Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le groupe Glorious défend le lobby homosexuel
L'attaque israélienne provoque des émeutes en France

La réaction disproportionnée d'Israël

Alain Chevalérias, grand reporter au Proche-Orient durant trente ans et directeur de la lettre d’information « L’Echelle des valeurs », répond à Minute au sujet de l'attaque israélienne hier d'un bateau humanitaire en route pour Gaza :

"Précisons d’abord qu’Israël a incontestablement le droit de se défendre et de protéger ses côtes. Mais là, les soldats de Tsahal se trouvaient dans les eaux internationales au large de Gaza. En outre, tirer avec des balles réelles contre des personnes désarmées constitue une riposte incroyablement disproportionnée – certes, on a dit que certains passagers possédaient des armes blanches, mais cela reste à déterminer dans le cadre d’une enquête, et quand bien même, ce ne seraient que des armes blanches! Une telle riposte demeure injustifiable. Encore une fois, on peut donc constater qu’Israël a dérapé.

Si l’enquête confirme que les choses se sont passées comme on le dit ce lundi 31 mai, alors effectivement, c’est un crime de guerre.

Israël estime que ses soldats étaient obligés de préserver le blocus, d’abord parce que celui-ci s’exerce contre le Hamas au pouvoir et non contre le peuple palestinien; et en outre, qu’il s’agit d’un moyen d’exercer une pression pour récupérer le soldat David Shalit détenu en otage…

D’abord, ce sont de savants distinguos qui ne correspondent pas à la réalité que l’on peut constater sur le terrain. Dès lors que l’on impose un blocus, on touche évidemment les autorités, mais l’on touche aussi la population. Or, je vous rappelle un détail qui n’est pas sans importance: l’arme de la faim est interdite d’emploi par les Nations Unies! Par ailleurs, ce n’est pas un bon moyen de récupérer le soldat Shalit, puisque cette situation dure depuis plusieurs années!

Je crois que les Européens et surtout les Américains disposent d’un moyen de pression très important qui est l’argent. Israël dépend aussi des Etats-Unis pour son armement et il y a là un véritable levier de pouvoir pour obliger Israël à se comporter normalement, comme un Etat responsable, en respectant les lois internationales. C’est actuellement la seule méthode qu’Israël soit capable de comprendre, car il règne là-bas un véritable autisme politique – d’ailleurs partagé à l’extérieur par tous les gens qui soutiennent Israël et qui ne sont qu’une minorité."

Commentaires

senex

OUI , certes,mais c'est le lobby... (autocensuré)qui fait la pluie et le beau temps dans la finance américaine.On tourne en rond...

Clément


Oui, réaction "disproportionnée" pour des occidentaux pusillanimes habitués à la "retenue" avec les sauvages et l'extrème gauche.

Aussi "disproportionnés" que l'attaque de Sakiet Sidi Youssef en 1958 et/ou du détournement de l'avion de Ben Bella en 1956, ou encore de l'expédition de Suez en 1956.

Comment, un état doit donc laisser débarquer ses pires ennemis à son nez et à sa barbe par "retenue" ou "réserve"?

Une honte qui a déjà castré nombre de militaires français et autres depuis 50 ans.

D'ailleurs c'est cette "retenue" que l'on observe en banlieue, au grand dam pourtant de nombre de nationaux qui verrait bien la Légion déployer. Que feraient les légionnaires si on leur tirait dessus ou on essayait de les poignarder?

La suite à la prochaine émeute.

Exupéry

Méthodes dignes de la Corée du nord !

Spitfire

Depuis que l'Etat d'Israël existe, il nous a habitué à une grande fermeté concernant ses intérêts vitaux ! Ceux qui ont essayé de les contourner savaient qu'il y aurait une riposte, et même savaient qu'elle serait disproportionné (tout simplement parce que les Israéliens n'ont jamais fait dans la dentelle... et qu'ils avaient été prévenus). Le monde s'en émeut, mais le monde a perdu tout notion d'autorité nationale.
Je n'excuse pas Israël (je ne connais pas les tenants et les aboutissants de l'affaire), je constate simplement qu'ils gèrent leurs affaires internes ... différemment du reste du monde ... parce qu'ils veulent survivre! alors que nous avons baissé les bras depuis longtemps.

Ethos

Je ne suis pas ému par cette attaque.

Je voudrais tant que nous en fassions autant chez nous, avec courage et discernement, dans la tradition de notre terre et avec ce qui reste de l'âme française avant le basculement dans le chaos barbare qui nous pend au nez.

Il y a une guerre pluri séculaire déclarée par l'islam à tous ce qui lui est étrangé en méditerranée.

Israel est attaqué tous les jours et les Français devraient comprendre que les mêmes techniques sont en cours d'application ici.

L'ignorer favorise l'incomprehension de cette réplique Israellienne.

Quant à sa proportion, c'est un aspect de la détermination de ce peuple à survivre.

Papon

Comment va reagir l'OTAN ? il s'agit d'une attaque contre des navires d'un etat membre...

philippe

Pour Clément: Israel a tiré sur un bateau humanitaire. Je ne vois pas en quoi ces derniers représentent leurs "pires ennemis".

D'autre part, puisqu'on parle des intérêts vitaux et de la façon dont Israël les défend, il n'est jamais fait allusion à l'arsenal nucléaire israélien. Il n'est jamais précisé dans les media, qu'Israël est la seule puissance de ce type au Moyen Orient et que dans ces conditions, toute la donnée géo-politique de ces trente dernières années s'explique en fonction de ce fait.

Ce constat fait, il parait évident que l'état juif peut tirer sur un bateau humanitaire et prétendre ainsi qu'il défend ses intérêts vitaux, notamment en maintenant un blocus de la faim sur plus d'un million de personnes dans la bande de Gaza.

Passant (r)

Quelques video disponibles sur internet montrent l'emploi debarres de fer et de grenades étourdissantes :

http://koltchak91120.wordpress.com/2010/05/31/humanitaires-pacifiques/

On pourrait sugérer aux israëliens des se munir de "flashball" ou de fusils hypodermique, mais pas leur reprocher de se défendre contre des types visiblement préparés à en découdre.

Robert Marchenoir

Pitoyable plaidoyer islamo-complaisant.

