Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



6000 personnes à une Marche pour la vie à Varsovie
Le groupe Glorious défend le lobby homosexuel

Nouvelle réunion de l'ADV à Rouen perturbée hier

Un lecteur m'envoie ce témoignage :

"Mêmes évènements qu'à Reims comme vous l'aviez relayé: annonce sur internet de manifestations par des comités féministes et altermondialistes. Conséquence: Rouen Business School (à l'image de Reims Management School) décide dans l'après-midi de rompre le contrat établi avec l'ADV: l'étape ne pourra avoir lieu dans le Grand Auditorim de l'école ni dans l'enceinte de l'école (à Mont-Saint-Aignan).

En hâte, l'ADV parvient à obtenir que la conférence-débat ait lieu dans l'amphithéâtre du Centre Diocésain (41 route de Neuchâtel, à Rouen), et organise un accueil devant l'école pour indiquer aux participants de se rendre là-bas. Sont en effet présents en même temps entre 60 et 80 manifestants, contenus par le service d'ordre mis en place par nos soins, puis par la police, qui distribuent des tracts signés du "Collectif Droits Des Femmes de Rouen et Collectif Normandie Action Anti-Fasciste qui protestent contre notre initiative et revendiquent leur réussite à Reims le 26 mai à soit-disant annuler la même conférence.

Arrivés en bas, une soixantaine de manifestants avec banderolles et drapeaux à l'image du NPA et des Jeunes Communistes nous accueillent en hurlant leurs slogans et nous gênant comme ils pouvaient l'entrée, face auxquels ont été appelés quelques dizaines de policiers pour éviter l'affrontement qui menaçait d'avoir réellement lieu (et ils ont mis du temps à arriver ces policiers!! Mais ils sont venus en nombre... et bien accompagnés (RG, huissiers, journalistes...)). Heureusement le service d'ordre a su garder son calme toute la soirée et le service d'accueil son sourire! (une trentaine de jeunes au total)

La conférence a enfin pu débuter vers 21h30 (avec une heure de retard) en présence de Tugdual Derville et du Dr Mirabel et d'autres intervenants tels le Pasteur Daniel Rivaud, Marie-Vincente Puiseux, Caroline Roux, etc. Après quelques moments de forte tension, les manifestants à l'entrée de la grille se sont dispersés, vers 22h15, et la sortie de la conférence a pu avoir lieu en toute tranquillité vers 23h (et après le départ, pendant la conférence, de 2-3 manifestantes parvenues à passer entre les mailles du filet).

L'amphithéâtre comble contenait 247 places assises, ce à quoi il faut rajouter près de 80 personnes debout ou assises par terre, sur des marches ou des chaises rapportées (sachant que plusieurs personnes ne nous ont pas suivi jusqu'au centre diocésain en voyant le grabuge qu'il y avait): en majorité des étudiants ou de jeunes ménages et des personnes âgées, et beaucoup de femmes, dont plusieurs enceintes.

En somme, un vrai succès pour une ville comme Rouen! Nous remercions l'archevêché d'avoir accepté de nous accueillir en dernière minute dans l'amphithéâtre du Centre Diocésain. Une pétition a circulé pour faire savoir au directeur de Rouen Business School notre mécontentement face à ce soudain désistement."

Commentaires

Edouard

Encore une fois, j'espère que les responsables de l'ADV vont enfin comprendre que défendre la Vie que ce soit par des conférences ou par des manifestations de rue entraîne le même résultat : la diabolisation !!!
Alors que toutes les associations pro-vie se tendent la main et travaillent ensemble !

Marie

et rebelotte...
Une première fois je comprends, mais une 2° exactement dans le même contexte, je suis étonné que l'ADV n'est pas mieux anticipé cela en faisant une communication de qualité auprès de l'école..
Venez nombreux à Paris demain soir, ça risque d'être chaud !

Mercredi 2 juin, à la Mutualité, 24 rue Saint-Victor, Paris V, à 20h30.

alain21

Je vais à la conférence de Dijon ce soir au palais des congrès . Je m'attends à un petit comité d'accueil de la part des Tanneries ( gauchistes dijonnais qui occupent un squat dans les locaux des anciens abattoirs) . J'essaie de vous raconter cela demain.

Marie

et pardon pour l'orthographe..

broke

Une réflexion un peu hors-sujet : qu'est-ce qui pousse toutes ces écoles de commerce de province à adopter des noms anglais ?

trahoir

Le témoignage c'est bien mais les vidéos c'est bien mieux.

IL FAUT SYSTEMATIQUEMENT filmer les insultes, menaces, jets d'objet, etc... des manifestants de gauche. Surtout si l'ADV n'a pas elle même d'huissier. Les cathos gogos qui tendent l'autre joue c'est vraiment exaspérant.

Des films dissuaderaient des gens de gauche de venir à ce genre de manifs de peur d'être reconnus car ils occupent peut être certaines fonctions dans la société, l'extrême gauche étant souvent constituée de fils à papa en rupture de ban morale...mais pas économique.

Cela permettrait aussi, "peut être" (je me comprends) de constater la persistance d'un noyau toujours identique de personnes dont parmi eux "peut être" les policiers de service...

Le fait que policiers, RG, huissiers et journalistes arrivent ensemble et "en retard", comme si ils avaient intentionnellement laissés le temps à des heurts de se produire, n'est pas in intéressant non plus.

Un ami du SB

Alors le directeur de l'école est M. Arnaud Langlois Meurinne, son adresse est alm(chez)rouenbs.fr (remplacer (chez) par @) et la pétition est ici : http://www.france-catholique.fr/Petition-adressee-au-directeur-de.html#forum3893
Je pense qu'il ne faut pas laisser passer de tels actes, on ne peut pas annuler un événement ainsi sous prétexte de débordements.

Dominique

Je persiste à défendre la démarche de l'ADV, comme je défend les autres comme aussi légitimes.
C'est justement leur stratégie qui ne donne pas prise aux habituelles accusations qui démontre que la violence et la diffamation des pro-avortement ne vise pas que ceux qui seraient catalogués extrémistes, mais tous ceux qui défendent la respect de la vie d'une façon ou d'une autre.
L'ADV sort du cadre habituel et est efficace et utile à ce titre.
A l'occasion des habituelles manifestations ou protestations, il est difficile, je ne le reproche à personne car je connais les mécanismes de la diabolisation, de démontrer de façon aussi évidente, que ce qui est reproché aux pro-vie, ce n'est pas leur supposé violence ou arrière-pensées inavouables, mais leur seule et simple existence.
Merci à l'ADV pour nous avoir permis de donner cette confirmation à tous les citoyens honnêtes.
Quand aux différentes stratégies, je souhaite bien sûr leur rapprochement. Mais je ne suis pas sûr que les uns et les autres le souhaitent forcément et que le résultat sera bénéfique. la diversité touche des publics et des dimensions de l'engagement qui n'ont pas forcément vocation à toucher les mêmes publics. Cette diversité augmente à mon sens la capacité à faire rayonner le respect de la vie.
Et je ne pense pas, pour en connaître certains, que les membres de l'ADV soit hostiles ou défavorables aux autres mouvements. Ils font simplement autre chose. Et il existe des divergences politiques en dehors du respect de la vie qui ne sont pas conciliables en l'état entre certains responsables de mouvements.
Je ne suis pas forcément persuadé que l'engagement désintéressé pour le respect de la vie soit aussi prioritaire par exemple dans les partis qui se disent pro-vie.
Alors, n'opposons pas ce qui n'a pas lieu de l'être et prenons et soutenons ce qui est bien et utile là ou c'est.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.