la cité.

Nous avons été lâches mais nous avons en cela été bien aidé. Et nous avons été aidé en grande partie par ceux avec qui ont voudrait se goberger avec du "pinard" et du saucisson: les laïques. Finalement nous faisons avec ceux qui nous ont mis dehors le constat que la place que nous avons du libérer a été prise par les musulmans. Où est l'efficacité là dedans? Où est la crédibilité là dedans?

Allons un peu de sérieux. Nous sommes nombreux à avoir souris à cette annonce. C'est vrai ce petit côté franchouillard est bien sympathique et puis au fond boire un verre de vin avec une tranche de saucisson c'est pas méchant. Oui mais encore une fois pour ce combat prioritaire, il ne faut pas gaspiller de l'énergie. Car il ne s'agit pas seulement de lutter contre l'islamisation, il convient surtout de rétablir la chrétienté, au minimum les valeurs qui la sous-tende. Et ne rêvons pas ce n'est pas riposte laïque qui va nous y aider.

Ne nous laissons pas tromper, et surtout sachons choisir nos alliés.

Je suis moi même avocat, et je crois que j'aurais bien du mal à soutenir un tel référé, car selon moi on se trompe de méthode.

D'un mal ne sort jamais un bien, et je ne pense pas que l'on sorte de l'islamisation par une beuverie et en mangeant de la viande le vendredi

L. Cheron

L’avis daoudalien rayonne d’une clarté qui doit peu au bon sens et beaucoup à une dialectique simpliste : si l’apéro contre l’islamisation d’un quartier est encouragé par les laïcards, alors je refuse l’apéro. Sans doute M. Daoudal aurait-il appelé à mettre la crosse en l’air à la bataille de la Marne, au motif qu’il n’était guère décent de prétendre arrêter les hordes de Guillaume II sous le commandement du père Joffre, de René Viviani, et autres fieffés francs-maçons. Quant aux saucissonneurs apaches, qui douterait que par leur croisade ils ne gagnassent le bénéfice que Lépante - dit-on - valut à l’Espagne au temps de saint Pie V ?

Mingdi

Et en plus c'est le 18 juin! Ces organisateurs de mèche avec Sarközy et avec le préfet de police de Paris pour que leur "courageuse" initiative aboutisse à un simple effet d'annonce nous prennent vraiment pour des idiots. La maison a pris feu sous Giscard. Il eût été facile d'éteindre le foyer à ce moment-là. Au contraire, le peuple souverain a reconduit au pouvoir les pyromanes eux-mêmes. Aujourd'hui, gémir, pleurer, bouffer du saucisson le vendredi sous le nez des musulmans, est également lâche et stupide.

Jean Theis

Tout ce qui est catholique ou simplement français est interdit (une chorale dans les jardins du Sacré-Coeur, le pélerinage venant de Chartres, toute prière contre l'avortement, etc.)

Par contre tout ce qui est islam, satanique, est subventionné.

Les musulmans n'ont aucun besoin d'une mosquée pour prier. Ils prient dans la rue juste pour montrer que cette terre leur appartient.

Que tout le monde ne s'en rende pas compte est vraiment effrayant.

senex

Il y a encore des "gens" pour rêver de "ratonnades".Qu'ils s'engagent pour l'Afghanistan..Tout à fait d'accord avec D.Sureau.Cette affaire a l'avantage de lever des masques et d'enlever des illusions..Merci au SB.Cette dispute n'est pas inutile.

Grégoire

Bien d'accord avec Denis Sureau.

Bien que l'Islam soit sans doute le plus grand danger de notre temps, et spécialement en France, cela ne justifie pas un catholique de toutes les actions qui vont contre l'Islam.

"Le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit" a dit un grand saint.

S'il faut protester et défendre l'Église lorsqu'elle est attaquée directement ou indirectement (attaques contre le pape, les églises, les cimetières, la sainte doctrine, les prêtres et religieux), un catholique doit rester réservé quant aux manifestations de toute nature, excepté les manifestations de foi.

Je ne crois pas que Notre Seigneur nous demande de nous insurger contre l'injustice, mais plutôt de la supporter patiemment comme Il l'a fait, tout en défendant vigoureusement notre foi et notre Église.

L'éradication de l'Islam ne viendra pas d'apéros saucisson géants, mais du renouveau de la Foi notamment en France.
D'ailleurs sans la foi tout est voué à l'échec.