Ainsi, une dizaine de soldats entourés de centaines de "civils" hostiles prêts à leur faire la peau devraient se laisser tuer, sous prétexte que ce serait seulement par des "armes blanches" ? Et se laisser tranquillement voler leurs pistolets, puis se faire canarder, puisque la "presse internationale" vous a répété que c'étaient des "pacifistes" ?

Vous n'avez jamais remarqué que les musulmans tuent des gens à mains nues, en France ? Il n'y a même pas besoin d'armes.

Cette pseudo-flotille humanitaire est une provocation islamiste dirigée par la Turquie, avec la complicité d'Européens.

Ca se voit comme le nez au milieu de la figure. La partition était écrite d'avance. Les "humanitaires" ont embarqué en criant "mort aux Juifs" et en scandant des slogans islamistes.

Ils ont affirmé que leur show serait un succès s'ils atteignaient Gaza, et un succès s'ils se faisaient arrêter.

Mais il y a des Français pour marcher dans la combine et entonner la chanson du "crime de guerre". Il y a des Français pour réclamer que les soldats israéliens se comoprtent comme des policiers français, castrés par leur hiérarchie, contraints de se laisser tuer le cas échéant sans avoir le droit de sortir leur arme et de riposter.

Les "Français" qui se sont fait arrêter par les Israéliens (leurs parents ne s'appellent pas André Dupont...) ont tous refusé de donner leur identité. Très caractéristique d'un "humanitaire", bien sûr...

Moi je dirais plutôt que cela correspond à un comportement d'espion ou de terroriste... Même un soldat fait prisonnier par l'ennemi a obligation de décliner son identité...

Il est vrai que ces gens-là obéissent à la loi islamique, pas aux lois terrestres et démocratiques.

[Disproportionné car les Israéliens auraient pu utiliser les lacrymo plutôt que de tirer à vue. Il y a d'autres méthodes que les balles réelles pour arrêter des gens non armés.
MJ]

trahoir

Les élites israélites US soutiennent à fond Obama qui soutient de moins en moins Israel.

Une partie des bobos israélites est en train de lâcher Israel.

Vu de l'extérieur nous voyons un pays, une religion, un peuple...mais leurs divergences internes, y compris de niveau de vie, peuvent faire pâlir le village gaulois de la Droite nationale.

jewdocha

Ces palestiniens voulaient tout bêtement entrer dans leur pays. Quelle sera l'attitude du "lobby" qui défend israël lorsqu'il faudra couler au large les bateaux remplis d'africains venant envahir notre sol ? Parceque cela se produira un jour venu, selon les souhaits du même lobby...

Majeur

"réaction disproportionnée", définition:
Opinion condamnant la légitime défense par ceux qui livrent leurs peuples à la disparition.

Robert Marchenoir

MJ :

1. Les "humanitaires" étaient armés. Couteaux, bâtons, pistolets pris aux soldats et retrouvés le chargeur vide. Plusieurs soldats ont été blessés.

2. Les soldats israéliens ont d'abord utilisé des armes anti-émeutes non mortelles.

3. Quand une foule hostile et armée, supérieure en nombre, entoure des soldats isolés sur un bateau en mer, et que cette foule se saisit de l'une des armes des soldats, dès cette instant, cette foule a signé son arrêt de mort. Les soldats n'ont pas d'autre choix que de faire feu.

4. Les Français (et pas mal d'Européens) se sont habitués à ce que le comportement passif de leurs policiers en territoire occupé soit le comportement normal d'une troupe armée, face à un adversaire agressif, menaçant, résolu à blesser et à tuer. Ce n'est pas le cas. Le comportement normal est de faire feu.

5. Les islamo-gauchistes voudraient non seulement avoir le droit de perturber l'ordre public et d'agresser tout le monde, mais aussi celui d'être à l'abri de toute riposte. Eh bien ça va pas être possible. Quand on rentre dans un transformateur et qu'on s'électrocute, c'est pas le transformateur qui est responsable.

Le peuple israélien le sait, car il est entouré d'ennemis résolus à lui faire la peau. Les autres Occidentaux feraient bien de s'en apercevoir très vite.

[Pardonnez-moi mais vous semblez prendre les soldats israéliens pour des amateurs, prêts à tirer frontalement à la moindre incartade. Or ce sont des professionnels et il me semble qu'ils auraient pu conduire cette opération avec plus de doigté, sans tirer dans le tas. Ils appliquent ici les méthodes de l'adversaire, consistant à terroriser l'ennemi. C'est pourquoi c'est disproportionné.
Le rapprochement avec le transformateur n'a pas grand chose à voir.
Il y a quand même une marge entre la passivité et le canardage tout va.
MJ]

Philippe Bagnon

Proverbe chinois: La piqure du moustique fait moins de bruit que la main qui l'écrase.

Laurent

@Majeur: Bravo pour la définition

Quant au conflit israelo-palestinien, ce n'est pas notre affaire.

Préoccupons-nous d'abord de nos problèmes bien présents dans l'Hexagone où personne de l'extérieur ne nous aide ni ne nous aidera.

Majeur

MJ/

"Il y a quand même une marge entre la passivité et le canardage tout va."

Vous signalez que les soldats Israéliens sont des professionnels (pas vraiment, ce sont des civils qui font 3 ans de service pour protéger leur pays), bon, admettons qu'ils acquièrent une pratique professionnelle.
Canarder à tout va et ne tuer que 9 personnes...quelle maladresse!
Ne croyez vous pas qu'ils ont parfaitement limité "la casse"?

[Je ne pense pas. Arraisoner des navires dans des eaux extraterritoriales (et qui donc ne présente pas de danger immédiat qui aurait ou justifier une légitime défense) n'oblige pas à canarder ses occupants...

Israël a employé là les mêmes méthodes que les terroristes : la terreur. C'est un pis-aller et cela ne règlera pas leur problème. Ils ne réussissent qu'à aggraver la situation et à se mettre tout le monde musulman à dos. Jusqu'à peu, ils avaient encore la Turquie avec eux. C'est désormais fini. Il leur reste encore l'Egypte. Pour combien de temps ?
MJ]

Robert Marchenoir

Qu'est-ce qui vous fait croire, dans ce que j'ai dit, que je prends les soldats israéliens pour des amateurs ? C'est tout le contraire. Ce que j'ai dit, c'est que la seule réaction professionnelle, dans la situation où ils se sont trouvés, c'était de tirer pour tuer.