Gardons-nous donc de participer à une manifestation, surtout si elle est organisée par des gens autant acharnés contre l'Église que contre l'Islam.

Et n'en déplaise à certains, manger de la viande le vendredi est peut-être canoniquement permis, mais combien est plus parfaite la sanctification particulière de ce jour par l'abstinence !

Floria

Au moins, ces événements auront eu un gros avantage : ouvrir les yeux de pas mal de gens (jusqu'à l'étranger)sur l'état d'islamisation inquiétant de certains quartiers (ce qui passe à la Goutte d'or est loin d'être un cas isolé en France). Par ailleurs, à l'occasion, ces faits dévoilent aussi que ce n'est pas par manque de mosquées que ces musulmans occupent les rues : pendant la prière, celles-ci sont vides (comme me l'a témoigné une de mes connaissances qui habite dans le quartier) et les musulmans viennent de tous les coins d'Ile de France pour ce rendez-vous du vendredi (les voitures sont immatriculées de tous les départements avoisinants, comme s'il n'y avait pas de mosquées n'ont plus chez eux). En fait, ces prières dans la rue ne sont qu'un acte politique pour conquérir le territoire. Il faut savoir qu'en Islam, l'endroit où ont prié des musulmans devient "terre d'islam". Elles n'appartiennent plus à la France. L'apéro était sans doute une provocation maladroite. mais ce problème d'occupation des rues n'est pas résolu. Alors que conseillent de mieux les anti-apéros ? Une pétition nationale pour libérer l'espace public ? Un référendum? Puisque la loi n'est pas appliquée.

Ludovic

Je comprends la position de D. Sureau ou Y. Daoudal.
Cependant, je ne pense pas que la question ne se pose pas ainsi:
Avant de savoir qui est organisateur, il faut se demander si le combat est juste, au delà des étiquettes.
De plus, le président de Riposte Laique, est certes foncièrement anticatholique, mais ce qu'il a dit à R. Ménard à la télévision n'en reste pas moins emprunt de bon sens.
Si l'on attend d'être avec seulement des "purs" pour agir de manière civile, autant arrêter tout de suite.

Sur le fond, cet apéro a une dimension de provication véritable, mais si cette provocation reste purement symbolique, est-il vraiment condamnable, vu que son objet est de faire réfléchir sur l'occupation de certaines zones par l'Islam (pour rappel, la prière est faite dans la rue de manière illégale tous les vendredi, et il semblerait que cela soit une stratégie politique plus qu'un besoin de place non satisfait).
Qu'a-t-on fait pour la contrer depuis des années ?

Pour cette raison, je pense que l'on peut être chrétien et soutenir cette initiative, tout en en connaissant les limites, car elle signifie que l'Islam ne peut tout exiger.
Cependant, il est clair que :
* le soutien à cette manifestation ne doit pas être fait avec l'étiquette chrétienne, car on mélange les genres, le sujet étant politique,
* d'autres formes d'action sont à préférer pour les chrétiens (une véritable évangélisation est la seule solution à long terme).

Scipion

Comme si le choix de faire un "apéro géant" signifiait un soutien anthropologique des Identitaires à ce que Muray appelle "l'homo festivus"... Soyons serieux une seconde. On prend les opportunités qui se présentent d'attirer une attention positive de la part du peuple, afin de gagner à la cause de notre libération géno-civilisationnelle un maximum de personnes de valeur, de ressources, afin de gagner en poid symbolique, etc. Si les chrétiens, par masochisme, préfèrent fétichiser - pour ne pas dire idolâtrer - leurs coutumes, et ainsi contribuer à la conquête islamique - prochain volet, fort sadique, lui, du mosaïsme - c'est votre problême. Mais ne nous faites pas de mauvais procès, je vous prie.

SD-Vintage

j'allais réagir avec une certaine vivacité à l'article, mais d'autres l'on fait avant moi de bien meilleure façon. À Lépante, les armées chrétiennes n'avaient pas que des chapelets (la France étant absente pour cause d'alliance économique avec La Porte).

Et depuis Vatican II, on a le droit de manger de la viande le vendredi, sauf le Vendredi Saint, même si vous pouvez vous en abstenir par un effort personnel. Cette manifestation n'avait donc absolument rien d'anti catholiques, ni d'ailleurs d'antijuifs, les juifs ayant le droit de boire du vin.

Quant au risque de confrontation encouragée entre musulmans et chrétiens, pour le moment, dans la quasi-totalité des pays musulmans : Indonésie, Proche-Orient, Afrique du Nord... les musulmans font la chasse aux chrétiens.