Et ils n'ont pas "canardé à tout va". Il y avait plusieurs centaines de personnes sur les bateaux (600, je crois). Il y a eu seulement une dizaine de tués chez les islamistes. Si les Israéliens voulaient vraiment tuer tout le monde, ils pouvaient le faire en quelques minutes. La flotille était entourée de navires de guerre. Il était très facile de la couler.

En revanche, vous oubliez qu'une dizaine d'Israéliens ont été blessés, dont deux grièvement. Quand l'hélicoptère a jeté son filin, les islamistes l'ont secoué. Ils ont réussi à faire tomber un soldat sur le bateau. Il a ensuite été jeté sur le pont inférieur. Autrement dit, ils ont essayé de le tuer.

Les Israéliens ont été attaqués avant même de mettre pied sur le bateau. Ils ont été poignardés, bastonnés par la foule. Une grenade a été jetée contre eux. Au début, ils ont essayé de se défendre avec les mains.

Vous parlez de doigté, mais ça, ce sont des notions de civils dans des fauteuils. Dans un assaut en mer, il n'y a pas de place pour le "doigté".

Le rapport avec le transformateur est patent : c'est la provocation musulmane, l'inversion de responsabilité, le théâtre médiatique pour camoufler le djihad sous des déplorations hypocrites.

Les mêmes qui ont de "l'humanitaire" plein la bouche aujourd'hui disent à un autre moment : "vous aimez la vie, nous aimons la mort".

Vous êtes-vous déjà trouvé au milieu d'une horde musulmane en train de vous attaquer à mains nues en France ? Connaissez-vous des gens à qui cela est arrivé ? Eh bien, c'est la même sauvagerie, la même haine, la même résolution à tuer à laquelle les Israéliens se sont trouvés confrontés.

Je viens d'entendre à la radio un "Français" nommé Youssef qui se trouvait sur l'un des bateaux. Pas un seul coup de feu n'a été tiré, là, par les Israéliens, mais ça ne l'a pas empêché de faire son cinéma au micro : rôlàlà, c'était vraiment l'horreur... les Israéliens étaient en hélicoptère... c'était la nuit... ils avaient des cagoules...

Voilà : d'après Youssef, "français", le summum de la sauvagerie sioniste, c'est de débarquer la nuit en cagoule sur un bateau. Youssef, si on lui apporte pas le petit déj' au lit en plein jour avec la subvention en liquide sur le plateau, il hurle à la barbarie sioniste.

Ah ! non, j'oubliais. Le capitaine du bateau a eu "l'oreille cassée" par un soldat israélien, d'après Youssef, "français". L'oreille cassée. Pourquoi pas une fracture ouverte de l'os pénien, aussi ? Ces gens-là se foutent ouvertement de notre gueule.

Bien sûr, Youssef, "français", omet soigneusement de poser la question : comment se fait-il que les criminels contre l'humanité sionistes n'aient pas tiré un coup de feu, sur le bateau où il se trouvait ? Comme sur tous les autres bateaux, à l'exception d'un seul ?

Alors que chacun sait que ce sont des monstres sanguinaires qui "canardent à tout va" ?

Se pourrait-il que ce soit, par le plus grand des hasards, parce que sur les autres bateaux, ils n'ont pas été attaqués ? Parce qu'on n'a pas essayé de les lyncher ? Parce qu'ils n'ont reçu ni coups de couteau ni coups de feu ? Autrement dit, parce qu'ils n'ont pas eu besoin de se défendre ? En légitime défense ?

[Quand les militaires français ont investi des navires pirates autrement mieux armés, je ne me rappelle pas qu'il aient fait autant de morts... On doit en conclure que les Israéliens seraient des amateurs, ce que je ne crois pas. Qui plus est, arraisonner un navire dans des eaux extraterritoriales, c'est contraires aux lois internationales.
Mais j'ai l'impression que pour certains, ici, pour "buter" du musulman, il n'y a plus de loi qui tienne...
MJ]

Majeur

MJ

"mêmes méthodes que les terroristes : la terreur."

Là je ne vous suit pas.

Robert Marchenoir

"Jusqu'à peu, ils avaient encore la Turquie avec eux. C'est désormais fini. Il leur reste encore l'Egypte. Pour combien de temps ?"

Analyse totalement à l'opposé de la réalité. Si on est gentils avec la Turquie, elle sera gentille avec nous. C'est l'illusion progressiste.

Il se trouve que la flotille d'humanitaires armés de couteaux était parrainée par la Turquie.

L'équipage et les passagers du bateau principal sont partis d'Istanbul. Le reste de la flotte s'est regroupé dans la partie turque de Chypre. La principale organisation "humanitaire" derrière l'opération est un groupe islamiste turc lié au Hamas.

Autrement dit, il s'agit d'un acte de guerre camouflé de la Turquie contre Israël. D'autres actes préalables de la Turquie montrent que c'est elle qui a pris l'initative de rompre l'alliance avec Israël, de se rapprocher de l'Iran, du Hamas et du Hezbollah.

La Turquie essaye de recréer l'empire ottoman, tout simplement. Avec des frontières élargies au Nord, si elle réussit à s'introduire dans l'Union européenne tel un cheval de Troie.

Ce n'est évidemment pas parce qu'Israël n'aurait pas tué 9 personnes dans cette opération que la Turquie aurait renoncé à ce projet stratégique.

Par ailleurs, je viens de lire la presse israélienne, et l'erreur que certains dénoncent n'est pas la violence excessive : c'est l'usage insuffisant de la force. Je m'explique.

L'armée israélienne n'avait pas prévu le niveau de violence de la riposte islamique. Elle avait tablé sur des formes de résistance plus modérées. C'est pourquoi le gouvernement a cru pouvoir faire débarquer les commandos directement sur le pont du bateau, pendant la nuit, pour éviter les caméras. Mais cela supposait qu'ils ne rencontrent pas une opposition meurtrière.

Contrairement à ce que j'ai écrit, dans un premier temps, les soldats n'ont pas tiré pour tuer. Ils ont tiré dans les jambes. Et encore, c'est après s'être retenus de tirer pendant longtemps, tandis qu'ils se contentaient de flashballs, comme de vulgaires flics français.