Il y a des gens qui ne partagent pas mes idées sur la divinité du Christ. Certains veulent m'égorger ou faire de moi un citoyen de seconde zone, d'autres non. À choisir, je préfère les seconds.

Le pèlerinage de Chartres se fait dans le cadre de la loi, pas les prières musulmanes de la Goutte-d'Or dans la rue. La loi française garantie normalement la liberté d'opinion, d'expression et de rassemblement. Sauf dans les quartiers musulmans pour les non musulmans.

À propos de riposte laïque, s'arrêter aux panneaux de présentation est un peu court : voici un texte d'un des intervenants réguliers de ce site :

(à propos de Coran, Sourate IV, verset 157-158 : ““Ils disent: nous avons mis à mort le Messie, Jésus fils de Marie, l’apôtre de dieu. Non ils ne l’ont point tué, ils ne l’ont point crucifié, un autre individu qui lui ressemblait lui fut substitué, et ceux qui disputaient à son sujet ont été eux-mêmes dans le doute, ils n’ont que des opinions, ils ne l’ont pas vraiment tué. Mais Dieu l’a haussé à lui, Dieu est le puissant, Dieu est le sage.”)

“Ce passage du Coran concentre toute la mimétogonie de l’islam vis-à-vis du christianisme, parce que celui qu’il appelle Jésus – Issa pour les musulmans – est l’opposé du Jésus des Evangiles. Issa est la négation absolue du Christ, c’est son double monstrueux. Allah sauve Issa de la mort grâce au sacrifice d’un inconnu, tandis que Jésus se sacrifie pour sauver de la mort les inconnus qui croiront en lui. Le sacrifice christique détruit le mécanisme sacrificiel, alors que l’islam réhabilite le sacrifice archaïque, en sauvant Issa par un sacrifice archaïque. A l’endroit même où Jésus révèle le diabolique de la vision archaïque de la divinité, le Coran rétablit l’archaïsme avec les moyens de l’archaïque, à savoir la violence.”

Radu Stoenescu”

Christian Bouchet

Je précise que contrairement à ce qui est dit ici n'ai pas condamné cet apéro.

La vérité, est plus simple : il se trouve juste que sur un site dont je suis l'éditorialiste (www.voxnr.com) est paru un texte qui ne porte pas ma signature s'interrogeant sur certains liens de Ripostes laïque (mais ne demandant en aucun cas que l'apéro soit interdit).

CBouchet
02.40.06.52.68.
[email protected]

Ethos

@ Un prêtre catholique et étranger :

Monsieur l'abbé,

un catholique n'est pas tout à fait étranger à un autre catholique d'où qu'il vienne et quelque soit sa langue, c'est pourquoi je me permets de vous répondre.

En effet, je ne peux pas partager votre avis.

En interdisant cette manifestation, le pouvoir ne rappelle en rien l'invitation au mémorial du sacrifice de Notre Seigneur Jésus Christ pour le respect duquel la coutume nous invitait à ne pas manger de viande le vendredi et à prier à l'heure de mise sur la Croix jusqu'à celle de la mort, en écho aux cérémonies de la semaine sainte en somme.

Non, non et non. Ce n'est pas le vin, ce n'est pas le saucisson, ni l'initiative de cet apéro, fût-ce un vendredi, qui portent atteinte audit mémorial.

Ce qui lui porte une telle atteinte, c'est le silence dans le catéchisme depuis très longtemps et partout, c'est la renonciation massive et consciente par les serviteurs de l'Eglise clercs et laïcs, depuis quelques décennies, de maintenir cette pratique hautement pieuse…et traditionnelle. C'est cela qui a permis d'"oublier" en ne permettant plus de propager à la foule cette tradition, sauf la piété des familles. Il suffit d'ailleurs d'avoir vu reculer le nombre des poissonneries en pas de porte, comme l'appauvrissement des étals dans la grande distribution. Le poisson est par ailleurs devenu un produit de luxe inoui, ici en France, pays de grande tradition maritime. Imagine-t-on encore ce que furent les courses de chevaux lourds tractant de pesants charriots pour acheminer le poisson sur les marchés parisien, il y a à peine 150 ans?

Ce refus de la manifestation festive et joyeuse est le signe, parmi d'autres irréfragables, d'une immense faillite et de la trahison de l'âme de la France dont les chrétiens sont victimes. Mais vous le savez sans doute, en France, ce n'est pas vraiment inédit. D'ailleurs les persécutions anticatholiques reviennent ici, les profanations de cimetières à 99% catholiques et d'églises sont permanentes, on encourage à la haine antichrétienne et au meurtre ouvertement sataniste en autorisant l'horreur et on trouve même des prêtres pour justifier ces horreurs contre lesquelles des lois appliquées dans un seul but ne sont pas employées. On redouble dans la culture de mort, de l'avortement aux menées eugénistes, on impose le PACS et la folie du genre après avoir sapé le mariage si cher, et l'autorité du père. Les corps intermédiaires sont inexistants et… j'arrête là ma protestation. Et dire cela, le dénoncer, sans parler du reste, vous vaut la mort civique, la réprobation des ligues de vertu et des bien pensants complices, en tout solidairement, dans la pire abjection. J'allais oublier un scandale : on refuse, pour d'obscures raisons, une messe de clôture du pèlerinage au pied d'une basilique très chère à Paris, prévue à l'effet d'une réparation historique dont la France a tant besoin pour être aimable à Dieu.

L'objectif de l'apéro n'était pas de se frotter aux musulmans mais de montrer que le domaine public reste inaliénable et imprescriptible, fût-ce à la face des tenants de la maudite charia. Ces derniers d'ailleurs n'ont pas besoin de ce prétexte pour frapper à mort au nom d'un dieu fou de haine; ils en inventent à chaque fois des prétextes en s'attaquant aux plus faibles, aux femmes, aux vieux, aux hommes seuls. Je craindrai de diffamer si les actualités ne rapportaient pas ces faits innombrables, si les tribunaux et prisons ne débordaient pas de ces cas malheureux de sauvagerie, si mon visage et celui de ma famille ne suscitait pas des regards de haine en attendant les pires provocations, constatées…

Si le bien commun est la paix, alors face aux loups qui effaceraient la chrétienté résiduelle mais toujours renaissante, n'ayons pas peur de montrer la force qui s'emploiera immanquablement à maintenir la paix, par la prière et par l'action.

En montant ce projet d'apéro, à cet endroit que je connais bien depuis plus d'un demi-siècle, à cette heure, si certes ce n'est pas de l'apostolat, c'est sans aucun doute un acte de courage et de reconquête à la place de ceux qui laissent faire notamment cette provocation permanente et illégale de prétendue démonstration de "prières" en plein air.

En cela nos amis de Chrétienté-Solidarité n'ont fait que souligner l'évidence.

Dieu donnera la victoire n'est-ce pas.

Respectueusement

Ethos

Commentaire de ce matin, manifestement pas arrivé. Cordial salut.

Ethos

Robert Marchenoir

Je suis un peu ahuri que certains ne comprennent pas la nécessité de s'unir par-dessus des divergences de second ordre, afin de défendre ce qui est tout simplement la survie de notre civilisation et de notre liberté.

Il me semble justement qu'on devrait se réjouir que sur un problème aussi grave, des Français habituellement opposés se réunissent, oublient leurs désaccords et organisent une manifestation commune.

Hélas, certains en profitent pour chercher la petite bête, la discordance qui permettra de dire : non possumus.

Vous m'excuserez, mais je n'avais pas remarqué, avant ce fameux apéro géant, que le scandale des gens qui osent manger du saucisson le vendredi était une question qui angoissait particulièrement les catholiques, y compris les plus traditionnalistes.

Ne parlons pas des Français tout court. Combien s'abstiennent de viande le vendredi ? Combien considèrent insupportable que d'autres ne le fassent pas ? 0,001 % ?

Même parmi les catholiques, je serais curieux de savoir combien suivent ce précepte, dont on nous dit qu'il ne fait plus partie du dogme depuis longtemps, et, plus encore, combien sont gênés par sa non-observation par autrui.

Quand bien même les non-saucissoneurs militants auraient tenu à leur dogme, qu'est-ce qui les empêchait de se rendre à un tel événement ? Où ont-ils lu que le service d'ordre les obligerait à s'enfiler des cochonailles ? Quand ils sont invités chez des amis qui mangent de la viande, ils refusent l'invitation, au prétexte de leur religion ?

Pardon de ressortir le parallèle éculé avec la Seconde guerre mondiale, mais si les offusqués de la cochonaille avaient refusé de se battre aux côtés des communistes pendant la Résistance, on ne serait peut-être pas là en train de couper les rondelles de saucisson en quatre.