La presse israélienne explique qu'il aurait été facile d'arraisonner les bateaux sans pertes de vies humaines. Mais cela impliquait l'usage de la force massive, en plein jour, sous l'objectif des caméras : tirs de sommation de la marine, tirs sur les hélices, sabotages sous-marins, balayages des ponts à la lance à incendie.

Résultat :

"Israël lance une gigantesque bataille navale contre une flotille humanitaire désarmée, chargée de fauteuils roulants et de crayons de couleur pour les enfants des écoles"

Et les commentateurs : "Usage disproportionné de la force".

C'est toute la force du terrorisme musulman : pile il gagne, face nous perdons.

Le seul usage proportionné de la force contre des musulmans, selon les musulmans, c'est de s'allonger par terre et d'attendre les coups.

[Le balayage des ponts à la lance à incendie est certainement moins meurtrier et plus légitime. MJ]

Martin

@ Robert Marchenoir

Et le terrorisme juif ? Celui du groupe le plus responsable d'avortements dans le monde chrétien ? Vous êtes disposé à en parler de celui-là ?

Jan

"[...][Le balayage des ponts à la lance à incendie est certainement moins meurtrier et plus légitime. MJ][...]"

Et dans les banlieues on passe le Kärcher, c'est ça?

Pour ce qui est du problème des eaux internationales, voici la réponse du berger à la bergère:

http://tinyurl.com/33tofyd

Sur les autres bateaux de la flottille, tout s'est déroulé comme prévu, sans violences. Les occupants des navires avaient été prévenus de la venue des soldats, et que l'acheminement de l'aide transportée sur les navires allait se faire par les voies prévus à cet effet. Comment expliquer le comité de réception hostile et brutal sur un des navires de la flottille? Ces gens savaient à quoi ils s'exposaient en voulant buter des soldats israéliens, non?

Jan

Petit addendum vidéo, pour ceux qui apparemment pensent que les israéliens ont été un peu trop rapides de la gachette:

http://www.youtube.com/watch?v=S6Xm8Irz-so

pg

@ Michel JANVA

Certes cet assaut n'a pas eu lieu dans des conditions de préparation technique et militaire très élaborées (encore que vu de nos claviers, cela soit tout de même bien difficile à juger), et sur le plan juridique également, ne serait-ce que parce que déjà il suffisait d'attendre que ces navires soient entrés sur les eaux territoriales israéliennes pour être en conformité avec le droit international.

Mais l'histoire nous apprend que dans les guerres asymétriques, et nous en avons fait l'expérience en Indochine comme en Algérie, , soit on attend d'être agressé pour se défendre, soit on précède parfois, y compris avec un risque d'incompréhension internationale, afin d'en retirer un bénéfice supérieur, à venir.
Là il est évident qu'Israêl avait autant la Turquie en ligne de mire que le Hamas et la Bande de GAZA : car personne ne relève que la Turquie actuellement tente de devenir un pays leader musulman en méditerranée, au point d'agacer même les gvts arabes modérés qui se souviennent d'elle comme une ex puissance coloniale.
La Turquie ''oublie'' la manière dont elle a tué plusieurs millions de chrétiens et de Kurdes au XX ème siècle, et expulsé par exemple 3 millions de grecs d'Asie Mineure dans les années 20, etc.....Mais elle pense avoir un rôle messianique fondé sur une forme de racialisme turco-mongol revisité, sur le modèle du Kulturkampf allemand du XIX ème et sur le fait qu'elle a ''sauvé'' l'islam et son implantation guerrière au Moyen Orient, lorsque les Seldjoucides turcs ont conquis les royaumes et principautés chrétiennes avant de faire tomber Constantinople.
Mécontente de rencontrer une certaine résistance dans son intégration à l'Europe, la Turquie se relance vers l'asie centrale et le Moyen orient : tant mieux pour nous. Israêl qui a eu la bêtise de croire que ce pouvait être un allié -ce que facilite notre incapacité à jouer notre rôle au Liban et en Syrie depuis que De Gaulle les a donnés au monde arabe après 1958- vient de comprendre son erreur et en tire brutalement la conclusion, en marquant une ligne rouge.
A Suez, puis Skirat, et en d'autres circonstances, la France eut à affronter des campagnes menées par les mêmes milieux de porteurs de valises lorsque l'arémée française tenta elle aussi de protéger nos intérêts stratégiques vitaux : ce sont leurs descendants idéologiques et organisationnels qui veulent nous faire pleurer sur 9 turcs tués sur ce navire à la suite d'une opération montée par l'Etat turc. Nous avons cédé à l'époque, car les démocraties sont manipulables par le biais de l'opinion et ainsi, vainqueurs militairement, nous fumes vaincus politiquement, surtout avec le ralliement réitéré de De Gaulle aux vues soviétiques sur la Méditerrannée. Israêl ne cède pas, et a raison.
Cela ne lui donne aucun quittus sur le reste, et particulièrement sur son aveuglement à mettre sur le même plan arabes musulmans et arabes chrétiens au Moyen Orient : mais l'histoire est faite aussi de ces blocages. Ainsi les grands colonisateurs anglais et français furent-ils les fourriers de l'islamisme, pensant que redynamiser la religion locale endorme redynamiserait les sociétés colonisées.
Le côté donneur de leçon français a tendance à faire oublier notre succession incroyable d'aveuglements et d'abandons sur le terrain méditerranéo arabe depuis 1 siècle : Israêl et le conflit palestinien sont les fruits de l'imbécilité anglo-française.

SD-Vintage

Vidéo de l'assaut, et plus bas la réaction de Jean Dominique Merchet de Libération, avec le véritable lynchage d'un soldat israélien, qui se trouverait en mauvais état, lynchage que personne n'a condamné :

http://www.telegraph.co.uk/news/newsvideo/7791546/Israeli-commandos-attacked-on-aid-ship.html

Un père de famille réunionnais avaient été tué par une meute de jeunes désarmés dans une banlieue française chaude.