Je trouve cette attitude un peu musulmane, pour tout dire. Le littéralisme à la place de l'esprit. L'observance stricte du dogme (qui lui-même n'en est plus un, assurent des catholiques) au détriment de la charité.

N'importe qui peut voir que le saucisson et le vin, c'est uniquement une métaphore pour dire : notre mode de vie, nos moeurs, notre civlisation, tout ce qui est beau et bon et noble dans notre vie et dans l'héritage que nous ont légué nos ancêtres (et dont le christianisme fait partie au premier chef, même pour les athés, si vous me permettez ce raccourci).

Le saucisson et le pinard ne sont évidemment pas le but de cet apéro. Son but, c'est de proclamer le droit et le devoir des Français de défendre leur identité, leur territoire et leur civilisation contre l'islam militaire, politique, totalitaire et conquérant qui prétend les en exproprier.

Laurent


Senex écrit :

"Il y a encore des "gens" pour rêver de "ratonnades".Qu'ils s'engagent pour l'Afghanistan.."

La seule différence c'est que La Goutte d'Or n'est pas en Afghanistan mais chez nous (en tout cas chez moi) en Europe, en France, à Paris et à 2 km de chez moi.

D'ailleurs il est significatif de relever qu'en général les gens qui sont pour l'implantation de l'immigration et de l'islam en France et en Europe sont également ceux qui sont pour aller casser de l'afghan ou de l'irakien chez eux (voir l'affaire d'Irak) et inversement.

Personnellement Sadam Hussein ne m'a jamais vraiment embêté alors que les musulmans de France me posent problème...

Je soutiens donc les Identitaires pour avoir mis en évidence ce problème...

cosaque


Senex,

Le pb est que les islamistes ne sont plus qu'en Afghanistan... ils sont ds nos villes...

Que faire ? Prier et manger du poisson ?

Comme vous le soulignez, grâce à cet apéro, au moins on en débat. Ce que les médias nous interdisent depuis ma naissance.

SD-Vintage

@ Ethos, 100 % d'accord avec tout ce que vous écrivez. En particulier sur le jeûne, peut-être dans un prochain concile? Ajoutons un catéchisme totalement creux, et des chrétiens totalement incultes bien que que ce ne fut pas de leur faute.

Un apéritif géant ne signifie pas de toute façon de se saouler à mort : en tout cas, ce n'est pas ce que font la plupart des gens quand ils sont invités !

@ Robert Marchenoir, tout à fait d'accord avec vous, sauf que j'aurais pris l'exemple des laïcs athées sociaux-démocrates, ou des protestants (très nombreux sous les balles allemandes sur les plages de Normandie) plutôt que celui des communistes, le parti des 100 millions de massacrés, mais bon l'idée y est.
Il y avait également des mouvements proches de l'UMP dans les soutiens, et deux mouvements fondés par des nord-africains laïcs : Résilience TV et La droite libre, ainsi que des sites Internet proches du judaïsme. Donc pas uniquement des identitaires, des souverainistes, des catholiques tendance patriotique et des ultra laïcs de gauche. Serrez les rangs !

Robert Marchenoir

SD-Vintage : quels sont les mouvements proches de l'UMP, parmi les soutiens ?

Math

Les organisateurs de Riposte Laique se réjouissent d'avoir réussi à libérer la France de la tutelle catholique, grâce notamment au combat féministe des années 1970-1980.
Aujourd'hui ils ne peuvent plus opposer à une religion conquérante que le vide de leur idéologie nombriliste et individualiste. Alors que reste-t-il? Un apéro saucisson pinard,et puis pourquoi pas une lambada festive; Homo festivus contre homo religiosus...
Ca n'est pas mon combat.

Jeannette

Pendant ce temps, on finance des mosquées à Paris, et en France, des musulmmans refusent à Sarajevo une statue pour Jean-Paul II, lui qui avait pardonné à son agresseur musulman, on profane les lieux saints catholiques en France, les cimetières catholiques, on piétine la Croix, on commet des sacrilèges excécrables contre le Saint-Sacrement de Notre Seigneur Jésus-Christ...lesquels ne sont jamais dénoncés par les autorités civiles.

Mais un apéritif qui se voulait simplement une réaction à la perte de l'identité du quartier, provoque une interdiction préfectorale, un tollé chez les babyloniens, et des discordes entre chrétiens.

J'attends que les musulmans protestent contre toutes sortes de manifestations impies et païennes comme ils viennent de le faire pour ce pique-nique.