Gaza : un journaliste israélien pointe les "deux erreurs" de l'armée (actualisé) : Jean-Dominique Merchet, Libération

Le journaliste israélien Ron Ben Yishai vient de publier un récit très complet de l'assaut mené ce matin par la marine israélienne contre la flottille pro-palestinienne, au cours duquel sans doute près de vingt personnes ont été tuées. On peut le lire ici en version anglaise. Ron Ben Yishai, qui travaille pour le grand quoditien Yedioth Aharonoth, s'appuie sur des sources militaires. Il est l'un des journalistes les mieux informés de son pays sur les affaires militaires. Ron Ben Yishai est l'un des héros du film d'animation "Valse avec Bachir" (illustration ci-contre) - on le voit entrer dans les camps de Sabra et Chatila.

En conclusion de son article - qui n'est qu'une version des faits - il pointe les deux erreurs commises par Tsahal. "L'erreur dans la planification de l'opération a été d'estimer que les passagers [du cargo Marmara] étaient vraiment des militants politiques et des membres de groupes humanitaires qui cherchaient une provocation politique, mais n'utiliseraient pas la violence brutale. Les militaires pensaient qu'ils auraient à faire face à une violence dans le style de Bilin [un village palestinien qui proteste pacifiquement contre la construction du mur de séparation]. A la place, ils ont eu Bangkok [référence aux récents évènements violents dans la capitale thaïlandaise]. Les forces qui ont débarquées des hélicoptères étaient peu nombreuses, à peine quelques douzaines, pas assez pour contenir un groupe important qui les attendait." Selon le journaliste, les commandos étaient équipés d'armes non-léthales lorsqu'ils sont arrivés sur le pont du bateau, par corde lisse. Devant la dégradation de la situation (deux blessés graves dans leur rang), ils ont obtenus l'autorisation d'ouvrir le feu avec leurs armes de poing.

L'assaut a été mené par la Shayetet 13 (13ème flottille), qui regroupe les commandos de la Marine israélienne.

"La seconde errteur provient du fait que les commandeurs n'ont pas pris assez au sérieux le fait qu'un groupe d'hommes attendaient les soldats sur le pont supérieur. L'auraient-ils pris au sérieux, ils auraient tirés des grenades lacrymogènes et fumigènes depuis l'hélicoptère pour créer un écran de fumée qui leur aurait permis de remplir leur mission, sans que les combattants tombent juste entre les mains des émeutiers, qui les attaquaient sévèrement".

Mauvaise évaluation de la situation, erreur tactique - tout était réuni pour le fiasco et le drame.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/05/gaza-un-journaliste-isra%C3%A9lien-pointe-les-deux-erreurs-de-larm%C3%A9e.html

Source de l'article de libération :
A brutal ambush at sea, by Ron Ben-Yishai: Yedioth Aharonoth, 05.31.10

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3896796,00.html
Un article beaucoup plus complet, avec notamment des témoignages de soldats, l'objectif et l'organisation de la mission, les moyens employés, les réactions des soldats pendant leur mission...
Il est à noter que les premiers coups de feu ne sont pas partis des Israéliens, mais des activistes qui avaient réussi à prendre le pistolet d'un des commandos avant de le rouer de coups
(via http://jcdurbant.wordpress.com/2010/05/31/flotille-de-gaza-un-acte-inhumain-de-terrorisme-detat-erdogan-unleashes-his-attack-dogs-on-israels-security-forces/)

Robert Marchenoir

"Quand les militaires français ont investi des navires pirates autrement mieux armés, je ne me rappelle pas qu'il aient fait autant de morts." (MJ)

Si c'est le cas, c'est parce que leur vie n'a pas été mise en danger. Soyez assuré que si elle l'avait été, ils auraient tué. D'ailleurs, ils l'ont fait, à plusieurs reprises. Simplement, dans un bateau pirate somalien, il y a beaucoup moins de personnes qu'il n'y en avait sur le ferry turc.

Par ailleurs, la doctrine de tir de l'armée française contre les pirates somaliens est beaucoup trop indulgente.

Quand un navire russe a été piraté récemment par des Somaliens, la marine russe est intervenue. Elle a appréhendé les pirates. Curieusement, à l'issue de l'opération, il n'y avait aucun survivant. Ils ont probablement été exécutés de sang-froid en pleine mer. C'est la juste rétribution du piratage. C'est ce que nous devrions faire.

Devinez quels sont les navires que les pirates somaliens éviteront d'aborder à l'avenir.

Tandis que là, nous transportons à grands frais des pirates somaliens devant des tribunaux civils (!), qui les condamneront peut-être à six ans de prison, ce qui veut dire que des islamistes illettrés, arriérés, nourrissant une haine meurtrière contre l'Occident, seront en liberté en France dans trois ans, et qu'on leur paiera de surcroît le RSA, la CMU, un HLM, les transports gratuits, etc, etc.

Il faut vraiment désirer le suicide pour en faire autant.

"Arraisonner un navire dans des eaux extraterritoriales, c'est contraire aux lois internationales."

Absolument pas. Renseignez-vous. Ca, c'est ce que répète en boucle la propagande islamo-gauchiste. Mais c'est faux.

Un navire de guerre a parfaitement le droit d'arrêter et d'inspecter, à tout endroit, tout navire dont il a des raisons de penser qu'il enfreint la loi. Et c'est évidemment le cas ici, puisque les chefs de la flotille avaient annoncé à l'avance leur intention de débarquer à Gaza, zone interdite. D'autant que de tels bateaux "humanitaires" ont déjà transporté des armes par le passé.

Par ailleurs, il est piquant de constater que les islamo-gauchistes hurlent parce qu'ils ont été arrêtés "dans les eaux internationales", alors qu'ils avaient annoncé leur intention, non seulement de pénétrer dans les eaux territoriales d'Israël, mais de débarquer à Gaza.

La chutzpah est une caractéristique que les Juifs s'attribuent à eux-mêmes, mais les musulmans en sont visiblement les champions du monde.

Enfin, Israël est un pays en guerre. A qui la guerre a été déclarée. Il lui est donc parfaitement légitime de prendre les mesures qu'il estime nécessaire pour se défendre. Indépendamment de toute légalité.

La guerre, c'est précisément l'abolition du droit. Invoquer "le droit international" à tout propos, pour juger d'opérations militaires, c'est une perversion du progressisme.

A moins, évidemment, que l'on ne refuse à Israël le droit de garantir sa survie. Ce qui est le but réel, et d'ailleurs souvent proclamé, de nombreux islamo-gauchistes.

Voyez la charte du Hamas. Le bateau turc arraisonné transportait une centaine de militants islamistes d'une organisation interdite en Israël, liée au Hamas et aux Frères musulmans.