Savonarole

Un simple rappel de la règle :
"Quant à l’abstinence, elle prohibe la consommation de viande. Les conférences épiscopales peuvent toutefois en changer la matière. Actuellement, l’abstinence est demandée par l’Eglise, chaque vendredi de l’année (sauf si une fête vient à tomber un vendredi). La loi de l’abstinence concerne les fidèles à partir de l’âge de 14 ans. En France, il est possible de commuer l’abstinence du vendredi (sauf en carême où elle demeure obligatoire) par une autre pénitence laissée à la discrétion de chacun. "

François

Je pense qu'il faut s'allier au delà des clivages idéologiques, faire bloc pour contrer l'islamisation de notre pays qui est une réalité, il sera toujours temps après de laver notre linge sale en famille.

perry

quelqu'un se souvient il encore,parmi les anciens, des "banquets républicains"réunissant tos les bouffe-curés (sic)autour d'une tête de veau, le vendredi saint ? les catholiques de l'époque n'appréciaient pas,bien sûr, mais ils savaient bien qu'aucun préfet ne les aurait défendus comme "provocation envers les chrétiens". alors ?ils n'y allaient pas et ne fréquentaient pas leurs convives ! cela ne vaut pas pour les islamistes, semble-t-il...autres temps, autres moeurs!

SD-Vintage

@Robert Marchenoir
mouvements proches de l'UMP, parmi les soutiens :
La droite libre (Rachid Kaci), des cercles gaulistes

SD-Vintage

communiqué des organisateurs de “l”Apéro Géant de la Goutte d’Or” :

Nous annulons donc l’apéro prévu dans le quartier de La Goutte d’Or vendredi 18 juin à 19 heures et nous passons au plan B, qui permettra à chacun de manifester, dans le plus grand calme et dans le total respect des lois de la République, sa révolte face à cet interdit administratif et sa volonté d’entrer en résistance contre l’islamisation de la France.

Nous invitons tous les Parisiens à nous rejoindre place de l’Etoile, à l’angle de l’avenue des Champs-Elysées, vendredi 18 juin à 19 heures.

C’est là que, le 11 novembre 1940, malgré la publication d’un communiqué de la préfecture de police affirmant qu’« aucune démonstration publique ne sera tolérée », deux mille lycéens et étudiants eurent le courage de se réunir pour défier l’occupant.

Nous y donnerons une conférence de presse pour :
• présenter et analyser les raisons du refus opposé par la préfecture ;
• rappeler solennellement qu’aucun lieu public en France ne doit être régi par des lois religieuses ;
• annoncer des actions à venir.

Comme pour l’apéro, aucun signe de reconnaissance ou d’appartenance politique ne sera admis. Nous n’acceptons que des drapeaux français, sans marque dessus. Seuls les chants patriotiques français pourront être entonnés. On peut apporter son saucisson et son jus de raisin, mais pas de boisson alcoolisée.

Nous appelons toutes les organisations qui avaient appelé officiellement à se joindre à l’apéro de La Goutte d’Or à relayer cet appel, et à nous signaler leur soutien. Une première liste sera publiée demain jeudi.

Riposte laïque
Bloc identitaire
Résistance Républicaine
Jeunes pour la France
Union gaulliste
Bivouac-ID

Ludovic

Homo festivus contre homo religiosus ?

Attention de ne pas se tromper de grille d'analyse.
La grille d'analyse religions / pensée non religieuse est une grille développé par ceux qui ont voulu sécularisé les sociétés chrétiennes en disant que le religion est une affaire privée. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont réussi.
Le seul problème de cette grille est qu'elle ne peut s'appliquer qu'aux sociétés chrétiennes, car seules ces sociétés séparent les pouvoir.
En conséquence
1) Cette grille ne s'applique pas à l'Islam qui ne sépare pas religieux et politique, donc la tactique de sécularisation échouera sur l'Islam.
2) mais surtout cette grille fausse notre vision du monde. En tant que chrétien, la véritable vision du monde est entre la vrai religion qui est celle du Christ et qui est distincte du pouvoir politique et entre tous les autres modèles culturels ou de société (musulman, capitaliste, communiste, nationaliste....) qui ne distinguent pas les pouvoirs.
Il est donc par exemple légitime en tant que chrétien de s'opposer à ces prières musulmanes dans la rue.
La méthode employée a certes ses limites, mais si c'est une action avant tout politique, elle est légitime (mais non suffisante).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.