[Contre les pirates, les militaires français ont bien été en danger. Et assimiler des pirates somaliens, appatés par le gain, à des islamistes est un racourci qui prouve que, selon vous, contre les musulmans tout est permis. Finalement, vous ne seriez pas contre un bon génocide de musulmans, n'est-il pas ?

Le principe de liberté prévaut dans les eaux internationales : liberté de navigation, de survol, de pêche, de recherche scientifique, de poser des câbles et des pipelines, de construire des îles artificielles, dans le respect des conventions internationales en vigueur.

Le seul ordre juridique qui s’applique en haute mer est celui des autorités de l’État dont le navire bat le pavillon.

Cependant :

l’État côtier dispose d’un droit de poursuite en haute mer, lorsque la poursuite a commencé dans une zone relevant de la juridiction de l’État poursuivant ;
obligation est faite, en haute mer :
de prêter assistance et secours à quiconque en péril ;
aux États de réprimer et de coopérer à la répression de la piraterie, du transport d'esclaves, du trafic de stupéfiants et des émissions radio-électriques interdites.

Voici un extrait du droit de la mer :
"1. Sauf dans les cas où l'intervention procède de pouvoirs conférés par traité, un navire de guerre qui croise en haute mer un navire étranger, autre qu'un navire jouissant de l'immunité prévue aux articles 95 et 96, ne peut l'arraisonner que s'il a de sérieuses raisons de soupçonner que ce navire:

a) se livre à la piraterie;

b) se livre au transport d'esclaves;

c) sert à des émissions non autorisées, l'Etat du pavillon du navire de guerre ayant juridiction en vertu de l'article 109;

d) est sans nationalité; ou

e) a en réalité la même nationalité que le navire de guerre, bien qu'il batte pavillon étranger ou refuse d'arborer son pavillon.

2. Dans les cas visés au paragraphe 1, le navire de guerre peut procéder à la vérification des titres autorisant le port du pavillon. A cette fin, il peut dépêcher une embarcation, sous le commandement d'un officier, auprès du navire suspect. Si, après vérification des documents, les soupçons subsistent, il peut poursuivre l'examen à bord du navire, en agissant avec tous les égards possibles."

Je sais qu'Israël n'a que faire du droit international, mais voici le lien vers le droit de la haute mer, publié par l'ONU, qui doit donc être une officine de propagande islamo-gauchiste...
http://www.un.org/french/law/los/unclos/part7.htm
MJ]

Robert Marchenoir

"Contre les pirates, les militaires français ont bien été en danger." (MJ)

Exactement comme les soldats israéliens, qui ont, contrairement aux soldats français, accepté de se faire bastonner, poignarder et tirer dessus pendant de longs instants, avant d'ouvrir le feu.

"Voici le lien vers le droit de la haute mer, publié par l'ONU, qui doit donc être une officine de propagande islamo-gauchiste."

L'ONU est, effectivement et indépendamment du lien que vous donnez, une officine de propagande islamo-gauchiste. Il suffit de lire ses résolutions, notamment sa très abondante, disproportionnée et mensongère propagande anti-israélienne.

Il suffit de voir sa convergence croissante avec les positions de l'Organisation de la conférence islamique.

Par ailleurs, je répète que le droit international autorisait l'arraisonnement de navires ayant annoncé leur intention de briser un blocus. Je ne vais pas vous faire de copiés-collés. Le droit est plus compliqué que cela et ne se fait pas à coups de liens Internet. Renseignez-vous sur les fils consacrés au sujet.

"Assimiler des pirates somaliens, appatés par le gain, à des islamistes est un racourci qui prouve que, selon vous, contre les musulmans tout est permis."

Ce n'est pas moi qui ai appelé les pirates somaliens à la rescousse dans le débat. C'est vous.

Les pirates somaliens sont, effectivement, des islamistes. Ils sont, aussi, appâtés par le gain.

Etes-vous en train de dire que, à partir du moment où l'on est musulman, on ne peut pas être appâté par le gain, et adopter un comportement criminel dans ce but ?

Ou bien voulez-vous dire que, dans le mesure où ils sont appâtés par le gain, leur comportement est excusable ?

Les pirates somaliens sont, effectivement, des islamistes. Ce sont aussi des pirates, qui agissent en vue de s'emparer de biens matériels. En quoi cela les excuse-t-il ?

"Finalement, vous ne seriez pas contre un bon génocide de musulmans, n'est-il pas ?"

Mais bien sûr. Ceux qui refusent de se faire génocider par les musulmans sont des génocidaires. Ne pas céder aux injonctions musulmanes signifie que l'on est un nazi.

Jugement sur des intentions supposées, hitlérisation de tout débat, typiques du gauchisme. Inversion accusatoire, typique de l'islam.

[1. La comparaison avec les pirates tient la route :
- les soldats français respectaient le droit international
- face à des gens mieux armés que les humanitaires, ils ont su ne pas "tirer dans le tas", preuve que les Israéliens n'ont pas su se retenir ou qu'ils avaient des ordres pour cela.

2. Parler de l'ONU comme d'une officine islamo-gauchiste est parfaitement ridicule.

3. Sur le droit de la mer, vous ne prouvez rien. De fait, l'action intentée par Israël est, comme toujours, contraire à toutes les lois de la guerre et au droit international.

4. Ma provocation, voulue, cherche à vous montrer que, par ces actes répétés de violation du droit humanitaire et du droit international, Israël gagne le résultat inverse du but recherché. Aujourd'hui, Israël est encore moins en sécurité qu'hier. Mais vous avez tort en accusant les personnels à bord des navires humanitaires en les nommant "génocidaires". Vous les condamnez ainsi comme les pires criminels contre lesquels tout serait permis, alors que c'est FAUX.

5. Mais cela, vous ne voulez pas le reconnaître car vos écrits ici montrent une haine farcouche à l'encontre des musulmans, de tous les musulmans. Vous assimilez visiblement tous les Somaliens à des islamistes (comme vous assimilez tous les Palestiniens aux musulmans et même -pourquoi pas- au Hamas) que les Russes ont bien fait d'exterminer, ce que, selon vous toujours, les Français auraient du faire (en fait, je ne suis pas loin de la réalité vous concernant : plutôt que de m'accuser d'inversion accusatoire, vous devriez relire vos écrits.)

6. Si l'on suit votre raisonnement, il faut que l'un extermine l'autre, car les musulmans ne comprennent que la force, etc. C'est totalement simpliste et votre total rejet de l'ONU et même du droit international (parce que c'est la guerre dîtes-vous...) est totalement contraire à la morale et, par ailleurs, parfaitement contre-productif militairement et politiquement.

MJ]

SD-Vintage

Cher Michel,
Lors de la dernière opération des commandos de marine pour libérer un otage français des pirates somaliens, non seulement ils ne se sont pas retenu de tirer, puisque c'est la première chose qu'ils ont faite, mais ils ont même tué un des otages français. Les soldats israéliens d'après les communications radio et les vidéos n'avaient pas été envoyés pour tuer puisqu'il faut attendre un long moment avant qu'ils commencent à tirer, ce qui explique d'ailleurs qu'ils aient huit blessés dont un sérieusement dans leurs rangs, mais les premiers a tirer sont les activistes qui avaient pris le pistolet d'un des soldats. Ce qui explique que des soldats israéliens sont blessés par balles. Sinon, d'accord avec votre analyse sur l'image et la sécurité d'Israël. Ce fut une gigantesque erreur d'appréciation de l'état-major israélien qui savait par la télévision satellite qu'il y avait des islamistes turcs à bord, en connaissant les méthodes de ces gens-là.

Mais la plupart des médias ne chercheront jamais à donner à Israël une bonne image. Comparez par exemple le traitement de l'information par le conservateur britannique télégraphe, et celui du social-démocrate Figaro

quant à la Turquie, dès le départ elle s'est montrée hostile à Israël, en autorisant un bateau chargé d'islamistes antisémites (il y a des vidéos du départ du bateau qui le montre) à partir de son territoire avec son pavillon, et enfin en autorisant la flotte à s'arrêter dans le territoire chypriote qui est contrôlé par l'armée turque. Israël avait déjà perdu le soutien de la Turquie qui cherchait une occasion de couper officiellement les ponts.

SD-Vintage

pour le droit international, il est plus large dans la pratique quand vous soupçonnez un navire de menacer votre pays. En cas de conflit, les règles changent et ne sont plus les mêmes que pour l'arraisonnement d'un navire de trafiquants de drogue, et ici il y avait une volonté claire de forcer le blocus. Les Israéliens pouvaient suspecter l'équipage qui avait affirmé son hostilité à l'égard d'une décision israélienne de transporter par exemple des armes.

Mais quand il y a-t-il conflit ? Par exemple dans le cas des opérations israéliennes au Liban, la communauté internationale demande à Israël de respecter les lois de la guerre contre des milices qui ne sont pas les armées d'un État. C'est un domaine où les règles sont floues.

Il y a quelques mois, un commando russe s'était emparé au large de l'Afrique d'un navire ayant un équipage russe dont il soupçonnait qu'il avait été capturé par des pirates. Et personne n'a protesté.

SD-Vintage

sur la volonté antisémite des activistes de la vidéo : la bataille mentionnée fut livrée par Mahomet contre une oasis où il avait chassé les juifs qui résidaient à Medline ; la population juive il fut massacrée pour les hommes adultes , est vendu en esclavage pour le reste.
http://www.youtube.com/watch?v=b3L7OV414Kk&feature=player_embedded

Pour le moment, c'est surtout le monde musulman qui montre une volonté de se débarrasser des chrétiens en général. Dans 30 à 40 ans, il n'y aura plus de chrétiens au Proche-Orient.

Pendant ce temps, l'Iran est aujourd'hui capable de construire deux bombes atomiques, ce qui montre que les institutions internationales et le droit international sont totalement inefficaces. Tout comme les déclarations du matamore Sarkozy

http://pajamasmedia.com/claudiarosett/p-s-iran-now-has-fuel-for-2-nuclear-weapons/

[Il faut cesser d'être manichéen. C'est Israël qui a créé le Hamas pour affaiblir l'OLP. On voit ce que cela donne. En France, c'est le CRIF, parmi d'autres officines, qui encourage l'immigration musulmane.
MJ]

SD-Vintage

Cher Michel,
je ne parlais pas du hamas, mais des islamistes turcs, qui ont cependant la mentalité que tous les islamistes, bien que ceux-la n'aint jamais été encouragé par Israël.

Sinon, la stratégie les ennemis de mes ennemis sont mes amis est vieille comme le monde. On a d'ailleurs vu le résultat en Afghanistan où les Américains ont soutenu les islamistes contre l'occupation russe. Nous en payons toujours le prix. La France elle-même durant ses guerres coloniales eut recours à la méthode. Mais utiliser le diable n'est visiblement pas une bonne méthode. Le ha mas existait avant que l'Israël n'encourage

SD-Vintage

j'oubliais, tout à fait d'accord avec vous à propos du crif, qui commence à s'en mordre les doigts, auquel on peut ajouter toutes les associations antiracistes ou des droits de l'homme, y compris catholiques (ccfd, cftc, accat, ou encore protestante : cimade: la presse comme témoignage chrétien...), qui sont à l'origine de la remontée de l'antisémitisme qu'ils prétendaient combattre et qui vient aujourd'hui principalement des immigrés qu'ils ont fait rentrer en France contre la volonté du peuple français. On pourrait ajouter un certain nombre de clercs catholiques dont un certain nombre d'évêques toute à l'euphorie du dialogue interreligieux et des lectures des ouvrages de Massignon, sans oublier leur refus d'enseigner correctement le catholicisme, et les différences qu'il y a avec l'Islam. Mon Cher Michel, nous sommes trahis de tous côtés, et l'avenir s'annonce sombre : nous allons devoir nous débrouiller tout seul alors que nous sommes si peu nombreux.

Jan

"[...]C'est Israël qui a créé le Hamas pour affaiblir l'OLP. On voit ce que cela donne.[...]"

Admettons (et passons sur le fait que le plan ait réussi), cela légitime-t-il le fait que le Hamas veuille détruire Israël? Cela légitime-t-il le culte de la mort (devenir martyr, le rêve de tout bon petit palestinien, n'est-ce pas) que ces islamistes inculquent à leurs enfants, génération après génération? Et ne me dites pas qu'il s'agit là d'une minorité, car le Hamas a bien été élu par une majorité.

En suivant votre raisonnement, on pourrait par analogie dire que l'ensemble des français est responsable de l'invasion que nous subissons, puisque ce sont leurs votes qui ont portés au pouvoir les incapables qui ne jurent que par l'immigration de masse. Cela devrait-il pour autant nous empêcher de corriger le tir en la matière? Doit-on admettre les incivilités et violences de djeunes malgré la responsabilité partagée des électeurs et de leurs éluis? Non.

Je ne vais pas vous dresser la liste de tous les tares qu'on peut mettre au compte
du Hamas, mais reprocher à Israël d'avoir pu aider à la création du Hamas ne change rien au problème actuel qu'il représente.

Quant au CRIF, je ne vois pas trop la relation avec la politique en Israël, et encore moins avec l'orientation politique de Netanyahu.

[Non, les erreurs d'Israël ne légitiment aucunement le terrorisme et ce n'est pas parce que l'on estime qu'Israël a commis une erreur politique, militaire, diplomatique et médiatique - ce que même des médias israéliens admettent - que l'on soutient pour autant le Hamas. Dans cette affaire personne n'est blanc. Ce qui est insupportable c'est de justifier tous les abus d'Israël -alors que ces abus sont contreproductifs- et de faire porter toute la responsabilité aux Palestiniens, qui ont aussi droit à jouir de leur terre.
MJ]

SD

Lorsque les palestiniens sont devenus autonomes, ils auraient pu en profiter pour développer leur pays qui aujourd'hui ne se développe que grâce aux milliards de la communauté internationale. Mais ils ont préféré tirer des roquettes à l'aveugle sur la population israélienne. Cela n'aide pas à gagner la confiance des Israéliens qui ne sont pas parfaits, mais nous non plus. Le blocus est venu de ces tirs de roquettes, et les Israéliens qui n'ont pas le droit de faire la guerre aux palestiniens d'après la communauté internationale devaient bien trouver un moyen de s'y opposer. S'ils avaient trouvé mieux, ils l'auraient fait. La réalité, c'est que les élites palestiniennes veulent voir Israël disparaître en totalité. Et quant au hamas, sa charte en plus d'être antisémite est également anti chrétiens.

Vous parlez d'erreurs des Israéliens, mais la violence avec laquelle les activistes, aujourd'hui célébrés en Turquie, ont reçu les soldats israéliens n'a été condamnée par personne. Quand les soldats israéliens arrivent sur le pont, ils n'ont pas d'armes à la main, ce qui est un choix qui montre qu'ils ne recherchaient pas la violence, et personne n'en parle.

L'erreur israélienne, ce n'est pas le comportement de ces soldats, mais le fait d'avoir refusé l'hypothèse que les activistes étaient des gens violents, ce qui n'empêche pas ces activistes d'avoir le soutien de toutes les élites occidentales. Les Israéliens ont cru qu'ils avaient affaire à des humanitaires, qu'ils allaient faire débarquer à Ashod pour contrôler la marchandise avant de l'expédier à Gaza, et c'était faux. Mais tout le monde déclare aujourd'hui en Occident qu'il s'agissait effectivement d'humanitaires. Il n'y a guère que le site du spécialiste de défense de libérations qui en parle.

Ce qui me gêne, c'est qu'aujourd'hui la violence dans cette affaire n'est condamnée que lorsqu'elle vient des Israéliens, et ce n'est pas conforme à la réalité.

Tout le contexte autour de la flottille est escamoté par les médias :
Le fait que parmi les organisateurs de la flottille on trouve en plus des classiques fascistes d'extrême gauche européens (qui n'ont jamais été des pacifistes) une organisation islamiste turque antisémite est systématiquement dissimulé, sauf dans les médias anglo-saxons (Gaza flotilla: the Free Gaza Movement and the IHH
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/israel/7790919/Gaza-flotilla-the-Free-Gaza-Movement-and-the-IHH.html ). Certains des Turcs de la flottille qui ont été tués voulaient mourir en martyrs :

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/turkey/7798493/Gaza-flotilla-attack-Turkish-activists-killed-in-raid-wanted-to-be-martyrs.html

Des images de la préparation des activistes pour le combat :
http://www.drzz.info/article-scoop-nouvelle-video-de-la-flotille-de-la-paix-preparation-au-combat-51553543-comments.html#anchorComment

Ainsi que le note Y. Daoudal, il y a un rôle énorme de la Turquie et de l'islamisme dans cette histoire : pourquoi ne pas en parler dans les grands médias ? J'ai l'impression d'une gigantesque manipulation de l'Occident. Je ne crois pas les médias quand ils me parlent du catholicisme, de gouvernance de gauche en Amérique latine, de l'éducation nationale, de l'Islam, de l'immigration ou du réchauffement climatique, c'est exactement la même chose ici.

Cette affaire me rappelle celle d'un policier Guadeloupéen qui avait tué dans un fast-food un jeune skinhead qui avec d'autres jeunes désarmés voulaient lyncher un supporter juif après un match de foot. Car des jeunes désarmés peuvent tuer : souvenez-vous de ce père de famille réunionnais, dans une cité, qui voulait protéger son fils.
En fait, la balle meurtrière avait d'abord traversé un jeune skinhead musulman d'origine nord-africaine avant de tuer un skinhead "de souche" qui était derrière. A-t-on accusé la France de violence disproportionnée ? Le policier a fait ce qu'il a pu, et ce qui lui semblait qu'il devait faire. Y avait-il mieux à faire ? Probablement. Mais ceux qui le savaient n'étaient pas là pour donner leur conseil.

Il ne s'agit pas de défendre à tout prix Israël, qui par exemple aurait beaucoup à faire pour améliorer ses relations avec le Vatican, mais d'en rester à la vérité. Le monde aujourd'hui me donne l'impression d'une meute qui hurle, la même qu'à propos des propos du pape sur le sida, ou des prêtres pédophiles, pour qui ces scandales "éclaboussent le Vatican et le Pape qui devrait démissionner", et je ne me sens pas d'en faire partie, dans aucun cas.
Si le volcan islandais pouvait cracher cendres et flammes maintenant, cela ferait beaucoup de bien à tout le monde

Cordialement à vous, et merci pour votre dévouement à ce site

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.